Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus 32ème journée : Rouen vs Strasbourg
7-2
(3-1 1-1 3-0)
À Rouen - L'île Lacroix le 10/01/2017
Arbitres : M. Hauchart assisté de MM. Salmon et Furet
2746 spectateurs
Pénalités : 4 minutes contre Rouen
                     8 minutes contre Strasbourg
Rouen ] Strasbourg  ]

LM : Les Dragons sur sa lancée.
 
Avec 4 victoires de suite en championnat, les Dragons espèrent bien poursuivre leur série en accrochant Strasbourg à son tableau de chasse pour le compte de la 32ème journée de Magnus. Si les Alsaciens sont en bas de classement il serait prétentieux de les prendre à la légère. En cas de victoire Normande, les Rouennais resteraient dans le haut du tableau.
 
Rouen - L'île Lacroix, Hockey Hebdo Sylvain Lefebvre le 11/01/2017 à 20:15
Rouen devant.

Ce sont les Strasbourgeois qui entre le mieux dans la rencontre en investissant la zone défensive rouennaise, mais le tir puissant de Draper idéalement placé passe au ras du poteau gauche de Sabourin (00.15). Cette chaude alerte fait réagir les locaux par Thinel qui teste le jeune portier Goetz sans trop de danger (00.41).
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus 32ème journée : Rouen vs Strasbourg  - LM : Les Dragons sur sa lancée.
Photographe : Marine Romain
Rouen prend petit à petit la main mise sur la rencontre et se rend mettre du palet mais ne parvient pas à mettre Goy en difficulté. Strasbourg reste néanmoins menaçant comme cette reprise de Beattie qui oblige Sabourin à geler la rondelle (04.12). Rouen s’enfonce plus fort dans la zone défensive de Strasbourg et des duos s’illustrent. D’abord ni Miller ni Thinel ne peuvent pousser un palet qui traine dans le slot (05.11) puis le une-deux entre Hussey et Perret aurai mérité meilleur sort (05.42).
Première prison de la rencontre Guillemain prit par la patrouille sur un choc bien involontaire sur Lamperier, petite faute et grande cause. Langlais à la bleue plein axe adresse un bon lancé que Goetz repousse de la jambière sur un duo Matheson-Perret à terre qui veut remettre derrière mais Striz passe par là et trompe du patin son propre gardien (1-0 / 07.56 / Matheson ass Perret et Langlais).
Un but casquette qui fait mal. Dans la foulée, Bedin en break bute sur Goetz (08.44). Strasbourg ne renonce pas et sur un gros travail de Pisarik, Striz qui aimerai bien se racheter de sa bévue hérite du puck plein axe il arme son tir, le puck en chemin touche une crosse cassée restée au sol qui dévie complètement la trajectoire (09.39). Pas son jour. Strasbourg vient de rater une occasion et Rouen va les punir. Chakiachvili à la bleue oblige Goetz à un arrêt de la botte, Lamperier plus opportuniste s’y reprend à deux fois pour scorer (2-0 / 10.16 / Lamperier ass Chakiachvili et Matheson).
Rouen dans la minute marque un troisième filet refusé pour une crosse haute pas très évidente de Miller (10.58). Ce n’est que partie remise, bon pressing de Hussey en zone offensive qui feinte la frappe et sert dans le slot Coulombe qui ajuste Goetz dans la lucarne droite (3-0 / 11.15 / Coulombe ass Hussey).
Le break est fait. Les visiteurs ne baissent pas pavillon, Draper donne des frissons quand en se retournent il adresse une frappe qui rase le poteau droit de Sabourin (14.02). A force de perspicacité, l’étoile noire va être récompensé, bonne relance de Benoit pour Burgert qui file sur la droite et va loger le puck dans la lucarne gauche de Sabourin (3-1 / 15.06 / Burgert ass Benoit). Revigoré par cette réalisation Gould (16.28), Marcos (16.47) et Burgert par deux fois (17.22 et17.31) échoue sur un Sabourin des plus vigilent.

Un tiers dominé dans son ensemble par des dragons appliqués et qui auront pris l’avantage sur un coup du sort malheureux pour leurs hôtes. Le score reflète assez bien la physionomie de ce tiers

Tirs : Rouen 12 - Strasbourg 11
F/O : Rouen 14 - Strasbourg 10


Dos à dos.

