trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Hockey en France
Syndicat des Hockeyeurs Professionnels
 
L'association des joueurs fait peau neuve avec un nouveau nom et une nouvelle quipe pour relancer ses activits
 
, Hockey Hebdo Jean-Christophe Salom le 23/04/2020 07:00
L'Association des Joueurs Professionnels de Hockey relance ses activités. Aujourd'hui, l'association fait peau neuve avec un nouveau nom, le Syndicat des Hockeyeurs Professionnels (SHP) et un nouveau bureau.
Interview par Skype avec Pierre-Charles Hordelalay et Vincent Llorca, le nouveau président du SHP.

Photo hockey Hockey en France - Hockey en France - Syndicat des Hockeyeurs Professionnels


Ce changement de nom, est-ce pour renforcer le renouveau ?

Quand on a repris et renommé l'association il y a quelques années, on s'est rendu compte un peu tardivement d'un "conflit" de nom avec l'association des joueurs de handball, nommée également AJPH. En discutant avec Franck Leclerc de la FNASS qui était également à l'AJPH, il n'y avait pas de soucis sur le nom dans l'immédiat. On a profité du renouvellement du bureau pour renommer. On a un peu hésité sur le mot "syndicat" qui peut avoir une connotation d'affrontement ou de conflit, mais nos relations sont très bonnes avec les clubs qui sont également nos employeurs. 
Nous allons mettre a jour le site internet, en français et en anglais car nos actions ne se limitent pas qu'aux joueurs français.


Comment s'est passée la composition de la nouvelle équipe ?

Mathieu Le Blond, Maxime Moisand et d'autres ont dû arrêter par manque de temps. L'association a continué en limitant les actions. L'association est donc restée en sommeil et sans prendre d'adhésion. J'ai donc cherché des personnes motivées pour s'impliquer dans l'association. Au sein des clubs, il y a des joueurs pour faire le relais avec l'association mais aucun candidat pour rejoindre le bureau, essentiellement par manque de temps. On m'a orienté vers Vincent Llorca que je ne connaissais pas vraiment avant. Il y a Mathieu Pons (Anglet), Olivier Richard, Quentin Fauchon, Quentin Scolari (Division 1) et moi-même. Les difficultés de certains clubs ont motivé des joueurs à s'investir.
L'objectif pour l'association sera de retrouver autant d'adhérents. Il y avait 160 adhérents, autant de français que d'étrangers.


L'AJPH avait organisé le dernier All-Star game, est-ce envisagé dans un futur proche ?

Le All-Star game avait été un beau succès. Les clubs et les joueurs ont joué le jeu. La FFHG, qui est propriétaire des droits d'exploitation, nous accordé l'organisation. Tous les retours ont été très positifs. Dans la situation actuelle, il sera difficile de bloquer un week-end sur la prochaine saison. Le mondial de l'équipe de France se joue tôt et on ignore encore le calendrier de la saison 2020-21 avec les impacts du Covid-19. Les discussions sont en cours à ce sujet.
Le plus raisonnable est d'envisager un All-Star game tous les deux ans, avec la prochaine édition en 2022 très vraisemblablement.


En 2017, nous avions évoqué les sujets du moment comme les contrats types. Où en êtes-vous aujourd'hui ? (sujet évoqué lors d'une interview avec Pierre-Charles Hordelalay)

En 2025, tous les clubs et joueurs seront professionnels. Les joueurs auront un contrat et un salaire minimum. Cela concerne également les jeunes joueurs des centres de formation.


Depuis 2017, avez-vous été sollicités par des joueurs suite aux dossiers d'Epinal et de Lyon ?

Pour Epinal, cela s'est très bien passé. Tous les joueurs ont été payés et ont récupéré leurs dûs. Pour Lyon, les joueurs ont fait appel à un avocat.
En règle générale, nous intervenons sur des problèmes individuels et peu complexes. Pour les cas complexes ou collectifs, nous orientons vers des avocats.
En cas de problèmes entre les joueurs et le club, le but de notre syndicat est d'essayer de trouver une solution à l'amiable ou tout simplement de permettre un dialogue constructif entre le joueur et le club, le tout en étant conseillés par des avocats spécialisés en droit du sport et connaissant bien le milieu du hockey sur glace français. Si le joueur souhaite malgré tout entamer une action en justice, nous laissons alors la place à ces mêmes avocats.


Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?

Nous participons à la commission sur le calendrier de la prochaine saison. Avec la situation actuelle du covid-19, il y a encore beaucoup d'inconnu. Est-ce que le huis-clos sera toujours appliqué ? Si c'est le cas, faut-il différer la reprise du championnat ou faut-il reprendre malgré un huis-clos ? Est-ce que tous les joueurs étrangers pourront rejoindre leurs équipes ?


Sur quels sujets la nouvelle équipe va t'elle se pencher ?

Outre les évidents sujets financiers ou sportifs, nous sommes particulièrement impliqués sur l'axe formation-reconversion. 
Nous travaillons avec des acteurs du monde du sport et de la formation afin de pouvoir promouvoir un canal permettant aux joueurs d'obtenir toutes les informations concernant les formations possibles suivant leur objectif professionnel et également d'avoir les informations concernant les possibilités de financement de ces formations. 
Il existe déjà un certain nombre de formations pour les sportifs professionnels et sportifs de haut niveau mais ces formations n'ont pas encore été assez démocratisées dans le milieu du hockey et peu de joueurs ont connaissance de la possibilité d'accomplir des études en parallèle. Nous souhaitons être en mesure d'éclairer les joueurs sur les formations possibles (ainsi que de questions annexes telles que celles autour du financement) tout en travaillant parallèlement sur l'ouverture de certaines filières aux joueurs.
Il est important que les joueurs sachent qu'une carrière professionnelle n'est pas incompatible avec le suivi d'études supérieures.

En d'autres termes, l'objectif est de pouvoir aider les joueurs à prendre conscience de l'importance de la formation au long de leur carrière sportive et de les amener à se questionner sur leur reconversion future.

En ces temps compliqués à cause du coronavirus, nous souhaitons également nous assurer que la voix des joueurs et leur situation est prise en compte lors des décisions, notamment celles concernant la saison prochaine.
 
 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Ractions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte whlen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...