Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - LM - 2ème journée : Villard-de-Lans vs Strasbourg
2-3
(1-2 1-0 0-1)
Le 20/09/2008
André Ravix
Villard-de-Lans ] Strasbourg  ]
Frustrant pour les Ours
 
Après la débauche d’énergie dans un troisième tiers totalement fou mardi, face au voisin grenoblois, les Ours de Villard de Lans se devaient de confirmer leur victoire lors de la première journée de ligue Magnus face au Mont Blanc. Avec une fin de match convaincante face à Grenoble, on pouvait légitimement s’attendre à un match serré face à l'équipe de Strasbourg ayant mis à mal les ambitions des amiénois une semaine auparavant.
 
André Ravix, Hockey Hebdo Jeremy Cret, Damien Magnat le 21/09/2008 à 12:19
FICHE TECHNIQUE

380 spectateurs
Arbitres : Monsieur Mendlowictz assisté de Messieurs Margry et Barcelo
Buts :
Villard-de-Lans : ; 11:37 Romain Carry (ass Nicolas Favarin) ; 37:28 Martin Millerioux (ass Barnabas Birkeland)
Strasbourg : 11:05 Yanick Riendeau (ass Pavol Resetka) ; 17:03 Romain Bonnefond (ass Pierre-Antoine Devin) ; 42:42 Juha Silvander (ass Pavol Resetka)
Pénalités
10' contre Villard-de-Lans
42' dont 2'+10 à Marcos et 10' à Resetka contre Strasbourg


Le match commençait, dans une patinoire qui sonnait malheureusement creux, par un tir de Barnabas Birkeland bien placé (00’51). Les deux équipes se neutralisaient et Strasbourg ripostait par un tir peu dangereux pour le portier villardien (02’24). Ce dernier devait s’employer quelques minutes plus tard sur un tir à ras la glace de Devin  bien repoussé de la botte (05’15). Moins de deux minutes plus tard, Romain Carry transmettait le puck à Lefebvre à la ligne bleue qui effectuait un grand pont en nous gratifiant, de surcroit, d’un saut de cabri mais revenu à l’équilibre il jouait trop collectif et temporisait pour servir son coéquipier au second poteau, largement trop court. Beau mouvement de la part des villardiens et notamment d’Alexandre Lefebvre montrant toute l’étendu de son talent aux supporters villardiens au cours de ce match (07’29). Dans la foulée Le Blond, après avoir été servi à la ligne bleue, s’avance et tir sur Hiadlovsky (08’11). S’en suit un tir de Yann Diaferia sans danger pour le portier strasbourgeois.

Photo hockey Ligue Magnus - LM - 2ème journée : Villard-de-Lans vs Strasbourg  - Frustrant pour les Ours
L.Lardière
Lefebvre au combat!
C’est pourtant les joueurs de l’étoile noire qui vont ouvrir le score. Pavol Resetka du coin de sa zone défensive adresse une longue passe jusqu’à la ligne bleue adverse à Riendeau tout heureux de se retrouver pourvu du palet et s’en va remporter son duel face à Pascal Favarin (11’05 / 0-1 Riendeau ass Resetka). Ne laissant pas même une minute aux strasbourgeois profiter de leur avantage, Villard réagit grâce à une copie conforme du but adverse. Alors que les strasbourgeois tergiverser dans la zone villardienne pour une position de hors-jeu, Antonoff adressait une longue passe de sa zone jusqu’à la ligne bleue où Romain Carry se trouvait absolument seul et s’en allait remporter son face à face avec Hiadlovsky (11’37 ; 1-1 Carry ass Antonoff). 

Tandis que Favarin s’illustrait en stoppant un tir strasbourgeois filant en direction de la lucarne (12’28), Tommi Sykkô se mettait en valeur en réussissant un petit pont sur un défenseur alsacien mais était accroché finalement par Riendeau qui allait rejoindre le banc des pénalités (13’18). Les Villardiens, fort de leur avantage numérique tentait à plusieurs reprises de trouver la faille par Birkeland d’abord repoussé par le gardien puis tirant à côté, Le Blond tentait lui aussi sa chance à bout portant mais échouait sur le portier strasbourgeois. Les deux équipes étaient revenues à égalité numérique mais les Ours continuaient leur pression. Le Blond  à la suite d’un beau rush solitaire durant lequel il effaçait coup sur coup deux strasbourgeois tirait à côté (15’27). Une poignée de secondes plus tard Pepy s’illustrait à son tour, s’amusait dans la défense strasbourgeoise et lançait sur la cage mais le portier était vigilant (16’00).

Au bout de la minute qui suivait, Pierre Antoine Devin déboulait coté droit et adressait un centre pour son compère Romain Bonnefond qui n’avait plus qu’à la glisser hors de portée de Favarin malgré le marquage serré qu’il subissait (17’03 ; 1-2 Bonnefond ass Devin).

