Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Suisse - Swiss League : Ajoie (HC Ajoie)
Monumental, Ajoie égalise
 
 
Patinoire du Voyeboeuf, Porrentruy, Hockey Hebdo Laurin Petitat le 23/03/2016 à 08:33
Ajoie-Rapperswil Lakers 4-1
(1-0;1-1;2-0)

14e Horansky (Büsser,Devos) 1-0 31e Hazen (Horansky, V. Barbero) 2-0 38e Sataric (Schlagenhauf, Schmutz) 2-1 47e Devos (Hazen,V. Barbero) 3-1 48e V.Barbero (Hazen, Devos) 4-1.
 
Ajoie: Descloux; Hauert, Rouiller, V. Barbero, Devos, Hazen; S. Barbero, Casserini, Horansky, Diem, Kummer; Büsser, Ryser, Tuffet, Mäder, Mosimann; Orlando, Pouilly, Lüthi, Frossard, Staiger.
 
Rapperswil: Nyffeler; Geyer, Blatter, Rizzello, Clark, Hügli; Lüthi, Profico, Schommer, Mason, McGregor; Grossniklaus, Zangger, Schmutz, Schlagenhauf, Kuonen; Sataric, Grieder, Schaub, Vogel, Thöny.
 
Notes: Voyeboeuf 3209 spectateurs
Arbitres: Mandioni, Clément
Ajoie sans Paupe, Barras, Leonelli (blessés)
Rapperswil sans Aulin, Hüsler, Frei, Höcker (blessés), ni Bader, Auriemma, Katchenko (surnuméraires)
Pénalité Ajoie 7x2’ Rapperswil 6x2’
 
Au niveau de l’alignement, un changement Pouilly remplace Leonelli victime d’une commotion. On jouera à 8 arrières et 12 attaquants. Barras est toujours absent, il consultera un spécialiste demain pour savoir s’il peut rejouer ou pas. Du côté des Lakers, Hüsler blessé lors de l’acte I est remplacé par Schaub. 1 minutes de silence est observée en mémoire des attentats ayant touché Bruxelles.
 
Ajoie récompensé
Début de match plaisant avec beaucoup de rythme. La première occasion était pour les visiteurs à la 6e, Schommer trouvait McGregor qui tirait directement, Descloux se détendait bien pour réaliser l’arrêt. Moins d’une minute plus tard, Frossard tirait et le puck était dévié, Nyffeler était tout content de le capter. Après ça, les attaquants ajoulots faisaient un fort-checking haut dans la zone des Lakers, et récupéraient pas mal de puck comme par exemple à la 9e, Tuffet récupérait et servait Mäder qui tentait sa chance mais Nyffeler détournait la rondelle hors de la surface de jeu. Encore une occasion à la 12e, Büsser relançait vite sur Mäder mais son tir terminait directement dans le gant du portier visiteur. A la 14e l’ouverture du score tombait, Büsser tirait et Horansky présent au rebond trouvait la faille.  On regagnait les vestiaires sur ce score, un avantage mérité pour les hommes de Sheehan car ils avaient dominé la majeure partie de cette première période, on notera qu’ils n’ont pas pu concrétiser 2 power-play en fin de période.
 
Le but de l’espoir de Sataric
A la 24e, Rouiller lançait Devos qui partait affronter Nyffeler mais il mettait la rondelle à côté. Les Ajoulots étaient repartis sur les mêmes bases que lors du premier tiers et ils se battaient sur tous les pucks, ce qui empêchaient les Lakers de construire leurs offensives. Les visiteurs à la 28e allaient se voir offrir une double supériorité durant 1 minutes 20. Mais situation invraisemblable Devos taclait à la manière d’un joueur de foot et Hazen récupérait la rondelle pour affronter Nyffeler, Grieder commetait 2 fautes coup sur coup et écopait de 2+2, ce qui a empêché Rappi de jouer en power-play. C’est même Ajoie qui se retrouvait en power-play et 46 secondes après la mi-match, Hazen héritait du puck devant le but vide et ne manquait pas la cible. Ce but tombe au meilleur moment pour le HCA qui avait parfaitement géré les différentes situations spéciales ayant précédé ce but. A la 33e, les Saint-Gallois réagissaient Schlagenhauf trouvait Schmutz, dont la tentative passait de justesse à côté de la cage de Descloux. A la 36e, ce diable de Hazen éliminait deux défenseurs et tirait, c’était le montant qui sauvait Rapperswil. 2 minutes plus tard, Schlagenhauf récupérait un puck dans un duel avec Pouilly et tirait, Descloux laissait un rebond exploité par Sataric. Plus rien n’était marqué,en cet fin de tiers, Ajoie conservait son but d’avance, il faudra voir si les Lakers seront capables de revenir dans ce match.
 
