Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Hockey en France
Retour sur le Tournoi des Vendangeurs
 
Samedi 27 et Dimanche 28 avril, à Mériadeck, le tournoi international des Vendangeurs de Bordeaux fêtait son retour avec sa quatrième édition, après le premier titre décroché l'an passé par une équipe locale : Bordeaux Rouge. Huit équipes étaient initialement prévues pour participer à cette édition 2019, il n'y en a finalement eu que six suite à l'annulation de Niort pour cause de compétition (Demi-finale du trophée Loisirs) et de l'équipe russe de Saint-Pétersbourg pour raison budgétaire liée au déplacement à Bordeaux.
 
Bordeaux, Hockey Hebdo Julien Nadau le 30/04/2019 à 16:47
Durant les deux jours du tournoi, le BGHG et les Vendangeurs de Bordeaux étaient mobilisés à la patinoire Mériadeck pour assurer l'organisation et le déroulement de la quatrième édition du célèbre tournoi vétérans qui prend chaque année davantage d'ampleur dans la capitale de l'Aquitaine. Pour cette occasion, le club bordelais a formé non pas deux, mais trois équipes : Bordeaux Rouge, Bordeaux Noir et une équipe Bordeaux Old (+ de 45 ans). Habitués des lieux, les Caribous de Courbevoie sont fidèles au rendez-vous, tout comme la formation venue d'Angleterre, découverte l'an passé : les Slashing Pumpkins. Enfin, l'Espagne envoie un nouveau représentant puisqu'il s'agit de Madrid pour compléter ce plateau 2019. Alors qui succédera aux bordelais rouges ?
Photo hockey Hockey en France - Hockey en France - Retour sur le Tournoi des Vendangeurs
 
Rêglement :
La première phase de la compétition se dispute sous forme d'un championnat dans lequel chaque équipe affronte une fois les cinq autres. Au terme des cinq journées, un classement de 1 à 6 est établi. Ensuite, l'ensemble des équipes dispute un deuxième tour sous forme de matchs croisés selon le classement de la première phase :
3ème contre 6ème
4ème contre 5ème
 
Le 2ème de la première phase rencontre en demi-finale le vainqueur du match (3ème – 6ème) alors que le 1er, lui, est opposé au vainqueur du duel entre le 4ème et le 5ème afin de déterminer les deux finalistes.
Une grande finale suivie de deux derniers matchs de classement achèvent le programme du week-end.
 
Les matchs se déroulent sur une période de 30 minutes (phase championnat), puis 25 minutes (phase 2). La finale est la seule rencontre qui se joue en 20 minutes.
 
Horaires :
Samedi  (8h30 – 20h15)  fête de l'Ecole de Hockey entre 11h30 et 13h.
 
Dimanche  (8h45 – 14h45  avec remise des prix)








 
Résultats complets
 
27 avril 2018
(1) Bordeaux Old / Bordeaux Noir 1 – 3
(2) Bordeaux Rouge / Courbevoie 3 – 3
(3) Madrid / Slashing Pumpkins 5 – 1
(4) Bordeaux Old / Bordeaux Rouge 5 – 1
(5) Bordeaux Noir / Madrid 2 – 1
(6) Courbevoie / Slashing Pumpkins 2 – 3
(7) Bordeaux Old / Madrid 1 – 6
(8) Bordeaux Noir / Courbevoie 3 – 4
(9) Slashing Pumpkins / Bordeaux Rouge 0 – 3
(10) Bordeaux Old / Courbevoie 4 – 1
(11) Bordeaux Noir / Slashing Pumpkins 7 – 1
(12) Madrid / Bordeaux Rouge 1 – 3
(13) Bordeaux Old / Slashing Pumpkins 3 – 1
29 avril 2018
(14) Courbevoie / Madrid 2 – 4
(15) Bordeaux Noir / Bordeaux Rouge 0 – 3
(16) Madrid / Slashing Pumpkins   (3ème - 6ème) 2 – 0
(17) Bordeaux Old / Courbevoie   (4ème - 5ème) 4 – 2
(18) Bordeaux Noir / Madrid  (2ème – vainqueur 16) 0 – 1
(19) Bordeaux Rouge / Bordeaux Old
(1er – vainqueur 17)
4 – 0
(20) Bordeaux Rouge / Madrid   (Finale) 0 – 3
(21) Slashing Pumpkins / Courbevoie   (5ème place) 1 – 2  TAB  (1-1)
 
(*) Le match entre Bordeaux Old et Bordeaux Noir, initialement prévu au rang numéro 21, est d'abord décalé après celui des deux dernières places pour finalement être annulé. Du coup, les deux équipes bordelaises terminent ex-aequo à la 3ème place.
 
