Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - D1 : 14ème journée : Bordeaux vs Avignon
5-2
(1-1 3-1 1-0)
Le 18/12/2010
Bordeaux, Mériadeck
Bordeaux ] Avignon ]
On retiendra les deux points
 
Les bordelais reçoivent les castors qu'ils sont allés battre chez eux la semaine dernière. Premier match retour sur la route des PO à Mériadeck.
 
Bordeaux, Mériadeck, Hockey Hebdo Patrice Villey, Murielle Gaston le 20/12/2010 à 10:48
FICHE TECHNIQUE

1454 spectateurs
Arbitres : Mlle Picavet assistée de Mrs Barthe et Tocqueville
Buts :
Bordeaux : 01:03 Cyril Boubé (ass Vincent Cadren et Cyril Lambert) ; 24:33 Martin Karafiat (ass Vincent Cadren) ; 32:33 Xavier Lassalle (ass Dmitri Lavrov) ; 32:40 Martin Karafiat ; 49:32 Cyril Lambert (ass Martin Karafiat)
Avignon : ; 14:45 Jérémy Malaval (ass Zdenek Sikl) ; 25:22 Mark Allen (ass Zdenek Sikl et Steve Koich)
Pénalités
16' contre Bordeaux
24' contre Avignon


Gardiens de but en jeu :

Bordeaux : #16 J. Leclerc
Avignon : #1 J. Scanff
1° Tiers :
Photo hockey Division 1 - D1 : 14ème journée : Bordeaux vs Avignon - On retiendra les deux points
Murielle Gaston
T. Ramonatxo et F. Paquin

A l'image de la rencontre de la semaine dernière, il ne faudra pas attendre plus d'une minute pour voir les boxers ouvrir le score face aux castors. Déjà implantés en zone dès le coup d'envoi donné et alertant Scanff sur un lancer de Karafiat, les bordelais obtiennent une supériorité.

Tandis que Cadren et Lavrov déplacent le bloc avignonnais sur la gauche de Scanff, Boubé descend au slot à travers la défense pour réceptionner le centre de Cadren et conclure au second poteau, 1-0 à 01:03.

Si l'on attendait un match à buts pour cette rencontre, l'entame pouvait conforter cette idée vue la rapidité des bordelais à débloquer leur compteur. Toutefois, même si Bordeaux n'est pas particulièrement en danger, le rythme qu'ils imprègnent habituellement à domicile fait drôlement défaut ce soir.

Les castors sans être des plus virulents, se créent des occasions et Allen obligera Leclerc à rester vigilant sur deux lancers consécutifs. Boirie et Lavrov prendront leur chance à mi-zone pour Bordeaux mais Scanff s'il a pu être surpris sur le jeu de puissance des locaux sait maintenant s'employer pour préserver sa cage malgré une défense un peu flottante.

Bordeaux ne saura profiter d'un jeu de puissance à l'approche de la mi-tiers pour se mettre à l'abri et reste ainsi à la menace d'un retour des avignonnais à tout moment qui profitant d'un rythme peu soutenu tentent quelques incursions par les ailes. Malaval et Favret prendront bien de vitesse une fois ou deux la défense adverse mais aucun de leurs centres ne trouvera preneur à l'enclave de Leclerc.

Un échange de politesses sur le but de Scanff vaudra à Horrut et Garreau un petit tour sur le banc des pénalités et verra les deux blocs évoluer à quatre de chaque côté. Avignon négociera bien cette phase et jouera de suite dans le camp des girondins.

Allen profitera d'abord d'une erreur du patin de Dratzen pour prendre un premier lancer que Leclerc détourne de la botte. Sikl, sur la phase suivante, gagne son face-off, décroche Larrieu, écarte Karafiat sur une remontée solitaire et conclut malheureusement son action par un lancer en plein sur le gardien qui stoppe sans difficulté. Malgré tout Sikl insiste et c'est sur une passe de Tanesie qu'il obligera Leclerc à stopper un nouveau lancer en deux temps.

