Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Roller Hockey
N1 : Retour des enfers
 
Besançon après un large succès à Ris Orangis en ouverture de championnat retrouve son gymnase pour y accueillir les Girondins de Saint-Médard. Les Rollerbugs l'ont emporté eux aussi pour le premier match
 
Besançon, gymnase Brossolette, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 06/10/2019 à 11:34
   Besançon - Saint-Médard  
5 - 4

(1-2, 4-2)

Dominer n'est pas gagner :

Les Griffons démarrent bien la partie et vont d'entrée se porter sur la cage adverse mais Fernandez Callego fait le ménage. Le portier des rollerbug tient son équipe dans la partie sous l'offensive découse des locaux. Finalement, le capitaine Mathieu Jouham ouvre la marque d'un puissant lancer de loin (1-0).
Photo hockey Roller Hockey - Roller Hockey - N1 : Retour des enfers
Photographe : Philippe Rouinssard

Besançon contrôle le palet mais les rapides sorties de zones des visiteurs prennent souvent à défaut l'arrière-garde comtoise et force Romand à s'illustrer. Rapide en contres Saint-Médard finit par égaliser sur l'un d'entre eux. Gombert vient cuellir le portier local (1-1).
La partie s'équilibre mais si les Bisontins lancent plus ce sont bien les Saint-Médardais les plus dangereux. Dans les dernières secondes, les Bugs prennent à défaut les locaux et à trois contre un et Damien Gombert met son équipe devant (1-2).

 

Retour incroyable :

La partie redémarre sur les chapeaux de roues, il ne faut que 16 secondes aux visiteurs pour rajouter un but. Gerardin derrière la cage place au premier poteau pour Bellotte qui troue le filet bisontin (1-3).
Besançon peine à se relancer et se contente d'actions solitaires individuelles qui n'aboutissent sur rien. Les rollerbugs tissent leur toile parfaitement efficacement et Gombert vient faire sauter la banque pour compléter le hat-trick (1-4).
Les Griffons sont sonnés, et tentent de renverser vainement la tendance. Le jeu bisontin trop simple et trop prévisible ne prend pas à défaut les Saint-Médardais ni Fernandez Callego qui multiplie les parades. Finalement Lukas Frank dans l'angle fermé parvient à trouver un trou de souris (2-4).
Photo hockey Roller Hockey - Roller Hockey - N1 : Retour des enfers
Photographe : Philippe Rouinssard

Les Bugs en powerplay font des frayeurs au public et font tinter deux fois le poteau de la cage comtoise. Les Griffons accélèrent pour revenir sans trop de résultats, même en powerplay ils ne peuvent scorer. Finalement Thomas Jouham en break parvient à trouver la faille pour recoller au score (3-4).
Le temps défile et Besançon tire toujours de l'arrière. Un magnifique jeu de passes voit Schmit dévier pour Frank devant la cage, il relaye a fond à 1'26 du terme alors qu'une clameur retentit dans le gymnase (4-4).
Les rollerbug sont sanctionnés un peu sévèrement devant leur but. Un powerplay qui peut se montrer décisif si les Griffons s'appliquent. Le palet tourne mais le chrono aussi et les dernières secondes de jeu s'égrainent, soudain, Mathieu Jouham déclenche un coup de canon et troue le but girondin pendant que le public explose (5-4).
Le retour des enfers s'achèvent à 25 secondes de la sirène, Saint-Médard tente bien de revenir mais il n'en a plus le temps.

Etoiles Hockey Hebdo :

*** : Damien Gombert
** : Mathieu Jouham
* : Lukas Frank

 

Quel scénario incroyable dans un match de bien belle facture. Besançon dominateur en première période n'a pu concrétiser ses occasions, au contraire les Rollerbug ont su piquer aux moments opportuns. Le repli défensif trop lent et les mauvais placements ont coûté cher mais Besançon a réussit à ne pas sombrer complètement. Le retour à été long et parfois laborieux avec un jeu trop individualiste et trop téléphoné.
Photo hockey Roller Hockey - Roller Hockey - N1 : Retour des enfers
Photographe : Philippe Rouinssard
Mais patiemment les Griffons sont revenus à hauteur avant un final en apothéose qui leur permet d'accrocher les trois points de la victoire et de passer en tête de la poule B de N1. Besançon se déplacera à Seynod qui disputera son premier match à domicile de la saison après deux revers à l'extérieur.
Saint-Médard peut nourrir des regrets de rentrer de la cité bleue sans le moindre point. Les Bugs ont en effet mené une bonne partie du match et jusqu'à 4-1. Mais progressivement leur écart s'est érodé et en fin de match ils n'ont pu reprendre le large, se contentant de défendre et espérant s'en sortir. Un scénario final cruel pour les Girondins qui espèrent se relancer la semaine prochaine à domicile face à Tours.
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...