Classement Final du tournoi
1. Madrid
2. Bordeaux Rouge
3. Bordeaux Old
3. Bordeaux Noir
5. Courbevoie
6. Slashing Pumpkins
 
 
Compositions des équipes
 
MADRID :  Gatis Bukovs (69  GB) – K.P. Korhonen (26) – Aaron Wilson (21) – José-Maria Quirosa (81) – Anders Bahrton (96) – Alvaro Angulo (5) – Jean-Pierre Maruenda (91) – Francisco Lahoz (97) – Ero Jari (44) – Martin Stransky (29) – Sandro Fernandez (72).
 
BORDEAUX ROUGE:  Mickaël Morgant (31  GB) – Sébastien Lesur (59) – Julien Hortholary (74) – Romain Goulée (26) – Grégory Verdier (15) – Pierre-Xavier Barranger (25) – Côme Dixsaut (96) – Antonin Duval (85) – Martin Viver (19) – Cory Crawford (20) – Caroline Duval (40).
 
BORDEAUX OLD :  Didier Lejeune (29  GB) – Lionel Garnier (89) – Pascal Martin (16) – Thierry Thevenot (17) – Martial Esnal (3) – Jean-Pascal Le Chapelain (44) – Wilfrid Groizard (72) – Stéphan Tartari (4) – Sylvain Humeau (24) – Laurent Mirat (27) – Vincent Derouineau (14).
 
BORDEAUX NOIR :  Frank Michel (30  GB) – Jan Majercak (14) – Matthieu Duolle (21) – Florent Parade (22) – Cameron Pierce (24) – Ayrton Raison (40) – Olivier Duval (75) – Marc-Antoine Beaulieu (85) – Pierre Samson (17) – Pierre-André Michelena (20) – Julien Grinfield (17).
 
COURBEVOIE :  Pascal Prunaire (1  GB) – Laurent Jardel (57) – Christophe Gerbeaud (85) – Christophe Boschet (91) – David Sel (41) – Guillaume Pons (72) – Gabriel Robert (33) – Laurent Weber (34) – Sakaoba Kourouma (81).
 
SLASHING PUMPKINS :  Matt (27  GB) – Doddsy (9) – Shepherd (19) – Callaghan (23) – O'Neill (21) – Siu (29) – Reed (13) – Oli (66) – Adam (88) – George (2) – Robertson (3).
 
Point statistiques de l'édition 2019
Matchs disputés : 21
Buts inscrits : 95  
Meilleure attaque : Madrid  (23 buts)
Meilleure défense : Madrid  (9 buts)
 
Buteurs
7 buts : Martin Stransky (Madrid)
6 buts : David Sel (Courbevoie)
5 buts : Laurent Mirat (Bordeaux Old) - Pierre-Xavier Barranger (Bordeaux Rouge) - Aaron Wilson (Madrid)
4 buts : Marc-Antoine Beaulieu, Ayrton Raison (Bordeaux Noir) - Come Dixsaut (Bordeaux Rouge) - Anders Bahrton, K.P. Korhonen (Madrid)
3 buts : Sylvain Humeau, Vincent Derouineau, Stéphan Tartari (Bordeaux Old) - Guillaume Pons, Sakaoba Kourouma, Laurent Jardel (Courbevoie)
2 buts : Wilfrid Groizard (Bordeaux Old) - Florent Parade (Bordeaux Noir) - Martin Viver, Sébastien Lesur, Antonin Duval (Bordeaux Rouge) - Francisco Lahoz (Madrid) - Siu, Doddsy (Slashing Pumpkins)
1 but : Martial Esnal, Jean-Pascal Le Chapelain (Bordeaux Old) - Jan Majercak, Cameron Pierce, Pierre-André Michelena, Matthieu Duolle, Olivier Duval (Bordeaux Noir) - Caroline Duval, Julien Hortholary (Bordeaux Rouge) - José-Maria Quirosa (Madrid) - Shepherd, O'Neill, Oli (Slashing Pumpkins)
 

