trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus
LM - Présentation Rouen
 
Ligue Magnus Présentation des équipes: Rouen les Dragons
 
Média Sports Loisirs, Hockey Hebdo Sylvain Lefebvre le 20/09/2021 à 11:00


ROUEN LES DRAGONS


Saison 2020/2021: 1er Champion de France
 



Cette saison Rouen veut gagner tous les titres de l’hexagone
 

Les entraineurs :

« On ne change pas une équipe qui gagne » c’est bien connu et il n’est pas dans les habitudes des dirigeants rouennais de jouer à la valse des entraineurs. C’est donc tout naturellement que Fabrice Lhenry, nommé meilleur coach la saison passée, poursuive son aventure à la tête des jaunes et noirs. Il aura encore et toujours Ari Salo comme adjoint et Marc-André Thinel qui entame sa deuxième saison. Seul nouveauté dans le staff l’arrivée de Hubert Genest comme préparateur physique qui évoluait encore la saison dernière au sein de la formation nantaise.


Les gardiens :

Poste primordiale dans une équipe, la muraille slovène Matija Pintaric effectuera sa cinquième saison sous la tunique rouennaise. Un des meilleurs gardiens de notre championnat il a depuis fort longtemps des stats impressionnantes élu deux fois avec les dragons meilleur gardien (2019 et 2020) il finit deuxième la saison passée devancé par Papillon. Sa doublure Valentin Duquenne, pur produit de la formation normande, va continuer son apprentissage du plus haut niveau. Apparu lors de quelques rencontres lors de la saison dernière avec des résultats et des prestations de bonnes qualité. 

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus - LM - Présentation Rouen
Crédit Photo: Marine Romain
la muraille slovène Matija Pintaric


Les défenseurs :
 
Un secteur avec beaucoup de mouvement, exit Barker, Lamarche, Crinon, Carminati et Mony seul reste le canadien Mark Flood (promu capitaine) qui avec ses matchs en AHL, NHL, KHL, ligue finlandaise et autrichienne fait de lui un leader de la défensive. L’international français Florian Chakiachvilly apportera encore sa vitesse, son lancer à la bleue et son expérience. Enzo Cantagallo a réussi à s’imposer de matière durable depuis la saison dernière au sein de cette défensive taille XXL. Sa grosse progression en fait de lui maintenant un défenseur confirmé.
Il a fallu donc aller à la pêche et le staff c’est tourné vers des canadiens. Du coté des arrivés Sacha Guimond joueur d’expérience doté d’un bon gabarit, il a côtoyé le haut niveau avec des matchs en AHL, en Autriche et en Slovaquie. Marc-André Dorion arrive d’Autriche ou il évoluait ses neuf dernières années, là encore c’est un joueur pourvu d’une grosse expérience. Dylan Yeo nous vient d’Allemagne ou il a évolué pendant 7 saisons avant de rejoindre la Normandie. Quand on connait la qualité du championnat allemand c’est là aussi une bonne pioche. Avec cette densité d’expérience, il faut ajouté l’élément jeunesse incarné par Yoan Salve, pur normand, qui a gravit toutes les marches rouennaises. Prêté à Mulhouse la saison passée pour aguerrir de l’expérience et avec un plus grand temps de jeu, il revient et fait partie du groupe pro cette saison.
Une défensive avec surement moins de gabarit mais peut être avec plus de mobilité, la saison nous le dira.


Les attaquants :
 
On notera peu de départs mais des important, il y a le meilleur pointeur de la ligue la saison passée le canadien Nicolas Deschamps, deux autres canadiens ont quitté le club Jacob Lagacé et Brock Trotter, sans oublier le finlandais Juha Koivisto ainsi que le jeune français Bastien Zago. Le club va donc s’appuyer sur une ossature du dernier opus. Sacré meilleur joueur français l’année dernière l’international Anthony Guttig mettra encore sa fougue au service du club. Qui connait mieux la patinoire de Rouen que ce normand pur souche qu’est Loïc Lamperier , personne. Toujours présent sa volonté reste un exemple. Toujours chez les français, Les travailleurs infatigables que sont Joris Bedin et Vincent Nesa mettront encore la pression sur les défenseurs adverses, leur volume de jeu sont un bel atout pour les dragons. Embarqués pour une nouvelle saison le lutin canadien Joël Caron mettra sa vitesse de patinage encore une fois au service de ses partenaires, il aura comme coéquipiers (en autres) le perfectionniste letton Rolands Vigners capable de déstabilisé n’importe quelle défense. Pour compléter son effectif d’attaquant sont arrivés sur les bord de seine trois canadiens. Fer de lance de l’attaque girondine la saison dernière, Andrew Johnston aura à cœur de rééditer les mêmes prestations, par sa polyvalence c’est un atout pour le coach. Lui aussi aura fait un passage par Bordeaux il y a cinq saison, David Gilbert apportera sa vitesse et sa puissance ainsi que sons sens du but. Kelsey Tessier Joueur complet, gros travailleur dans les deux sens de la glace, il est là pour apporter toute son intensité à l’offensive jaune et noire. Pour terminer cet effectif le club dispose d’un panel de jeune aux dents longues. Déjà aperçu la saison dernière avec de nombreuses apparitions en championnat les Théo Gueurif, Quentin Tomasino et Joran Reynaud auront encore l’occasion de montrer de quoi ils sont capables, l’insouciance, la vitesse et leur envie insuffle au groupe une énergie. Il faut rajouter aussi deux jeunes qui intègre le groupe Kaylian Leborgne et Jordan Hervé.

 Force, puissance, vitesse, technique et détermination voilà des mots qui résument l’attaque normande.

 
Les ambitions :
 
Sans vouloir faire injure aux autres formations qui s’engagent aussi pour le titre, à Rouen la culture de la gagne fait partie de l’adn du club. Alors donc sans prétention le club vise le titre et rien d’autre. L’objectif du club est de toujours faire mieux que l’année précédente. Alors Rouen veut gagner tous les titres de l’hexagone, coupe de France et coupe magnus sans oublier essayer d’obtenir une qualification pour le second tour en CHL. Si pour certains cela s’apparente à de la prétention, il n’en n’est rien, car le club, les joueurs, le staff ainsi que les supporters le savent bien les autres formations ne leur donneront pas.


Le joueur à suivre :
 
Difficile dans un effectif comme celui-là de détacher un joueur plus qu’un autre. Certains devront confirmer et d’autres s’affirmer. Reste au coach Lhenry à bien faire évoluer ce groupe pour un rendement optimal. 

 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...