trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Suisse - National League : Zug (EV Zug)
NLA: Zoug surclasse Genève
 
 
Bossard Arena, Zug, Hockey Hebdo Laurin Petitat le 20/11/2016 à 14:00
EV ZUG 5-1 GENÈVE-SERVETTE HC
(1-1; 2-0; 2-0)
6e McIntyre (Holden) 1-0; 20e Loeffel (Romy) 1-1; 27e Holden (McIntyre) 2-1; 37e Martschini (Holden, Immonen); 49e Holden (Martschini) 4-1; 54e McIntyre (Schnyder) 5-1.

EVZ: Stephan; Morant, Diaz, Schnyder, Holden, Martschini; Grossmann, Helbling, Senteler, Immonen, Klingberg; Erni, Schlumpf, Lammer, McIntyre, Zangger; Lüthi, Fohrler, Habertisch, Marchon, Peter.
 
GSHC: Mayer (54e Bays); Fransson, Jacquemet, Rod, Slater, Wick; Kast, Loeffel, Spaling, Almond, Simek; Mercier, Vukovic, Impose, Rubin, Schweri; Petschenig, Riat, Gerbe, Romy, Traber.
 

Notes: Bossard Arena 6262 spectateurs
Arbitres: MM. Eichmann et Piechaczek assistés par MM. Progin et Wüst.
Zoug sans Diem, Suri (blessés), Alatalo (convalescent), Haller, Geisser (ligue B)
Genève sans Antonietti, Douay, Détraz (blessés), Ehrhardt (surnuméraire), Leonelli, Heinimann, Chuard (Ligue B, Olten)
Pénalités EVZ 7x2’ et 5 + 20’ (Morant) GSHC 10x2’

Photo hockey Suisse - National League - Suisse - National League : Zug (EV Zug) - NLA: Zoug surclasse Genève
Facebook EV Zug
Genève bien payé
Début de match électrique avec un début de bagarre entre Morant et Fransson. Le défenseur Zougois écope d’une pénalité de match pour un coup de poing sur son adversaire. On allait donc jouer à 4 contre 4 durant deux minutes puis Servette allait avoir 3 minutes de supériorité. A la 4e, les Zougois se procuraient la première occasion du match par Immonen mais Mayer attentif s’interposait. Contre toute attente après 5 minutes 14, alors qu’ils évoluaient en infériorité numérique, les locaux débloquaient la situation, Holden servait McIntyre qui envoyait un tir surpuissant qui ne laissait aucune chance à Mayer.  La déferlante zougoise sur le but genevois continuait, Lammer en solo obligeait Mayer à intervenir. Le 2-0 était proche. A la 13e, Fransson tirait depuis la ligne bleue, mais Tobias Stephan réalisait une superbe parade pour préserver sa cage. A la 16e, nouvelles bagarres tout d’abord entre Rod et Grossmann puis Helbling et Slater. Beaucoup de tension durant ce premier acte et les deux équipes se rendent coup pour coup. Les arbitres décidaient que Zoug devait évoluer en power-play. Alors que Jacquemet devait aussi aller en prison, Mayer voyait son poteau le sauver après une tentative de Immonen. Mais contre toute attente, les Genevois égalisaient à 5 contre 4, un tir de la ligne bleue de Loeffel dévié ne laissait aucune chance à Stephan. Les visiteurs pouvaient s’estimer heureux car ils avaient été dominés durant ce tiers initial.
 
