trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Suisse - National League
NLA: Qui pour succéder au SCB?
 
Champion en titre, le SC Bern se présente en principal favori à sa propre succession. Mais attention, les ZSC Lions, qui n'ont rien gagné depuis 2014 (une éternité pour eux!) sont de très sérieux concurrents !
 
Suisse, Hockey Hebdo Cédric Martin le 03/03/2017 à 12:51
Après 50 rondes de saison régulière, le championnat de NLA débute réellement ce samedi avec le début des play-off et quelques affiches alléchantes au programme, notamment le classico entre les ZSC Lions et le HC Lugano
 
Côté romand, le Lausanne HC, qui participera pour la troisième fois de son histoire aux play-off, tentera de surprendre le HC Davos alors que Genève-Servette, plus habitué aux séries, verra le EV Zug se dresser sur son chemin. Enfin l'autre affiche verra s'opposer deux formations bernoises, le SC Bern et le EHC Bienne. Voici le pronostic des membres de la rédaction suisse de Hockey Hebdo ainsi qu'une petite présentation des quatre séries de quarts de finale:
 
Séries Stéphane
Ducret
Laurin
Petitat
Yves
Seira
Adrien
Perritaz
Miguel
Piccand
Arnaud
Comment
Cédric
Martin
Bern (1) - Bienne (8) Bern Bern Bern Bern Bern Bern Bern
Zürich (2) - Lugano (7) Zürich Zürich Lugano Zürich Zürich Zürich Lugano
Zug (3) - Servette (6) Zug Zug Servette Zug Zug Zug Zug
Lausanne (4) - Davos (5) Davos Davos Lausanne Davos Davos Lausanne Davos
 
Le SCB en demi-finale sur un patin ?
 
Qualifié somme toute assez facilement pour les play-off, cela grâce à la saison complètement ratée par Kloten, Fribourg ou encore Ambrì, le EHC Bienne tombe tout de même sur un os lors de ces quarts de finale. Le club du Seeland hérite en effet du grand rival cantonal et grandissime favori, le SC Bern, champion en titre et grand dominateur de la saison régulière avec les Lions. La tâche paraît impossible pour l’entraîneur Mike McNamara et ses boys. D’ailleurs la rédaction suisse de Hockey Hebdo est unanime : Ses membres dans leur intégralité prédisent un net succès du SCB.
Cela dit, Bienne n’a rien à perdre. S’il se retire écrasé 4-0 dans la série, personne ne criera au scandale ni ne jugera de déjà bien braves seelandais, qualifiés pour les séries malgré un effectif les promettant au purgatoire. Fort de sa longue expérience en NHL, le portier Jonas Hiller a été l’élément clé du succès des Pingouins cet saison. Derrière une défense faible sur le papier, il a multiplié les miracles et glané de nombreux points pour son équipe. Mais en mode play-off, l’offensive des Ours devrait assez facilement pouvoir donner le tournis à cette arrière-garde seelandaise et des soucis à l'ancien portier des Ducks et des Flames. Avec 55 points, Mark Arcobello a terminé en tête du classement des compteurs de la ligue devant un trio à 51 points. L’Américain a été le moteur de l’attaque bernoise pendant toute la saison régulière et rien n’indique que cela ne change. Ryan Lasch (38 points), Simon Moser (34 points), le dinosaure Martin Plüss (33 points) ou encore Andrew Ebbett (25 points) sont les autres artificiers de cette équipe. Avec une défense de fer, un Leonardo Genoni impérial devant la cage et de nombreux gratteurs, cette équipe est bâtie pour les play-off et tout sauf une nette victoire du club de la capitale fédérale dans cette série serait une immense sensation.
 

 
Retrouvailles électriques entre Zurichois et Luganais !
 
L’affiche entre les ZSC Lions et le HC Lugano s’annonce elle palpitante! Les deux équipes sont en grande forme. Sur les 10 derniers matchs, les Zurichois ont le meilleur bilan de la ligue avec 24 points, devançant Bern (23 points) et… Lugano (20 points). Depuis la prise de pouvoir du Canadien Greg Ireland, qui a remplacé Doug Shedden en début d’année, les Tessinois semblent retrouver quelque peu leurs esprits, notamment en défense.
Photo hockey Suisse - National League - Suisse - National League - NLA: Qui pour succéder au SCB?
Kathi Bettels
Robert Nilsson, MVP de votre rédaction suisse
Beaucoup plus concentrée et organisée, l’arrière-garde luganaise a retrouvé sa stabilité de la saison passée, diminuant l’immense pression qui pèse sur les épaules du prodige Elvis Merzlikins devant la cage. Finaliste malheureux la saison dernière, Lugano ne sera pas si facile à battre, même si les Lions restent les favoris face aux Panthères selon nos prévisions. En saison régulière, seul Bern a encaissé moins de buts de le ZSC (114 contre 115) alors qu’avec 166 buts inscrits, les Zurichois possèdent l’attaque la plus forte de la ligue. Il faut dire qu’avec les Ryan Shannon, Roman Wick, Patrick Thoresen, Inti Pestoni, Mattias Sjögren ou encore Ronalds Kenins, il y a de quoi faire ! Sans compter la présence du génial Suédois Robert Nilsson, élu MVP de la saison par la rédaction suisse de Hockey Hebdo. Lugano n’est pas en reste, avec Linus Klasen, Damien Brunner, Patrik Zackrisson, Tony Martensson ou encore Dario Bürgler, le spectacle offensif sera garanti !
Et avec le provocateur Maxim Lapierre, le show peut même devenir total dans cette série qui sent bon la poudre. Après 1992, 2000 (en finale), 2001 (en finale également), 2002, 2003 et 2004, c’est la septième fois que les ZSC Lions et Lugano se retrouvent en séries. La rivalité historique entre ces deux clubs n’est plus à démontrer et ces retrouvailles en play-off, après plus de 10 ans d’attente, vaudront leur pesant en cacahuètes! A noter que le HC Lugano participera aux play-off pour la trentième fois de son histoire, un record.
 
