Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 1 : 12ème journée : Neuilly/Marne vs Caen
2-1
(1-1 0-0 1-0)
Le 30/11/2019
Neuilly sur Marne
Neuilly/Marne ] Caen  ]
Neuilly fait sauter le verrou
 
Match au sommet à Neuilly entre le leader Caen et les Bisons, 3ème du classement. La clé du match réside dans la capacité des Bisons à percer la muraille normande, meilleure défense du championnat.
 
Neuilly sur Marne, Hockey Hebdo Hugues Bolloch le 02/12/2019 à 15:00
FICHE TECHNIQUE

327 spectateurs
Arbitres : M. Drif assisté de MM. Chouleur et Thorrignac
Buts :
Neuilly/Marne : 06.03 Joé Dubé (ass Valère Vrielynck et Maxence Auvitu) ; 47.46 Brody Silk (ass Valère Vrielynck et Samir Saliji)
Caen : ; 15.24 Igor Halas (ass Jaroslav Prosvic et Eric Aurard)
Pénalités
26 minutes dont 10 à Dube contre Neuilly/Marne
14 minutes contre Caen
Le début de match voit les nocéens s’installer en zone offensive, mais sans parvenir à mettre réellement en danger la défense caennaise. Il faut une première pénalité, pour voir les Bisons pilonner la cage de Quemener. Si l’ancien international repousse plusieurs tentatives, il ne pourra rien sur un palet récupéré par Dubé après un rebond derrière la cage. Le capitaine nocéen se recentre et trompe Quemener pas encore replacé. Avantage logique pour Luc Chauvel « Le premier but concrétise leur temps fort même si la pénalité est très très sévère. » 
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 12ème journée : Neuilly/Marne vs Caen  - Neuilly fait sauter le verrou
Denis Broyer

Les Drakkars sont attentistes en ce début de match et Neuilly pense avoir doublé la mise sur un lancer dévié devant la cage par Dordet, mais le but est fort logiquement refusé pour une crosse haute du nocéen. Luc Chauvel reconnaitra le mauvais début de match de son équipe « On a eu du mal à se mettre dans le match, on leur a donné le tempo du match. On paie peut-être nos efforts de mardi contre Rouen. Mais on a su réagir et ça aurait pu tourner pour nous. »

Il faut attendre la 9ème minute pour voir le premier lancer cadré des normands, mais Davenel n’inquiète pas Sopko. Dans la foulée c’est Aurard qui s’offre un break mais le gardien des Bisons remporte le face à face. Rapides et habiles en contre, les caennais semblent avoir choisi d’attendre les nocéens pour mieux les contrer. Une stratégie confirmée par le coach normand « On était venu pour jouer sur les contres. Neuilly est très solide, on savait qu’il ne fallait pas perdre de palets en zone neutre. »

Cette stratégie attentiste s’appuie sur un bel effort d’équipe autour d’un gardien dominant. Quemener repousse ainsi une tentative sans angle de Playre (14’). Après un beau mouvement du duo Jeannetau-Bushbacher, Aurard part en contre et décale parfaitement Halas pour l’égalisation des visiteurs. Frank Spinozzi « on a du mal à rester constant et concentré pendant 60’, surtout à domicile. On passe par beaucoup d’états au cours d’un même match ».

Dominateurs pendant les 10 premières minutes, les Bisons n’ont pas su creuser l’écart et se sont fait surprendre en contre.
 

Les Bisons reprennent leur domination et suite à un face off le palet passe devant Quemener sans trouver preneur. En supériorité, les caennais s’offrent quelques lancers, mais sans grand danger pour Sopko. Les pénalités commencent à pleuvoir et c’est au tour de Dubé, en supériorité, de s’offrir un joli slalom mais son lancer en angle fermé est repoussé par le gardien normand.

Neuilly bénéficie d’un court passage à 5 contre 3, mais Quemener se couche sur un palet que convoitait Bushbacher. S’ensuit un bel échange d’amabilité entre l’attaquant nocéen et son ancien coéquipier Colotti qui semblent heureux de se retrouver, pendant que l’explication entre Silk et Benoit tourne à l’avantage du nocéen. L’arbitre envoie tout ce petit monde se calmer en prison mais la tension est clairement montée entre les 2 équipes.
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 12ème journée : Neuilly/Marne vs Caen  - Neuilly fait sauter le verrou
Denis Broyer

Toujours en supériorité, Vrielynck est proche de trouver l’ouverture. Dans ce climat un peu tendu, l’arbitre appelle une pénalité sévère contre Saliji et oublie dans la foulée un joli surnombre des Bisons qui aurait pu leur valoir une longue séance de double infériorité.

