Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Lausanne vs Langnau
4-2
(1-0 2-2 1-0)
Le 01/12/2018
Centre sportif de Malley, Prilly
Lausanne ] Langnau ]
Se battre jusqu'au bout
 
Une pression intense et une courte réaction auront suffi au Lausanne HC pour prendre 3 points à Malley 2.0
 
Centre sportif de Malley, Prilly, Hockey Hebdo Résumé: Stéphane Ducret | Photos: Yves Seira le 02/12/2018 à 00:22
FICHE TECHNIQUE

6700 spectateurs
Buts :
Lausanne :
Langnau :


PROLOGUE
Dans le cadre de la 24e journée de National League, les SCL Tigers se déplacent à Malley 2.0. Avant cette partie, Langnau sort d’une défaite face à Zug, une 4e défaite sur 10 matchs. Au même titre, le LHC de Ville Peltonen est allé perdre à Fribourg, une 3e défaite de rang. Les Emmentalois sont 4e du championnat et les Vaudois pointent à la 6place.

Du côté des joueurs, Jonas Junland prend la place du 2e meilleur pointeur du championnat, avec 25 points, pour le LHC. Même discours au niveau des étrangers, à Langnau, où c’est Harri Pesonen (ex-Lausannois), qui porte le casque jaune. Ils sont deux sur les 10 premiers, en Emmental, Christopher DiDomenico. Pesonen a compilé 22 points, dont 12 buts, à égalité avec Kilian Mottet (Fribourg-Gottéron).

Chez les portiers, les deux équipes ont choisi de travailler avec deux gardiens. D'une part, Damiano Ciaccio, 14 matchs et la meilleure moyenne de buts encaissés de la ligue, avec 2.06 et Ivars Punnenovs, 10 matchs, et dans la moyenne des pourcentage de tirs sauvés en NL, avec 91.29%. En face, Sandro Zurkirchen et Lucas Boltshauser, chacun 14 parties jouées, jouent au-dessus de la moyenne suisse du % aux tirs retenus. Le premier nommé est 6e (92.51%) et le second, meilleur helvète, avec 93.44%. Mais ce soir, ce sera le jeune Elite A Florian Vuichard, qui tiendra la porte pour sa première convocation en 1ère équipe, Lucas Boltshauser s'étant blessé à l'échauffement.

Dans la commune de Prilly, l'automne est déjà bien entamé et à Malley 2.0 à guichets fermés, il est temps de faire place au hockey sur glace !

COMPOSITION DES EQUIPES
Lausanne HC: Zurkirchen/Vuichard; Frick, Lindbohm, Gossmann, Junland, Genazzi, Nodari, Borlat, Trutmann; Kenins, Emmerton, Moy, Bertschy, Jeffrey, Vermin, Leone, In-Albon, Antonietti, Zangger, Froidevaux C, Traber
Entraîneur: Ville Peltonen
Absents: Herren (blessé), Mitchell, Schelling (surnuméraires)

SCL Tigers: Ciaccio/Punnenovs; Leeger, Glauser, Lardi, Erni, Huguenin, Cadonau, Kindschi, Randegger; N. Berger, Johansson, Elo, Pesonen, Gustafsson, DiDomenico, Neukom, P. Berger C, Rüegsegger, Dostoinov, Diem, Kuonen
Entraîneur: Heinz Ehlers
Absents: Gagnon, Blaser (blessés), Gerber, Stettler (surnuméraires).