L’indiscipline genevoise fait les affaires de Zoug
L’entame de deuxième période était plus équilibrée et il n’y avait pas de grosses occasions de marquer durant les premières minutes de jeu. Belle chance de reprendre l’avantage par Zoug, idéalement servi par Marchon, Peter ne parvenait à battre Mayer. Ce n’était que partie remise, car sur la séquence suivante, Holden lançait de la ligne bleue, et il trompait Mayer. A la 32e, à la suite d’une action pour Zoug, de nouveau de l’animosité devant la cage de Mayer et deux joueurs (un de chaque équipe) étaient pénalisés. Beaucoup d’arrêts jeu en raison de nombreuses pénalités, et du coup il n’y avait pas beaucoup de rythme dans ce match. Les Zougois se montraient dangereux et le poteau sauvait Mayer pour la seconde fois de la soirée. A un peu plus de trois minutes de la fin du tiers, Loeffel était sanctionné, c’était la pénalité de trop pour les Genevois, Martschini inscrivait le 3-1. Les hommes de McSorley payaient très cher leur manque de discipline. Zoug était donc parvenu à faire le break durant cette période médiane grâce à son power-play.

Zoug déroule
A la 44e, un Zougois était pénalisé, on se disait que l’occasion était belle pour les Servettiens  de revenir à la marque mais ils n’arrivaient pas à poser le jeu en zone offensive et Stephan n’était pas inquiété. A moins de douze minutes de la fin, en rupture avec Martschini, Holden inscrivait son second but de la soirée pour donner trois longueurs d’avance à son équipe, certainement le but de la sécurité.  A six minutes du terme, un Zougois était sanctionné, c’était en quelque sorte la dernière chance pour Genève de revenir. Mais c’était le contraire qui se produisait, Bays à peine entré en jeu devait capituler devant McIntyre. Les hommes de Kreis avaient donc réussi à inscrire deux buts en infériorité numérique ce soir. Preuve que le GSHC était complètement à côté de ses patins. Les dernières minutes n’étaient que du remplissage, il ne se passait plus grand chose. Zoug remporte une victoire amplement méritée qui lui offre du même coup la tête du classement.

Réaction d’Harold Kreis (coach du EV Zoug)
Harold Kreis, félicitations pour cette victoire, 2 matchs, 12 buts marqués, 2 victoires un bon week-end pour le EVZ ?
Oui, avec ces deux résulats c’est un très bon week-end pour nous, tout a très bien fonctionné, le plus important ce sont les six points, et on a livré deux très bons matchs contre des équipes qui ont un style de jeu très différent. On a été souverain durant nos deux matchs et c’est très positif.

Ce soir, il n’y pas eu photo, vous avez été meilleur durant tout le match ?
On a été très bon, mais Genève nous a posé quelques problèmes en début de match, avec beaucoup de pression et Tobias (Stephan) a fait quelques arrêts clés. Ce que je retiens encore de positifs, c’est que nous avons marqué deux fois en supériorité numérique et deux fois en infériorité, alors cela prouve que nos situations spéciales sont au point.
 
Pour finir, un mot sur la performance de vos étrangers ?
Ils ont été très bon, ce soir. C’est vrai qu’ils avaient un peu de peine en début de saison, mais le travail fourni à l’entraînement commence à payer sur la glace et c’est de bonne augure pour la suite.
 
Réaction de Auguste Impose (Attaquant du Genève Servette HC)
Ce soir, Genève a totalement raté son match face à une bonne équipe de Zoug, quelles sont tes impressions ?
C’est très frustrant car à 5 contre 5 on a été dominé et ce qui nous a achevé ce sont les situations spéciales car je crois qu’ils marquent 4 buts dans ces phases de jeu alors que nous malgré de nombreux power-play, on met que un. La différence s’est faite là.
 
Comment expliques-tu vos difficultés en supériorité/infériorité numérique ?
C’est difficile de répondre de manière particulière à ça, car en power-play on a beaucoup tenté sans réussite alors que Zoug en a eu un maximum avec des buts déviés. Ça se joue à pas grand chose. C’est juste que ce soir, rien n’a vraiment fonctionné pour nous.
 
Genève a écopé de nombreuses pénalités, est-ce de la frustration ?
Non, ça fait partie du match et du hockey, nous on est une équipe assez physique avec des gars comme Rod, Almond, Slater qui n’ont pas peur d’y aller quand ça frappe. Il ne faut pas avoir peur des contacts, donc selon moi on a eu la bonne attitude ce soir à ce niveau-là.
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...