Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - NHL - National Hockey League
NHL: Les séries éliminatoires sont ouvertes!
 
C’est parti ! Le moment que beaucoup de fans de hockey sur glace attendent est le début des séries éliminatoires de NHL (National Hockey League). Quoi de mieux que de voir s’affronter les meilleurs joueurs de la planète directement les uns face aux autres ?
 
Farvagny, MSL, Hockey Hebdo Miguel Piccand le 11/04/2017 à 16:27
Photo hockey NHL - National Hockey League  - NHL - National Hockey League  - NHL: Les séries éliminatoires sont ouvertes!
NHL.com
Ordre de la première ronde des séries

La saison régulière s’est terminée le 09 avril en Amérique du Nord, le temps de laisser quelques jours (mais surtout pas trop !) aux joueurs et c’est déjà l’heure de reprendre pour des « combats » encore plus intensifs. Plusieurs équipes sont considérées comme prétendantes à la Coupe Stanley alors que d’autres tâcheront de paraître le mieux possible, mais tout est envisageable en play-offs ! Les Pittsburgh Penguins, champions en titre, étaient d’ailleurs au plus mal durant la saison régulière 2015/16 (changement de coach : Mike Sullivan pour Mike Johnston) avant de finir en boulet de canon et de devenir presque invincibles en séries finales. Voici dans cet article les tendances et les pronostics de votre rédaction suisse avant le début de ces séries.
 

Chicago Blackhawks vs. Nashville Predators
Photo hockey NHL - National Hockey League  - NHL - National Hockey League  - NHL: Les séries éliminatoires sont ouvertes!
NHL.com
Une 4e coupe pour Patrick Kane ?


Il faudrait être quelque peu suicidaire pour se réjouir d’affronter les Blackhawks en play-offs ! En effet, le jeu léché et discipliné des faucons noirs de l’Illinois leur a permis de remporter trois coupes Stanley récentes (2010, 2013 et 2015) et font à nouveau partie des favoris, même si l’équipe est certainement moins compétitive que lors de leurs récentes conquêtes. Chicago, toujours piloté par Coach Q (Joel Quenneville), a fini en tête de la conférence Ouest et s’est vu attribué les Predators de Nashville comme adversaire. Patrick Kane a une nouvelle fois été étincelant (89 points, 2e meilleur compteur de la NHL à égalité avec Sidney Crosby), suivi par Artemi Panarin (74) et Jonathan Toews (maigre campagne de 58 points pour celui que l’on surnomme volontiers « Captain Serious »).
 
L’équipe du Tennessee a déjà eu l’occasion d’affronter Chicago en séries plusieurs fois lors des dernières saisons et cela ne s’était pas terminé en leur faveur. S’appuyant sur Filip Forsberg, Viktor Arvidsson, Ryan Johansen, Roman Josi et Pekka Rinne, cette équipe a les moyens de surprendre à condition de profiter du box-play peu performant (77.7% d’efficacité) des Blackhawks.
 
Pronostic de la rédaction suisse : Chicago Blackhawks à 3 voix contre 2
 


Minnesota Wild vs. Saint-Louis Blues

Le Wild du Minnesota a impressionné durant toute la saison, devenant la deuxième équipe la plus productive offensivement (devant Washington !) avec 263 buts inscrits. Le nouveau coach Bruce Boudreau (ex Anaheim Ducks) a su inculquer la discipline défensive à une équipe du Minnesota qui n’était pas réputée « bonne » derrière. Dans les chiffres, comme pour les Predators, il n’y a pas vraiment un joueur qui s’est mis en évidence au niveau des points personnels mais plutôt un groupe de joueurs. Dans l’ordre : Mikael Granlund (69 points), Eric Staal (65), Mikko Koivu (capitaine, 58 points), Nino Niederreiter (57) et Charlie Coyle (56). On notera également le très surprenant bilan +/- négatif de Zach Parise (-3) alors que l’équipe a fini avec un bilan global de +57. Cet excellent bilan est également dû aux très bonnes performances du portier Devan Dubnyk, dont les statistiques en pourcentage d’arrêt sont moyennées à 92.3% d’arrêt sur 65 parties disputées.
 