Bordeaux tente une contre-attaque, Savage déborde à gauche, renverse sur Lavrov en offensive qui manque son contrôle, Sikl décidément bien présent sur cette rotation s'empare de la rondelle qu'il glisse dans la course de Malaval en zone neutre et repiquant au centre bat Leclerc d'un lancer sous la barre, 1-1 à 14:45.

Sur les cinq dernières minutes, ce seront les castors qui seront le plus en vus. Favret et Sikl maintiendront un semblant de pression sur la défense bordelaise qui peine à se sortir de la défensive. Allen, épaulé par Garreau et Tanesie prendront même des lancers de récupération que Leclerc devra écarter pour maintenir la marque à un but partout.

En manque d'inspiration, les bordelais vont être amenés en plus à se passer de Lassalle pour une méconduite. Sur cette période, on a peut être vu à Mériadeck la moins bonne période de la saison des girondins et un sursaut est attendu dans les travées de supporters bordelais.

Tirs : 9 – 10 Avignon
Face-Off : 13- 16 Avignon
2° Tiers :

Revenus sur le glaçon, on joue chez les bordelais. Sikl et Allen parviennent à conserver le jeu derrière le but de Leclerc. Koilh tentera le premier sa chance sans succès imité par Sikl quelques instants plus tard.

Bordeaux va t-il réagir et proposer ou montrer tout au moins plus d'énergie que d'habitude ? L'envie elle ne fait pas défaut et l'on sent qu'il ne manque pas grand-chose pour que le jeu bordelais retrouve de l'efficacité.

Le salut peut venir des arrières. Déjà Boubé a montré la voie au premier tiers, ici c'est Karafiat qui fait avancer son équipe depuis la neutre en alertant Mariage qui recentre Lambert dont le shoot oblige Scanff à concéder un rebond sans suite. Larrieu manquera le cadre sur un nouveau décalage de Mariage encore bien présent à la distribution ce soir et les avignonnais s'en tirent sans dommage jusqu'ici.

Face-off en offensive que Cadren remporte depuis la droite du but de Scanff. Ramonatxo en repli fait route pour reprendre un palet mourant tandis que Karafiat descend à sa rencontre. Le jeune bordelais s'efface et laisse le soin à son défenseur d'exploiter ce palet. Karafiat s'en empare donc et d'un lancer précis du poignet depuis le bord du rond d'engagement bat un Scanff masqué d'un palet croisé à mi-hauteur., 2-1 à 24:33.

Les bordelais ne sont pour autant à l'abri. Une minute ne s'est pas écoulée que Sikl est encore à batailler sur les relances girondines. Son travail paye, il gagne la rondelle au fond de la zone et peut servir un Allen libre de tout marquage plein axe et à mi-zone d'attaque. Le temps de contrôler, prendre l'information du positionnement du gardien et de lancer et Avignon est revenu à 2-2 à 25:22.

Le match qui a repris un peu d'entrain sur ce début de tiers retombe vite dans un rythme peu élevé. Toutefois le recul des castors conjugué aux initiatives bordelaises amènent une prise de lancers plus significatives des girondins. Une bonne moitié des shoots seront pour part ceux des défenseurs qui pointent ainsi peut être un peu plus les absences de Gagné ou Masson blessés et leurs poids dans le jeu d'attaque.

Tartari peut quand même compter sur un effectif homogène et si l'on connait maintenant les qualités des Lambert, Horrut, Cadren et Mariage entre autres qui ont encore démontrés leurs qualités, d'autres pointent le bout de la crosse comme Ramonatxo et Poigt.
Photo hockey Division 1 - D1 : 14ème journée : Bordeaux vs Avignon - On retiendra les deux points
Murielle Gaston
Un collectif jeune mais prometteur


La mi-tiers est passée. Bordeaux n'a pas grand-chose à craindre des castors qui venus avec peu de défenseurs commencent à marquer le coup sur la grande glace de Mériadeck. Les défenseurs bordelais sont toujours à la relance et c'est à Paquin de s'y coller. Sa relance contre la bande droite trouve Cadren qui centre au but. Scanff se jette, le repli défensif et la pression des attaquants se concentrent au slot dont le palet sort en direction de Karafiat en soutien. Il lance dans la mêlée ancrée autour de Ramonatxo qui masque encore Scanff battu, 3-2 à 32:33.

