Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : finale, match 2 : Gap vs Rouen
5-3
(2-1 2-1 1-1)
À Alp Aréna le 29/03/2017
Arbitres : MM. Barcelo G et Barbez N. assistés de MM. Caillot et Margry
2624 spectateurs
Pénalités : 8 minutes contre Gap
                     16 minutes contre Rouen
Gap  ] Rouen ]

LM : Gap conforme aux attentes
 
Deuxième acte dans la finale de Ligue Magnus. Les Rapaces sont attendus par leur public ce soir, suite au revers concédé hier soir face aux Dragons qui se sont imposé en prolongation. Rouen bénéficie du retour de Dame-Malka sur le banc, Rech lui côté gapençais est toujours le grand absent de cette finale, mais Thillet reprend du service.
 
Alp Aréna, Hockey Hebdo Sébastien Sori le 31/03/2017 à 20:38
La première alerte pour les Rapaces viendra de Perret qui touche le montant de Fouquerel. King réplique sur le temps restant à faire en power play, son lourd slapshot fait mouche, profitant du trafic devant Sabourin à 3’25 (1-0 assist’ Craige et Bouvet). L’Alp aréna encore groggy de la veille reprend de la voix. Les intentions sont parfaites dans ce premier tiers coté Rapaces. L’échec avant Rouennais lui est cependant toujours au rendez-vous, Treille s’associe à Langlais pour venir semer la zizanie en territoire haut-alpin, Perret aussi ajoute son nom à la liste des agitateurs en attaque pour venir inquiéter Fouquerel. Gap n’était pas loin du break par Bouvet qui était à la limite de devancer le déplacement de Sabourin. La faute évidente de Chakiachvili  appele une décision logique du corps arbitral qui puni le Normand. King allait s’offrir  le doublé, son contrôle du revers suivi du tir précis du poignet, lui permettait d’ajuster la lucarne gauche de Sabourin 10’30 (2-0 assist’ Isackson et Fouquerel). Il faut cependant se méfier de la réaction d’orgueil des hommes de Lhenry, Lamperier réduit la marque à 11’59 (2-1 assit’ Matheson et Hussey ). Le rythme est fort dans ce second match de la finale. La superbe déviation de Koudys devant la cage aurait pu créer l’égalisation dans la fin du tiers. Di Dio Balsamo part une fois de plus en Breakaway, mais le dernier geste fait défaut. Bouvet est puni pour la minute restant à faire à la première période. Y Treille met fin à l’opportunité de créer l’égalité en allant percuter le portier des Rapaces derrière sa cage. Une légère échauffourée vient marquer la fin du premier vingt.

Tirs cadrés Gap : 11
Tirs cadrés Rouen : 9
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : finale, match 2 : Gap  vs Rouen - LM : Gap conforme aux attentes
Jb Sikora

 
Rouen reprend le match en quatre contre trois, mais le bloc arrière gapençais fait le job et ferme la boîte. Bedin manque une cage vide suite à une erreur de relance entre Fouquerel et sa défense. Gap retrouve rapidement sa concentration après s’être fait peur, Isackson après avoir coupé au centre de la glace sert Da Costa qui envoie le palet sous le bras de Sabourin à 24’16 (3-1 assist’ Isackson et Ross). Sabourin heureusement décisif repousse les nombreux  assauts des attaquants gapençais qui veulent enfoncer le clou. S’en vient un pénalty sifflé pour Rouen, Hussey loge la rondelle dans la lucarne en backhand pour ramener les Dragons à une petite longueur des Rapaces à 30’02 (3-2). Le pressing agressif en attaque des Gapençais ne permet pas de déstabiliser le moral remonté des Rouennais. Treille, Langlais et Thinel font eux aussi le jeu en attaque afin d’équilibrer les débats. Les transitions défense-attaque se font à toute vitesse. La mise au jeu  gagnée par Gap en zone offensive est fatale,  Isackson porte un coup sur le casque des Dragons et donne le quatrième but depuis l’enclave à deux minutes de la fin du tiers 37’46 (4-2 assist’ King et Da Costa).

Tirs cadrés Gap : 10
Tirs cadrés Rouen : 8
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : finale, match 2 : Gap  vs Rouen - LM : Gap conforme aux attentes
Jb Sikora


Gap va devoir maintenir sa stratégie gagnante et ne pas laisser les Dragons revenir dans le duel. Les bleus ne concrétisent pas sur leur premier jeu de puissance du troisième tiers. L’attaque est en manque d’inspiration et le trafic n’est pas assez danse devant les filets pour inquiéter Sabourin. Rouen solide revient à force égale et Treille vient ajuster Fouquerel en retard sur son déplacement  (4-3 assit’ de Lamperier et Guenette) 47’16. La fin de match s’annonce palpitante et Gap a de nouveau la pression sur les épaules. Mais le mental des Haut-alpins est à toute épreuve, le palet perdu par la défense rouennaise profite à Da Costa qui remet à Isackson, la puissante reprise en one-timer touche la cible 48’09 (5-3 assist’ Da Costa et king). Les esprits s’échauffent devant le gardien des Rapaces, Lamperier ramasse deux minutes. Gap gâche le power-play et  le scénario s’inverse pour Rouen qui évolue en avantage numérique de deux hommes. Guenette et Coulombe doivent faire face à Fouquerel autoritaire pour ses derniers instants. Le travail du trio défensif est impeccable et tue la double infériorité. Rouen pris dans sa zone défensive souffre dans les dernières minutes, Gap a le monopole du palet et remet les compteurs à zéro dans la série.

Tirs cadrés Gap : 12
Tirs cadrés Rouen : 12
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : finale, match 2 : Gap  vs Rouen - LM : Gap conforme aux attentes
Jb Sikora

 
Étoiles Hockey Hebdo :
*King
**Da Costa
***Hussey
 
Gap a retrouvé son attaque et son agressivité sur le porteur du palet, un jeu simple et des palets à la cage. S’appuyant sur une deuxième ligne de power -play en grande forme ce soir et notamment avec un Kevin King exceptionnel, les Rapaces recollent dans la série avant le déplacement en Normandie ce samedi.

Luciano Basile : « On a tout de suite recollé à notre identité, à ce que l’on a fait depuis le début de la saison (…) on peut perdre cette série-là, c’est pas cela le plus important, je ne veux pas perde l’identité que l’on a mis toute la saison à construire, j’espère que l’on va y rester fidèle jusqu’au bout (…) Cette année, je pense qu’Il y a deux domaines où on a peut-être  été la meilleure équipe en France, c’est en déplacement, et on est très bon sans le palet, on sait jouer sans le palet,  il n’y a pas de soucis on sera prêt ! »

Fabrice Lhenry : « Je dirai que ce soir on a un peu mal commencé, Gap a concrétisé tout de suite ces power-play, contre une équipe comme celle-ci, il faut être plus discipliné (…) Il y a un peu moins de jus, on a fait des petites erreurs de concentration, les joueurs ont tout de même bien travaillé (…) quand même satisfait de repartir d’ici à 1-1, maintenant il reste deux matchs à Rouen l’important c’est que l’on va pouvoir récupérer un peu plus d’ici à samedi et être fin prêt. »


 
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...