Du côté des Blues, c’est une saison légèrement moins bonne qu’à l’accoutumée (111, 109 et 107 points sur les trois dernières saisons) qui a été conclue avec 99 unités au final, ce qui reste un résultat très convenable. Vladimir Tarasenko a une nouvelle fois été extraordinaire avec 39 buts et 75 points, loin devant le deuxième compteur de la Franchise Jaden Schwartz (55 points). Le box-play de Saint-Louis obtient un impressionnant 84.8% d’efficacité. Votre rédaction suisse s’attend à une série plutôt serrée entre ces deux Franchises, mais à l’avantage du Wild.
 
Pronostic de la rédaction suisse : Minnesota Wild à 4 voix contre 1
 

Anaheim Ducks vs. Calgary Flames

Les Ducks d’Anaheim ont connu une bonne saison terminant au niveau des points totaux 6e sur 30 avec 105 unités. Le capitaine Ryan Getzlaf n’avait plus rien à prouver mais s’est tout de même distingué au niveau des passes décisives (58 assists en 74 parties) prenant au passage le 3e rang total de la ligue derrière Nicklas Bäckström (63) et Connor McDavid (70). Les Ducks représentent l’équipe qui a été la meilleure au niveau des mises au jeu avec 54.7% d’efficacité. Après leur coupe Stanley de 2007 soulevée par le capitaine de l’époque Scott Niedermayer, la formation californienne ne s’est retrouvée en finale de conférence « qu’une » fois lors de la saison 2014/15. La saison passée ils n’avaient pas brillé en se faisant sortir en première ronde par les Nashville Predators en 7 matchs, ce qui avait conduit au licenciement de Bruce Boudreau (aujourd’hui coach du Minnesota Wild), remplacé par Randy Carlyle.
 
En face, c’est le retour en play-offs pour les Calgary Flames ! On n’attendait honnêtement pas la Franchise de l’Alberta en séries éliminatoires en début de saison mais il nous tarde déjà d’observer les performances de « Johnny Hockey » (Johnny Gaudreau, meilleur compteur avec 61 points mais -7 au bilan plus-minus) et cie dans la phase la plus importante de la saison. Sauf grosse surprise, Anaheim devrait cependant s’en sortir sans encombre.
 
Pronostic de la rédaction suisse : Anaheim Ducks à 4 voix contre 1
 

Edmonton Oilers vs. San José Sharks

Le duo Connor McDavid - Leon Draisaitl a été incroyable cette année ! Le Canadien supersonique a tout simplement obtenu le Trophée Art Ross remis au meilleur compteur de la saison régulière (avec pile 100 points) et l’Allemand a inscrit 77 coches à son compteur personnel. Juste pour souligner la domination de McDavid, il a tout simplement obtenu deux fois plus de points que les 3e et 4e compteur d’Edmonton Jordan Eberle (51 points) et Milan Lucic (50) pourtant très loin d’être maladroits. Concernant le jeu d’équipe, Edmonton possède la pire statistique de la ligue au niveau des engagements gagnés avec un faible 47% mais a un clair avantage sur son adversaire : son jeu de puissance, qui dispose d’une efficacité de 22.9% contre seulement 16.7% aux Sharks.
 
Malgré ces statistiques, la rédaction suisse voit clairement les Sharks de San José comme vainqueur de cette série de par leur expérience en séries éliminatoires. La finale perdue de l’année passée a certainement dû laisser des traces, et c’est probablement une des dernières chances (la dernière ?) pour les « vieux » Joe Thornton et Patrick Marleau de « rayonner » en play-offs. Le bientôt légendaire Brent Burns a par ailleurs confirmé son excellente dernière saison avec 76 points, dont 29 buts.
 