 
 
Duel équilibré en perspective entre le EVZ et Genève-Servette !
 
Le duel opposant le solide EV Zug, auteur d’une très belle saison, au Genève-Servette, au parcours un peu chaotique, s’annonce lui aussi haletant. Après 2005, 2010 et 2011, c’est déjà la quatrième fois que ces deux clubs se retrouvent en play-off. Pour Harold Kreis, le coach à succès de l’équipe de Suisse centrale, il s’agira que Tobias Stephan gagne son duel à distance avec Robert Mayer. L’ancien portier servettien est la clé du succès pour le EVZ et s’il sort une grande série, les Genevois n’ont aucune chance. Offensivement, avec Jarkko Immonen, Josh Holden, Matti Järvinen, David McIntyre, Carl Klingberg, Reto Suri et surtout le génial Lino Martschini, les Taureaux possèdent un savant mélange entre vieux roublards, jeunes talents et snipers au sang froid glaçant devant le but. De plus, l’apport de Raphael Diaz sur le power play est tout aussi précieux que celui de Johan Fransson sur le jeu de puissance genevois.
Un Genève-Servette qui voit avec le retour de KHL de Goran Bezina la chance d’étoffer son arrière-garde. Sur le papier, cette dernière a quand même fière allure ! Cela sera-t-il suffisant pour résister aux assauts de l’armada offensive de Suisse centrale ? En tout cas au petit jeu des comparaisons, l’attaque du EVZ a inscrit 153 buts cette saison contre 135 aux Genevois alors que ces derniers en ont encaissé 140 contre seulement 122 aux hommes d’Harold Kreis. Cela dit quand on regarde de plus près les confrontations directes en 2016-2017, tous les matchs se sont joués à un but d'écart à l'exception du succès 5-1 du EVZ le 19 novembre. Une série acharnée et serrée devrait donc voir, selon nos prédictions, une victoire du EVZ au bout du suspens.
 

Photo hockey Suisse - National League - Suisse - National League - NLA: Qui pour succéder au SCB?
Yves Seira
Le kopp du LHC verra Malley une dernière fois
 
Lausanne peut-il continuer de surprendre et éliminer Davos ?
 
La sensation de la saison, c’est bien le Lausanne HC. Promis aux dernières places par la plupart des suiveurs du hockey suisse en raison d’un effectif limité et d’un coach néophyte dans la ligue, le club de la capitale olympique a réussi une prouesse qu’il n’avait jamais réussi dans sa longue histoire : Se hisser dans le quatuor de tête de NLA au terme des 50 rondes qualificatives et ainsi démarrer les play-off avec l’avantage de la glace ! Pour sa troisième participation aux séries seulement, le club vaudois aura cependant un adversaire redoutable en face de lui, le HC Davos.
La formation d’Arno Del Curto a connu une saison mi-figue mi-raisin. La raison principale à ce succès mitigé et le poste de gardien. Les deux jeunes portiers en qui le club a donné sa confiance n’ont pas pu faire oublier le départ de Leonardo Genoni à l’entre saison. Mais attention, Davos est une équipe de play-off et, surtout, une équipe forte d’une très grande expérience de ces matchs-là. Quelques défenseurs ne sont pas nés de la dernière pluie, comme Beat Forster, Félicien Du Bois ou Daniel Rahimi. Et puis en attaque, Davos c’est rapide, spectaculaire et efficace. Or du côté lausannois, ces derniers temps, le gardien Cristobal Huet commet des bévues et l’assise défensive n’est plus aussi impressionnante qu’en début de saison. Sur les 10 derniers matchs, Lausanne possède le moins bon bilan de la ligue en compagnie de Fribourg, 6 petits points seulement. La période creuse semble arriver au mauvais moment pour le LHC et face à un adversaire comme le HCD d’Arno Del Curto, cela pourrait bien coûter très cher aux Romands. Malgré l’avantage de la glace aux Lausannois, Hockey Hebdo pressent une victoire davosienne au terme d’une série disputée.
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...