Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - NHL : National Hockey League - AHL
NHL - 5e semaine
 
Bonus Bêtiser après le débrief du classement et les événements marquants de la semaine
 
US/Canada, Hockey Hebdo Roxane Gindre le 18/11/2023 à 16:26
Les global series : un peu d’Europe dans le championnat anglo-saxon.


By Bryan Murphy#Toronto #LeafsForeverhttps://t.co/uerH9KUkkK
Pour réjouir les fans euréopéen, la NHL est allée s’offrir quelques matchs en Suède. Quatre équipes sont présentes : les Red Wings, le Wild, les Sénateurs et les Maple Leafs. L’occasion pour Wiliam Nylander (qui a tout de même un nom prédestiné à jouer en NHL, dommage pour la blague, qu’il ne soit pas à New York), de performer sur sa terre natale, devant les siens qui pour certains ne l’ont jamais vu jouer en vrai. Impressionnant avec ddeux buts contre les Red Wings, le quatrième buteur de la ligue pouvait rendre fière sa patrie.

 


Debrief du classement 
Les 5 premiers
  1. Las Vegas Golden Knights, 27 points
Bien que tout en haut, ce qui ne peut qu’être de bon augure, il est difficile pour l’équipe de rester motivée. Après avoir tout donné la saison dernière pour obtenir la coupe, l’équipe en or se retrouve à nouveau à tout devoir reconstruire. Les chevaliers semblent semblent se prendre de plein fouet le fait que les compteur sont remis à zéro. Marchessaut, le gagnant du Conn-Smyth et figure emblématique du club se confie à Robert Laflamme. Il indique notamment que l’écart entre certaines équipes dont le niveau est radicalement différent n’incite pas forcément le haut du panier à donner le même spectacle quand la victoire est pour ainsi dire obtenue d’avance. Problème de riche… D’autres joueurs n’en sont pas à se poser ce genre de questions au vu des résultats de leur équipe.
  1. Boston Bruins, 26 points
C’est la défaite contre Montréal qui les a fait passer deuxièmes, défaite en prolongation mais surprenante d’ailleurs, puisque les Canadiens peinent. En tous les cas, le duo de choc qui garde les filets du club ne démérite pas, Jérémy Swayman, le deuxième gardien a notamment l’incroyable pourcentage de saves de .954.
  1. Vancouver Canucks, 25 points
5 défaites en 17 matchs, le ratio est bon. Les Canucks semblent avoir pris de la potion magique. Chose rare et assez incroyable : Les trois premiers scoreurs de la ligue toute entière sont des joueurs de Vancouver : Miller, Petersson et Hughes, tous les trois à 27 points. D’ailleurs, Filip Hronek a décoché un tir gagnant qui selon plusieurs sources auraient dépassé les 107 MPH (environ 172 Km/h), un record que ne détenaient pour l’instant que Zdeno Shara et Shea Weber. 

Un instant est nécessaire pour s'impreigner de la beauté de la courbure de la crosse ... 

   
  1. NY Rangers : 23 points
  2. Dallas Stars : 23 points
Au milieu : les beaux progrès des Coyotes d’Arizona freiné par des blessures malheureuses. Matias Maccelli, attaquant a pris un palet en pleine figure, ce qui l’a obligé à sortir du jeu. L’équipe est également amputé d’un autre attaquant, Barrett Hayton. La charge est lourde pour un club habitué aux tréfonds du classement, toujours sans arena qui plus est et qui a réussi jusqu’ici à se hisser jusqu’à la 13e place du classement, donc dans la moitié haute, avec un différentiel de buts positif.

Thank you, Matias Maccelli #Yotes pic.twitter.com/Sc7URi6kUM



Les 5 derniers

32e : San José Sharks : C’est à ne plus rien n’y comprendre. L’équipe a de nouveau plongé et se tient pour l’instant à la dernière place du classement. Des roustes, les Requins s’en prennent : on retiendra notamment le 4-1 contre les Canucks. Cependant ! Tout en se prenant des roustes, l’équipe maudite de cette année est arrivée pourtant il y a deux jours à battre les SL Blues 5-1 (score plus qu’honorable). Là où les choses se compliquent encore plus c’est que les Blues sont de taille à écraser Tampa (5-0) ou même l’Avalanche (8-2). Même si certains joueurs changent d’un match à l’autre l’énergie de l’équipe n’en reste pas moins la même, et difficile d’y voir clair dans cette énergie.

31e : Nashville Preds
30e : Chicago Blackhawcks
29e : Edmonton Oilers : Ce qui devait arriver est arrivé : les Oilers changent de coach. Jay Woodcroft ne trouvait plus grâce aux yeux du containgent d’Edmonton et il a été licencié. A sa place, Kris Knoblauch, un homme discret qui annonce que la couleur de son traitement des joueurs sera tout sauf brutale et qu’il ne vient pas sur le banc pour crier sur des joueurs mais plutôt pour les « encourager à faire les choses de la bonne façon » (propos recueuillis par Daniel Nugent-Bowman pour The Athletic) : Sans doute une bonne idée vu la position délicate dans laquelle se trouve Edmonton. Pas besoin de rajouter de l’huile sur le feu. La décision de ne pas faire jouer McDavid à l’ouverture de la prolongation contre Seattle est pourtant déjà ! sujet à débat entre les fans.

28e : Colombus BlueJackets



 
 
Les News

Un ancien goalie passe la crosse à gauche

Roman Cechmanek, qui a joué 5 ans durant dans les cages de la NHL, plus précisément dans celles des Flyers et des LA Kings est décédé à l’âge de 52 ans. Les causes de sa mort sont encore inconnues, et cette dernière a été aussi soudaine qu’inattendue. 5 ans, voilà qui est court mais en en 5 ans, il avait tout de même réussi à être deuxième sur la liste des candidats au trophée Vezina pour la saison 2000-2001. Le passage sur la glace américaine a donc été bref pour le joueur tchèque mais nombreux sont ceux qui rendent hommage à ce joueurs qui appréciait mettre son casque entre le puck et le fond du filet.



Sad news today, Roman Chechmanek dies at 52https://t.co/zoRTt1FBBt

Jagr retiré à Pittsburg

Il fallait aussi s’y attendre. Le numéro 68 de la légende tchèque Jaromír Jágr a été retiré dans ce club en noir et jaune. Celui que l’on considère comme le meilleur joueur européen de hockey sur glace a maintenant 52 ans et se consacre au club dont il est le propiétaire Rytiri Kladno dans sa ville natale. Il est revenu pour la cérémonie bien sûr et à vu son maillot s’envoler aux côtés de celui de Mario Lemieux notamment après ses 439 buts et 1079 points en 11 saisons à Pittsburgh. Buteur en finale, rookie exceptionnel, c’est à se demander pourquoi l’équipe n’a pas retiré le maillot plus tôt.


pic.twitter.com/AXwGhuKGNf




Les pépites :

Malkin : depuis l'arrière de la cage, c’en est presque contre les lois de la physique.



Comme quoi, les headshots pendant l'échauffement, ça entraîne ! 
 

Bloopers/Bêtisier 

Charrette de goalies :D


 
 
 
 
 
 


Victor Hedman : Défenseur émérite, talent incarné, pilier de son équipe. Victime d'une valise. 

 
 
© 2023 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...