Réactions
 
Caroline Duval  (40 – Bordeaux Rouge)
Photo hockey Hockey en France - Hockey en France - Retour sur le Tournoi des Vendangeurs
 
Hockey Hebdo. : Caroline, la 4ème édition du tournoi se déroule ce week-end à Mériadeck, un événement qui, au fil des années, commence à prendre beaucoup d'ampleur dans le paysage du hockey bordelais ?
Caroline Duval : "Oui tout à fait. En fait, nous sommes une bonne équipe de plus de 35 ans et on dispute chaque année un tournoi international avec la venue régulière d'équipes espagnoles. D'autres équipes avaient été invitées en provenance de Russie, de Finlande, de Suisse et même d'Angleterre mais elles n'ont pas pu répondre de manière positive. On espère les avoir sur le tournoi dès l'année prochaine afin de pouvoir jouer un vrai grand tournoi international."
 
H. H. : Suite à un début compliqué hier matin, l'équipe de Bordeaux Rouge a ensuite enchaîné trois victoires consécutives. L'objectif de l'équipe est-il d'essayer de conserver le titre ?
C. D. : "(Rires)  Nous allons essayer de conserver le titre mais ce que l'on souhaite en priorité, c'est de s'amuser tous ensemble. Quand on gagne, il est vrai que l'on s'amuse beaucoup mieux et davantage que lorsqu'on perd. L'objectif principal reste d'abord de prendre du plaisir et une fois cet objectif atteint, forcément, les résultats finissent par arriver."
 
H. H. : Pour terminer, sur un plan plus personnel, l'une des raisons qui a motivé ton choix pour venir à Bordeaux s'expliquait par le fait d'avoir connu et travaillé avec Sylvain Humeau, responsable notamment de l'organisation de cet événement ?
C. D. : "Oui absolument. Au départ, je viens de Cergy-Pontoise. Ensuite, nous sommes partis aux Etats-Unis. En revenant, mon choix s'est porté sur Bordeaux car il y a une très bonne équipe de hockey ici. Personnellement, dans ma famille, nous sommes quatre à pratiquer ce sport (en comptant mon mari et mes enfants). Je connais bien Sylvain Humeau, il me connaît bien également. Le hockey sur glace en France est d'abord une grande famille donc quand on a la chance de connaître une personne bien placée dans ce milieu, cela donne forcément envie de revenir vers notre famille sportive."
 

Marc-Antoine Beaulieu  (85 – Bordeaux Noir)
Photo hockey Hockey en France - Hockey en France - Retour sur le Tournoi des Vendangeurs
 
Hockey Hebdo. : Marc-Antoine, la 4ème édition du tournoi des Vendangeurs vient de s'achever. Peut-on désormais dire que ce tournoi commence à prendre beaucoup d'ampleur à Bordeaux ?
Marc-Antoine Beaulieu : "Oui exactement. Cette année, malheureusement, nous n'avons eu que 6 équipes (le plus petit nombre) mais l'événement a encore obtenu un succès sur toute la ligne. On s'occupe également de mettre en place la fête de l'Ecole de Hockey avec les U9, comme tu as pu voir hier en fin de matinée. Cette année, un mini-tournoi était organisé avec 52 enfants répartis dans 4 équipes sur la glace. Ensuite, ils sont restés pour encourager les vétérans. Cela représente pour nous une sorte de passation, elle est installée maintenant depuis quatre ans. C'est une animation que l'on organise à Bordeaux avec tous nos jeunes, ce qui nous permet par le biais de cette fête, de pouvoir les remercier."
 
