Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - NHL - National Hockey League
NHL : Entretien avec Antoine Roussel
 
Antoine Roussel, la star des Canucks de Vancouver est récemment revenu sur ses terres à l’occasion d’un événement organisé par les Lions de Wasquehal au Stadium Nord de Villeneuve D’Ascq. L’international français a accepté un entretien exclusif avec hockey hebdo, non seulement pour  parler du programme « Goals & Dreams » mais aussi pour évoquer la prochaine saison NHL et l’équipe de France.
 
Media Sports Loisirs, Hockey Hebdo Nicolas Czyz le 27/08/2019 à 11:15
Photo hockey NHL - National Hockey League  - NHL - National Hockey League  - NHL : Entretien avec Antoine Roussel

Hockey Hebdo – Peux-tu nous en dire un peu plus sur « Goals and Dreams » et pourquoi avoir choisi les Lions de Wasquehal pour ce programme ?

Antoine Roussel -
« Goals & Dreams » est l'un des programmes de la NHLPA* dont le but est d'aider les jeunes joueurs qui veulent pratiquer le hockey sur glace à se procurer un équipement. Cela fait plusieurs années que je voulais m'impliquer dans ce type de rassemblement mais le timing n'a jamais été très bon. Cette année, ça a bien fonctionné.
Je suis né à Roubaix à quelques kilomètres de Wasquehal. Toute ma famille est activement impliquée dans la commune de Wasquehal ainsi que dans le club des Lions. C'est tout naturellement que je me suis porté sur ce Club pour lequel j'ai une affection particulière.


Hockey Hebdo – Comment s’est passé la prise de contact avec les lions de Wasquehal dans le cadre de « Goals and Dreams » ?

Antoine Roussel –
C'est une volonté commune depuis plusieurs années entre le Président de la fédération, Luc Tardif, le Président des Lions de Wasquehal, Damien Catry ainsi que moi-même. C'est un vrai projet commun. Le Nord est une région où le hockey est déjà présent mais où il y a matière à faire encore mieux. Il y énormément de potentiel.


Hockey Hebdo – La saison dernière, tu signes une entente de 4 saisons avec les Canucks de Vancouver. Après avoir passé une bonne partie de ta carrière à Dallas, comment s’est passé la transition ?
Ton ami Alex Burrows a t-il joué un rôle dans cette signature ?

Antoine Roussel –
Je dirais que j'avais fait une superbe préparation. Je suis arrivé au camp dans une très bonne condition physique, malheureusement, j'ai rapidement souffert d'une commotion, ce qui a mis un frein à ma progression. Mon acclimatation a été un peu longue, je dirais une bonne vingtaine de matchs. C'est jamais facile de débarquer dans un nouveau club, dans un nouvelle ville et d’être performant de suite. Alex Burrows est une véritable personnalité à Vancouver. Je me suis entrainé avec lui à l’Académie Joël Bouchard pendant plusieurs années. C'est mon mentor. J'imagine que si les dirigeants des Canucks l'ont consulté, il a très certainement dû leur dire le style de personne que je suis.


Hockey Hebdo – Tu as réalisé ta meilleure saison en NHL avec 31 points en 65 rencontres, malheureusement, ta saison se termine prématurément.  En effet, en mars dernier, tu quittes la rencontre contre les Rangers de New York suite à une charge douteuse de Brendan Lemieux. Estimes-tu que cette charge aurait mérité une plus lourde sanction de la part de la commission « player safety » ? 

Antoine Roussel –
Peut être ! Lorsque tu regardes la vidéo, c'est pas ultra « clean ». Maintenant, j'y pense plus. J'ai tourné la page et je pense à autre chose.

Hockey Hebdo – Tu as donc subi une opération sur le ligament croisé antéro-externe de ton genou. Comment se porte ton genoux à ce jour ?

Photo hockey NHL - National Hockey League  - NHL - National Hockey League  - NHL : Entretien avec Antoine Roussel

Antoine Roussel – Il va bien. C'est un travail au quotidien. Il me reste encore beaucoup de travail. Je ne commencerais pas la saison, c'est une certitude. Je suis en mode «  au plus vite au mieux » mais en même temps, ceux sont des opérations délicates qui demandent du temps.