Les villardiens, pas découragés pour autant, repartaient de l’avant et Hiadlovsky devait s’employer à repousser le puck à l’aide de son bouclier sur un tir en direction de la lucarne de Sykkô (17’45). Le jeune Pepy tentait lui aussi sa chance, il éliminait d’abord un défenseur avant de lancer sur le gardien qui était bien placé et pouvait capter le palet avec dextérité (18’30). Cruchendeau était contraint de rejoindre le banc des pénalités pour avoir accroché sévèrement Diaferia , les villardiens s’employaient alors à revenir au score avant la pause mais le tir puissant de Cyril Papa était repoussé par Hiadlovsky (19’56).

Strasbourg menait ainsi les débats en cette fin de premier tiers contre le cours du jeu.


Dès la reprise du second tiers, les strasbourgeois écopaient d’une nouvelle pénalité, Milan Dirnbach laissait alors ses coéquipiers en double infériorité numérique (20’31). Villard s’installait dans la zone alsacienne mais ne trouvait pas la faille malgré un tir de Birkeland bien stoppé par la botte de Hiadlovsky (21’02). Cette double supériorité ne donnait rien et c’est Strasbourg qui allait se montrer dangereux par Pierre Antoine Devin. Celui-ci dribblait deux joueurs, les laissant littéralement sur place avant de tirer mais Favarin était vigilant (22’38). Les strasbourgeois bien décidé à prendre le large, s’employaient encore pour tenter de tromper Favarin et ce dernier repoussé in extrémis une déviation de Catelin ponctuant une action chaude devant la cage villardienne (23’15). Les villardiens réagissaient par Tomi Sykkô qui amorçait un contre, sortait de sa zone de défense jusqu’à la zone strasbourgeois où il servait au centre Birkeland, trop court (25’42). S’en suivait un tir puissant de la ligne bleue de Pierre Antoine Devin, décidément dans tous les bons coups ce soir, stoppé par Favarin. Trente secondes plus tard Juha Silvander devait rejoindre le banc des pénalités et les Ours se voyait bien leur infliger une sentence plus lourde (26’31). C’est alors que les villardiens entreprenaient un beau mouvement par l’intermédiaire d’Antonoff qui transmettait le puck au capitaine des Ours, celui –ci donnant idéalement le palet à Matthieu Le Blond qui servait immédiatement au centre, dans le dos du gardien totalement dérouté, mais personne ne pouvait pousser le palet dans le but vide (27’07).

Photo hockey Ligue Magnus - LM - 2ème journée : Villard-de-Lans vs Strasbourg  - Frustrant pour les Ours
L.Lardière
Sykkô bute sur l'excellent gardien strasbourgeois
A la suite de cette action folle, Martin Millerioux prenait deux minutes de pénalités, Cesnek l’imitait quelques secondes plus tard. A 4 contre 4 Mathieu Le Blond servait Romain Carry, le palet traversant toute la largeur de la glace, ce dernier s’avançait et tirait sur la base du poteau (31’25). Elie Marcos écopait d’une méconduite et permettait aux villardiens de se procurer pas moins de 4 occasions de buts en une grosse minute. Birkeland s’essayait d’abord de loin, Papa tentait à ras la glace de la ligne bleue puis Lemoine remontait toute la glace le long de la bande, repiquait au centre mais buttait sur le gardien strasbourgeois, enfin Birkeland tirait encore une fois sur Hiadlovsky (32’23). Une fois l’orage passé, les strasbourgeois se montraient dangereux, Yannick Maillot transmettait le puck en tombant à Cayer qui s’effondrait lui aussi mais pouvait pousser le palet jusqu’à un 3ème coéquipier qui tirait bien au dessus (33’39). Sur l’action suivante, Sage-Vallier ne pouvait s’arrêter dans son élan et fauchait Hiadlovsky sortit à sa rencontre, le jeu s’interrompait quelques minutes le temps pour le portier de reprendre ses esprits (34’24). Les strasbourgeois réagissait ensuite par un tir à bout portant de Yannick Riendeau qui ne trompait pas Favarin. Le jeune Sage-Vallier amorçait un contre, transmettait à Carry qui remontait la glace avant de servir Antonoff aux avants postes qui tirait en se couchant et manquait presque de tromper le gardien (36’28). Les Ours de Villard allaient enfin être récompensés. Birkeland adressait un tir lancé de la bleue dévié par Martin Millerioux qui filait au fond des filets (37’28 / 2-2 Millerioux ass Birkeland). Dans l’euphorie, Papa servait de derrière la cage Sykkô devant Hiadlovsky qui manque de glissait le puck au ras du poteau mais le portier étend sa botte en opposition (39’16). Le tiers s’achève par une pénalité adressé à l’encontre de Dirnbach.