Pronostic de la rédaction suisse : San José Sharks à 5 voix contre 0 (!)
 

Canadiens de Montréal vs. New York Rangers

Marc Bergevin avait annoncé la couleur en recrutant Alexander Radulov et en obtenant Andrew Shaw et Shea Weber par des échanges judicieusement négociés. En effet, Chicago n’avait plus de place au niveau salarial pour Shaw et PK Subban était l’auteur de trop de revirements. Le désormais ex coach des Canadiens Michel Therrien n’étant plus à la barre, beaucoup de monde se demande comment Claude Julien va s’en sortir en séries pour son retour à Montréal (il a actuellement une fiche de 16-7-1). La stratégie pour éviter la descente aux enfers de la saison passée a été de ménager très régulièrement Carey Price afin de ne pas le « griller » trop rapidement, et de recruter en vue des play-offs des « gros morceaux » comme Dwight King (ex Los Angeles Kings) et Andreas Martinsen (ex Colorado Avalanche). Au niveau comptable, Max Pacioretty a comme toujours confirmé qu’il était un excellent rapport qualité-prix dans la NHL (35 buts inscrits, 4.5 millions de salaire pour le capitaine né en 1988), mais il n’y a pas vraiment eu d’autres révélations si ce n’est Paul Byron (43 points). Alex Galchenyuk semblait parti pour une saison de rêve mais a été freiné par une blessure.
 
Alain Vigneault est toujours en charge des Rangers et les résultats obtenus en saison régulière lui donnent raison d’année en année. Cette saison, il n’y a pas eu un joueur réellement dominant (meilleur compteur : Mats Zuccarello avec 59 points) et Henrik Lundqvist a d’ailleurs été bien moins efficace que d’habitude avec « seulement » 91.0% d’arrêt sur 52 rencontres disputées (moins bonne moyenne depuis son arrivée en NHL). Cette série s’annonce équilibrée, mais Montréal semble en être le favori.
 
Pronostic de la rédaction suisse : Canadiens de Montréal à 4 voix contre 1
 

Ottawa Senators vs. Boston Bruins

Chez les Senators également, c’est le retour en play-offs (5 équipes canadiennes cette année, 0 la saison passée) ! Guidés par l’incroyable Erik Karlsson (71 points), Mike Hoffman (61), Kyle Turris (55) et Mark Stone (54), la Franchise de la capitale canadienne ne se distingue pas vraiment dans un aspect du jeu d’un point de vue statistique. Ils ont même un des pires power-play de la ligue (24e sur 30) avec seulement 17% d’efficacité. Il faut espérer pour l’ex coach du CP Berne (NLA) Guy Boucher que ses hommes forts sauront se transcender dans les situations spéciales durant les séries éliminatoires car Boston représente un adversaire de taille en la matière. Les Bruins possèdent tout simplement le meilleur box-play de la ligue avec… 85.7% d’efficacité ! Un autre aspect du jeu de Boston est impressionnant : 33.2 shots au goal par match en moyenne (seconde meilleure moyenne de la ligue) sont tentés. Les deux hommes forts cette année ont été Brad Marchand (85 points, 39 goals !) et David Pastrnak (70 unités). Marchand a pris une nouvelle dimension depuis la World Cup 2016 de Toronto où il avait maintenu une production offensive impressionnante dans la ligne à Crosby. Les rédacteurs suisses sont partagés au moment d’émettre un pronostic sur cette série, même si à la vue de ces statistiques Boston paraît en être le favori.
 