Hockey Hebdo – Cette opération requiert généralement entre 5 et 6 mois de rééducation.
As- tu un programme de préparation spécifique ?

Antoine Roussel –
C'est même plus. En général, le plus tu attends le mieux c'est. Je suis suivi par plusieurs kinés de l’Académie de Joël Bouchard, par le kiné des Canucks de Vancouver ainsi que par le docteur qui m'a opéré dans le Colorado et qui exerce aujourd'hui dans le Minnesota.

Hockey Hebdo – Les Canucks ont été particulièrement actifs cet été sur le marché des transferts et des agents libres. Avec un effectif aussi étoffé, quel est l'objectif de la saison à venir ?

Antoine Roussel –
C'est clair, l'objectif du Club ainsi que mon objectif personnel sont de faire les séries. C'est bien beau de faire des saisons en NHL mais on joue pour gagner la coupe.

Hockey Hebdo – As-tu suivi la fin de saison de ton jeune co-équipier de l’équipe de France, Alexandre Texier avec les Blue Jackets de Columbus ?
qu’en as-tu pensé ?

Antoine Roussel –
Ah ! Ecoute, je suis très excité pour le hockey français. J'ai toujours dit qu'il est bénéfique pour le hockey français d'avoir des joueurs français en NHL. Alexandre, est un joueur exceptionnel. Il patine extrêmement bien, il est intelligent, il a des bonnes mains, une bonne vision. Il a réellement tout le « package » pour réussir en NHL. Je ne sais pas si les gens se rendent réellement compte mais faire sa place dans une équipe coachée par Tortorella, l'un des coaches les plus emblématiques de la NHL, pour jouer les séries éliminatoires c'est quelque chose de très impressionnant. Il a embarqué dans le line up comme s'il avait toujours joué là. C'est l'une des plus belles entrées de l'histoire de la NHL.


Hockey Hebdo – Pour la première fois depuis 2007, l’équipe de France de hockey sur glace évoluera en Division 1 la saison prochaine. Qu’a-t-il manqué aux bleus selon toi pour rester parmi l’élite du hockey mondial ?

Antoine Roussel –
Ca peut arriver de faire un mauvais championnat du monde. C'est pas un manque de quelque chose. Les gars sont motivés lorsqu'ils portent le chandail de l’équipe de France d'une manière ou d'une autre. On espère que ça nous arrivera plus, c'est tout. En même temps, à l'inverse nous avons battu des équipes qui ne méritent pas de descendre non plus, cette fois-ci, ça n'a pas fonctionné. Depuis 10 ans, il y a eu un très gros travail qui a été fait en Equipe de France. Je suis très confiant pour la suite.

Photo hockey NHL - National Hockey League  - NHL - National Hockey League  - NHL : Entretien avec Antoine Roussel

Hockey Hebdo – En Avril prochain, la France tentera donc de faire le chemin inverse dans un groupe qui sera composé de l’Autriche, la Corée du sud, la Slovénie, la Hongrie ainsi que la Roumanie. Pouvons-nous prétendre à une remontée dès la saison prochaine ?

Antoine Roussel –
OUI, sans aucun doute !

Hockey Hebdo – Lorsque tu vas devoir quitter l’hexagone pour Vancouver, quelle spécialité du Nord vas-tu reprendre avec toi dans tes valises pour partager avec tes co-équipiers ?

Antoine Roussel –
La Cramique* ! Ca me rappelle tellement de bons souvenirs.


Antoine Roussel est non seulement un joueur emblématique de la NHL, mais aussi une personne qui n'oublie pas d'où il vient. Son éthique de travail et son grand cœur reflètent parfaitement les valeurs des gens du Nord. Hockey Hebdo remercie les Lions de Wasquehal pour leur initiative et Antoine Roussel pour sa disponibilité. Nous souhaitons à Antoine Roussel un bon rétablissement et nous avons hâte de le retrouver sur la glace très prochainement.


*NHLPA : L'Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey abrégé sous le sigle AJLNH (en anglais : National Hockey League Players Association – NHLPA)

*Cramique : Le cramique (ou kramiek en flamand) est un pain brioché belge. C’est une recette qu’on retrouve, à l’origine, dans les trois régions de Belgique : la Flandre, la Wallonie et Bruxelles Capitale, ainsi que dans le Nord de la France et au Luxembourg.
 
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...