Le PK nocéen est très efficace et les normands peinent à se montrent dangereux, c’est au contraire Valier en contre qui est proche de marquer. Son lancer est ralenti par Quemener qui se jette pour bloquer le palet qui allait entrer dans le but (28’27). De nouveau pénalisés sévèrement après une première charge dans le dos non sifflée d’un défenseur caennais, les Bisons vont résister au power play caennais peu inspiré. Les Bisons s’offrent même un 2 contre 1 mal négocié par Valier, par ailleurs excellent. Frank Spinozzi « je suis très satisfait de notre PK, on a plusieurs joueurs pour ces situations, et tous se donnent sans compter. Tu ne peux pas tricher en PK. »
Sur une ultime supériorité, les Caennais vont toucher le poteau sur un lancer de la bleue.

Beaucoup plus haché, ce tiers a été dominé par Neuilly, les unités d’infériorité prenant le pas sur les power play.

On sent les 2 équipes un peu tendues au début du dernier tiers. Les 2 équipes se craignent et la première à marquer prendra une belle option sur la victoire. Neuilly commet un premier oubli défensif, mais Prosvic seul face à Sopko n’est pas très inspiré et lance sur le gardien des Bisons (40’56). Les nocéens semblent à la peine mais les normands ne vont pas profiter de ce petit temps faible.

Luc Chauvel regrettera de ne pas avoir capitalisé « On a eu des opportunités à ce moment et on aurait dû prendre l’avantage, malheureusement on n’a pas su concrétiser ce petit temps fort. » pour Frank Spinozzi, le rôle des gardiens a été déterminant ce soir « Ramon a fait des bons arrêts sur leurs moments forts. Je l’ai dit à mes joueurs avant le match, Quemener est excellent, mais les équipes qui nous rencontrent savent aussi que Sopko est un très grand gardien et qu’ils devront multiplier les efforts pour scorer. »
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 12ème journée : Neuilly/Marne vs Caen  - Neuilly fait sauter le verrou
Denis Broyer

Les Bisons reprennent le contrôle du match et mettent la pression sur Quemener mais sans trouver la faille. Le gardien caennais sort un bel arrêt jambière sur un lancer de Mika (46’30). Le coach caennais est conscient de posséder un bel atout avec le gardien international, mais veut insister sur la performance globale de son équipe « Personne ne triche dans l’équipe. Ronan est évidemment responsable de nos bons résultats. Il apporte beaucoup de confiance au groupe. Quand on a la chance d’avoir un gardien de ce niveau, et ça n’arrive pas souvent dans une carrière, il faut en profiter et c’est à nous de capitaliser dessus. On ne donne rien, on a une équipe avec une identité. On ne marque pas beaucoup, mais nos adversaires savent qu’ils devront faire beaucoup d’efforts pour nous marquer un but. »

Une minute plus tard, Vrielynck va délivrer une passe laser pour Silk seul au 2ème poteau qui pousse le palet au fond du but et offre l’avantage aux Bisons le jour de son anniversaire. « On fait une petite erreur défensive, mais elle fait suite à un gros temps fort nocéen » admettra Luc Chauvel.

Dans la foulée Neuilly met la pression sur un nouveau power play, mais Quemener ou ses défenseurs repoussent et maintiennent les caennais dans le match
Caen va de nouveau trouver les montants de Sopko et alors que la fin du match approche, les nocéens se contentent de maintenir le palet en zone offensive pour empêcher Quemener de sortir. Il est finalement rappelé sur son banc à 50’’ de la fin. Mais malgré une ultime pénalité bien sévère contre Silk, les nocéens ne seront pas inquiétés.
 

Neuilly s’impose logiquement et rejoint son adversaire du jour au classement. Dominateurs, les Bisons ont peiné à trouver l’ouverture mais ont ensuite su gérer leur avantage comme le reconnait leur coach « On a bien contrôlé le match, plus que le score ne l’indique. Mais avec 2 bons gardiens, il ne faut pas s’attendre à un gros score. »

Discrets offensivement, les caennais ont su rester dans le match jusqu’au bout, mais n’ont pas vraiment inquiété de solides nocéens comme le reconnaitra le coach normand « Ils ont fait un meilleur match que nous, ils sont allés chercher leurs 3 points. C’est un début de championnat très positif pour nous, mais il faut garder de l’ambition et on venait ici pour défendre notre place de leader. Le match aurait pu tourner pour nous sur les 2 poteaux, mais le résultat est finalement logique.» Les Bisons vont poursuivre les rencontres de haut de tableau avec double confrontation qui s’annonce serrée face aux Jokers de Cergy, avant de retrouver les caennais en Normandie pour le dernier match de l’année.
 

Lancers :
Neuilly : 40 (15 ; 11 ; 14)
Caen : 13 (7 ; 4 ; 2)
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...