Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - NHL - National Hockey League
Martin St. Louis : Lightning pour toujours
 
Vendredi dernier, Martin St. Louis, le légendaire ailier du Lightning de Tampa Bay, avait rendez-vous avec l’histoire.
 
Media Sports Loisirs, Hockey Hebdo Nicolas Czyz le 17/01/2017 à 18:30
Amalie Arena avait fait salle comble pour assister au retrait du chandail de Martin St. Louis. Le numéro 26 est devenu, le 13 janvier dernier, le tout premier numéro à se faire retirer par la franchise de la baie de Tampa. Pour l’occasion Jeff Vinik, le propriétaire de la Franchise floridienne avait réuni une grande partie des joueurs ayant évolué avec Martin St Louis lors de ses 13 saisons passées avec les Bolts. Dave Andreychuck, le capitaine du Lightning de l’épopée victorieuse de 2004, Tim Taylor, Fredrik Modin et Ruslan Fedotenko ont tous fait le deplacement. Vincent Lecavalier, le meilleur buteur de l’histoire de la franchise, dont tout le monde pense qu’il sera le prochain joueur à voir son numéro retiré par le Lightning était aussi présent. Le premier à prendre la parole n’est autre que John Tortorella, l’entraineur du Lightning en 2004. L’actuel Coach des Blue Jackets de Columbus, en visite à Tampa ce soir là avec son équipe, a confié au public comment Martin St. Louis a fait de lui un meilleur entraineur. Puis, après que Jeff Vinik ait offert un 4X4 à la famille St. Louis aux couleurs des Lightning et que l’actuel Manager Général, Steve Yzerman ait pris la parole, c’est au tour de Steven Stamkos de parler de Martin St. Louis. L’actuel capitaine du Lightning a grandi dans la NHL avec St. Louis à ses côtés. Il a profité des passes du petit numéro 26 pendant plusieurs saisons : «Il a été un grand professionnel. Le cœur et l’âme du Lightning, du passé, du présent et du futur. Son amour et sa passion pour le hockey m’ont marqué à jamais». Enfin, c’est au tour de Martin St Louis de s’avancer au pupitre. Après avoir remercié tous ses coéquipiers, son discours se charge d’émotions lorsqu’il parle de sa maman décédée : «Elle était ma plus grande fan. Elle a toujours cru en moi, me disant de leur montrer à ces gens qui doutaient de mes capacités qu’ils avaient tort. Maman, je pense l’avoir fait!». Ensuite, Martin St. Louis et son épouse, accompagnés de leurs 3 garçons se sont dirigés vers le rond central pour voir le numéro 26 lentement s’élever au sommet de la patinoire. Plus jamais aucun joueur du Lightning ne pourra porter le 26. Martin St. Louis, pendant son allocution avait souligné le fait que lorsqu’il était enfant, il avait souvent rêvé de remporter la coupe Stanley, comme beaucoup d’enfants au Canada, mais qu’il n’avait jamais osé imaginer qu’un jour son numéro serait retiré. Une fois son chandail au plus haut dans Amalie Arena, le héro du jour a quitté la patinoire sous la musique de « Louie, Louie, » cette chanson des Kingsmen jouée dans la patinoire après les buts marqués par le 26 les soirs de match à Tampa.
 
Martin a longtemps été le plus petit joueur de la ligue. Sa vision du jeu, son intensité son éthique de travail, son professionnalisme, sa quête de perfection et son grand cœur ont ouvert les portes de la NHL à d’autres joueurs de petite taille. Au cours de sa carrière avec le Lightning, soit 972 matchs, Martin St. Louis a enregistré 953 points.
 
Merci Martin St. Louis.
 
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...