OFFICIELS
Arbitres: Daniel Stricker, Mark Lemelin
Juges de ligne: Marc-Henri Progin, Patrick Stuber

Photo hockey Suisse - National League -  : Lausanne vs Langnau - Se battre jusqu
Yves Seira
Anthony Huguenin et ses coéquipiers n'ont pas pu forcer la main
Dans les deux starting-5 on retrouve, pour les hommes évoluant en jaune : Nils Berger, Mikael Johansson, Eero Elo, Andrea Glauser et Larri Leeger, et pour les Lausannois : Cory Emmerton, Ronalds Kenins, Tyler Moy, Lukas Frick et Petteri Lindbohm. Ce même Petteri Lindbohm qui offre le premier lancer en direction de Damiano Ciaccio, après 25 secondes de jeu. À deux reprises, Harri Pesonen et les Langnau Tigers sont forcés de dégager le palet hors de leur zone défensive. Dans les 2 premières minutes du match, aucune offensive emmentaloise ne peut être lancée. Si ce n’est à 2’30’’, où un premier tir de Flurin Randegger vient forcer les Lausannois à se replier sur leur défense. In fine, c’est Ciaccio qui devra intervenir sur le contre qui suit cette action. Le premier tir cadré des Tigers intervient après plus de 4 minutes. Chris DiDomenico s’en va pour avoir fait trébucher son adversaire, sur le banc pour 2 minutes, à 5:14.

Durant ces 2’ de supériorité numérique, le LHC n’a pas su se donner beaucoup de possibilités, le système défensif mis en place par Heinz Ehlers étant suffisant. Cela dit, à 5 contre 5 les rouges et blancs sont intraitables, et ne manquent pas une occasion pour jouer les trouble-fête devant la cage emmentaloise. À la fin d’une courte altercation avec Tim Traber, Andrea Glauser s’en va sur le banc pour cross-check, alors qu’il reste un peu plus de 8 minutes dans le T1. Le discours est un tout petit peu différent que lors du premier power-play lausannois, un but, suite à un cafouillage devant la cage des Tigers, doit être vérifié par vidéo… et est invalidé par les officiels, pour obstruction sur le portier Ciaccio, il reste 1’15’’ de supériorité numérique.

Federico Lardi rejoint Andrea Glauser en punition pour coup de crosse. À 5 contre 3, Lausanne hésite, mais Joël Genazzi envoie un premier tir, suivi du Finlandais Jonas Junland à deux reprises. Andrea Glauser reprend ses droits dans sa défense et Damiano Ciaccio calme les hostilités avec un arrêt photo. Retour de Lardi sur le glaçon, sur un tir inefficace de Robin Grossmann. Il reste 1 minute 56 secondes, et à force de persévérance, le LHC finit par marquer, sur un rebond accordé par le dernier rempart emmentalois, Tyler Moy offre l’ouverture du score, aidé par un tir du Letton Ronalds Kenins. Finalement, à 30 secondes de la fin du tiers, Loïc In-Albon s’en va sur le banc, pour avoir retenu la crosse d’un adversaire, Langnau ne parvient pas à s’installer et la seule offensive de Dustin Jeffrey en 1 contre 0 ne fait pas trembler Ciaccio qui donne confiance à sa défense. Fin du T1, Lausanne 1, Langnau 0.
Toujours à 5 vs 4, les Tigers lancent leur 1ère offensive du tiers, sur Zurkirchen. Alors que le 2ème tiers n’est écoulé que depuis 48 secondes, Joël Vermin, dans une contre-attaque, serré par un défenseur Langnauer, offre le 2-0 pour les locaux. Langnau démarre donc son tiers-temps avec 2 longueurs à rattraper. Ni Stefan Rüegsegger, ni Eero Elo ne parviennent à réduire la marque, jusqu’à la 25e minute moment auquel, pour faire trébucher, Nolan Diem s’en va 2' en punition. Rien à faire pour les Lausannois qui font face à 2 lignes d’infériorité numérique et un gardien quasiment sans faille, seuls 2 tirs ont pu être décochés et atteindre le gardien neuchâtelois. Au terme d’une intense pression vaudoise, Sandro Zurkirchen a fait face à un tir du poignet emmentalois. Une nouvelle contre-attaque à 1 contre 0 force Ciaccio à sortir de sa cage (et de ses gonds), va « pitcher » la rondelle et se prend une pénalité différée pour faire trébucher à la mi-match, sifflée après 15 secondes d’offensive vaudoise. C’est Stefan Rüegsegger qui s’en va purger cette punition. Pour rester dans les pénalités, Dustin Jeffrey prend 2 minutes pour crosse haute, juste après.