Le break n'est pas long à attendre. La remise en jeu est faite, Gaydon contre la bande gauche en défensive est pressé par Lavrov et cafouille une passe vers un Scanff plutôt surpris de ce choix. Le gardien bafouille son intervention en catastrophe sous la menace de Lassalle qui a suivi son coéquipier au pressing et gagne le palet qu'il envoie au fond, 4-2 à 32:40.

C'est sur cette marque que les deux équipes rentreront au vestiaire. Concluant un tiers qui aura été un peu plus mouvementé. Certes le nombre de lancers est à la hausse côté bordelais mais les temps forts encore trop peu marquants manquent pour animer de façon significative la partie,

Tirs : 21 – 7 Bordeaux
Face-Off : 14 – 12 Bordeaux
3° Tiers :

Ce dernier vingt est purement bordelais en terme de jeu et de lancers. En revanche les castors auront pris l'avantage sur les remises en jeu.

Avignon quasi à genou, on assiste à plus d'initiative de la part des Lambert, Horrut ou Cadren. Les rotations sont rapides et efficaces mais se heurtent toutefois à un Scanff agile et actif. Son seul défaut aura d'avoir devant lui une ligne de défense peu mobile et lourde à manœuvrer. Ribourg maintiendra l'illusion d'un danger potentiel en suppléant des Sikl ou Allen nettement moins à leur avantage après avoir beaucoup donné durant deux tiers.

Épisodiquement Koich, Seebach ou Fazende pointeront dans le jeu mais sans réel impact dans le système avignonnais qui n'est plus qu'une force d'opposition dans cette fin de match.

Sur un break, Mariage décroche Decarroz et crochète Scanff sur sa droite pour lancer. Mais Decarroz n'avait pas dit son dernier mot et sur le retour fauche littéralement l'attaquant bordelais. Alors que tout le monde s'attend au TP, le trio arbitral n'infligera que deux minutes au défenseur avignonnais...même le coach des castors en sourit encore.

Ce en sera qu'un léger contre-temps à l'alourdissement de la marque pour les boxers. En supériorité Boubé ouvre les hostilités, Cadren le poursuit et Lambert les concluent. Si Scanff a détourné les deux premiers lancers, Lambert qui bien suivi derrière la cage ponctue son contournement d'un palet dans le plafond du but du portier castor et porter le score à 5-2 à 49:32.
Photo hockey Division 1 - D1 : 14ème journée : Bordeaux vs Avignon - On retiendra les deux points
Murielle Gaston
Cyril Lambert


Que dire du reste du temps de jeu ? Bordeaux mène de trois buts, les lancers sont toujours issus de la défense (Karafiat et Boubé pour les plus dangereux) mais pas si fréquents. Avignon peine toujours à l'attaque, Favret aura bien un break mais Leclerc qui aura été concentré de bout en bout saura le déjouer sur sa jambière droite une première fois puis se distinguera encore sur deux lancers de Malaval et une action menée par Garreau, ce même Malaval et Favret.

Sur ce reste de tiers on a donc du mal à ne pas rester sur notre fin. Mais on se dit aussi que les joueurs (des deux camps) ont peut être la tête ailleurs. D'un côté on mène de trois buts et le match semble plié, le repos de fin d'année approche, de l'autre on a plus les jambes pour avancer et ne se demande t-on pas si ce n'est pas la saison qui est pliée ?

Boubé sera le dernier à vraiment avoir l'occasion d'enfoncer le clou mais sa frappe du rond gauche trouvera le pied du poteau et les deux équipes se séparent donc sur ce score de 5-2,

Tirs : 16 – 7 Bordeaux
Face-Off : 10 – 15 Avignon

Le jury Bordelais a désigné les étoiles suivantes :

Pour Avignon : #97 M. Allen

Pour Bordeaux : 1°/ #12 M. Karafiat 2°/ #14 C. Lambert 3°/ #71 JF Savage


 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...