Pronostic de la rédaction suisse : Boston Bruins à 3 voix contre 2
 

Washington Capitals vs. Toronto Maple Leafs
Photo hockey NHL - National Hockey League  - NHL - National Hockey League  - NHL: Les séries éliminatoires sont ouvertes!
NHL.com
Auston Matthews, déjà un héros à Toronto


Cette affiche peut paraître déséquilibrée au premier coup d’œil tant les Capitals sont dominants en saison régulière et ont d’ailleurs remporté un deuxième Trophée des Présidents consécutif, en plus de constituer la meilleure défense de NHL (177 buts encaissés seulement). En regardant d’un peu plus près les chiffres de cette confrontation, c’est deux excellents jeux de puissance qui vont s’affronter. Celui de Toronto est à 23.8% (!), et celui de Washington à 23.1%. Washington a fait de la saison régulière leur terrain de jeu préféré en dominant ses adversaires dans plus ou moins tous les aspects du jeu, et ceci même si Alexander Ovechkin a connu une saison en deçà des attentes avec 33 buts, ce qui est vraiment peu par rapport à ce que le Russe est capable de produire (65 réussites en 2007/08). Le Suédois Nicklas Bäckström a connu lui, à contrario, une vraie saison « en feu » avec ses 86 points, dont 63 assistances.

Du côté des Leafs, la qualification est surtout due à une chose : la jeunesse et tout ce que cela engendre ! Le jeu ultra rapide de Toronto lui a permis plusieurs fois de faire des points que personne n’espérait et Auston Matthews a terminé la saison régulière avec un impressionnant total de 40 buts. James Van Riemsdyk (62 points), Nazem Kadri (61), Mitchell Marner (61) et William Nylander (61) ne sont d’ailleurs pas en reste… On est tenté de dire que pour gagner, Toronto devra profiter au maximum des faiblesses des Capitals… sauf que ces derniers n’en ont pas d’un point de vue statistique ! Cependant, il est bien connu qu’une fois le temps des séries éliminatoires arrivé, il n’est pas rare que les Européens de Washington commencent à faiblir. Nous feront-ils mentir cette année ?
 
Pronostic de la rédaction suisse : Washington Capitals à 4 voix contre 1
 

Pittsburgh Penguins vs. Columbus Blue Jackets
Photo hockey NHL - National Hockey League  - NHL - National Hockey League  - NHL: Les séries éliminatoires sont ouvertes!
NHL.com
S. Crosby et E. Malkin pour une troisième coupe ensemble?

Le champion en titre va se coltiner les Columbus Blue Jackets au premier tour. L’affiche paraît clairement déséquilibrée sur le papier et d’ailleurs toute la rédaction voit les Penguins passer sans trop de difficultés. Cependant, Columbus a réalisé une saison absolument extraordinaire et étonnante car ils ont fini au 4e rang de toute la ligue (108 points !). On peut dire que l’entraîneur John Tortorella a plutôt bien répondu à toutes les critiques après la World Cup 2016 à Toronto catastrophique, alors qu’il était le coach principal des USA. Les leaders offensifs de Columbus ont été Cam Atkinson (62 points) et Alexander Wennberg (59). Le gardien russe Sergey Bobrovsky a été certainement le plus grand artisan de cette réussite épatante en étant tout simplement le meilleur gardien de NHL au pourcentage d’arrêt avec 93.1% ! Et cela tombe plutôt bien pour les Blue Jackets car ils vont retrouver la meilleure attaque de la ligue…

Pittsburgh, en effet, est l’équipe qui a le plus scoré avec une impressionnante moyenne de 3.39 réussites par rencontre (!), et également celle qui a effectué le plus de lancers au but adverse avec 33.5 tentatives par partie. Est-ce que cela sera suffisant pour renverser la deuxième meilleure défense de la ligue (Columbus n’a encaissé que 193 buts) ? En tous les cas, le capitaine Sidney Crosby (Trophée Maurice Richard avec 44 buts) et ses partenaires paraissent bien affûtés pour conserver leur titre.

Pronostic de la rédaction suisse : Pittsburgh Penguins à 5 voix contre 0
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...