trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Suisse - National League : Bienne (EHC Biel-Bienne)
NLA: Bienne gagne dans la douleur
 
 
Tissot Arena, Bienne, Hockey Hebdo Laurin Petitat le 14/01/2017 à 11:00
EHC BIEL 3-2 HC AMBRÌ-PIOTTA
(2-1;1-0;0-1)

7’05 Schmutz (Pouliot) 1-0
8’59 Wetzel (Haas) 2-0
9’23  Lauper (Monnet, Collenberg) 2-1
26’16 Pedretti 3-1
45’56 Monnet (Fuchs, Kostner) 3-2

 
Bienne: Hiller; Steiner, Lundin; Fey, Dave Sutter; Wellinger, Jecker; Dufner, Horansky (13e A); Micflikier, Pouliot, Schmutz; Pedretti, Haas, Rajala; Fabian Lüthi, Neuenschwander, Rossi; Wetzel, Fabian Sutter, Tschantré.

Ambrì-Piotta: Zurkirchen; Zgraggen, Kamber; Collenberg, Fora; Jelovac, Ngoy; Berger, Kostner (13e A); Pesonen, Emmerton, D’Agostini; Lauper, Hall, Monnet; Bianchi, Fuchs, Guggisberg; Bastl, Lhotak, Duca.
Notes: Tissot Arena 5626 spectateurs.
Arbitres MM. Staudenmann et Koch assistés par Fluri et Huguet.
Biene sans Earl, Joggi, Valentin Lüthi (blessés), Huguenin (Licence B, HCC), Maurer (suspendu)
Ambrì-Piotta sans Gautschi, Maënpää, Trunz (blessés) ni Berthon (surnuméraire)
Pénalités: 1x2’ contre EHCB et 3x2’ contre HCAP
Photo hockey Suisse - National League - Suisse - National League : Bienne (EHC Biel-Bienne) - NLA: Bienne gagne dans la douleur
HeShootsHeScoores.com
Jonas Hiller et sa troupe gagnent confiance

3 buts en 2’23
Après une entame de rencontre équilibrée, le match allait devenir complètement fou, et trois buts tombaient en l’espace de 2’23, dont le magnifique 2-0, inscrit par Wetzel d’un splendide tir du poignet dans la lucarne. On notera que les gardiens n’étaient pour l’instant pas à leur avantage et qu’ils relâchaient de nombreux pucks, ce qui offraient des situations dangereuses devant les deux cages. La fin de tiers voyait les Léventins, galvanisés par leur but, mettre un peu plus de pression en zone offensive, mais rien de bien tranchant. Au contraire, c’était les Seelandais qui auraient pu inscrire le 3-1 si Dave Sutter n’avait pas manqué une énorme chance à la 18e. On en restait là pour ce premier tiers très plaisant à suivre. Au vu du spectacle présenté, il était logique de voir Bienne regagner le vestiaire en tête.
 
Bienne fait le break grâce à Pedretti
Il se passait moins de chose durant la période médiane. Mais Bienne parvenait quand même à faire le break, après une relance catastrophique de la défense léventine, Pedretti ne se faisait pas prier pour tromper Zurkirchen. Ce même Pedretti n’était pas loin de s’offrir un doublé quelques instants plus tard mais cette fois le portier visiteur s’interposait. Ce 3-1 a fait très mal aux hommes de Kossmann, qui depuis sont totalement dominés par une formation biennoise solide mais pas non plus injouable. Il ne se passait plus grand chose en fin de période. Le HCB conservait ses deux longueurs au moment d’aller prendre le thé. Amplement mérité, car les Seelandais avaient su parfaitement exploiter les lacunes défensives des visiteurs. 
 
Bienne gagne dans la douleur.
Ambri rentrait mieux dans ce dernier tiers que son homologue seelandais, et cela se concrétisait après 5’56 de disputées par un but de Monnet inscrit au terme d’un cafouillage devant la cage défendue par Jonas Hiller. Réalisation validée après visionnage de la vidéo.  Il est vrai que sans commettre d’erreur défensive, l’équipe léventine arrive à mettre en danger des Biennois, un peu attentistes depuis la reprise. Hiller se mettait en évidence à la 53e devant Adam Hall. Les Léventins étaient de plus en plus dangereux en cette fin de match pour tenter d’arracher cette égalisation. C’était le moment choisi par les fans seelandais pour donner plus de voix pour encourager leur équipe à préserver ce but d’avance. On arrivait dans les instants cruciaux, Jelovac avait la mauvaise idée d’écoper d’une pénalité, ceci réduisait quasiment à néant les chances d’Ambri de revenir. Pour les quarantes dernières secondes Zurkirchen quittait sa cage mais cela ne changeait rien Bienne s’imposait dans ce match. Ambri pouvait avoir de gros regrets après ce match, car ils ont littéralement offert la victoire aux Seelandais. Malgré de gros efforts dans l’ultime période, les hommes de Kossmann n’ont jamais pu combler leur retard. 
Réaction de Benoît Jecker (défenseur de Bienne)
Benoît, si je te dis que ce soir y a juste les trois points à retenir tu es d’accord ?
On a super bien commencé le match, on a pensé que ce serait trop facile et à la fin quand ils sont revenus à 3-2, on a joué avec le feu et on n’a pas toujours bien respecté le plan de match, c’est pour cela que l’on s’est mis en danger.
 
Comment on explique que vous avez laissé Ambri jouer durant le dernier tiers ?
C’est difficile à dire, on a cru trop vite qu’on avait plié la rencontre, et après tout le monde se projetait vers l’avant pour aller marquer son but. On n’était pas assez concentré, ce qui nous a joué des mauvais tours. Il ne faut pas que l’on commence à devenir euphorique après nos buts.
 
Maintenant 10 points d’avance sur la barre, pour les playoffs ça sent bon ?
Il reste 12 matchs, donc 36 points en jeu, si l’on perd tout on sera quasiment dernier, d’ici à ce qu’on sera vert, il restera du temps. Rien qu’en 3 matchs, il peut se passer des choses, il faudra que l’on joue sur le même rythme jusqu’au dernier match.
 
Demain derby contre Berne, le match idéal pour conclure le week-end en beauté ?
Exact, avec les trois points d’aujourd’hui, on a bien entamé le week-end, alors si l’on peut encore prendre trois points demain, ce serait parfait afin de se rapprocher un peu plus des séries finales.
 
Jason Fuchs (attaquant de Ambri-Piotta)
Jason Fuchs, une défaite rageante pour Ambri ce soir ?
Oui, cela fait très mal de perdre comme cela, quand les trois buts tu leur donnes. C’est nous qui leur créons les occasions pour marquer.
 
Au vu du dernier tiers, où vous avez bien joué, j’imagine qu’il y a beaucoup de regrets ?
Bien sûr, car il faudrait que l’on puisse faire avant ce que l’on a réalisé durant la troisième période. Clairement quand il y a un bon gardien en face comme ce soir, il faut plus shooter pour les mettre en danger ce que l’on n’a pas fait.
 
Les playoffs, vous y croyez encore ?
Bien sûr, il reste encore des matchs et tout est possible. On joue un match très important demain contre Genève, alors il ne faut pas abandonner, car on travaille très fort tous les jours pour y parvenir.
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...