Première situation à 4 vs 4, Anthony Huguenin envoie le puck sur Zurkirchen, Harri Pesonen reprend pour la réduction du score à 2-1, temps : 31:53. Les deux équipes jouent à nouveau au complet suite au retour de Rüegsegger et de Jeffrey sur la glace. Le Lausanne HC subit une nouvelle offensive emmentaloise, en égalité numérique, sur la 35e minute, de la même ligne que celle du premier goal. Coup sur coup, Dostoinov et ses coéquipiers reprennent quelques couleurs et arrivent à mener le bateau avec quelques tirs et même s’offrent une supériorité numérique différée et marquent l’égalisation à la 37:08, sur un jeu de passe entre Eero Elo et Mikael Johansson ! Tout est à refaire à 2 minutes de la fin de la période médiane et jusque dans les derniers instants, le match se joue à fond. Les rouges et blancs se donnent même un avantage au score grâce à un ingénieux Petteri Lindbohm aidé par Lukas Frick, devant la cage des Tigers, à 38:33. Rien de plus à signaler jusqu'à la fin du T2.
Le premier engagement du T3 est gagné par le LHC. Il faudra cependant attendre quelques minutes avant de voir les premières dangereuses possibilités de part et d’autre, notamment celle de Langnau sur un contre à 2 contre 1 en zone neutre à l’entrée de la deuxième minute. Malgré une grande fluidité dans le jeu, Lardi et ses collègues forcent tout de même « Zurki » à intervenir sur le coup de la 45e minute. Anton Gustafsson s’en va pour 2 minutes pour obstruction, à 44:29. Après 3 tentatives lausannoises, Langnau trouve tout de même une ouverture et, à 22 secondes du retour de Gustafsson, aller mettre en doute le portier Zurkirchen. Le kop du LHC n’a de cesse de chanter, dans une patinoire pleine de ses 6700 places, mais silencieuse.
Photo hockey Suisse - National League -  : Lausanne vs Langnau - Se battre jusqu
Yves Seira
Tyler Moy a pris le titre de meilleur joueur


Alors qu’arrivent les 10 dernières minutes du temps réglementaire, Johansson, Glauser et Neukom tentent de se jouer de la défense vaudoise, sans réussite. Le rythme du match a sensiblement baissé, Lausanne offrant quelques trous défensifs à l’attaque adverse, Langnau, de son côté tentant, vainement de se creuser une occasion. Il ne reste qu’1 minute et 53 secondes au moment où force le LHC force le verrou grâce à un tir dévié devant le but, Tyler Moy s’offre un second point, de même pour l’assistant Cory Emmerton. Lausanne mène donc 4-2 au moment où Damiano Ciaccio quitte sa cage pour laisser place à un 6e tigre, à 58’36’’, mais cela ne sera pas suffisant pour chercher le 3e goal emmentalois, malgré 3 tirs et un début de bagarre. Les 8 dernières secondes, Robin Grossmann les passera sur le banc pour dureté excessive.

Meilleurs joueurs
Lausanne HC: Tyler Moy
SCL Tigers: Andrea Glauser

Gardien Hockey Hebdo
Damiano Ciaccio
Outre sa défense très efficace en infériorité numérique, Ciaccio a fait preuve de beaucoup de pragmatisme dans son placement dans la cage et ses principaux arrêts maîtrisés ont rapidement mis en confiance ses coéquipiers.
 
Après le match, 2 mots avec…
Etienne Froidevaux, Lausanne HC : « C’est important de prendre une victoire, après 3 défaites de rang, on a eu une bonne réaction. Ce qui a fonctionné ce soir, par rapport aux 3 derniers matchs, n’était pas d’ordre tactique, c’était vraiment d’autres choses, des gars qui se couchent sur des tirs, des checks bien placés etc… On aura congé demain, et dès lundi, on se prépare pour le derby de vendredi, face à Genève. »
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...