Si Rouen se montre pressant devant Goetz par Guenette (20.48) puis par Matheson (20.22) c’est Strasbourg qui va trouver l’ouverture. Striz s’échappe sur le côté droit, adresse un bon tir que Sabourin repousse du bouclier dans la crosse de Marcos qui a bien suivi et marque dans la cage ouverte (3-2 / 23.10 / Marcos ass Striz et Pisarik).
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus 32ème journée : Rouen vs Strasbourg  - LM : Les Dragons sur sa lancée.
Photographe : Marine Romain
Pas trop le temps de savourer ce but pour Strasbourg ni de cogiter pour Rouen puisque dans la minute Raux gratte un palet en zone neutre, file vers la cage, fixe Goetz et sert sur sa gauche Colotti qui n’a plus qu’à finir le travail (4-2 / 24.08 / Colotti ass Raux et Dame-Malka).

Rouen cette fois ne lâche plus sa proie et les tentatives déferlent sur la cage visiteuse. Thinel bien servit par Miller (25.54), D. Koudys en break (29.02) se heurte à Goetz. Voyant ses hommes en rupture coach Bourdages prend un temps mort (32.17) mais le petit repos et la mise au point ne suffira pas à enrayer la machine rouennaise.
Miller (34.02) puis le tandem Bedin-Perret en infériorité inquiète sérieusement le portier alsacien (37.16). Sur une pénalité différée P. Koudys (38.45) et Thinel (38.57) ne trouveront la faille. Thinel échoue une nouvelle fois, le rebond profite à Lamperier qui fait bien franchir la ligne au puck mais celui-ci sera refusé car marqué du patin, le deuxième du match.

Un tiers que les rouennais auront largement dominé dans le jeu mais bien moins au tableau d’affichage et le score pour ce tiers de 1 à 1 est très flatteur pour les strasbourgeois.

Tirs : Rouen 15 - Strasbourg 6
F/O : Rouen 19 - Strasbourg 8
 

Thinel pour son 300ème

Pour ce dernier tiers, Rouen maintient son emprise et Dame-Malka allume le premier pétard que Goetz éteint (43.48).
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus 32ème journée : Rouen vs Strasbourg  - LM : Les Dragons sur sa lancée.
Photographe : Marine Romain
Rouen va alourdir le score, au départ une récupération de palet par Guenette dans sa zone défensive dans la neutre il sert Lamperier et entre en zone offensive par la gauche et redonne dans l’axe à Guenette qui loge le palet sous la barre (5-2 / 44.14 / Guenette ass Lamperier et Langlais).

Sous pression Goetz est puni pour déplacement de sa cage et il va le payer cher, Miller derrière la cage trouve dans le slot S. Treille qui dans un amas de crosses parvient à faire franchir la ligne au palet (6-2 / 46.31 / S. Treille ass Miller).
Si ce but fut d’abord refusé pour cage déplacée, après réunion du corps arbitral il fut bel et bien validé. Seule occasion strasbourgeoise ce gros slap de Striz que Sabourin capte non sans mal (48.01) ça sera d’ailleurs son dernier arrêt de la rencontre puisqu’il sera remplacé dans la foulée par Papillon.
Pour son 300ème match de saison régulière Marc-André Thinel va y aller de sa petite unité, un palet très mal dégagé par la défensive strasbourgeoise et le buteur rouennais ne se fait pas prier pour aller les punir, merci du cadeau (7-2 / 51.21 / Thinel ass S. Treille).
Marcos voulant se racheter de sa bévue, permet à Papillon d’effectuer son premier arrêt (53.00). Si pour le reste du tiers il n'y eu plus de buts la faute en reviens aux gardiens qui auront su tout enrayer.
A signaler aussi le superbe sacrifice de Striz par deux fois sur des tentative de D. Koudys et Guenette (56.00)

Tirs : Rouen 10 - Strasbourg 6
F/O : Rouen 13 - Strasbourg 7

Rouen remporte un large succès et enregistre par la même occasion un cinquième succès consécutif en Magnus et se projette ainsi sur la deuxième marche du podium. Les dragons se sont rendus la rencontre facile en jouant de manière appliquée pendant toute la durée de la rencontre ne laissant que très peu d’opportunité à ses hôtes du soir qui eux ont su à merveille bien exploiter les miettes que les dragons leur ont laissé. Le prochain rendez-vous des normands risque d’être plus serré et périlleux puisque c’est à Lyon que les rouennais se rendent ce vendredi pour le 33ème opus

 
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Gondra a écritle 11/01/2017 à 23:10  
attention le gardien c'est goetz, pas goy...
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...