H. H. : L'équipe d'organisation se penche déjà sur l'édition 2020, avec la possible présence d'une équipe finlandaise ?
M-A. B. : "Exactement. Nous travaillons déjà sur la prochaine édition ; dans le dossier, nous avons ciblé des finlandais, ukrainiens, peut-être une équipe canadienne sur laquelle on travaille aussi beaucoup. Nous avons également toujours nos équipes espagnoles, ainsi que celle venue d'Angleterre, les Slashing Pumpkins, qui vont revenir une troisième fois consécutive. On peut dire que le tournoi commence à prendre une vraie dimension internationale. Toute l'équipe travaille très fort là-dessus. Nous n'avons pas encore fixé les dates de l'édition 2020, mais celles-ci seront communiquées le plus tôt possible. Une augmentation du nombre d'équipes est également envisagée et pourrait faire basculer le nombre à huit, voir même dix afin de maximiser le temps de jeu. Il ne faut pas mettre trop d'équipes non plus car le timing est limité sur le week-end, avec des séances patinage pour le public en soirée le samedi et en après-midi le dimanche. L'objectif devrait donc être de viser au moins huit équipes."
 
H. H. : Le tournoi conserverait sa durée initiale de deux jours (samedi-dimanche) ?
M-A. B. : "Oui en effet. Avec les conditions actuelles et aussi en tenant compte du fait que la plupart des gens travaillent pendant la semaine, c'est compliqué de démarrer le vendredi soir, notamment pour ceux qui arrivent de l'extérieur. Donc, nous poursuivons sur les deux jours traditionnels."
 
H. H. : Comment résumer cette édition 2019 en quelques mots ?
M-A. B. : "Pour commencer, je dirais comme chaque année, par un grand sourire, tout le monde repart heureux. On regarde les gens au moment de leur départ en s'assurant que tout s'est bien passé. Chaque année, nous avons des remerciements de toutes les équipes, comme je le disais précédemment, les Slashing Pumpkins veulent revenir, Madrid repart également très satisfait malgré quelques moments chauds sur la glace, et souhaite revenir l'année prochaine, il y aura nos trois équipes de Bordeaux, Courbevoie sera encore fidèle au rendez-vous. Sur le plan sportif, cette année, Madrid remporte le titre, donc félicitations à eux, c'est un très beau champion. Ensuite, les trois équipes bordelaises suivent aux deuxième, troisième et quatrième places) et pour finir, Courbevoie précède in-extremis les Slashing Pumpkins aux deux dernières places."
 
H. H. : Durant les deux jours de compétition, les gardiens ont assuré un spectacle de grande qualité devant leurs cages. Peux-tu me dire quelques mots sur eux qui ont fait leur part dans les résultats de leurs équipes respectives ?
M-A. B. : "Oui, c'est certain. C'est une bonne chose de voir que la qualité de jeu proposée augmente chaque année. De ce côté-là, nous avons de très bons joueurs y compris ici à Bordeaux, dans les Vendangeurs. Le groupe s'agrandit avec des plus jeunes qui raccrochent leurs patins du plus haut niveau. On a pu voir notamment ce week-end un ancien joueur Magnus, Jano (Jan Majercak), Stéphan Tartari qui répond toujours présent, Ayrton Raison (ancien joueur D3) qui nous a rejoint ou encore Mickaël Morgant (gardien de but de Bordeaux Rouge) qui effectue un grand tournoi et de belles choses avec nous, après avoir évolué au cours de sa carrière en D2 et également en D1. On prend conscience aujourd'hui que le niveau devient très intéressant."
 
H. H. : À partir de maintenant, à titre personnel, quels sont tes prochains objectifs ? Cette année, participeras-tu à l'Euskadi Cup à Anglet ?
M-A. B. : "Malheureusement non, mais j'ai une excuse pour ne pas y aller. Cette année, je me marie fin juin donc partir là-bas juste avant ce n'est pas possible. En plus, je me suis blessé aujourd'hui donc je fais l'impasse sur le tournoi d'Anglet. J'espère, avec un peu de chance, pouvoir y participer l'année prochaine."
 
Merci Marc-Antoine, bon rétablissement et encore félicitations à tous les deux pour cette bonne nouvelle.

 
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...