Au retour des vestiaires, les villardiens ne profitaient pas de leur avantage numérique. Il fallait attendre un shoot de Nicolas Favarin, servit par Le Blond, qui rebondissait d’abord sur le portier avant de rebondir sur le haut de la transversale (42’06). Le palet sortait ensuite de la zone alsacienne et Birkeland renvoyait le puck dans l’axe, Resetka récupérait pour un 3 contre 2, passait le palet sur le côté à Juha Silvander qui tirait entre les jambes de Favarin (42’42 / 2-3 Silvander ass Resetka).

Photo hockey Ligue Magnus - LM - 2ème journée : Villard-de-Lans vs Strasbourg  - Frustrant pour les Ours
L.Lardière
Hiadlovsky savoure la victoire
Les villardiens ne se décourageant pas, partent à l’attaque et Sykko, de derrière la cage, à Papa qui glisse le palet de peu à côté du poteau gauche de Hiadlovsky (43’13). Les villardiens n’arriveront pas une nouvelle fois à profiter de leur avantage numérique en adressant seulement un tir de Romain Carry. Antonoff part ensuite rejoindre le banc des pénalités mais les Ours nous gratifie d’un beau mouvement, Papa servant Birkeland qui centre mais celui-ci ne donnant rien (45’12). Sortit de prison, Antonoff réveille la foule par une grosse charge sur Devin (47’06). Une nouvelle fois, bien qu’en avantage numérique, les Ours n’allaient pas trouver la faille sur un tir de Papa (47’52). S’en suivait un nouveau tir de Papa suite à une passe de Sykkô mais repoussé par le portier alsacien, Lemoine à l’affût manquait de la mettre au fond. La troisième période ne soulevait pas les foules et il fallait attendre une supériorité Alsacienne, suite à une sanction contre Sykkô, pour voir des occasions. Silvander échouait d’abord sur le bouclier de Favarin, avant que Millerioux ne file lui aussi en prison (53’50). Dirnbach tentait alors de tirer entre les jambes de Favarin qui bloqué bien (57’40). Millerioux, revenu sur le glaçon, héritait du palet lui ayant été adréssé par Papa, tirait fort mais Hiadlovsky lui opposait sa botte (58’20). Les Ours, voyant ce match leur filait entre les doigts, poussaient et Sykkô qui arrivait lancé tirait sur la barre ! (59’45). Pour finir, Resetka écopait de 10 minutes de pénalités mais c’était trop tard pour les Ours qui ne pouvaient recoller au score. S’en suivait quelques échanges d’amabilités entre les deux formations qui finissaient quand même par se saluer cordialement.


Villard regrettera de ne pas avoir profité de ses nombreuses supériorités numériques et pourra maudire les montants de ne pas leur avoir aidé à recoller au score. De précieux points leur filent entre les doigts et ils feront surement défaut lors du décompte final.

Strasbourg effectue une bonne opération et malgré le fait de n’avoir rien démontré remporte une seconde victoire en ligue Magnus en autant de match.

 


Etoiles Hockey Hebdo : *** Devin, Hiadlovsky   ** Lefebvre,  Riendeau   * Pepy, LeBlond

Alignement:

Sykkô-Lefebvre-Papa         Birkeland-Millerioux /

Leblond-Pepy-Diaferia-  S.Guillot-Diat-Tanesie /  

Sage-Vallier-Carry-Lemoine Favarin-Antonoff

 


Cayer-Riendeau-Silvander          Resetka-Bastian /

Catelin-Marcos-Maillot           Burgert-Cesnek/

Devin-Lehtisalo-Bonnefond   Dinrbach-Cruchandeau


Nb: la feuille de match de la fédération annonce une assistance de Nicolas Favarin sur le premier but villardien alors qu'il nous semble bien que ce soit Nicolas Antonoff qui réalise cette passe décisive...

 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
David Cayer a écritle 22/09/2008 à 14:03  
Merci énormément pour le renseignement.

David Cayer
D.M a écritle 22/09/2008 à 12:27  
Bonjour,

Nous n'avons pas le pouvoir de corriger la feuille de match. En effet, nous ne faisons que reprendre celle de la fédération, avec ses erreurs que nous essayons néanmoins de signaler.

Je pense qu'il faudrait donc contacter la fédération française pour réparer ces erreurs qui sont préjudiciables aux joueurs et aux spectateurs qui regardent les feuilles de matchs avec attention.

Amicalement et bonne chance pour votre championnat!
David Cayer a écritle 22/09/2008 à 00:11  
À qui de droit,

Je m'appelle David Cayer et j'évolus présentement pour l'Étoile noire de Strasbourg.
Je constate que vous faites des révisions sur les feuilles de match.
Serait-il donc possible de corriger la feuille de match sur le 3ième but de l'Étoile noire de Strasbourg contre Villard de Lans. (2ième journée ligue magnus)

Il me semble évident que CAYER (19) devrait obtenir une mention d'aide sur le but de Silvander à la 42ième minutes.

Merci énormément pour votre compréhension

David Cayer
dcayer19@hotmail.com
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...