Hazen exceptionnel
Après 19 secondes, Victor Barbero tentait sa chance mais il buttait sur Nyffeler. Il y avait une faute de Clark sur l’action, Ajoie allait pouvoir jouer en jeu de puissance le puck circulait bien mais aucun jurassien ne parvenait à prendre le portier saint-gallois à défaut. A la 44e, Mosimann était pénalisé, il rejoignait Ryser, les hommes de Sheehan allaient devoir défendre une nouvelle fois à 3 pendant une minute environ. Ils ont une nouvelle fois tenu bon et Hazen s’était même payé le luxe d’affronter le portier des Lakers en contre. A la 47e ,Hazen auteur d’un solo tirait sans succès le puck revenait sur Devos qui le contrôlait de la main et le posait sur sa canne pour inscrire le 3-1. Septante secondes plus tard, Hazen remettait ça, il servait Victor Barbero qui inscrivait un magnifique but du poignet. L’ambiance était montée d’un cran, c’était du délire au Voyeboeuf. Les visiteurs semblaient totalement déboussolés et ils semblaient en perdition durant cette ultime période. Même à 4 contre 3, ils étaient incapables d’inquiéter Descloux. Profico tirait de la ligne bleue mais le portier ajoulot n’était pas masqué et il réalisait donc un arrêt facile. Il ne restait plus que six petites minutes aux Alémaniques pour revenir.  Ils avaient une occasion en or en power-play mais Descloux se montrait intraîtable. A trois minutes trente du terme, Hügli et Simon Barbero en venait aux mains mais les arbitres ne sanctionnaient pas. A deux minutes et demie du terme, les hommes de Tomlinson marquaient mais ils étaient sanctionnés pour surnombre. Cette fois la messe était dite car on ne voyait pas comment ils pouvaient revenir. Les Ajoulots allaient remporter leur cinquième victoire consécutive à domicile en play-off, elle ne souffre d’aucune discussion car les Jurassiens ont dominé les débats ce soir. On verra jeudi si Rapperswil pourra réagir lors de l’acte III qui débutera à 19h45 à la Diners Club Arena. On notera la nouvelle performance magistrale de Jonathan Hazen, il a été dans tous les bons coups et si le HCA l’a emporté ce soir c’est en coup cas en grande partie grâce à lui.

Les réactions
Victor Barbero (attaquant d’Ajoie)
Victor, tu as réussi un de vos meilleurs matchs au niveau personnel, tu as bien profité du fait de jouer avec les deux étrangers ? Oui c’était une bonne occasion de me montrer je devais remplacer Steven et j’ai plutôt bien fait ça. J’ai eu une saison assez décevante et c’est bien de réaliser une telle prestation ce soir. J’ai joué mon meilleur hockey sans me prendre la tête.

Si je te dis que Ajoie a gagné ce match en situation spéciale tu es d’accord ?
Oui c’est sur qu’on a tenu près de deux minutes en tout à 3 contre 5 et ça a peut-être été un des tournants ce soir. Après on a largement été supérieur à 5 contre 5 alors cela nous a permis de prendre le dessus et de remporter ce match.
 
1-1, tout reste possible ?
Ah oui, maintenant on est obligé d’aller une fois à l’extérieur, le plus tôt sera le mieux, après on est un peu sur le même schéma que les autres séries avec une défaite à l’extérieur pour commencer et ensuite une victoire chez nous. On a chaque fois gagner le match III à l’extérieur donc ce sera important jeudi de mettre la même intensité dans le jeu pour y parvenir.
Dernière question, un mot pour décrire cette ambiance ?
Elle est magique, c’est le top tu as envie de te transcender et t’es obligé de tout donner lorsque le public te pousse comme cela. Et ce qui est bien c’est que même dans les moments difficiles le public est derrière nous et nous pousse.
 
Reto Schmutz (attaquant de Rapperswil)
Reto, Rapperswil a perdu le match en power-play ce soir selon vous ?
Oui peut-être que cela a joué un rôle, lorsque tu joues deux fois à 5 contre 3, tu dois marquer car sinon quand tu loupes des chances comme ça c’est difficile de gagner ensuite. On a pas été efficace comme à la maison.
 
On a l’impression que c’est souvent difficile pour vous ici à Porrentruy pourquoi ?
Je sais pas, on a déjà mieux joué que ça car il faut avouer que ce soir on a pas livrer notre meilleur match. Après une finale oppose les deux meilleures équipes de la ligue et Ajoie n’est pas là par hasard donc on savait qu’ils allaient nous mettre en difficulté. Jeudi il faudra beaucoup mieux jouer pour pouvoir s’imposer.
 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...