trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Lettonie (LAT) vs France (FRA)
2-1
(1-0 0-0 1-1)
Le 29/08/2021
Arena Riga, Riga
Lettonie (LAT) ] France (FRA) ]
TQO : La Lettonie ira aux Jeux !
 
L’heure du grand rendez-vous a sonné !
 
Arena Riga, Riga, Hockey Hebdo Alexandre Juillet le 29/08/2021 à 20:27
FICHE TECHNIQUE

Buts :
Latvia :
France :


Ce dimanche soir à Riga et avec deux victoires au compteur de chaque côté, la Lettonie accueillait l’Equipe de France, dès 17h heure locale ! Match à l’enjeu on ne peut plus capital, puisque le vainqueur de cette opposition glanera tout simplement le droit de représenter son pays aux prochains Jeux Olympiques d’Hiver qui se disputeront à Pékin en 2022 ! Pour l’occasion, le troisième étage de l’Arena Riga, jusque-là fermé par les organisateurs avait été spécialement ré-ouvert afin d’accueillir une patinoire à pleine capacité et promettre un enfer aux Bleus, qui ce dimanche soir, allaient jouer en blanc, chandail classique de leurs rencontres à l’extérieur !
 

Malchanceux !

Dans une atmosphère et une ambiance incroyable, la partie débutait. Buysse avait eu les faveurs de Philippe Bozon devant le filet tricolore et faisait face à Ivars Punnenovs, toujours infranchissable dans ce tournoi à l’entame du match n°3 ! Comme à son habitude et portée par un public en feu, la Lettonie donne le ton. Réponse immédiate côté français, Texier est le premier à frapper à la porte sur un tour de cage après un peu moins de quatre minutes jouées. Roussel, se met ensuite en lumière, sur un retour accordé par le cerbère local, mais ce dernier s’en sort sans frais. Le puck navigue, et Buysse réalise l’arrêt qu’il faut pour éviter l’ouverture du score sur la situation suivante côté grenat. Les esprits s’échauffent sans débordement ! Les minutes passent à une vitesse folle dans ce début de rencontre disputé avec force et envie par les deux contingents. Thiry est au duel avec Dzerins dans le coin gauche de la zone défensive. Les deux joueurs se retiennent et c’est finalement le défenseur français qui récolte les premières minutes de prison. Les alertes en découlent immédiatement, et dès les premières secondes de 5 contre 4, la pression est énorme sur le but des joueurs du Team France, qui fait bloc autour de son ultime rempart. Le boxplay solidaire imposé résiste et Da Costa s’ouvre lui-même une fenêtre en contre, que détournait le portier letton en baissant rapidement les bottes. A l’autre bord, Buysse fait une excellente entame et détourne une nouvelle fois du bouclier le tir d’Abols. La France fait mieux que se défendre mais joue de malchance à la mi-tiers. Sur une pression locale en zone défensive française, un mauvais rebond derrière la cage prend à défaut l’arrière-garde blanche. Le disque touche l’arrière du but et Rihards Bukarts, qui avait suivi, devançait Manavian et touchait la partie supérieure, 1-0 à 10’56.
Photo hockey Jeux olympiques -  : Lettonie (LAT) vs France (FRA) - TQO : La Lettonie ira aux Jeux !
Alexandre Juillet
Bukarts profite d'un coup de billard dans le premier acte !

Les Bleus, pas gâtés sur la séquence, n’abdiquent pas malgré ce coup du sort et cette partie de billard fatale au portier amiénois. La France résiste d’abord à deux minutes de pression lettone, puis se projette en 2 contre 1. Charles Bertrand choisit de prendre sa chance, mais le gardien s’impose et évite l’égalisation. L’ascenseur repart de l’autre côté de la glace. Ritz se rend coupable d’un retour irrégulier et part s’assoir au banc d’infamie pour deux minutes, alors qu’il reste le double de temps à jouer dans ce premier vingt. Malgré une bonne possibilité pour Cibulskis en fin d’infériorité numérique, nos français jouent le coup de belle manière et évitent le break en penalty-killing. Les transitions offensives bleues à 5 contre 5 sont intéressantes et les mouvements gênent la défense lettone. Ne manque que la conclusion. Le score est à l’avantage des hommes de Vitolins. 1-0 après une période animée et équilibrée, malgré deux jeux de puissance locaux. La France reprendra avec 1’30 à faire à 5 contre 4, Sotnieks ayant été pénalisé en toute fin de tiers.
 

Grosse pression française, Buysse impérial !

Malgré des premières secondes perdues au cœur de leur avantage numérique, les Bleus vont imposer un jeu de possession et de passes rapides à leur première entrée en territoire offensif. Roussel, puis Da Costa par deux fois, au terme de superbes mouvements pousseront la défense de Punnenovs dans leurs retranchements. Dans un excellent mouvement initié par Da Costa, Bertrand se trouve en face à face avec le portier des SCL Tigers, mais son revers manque le cadre.
Photo hockey Jeux olympiques -  : Lettonie (LAT) vs France (FRA) - TQO : La Lettonie ira aux Jeux !
Alexandre Juillet
Da Costa et les Bleus poussent fort en deuxième !
Les Bleus ne sont pas récompensés ! La pression française est forte, et une nouvelle vague s’en vient. Perret tente de servir Treille, qui manquait de couper au deuxième poteau. Le contre s’initie dans l’autre surface, Daugavins prend de vitesse les arrières visiteurs, mais son lancer frappe le patin d’Henri-Corentin Buysse sur un arrêt hors-norme, avant que ne soit institué un jeu d’infériorité français sur lequel le cerbère se mettra à nouveau en évidence. Les lettons soufflent et prennent leur temps pour installer leur jeu, ne trouvant que de rares ouvertures sur cette unité spéciale. Cette rencontre est de loin la plus intense de ce TQO et c’est au tour des français d’obtenir deux cartouches successives à 5 contre 4 dans une rencontre à couteaux tirés, et après un retour notoire en zone défensive du capitaine Fleury. La France pousse à l’image de son excellente attitude dans ce deuxième tiers, mais Punnenovs et les siens restent hermétiques malgré de très grosses occasions à l’image d’un lancer fond de zone de Rech qui passait proche, ou d’un cafouillage dans l’enclave, dégagée en catastrophe par la tribu de Vitolins. Si les hommes de Bozon défendent crânement leur chance, Buysse contribue par de multiples interventions de très grande classe à la tenue du plus petit écart au tableau d’affichage. Le portier français frustre Freibergs et conserve l’espoir en fin de deuxième. Fin d’un second acte très engagé. L’Equipe de France est toujours derrière, mais conserve l’espoir d’un retour après une très bonne deuxième période dans le jeu. Il ne reste plus que 20 minutes pour inverser la tendance d’un affrontement toujours très disputé au rayon des lancers et des occasions franches de buts.
 

Cruel dénouement pour nos Bleus !

En début de troisième période, la Lettonie impose le meilleur rythme. Les français gardent espoir jusqu’à une pénalité contre Romain Bault, chassé. L’action qui suivra sera celle du break pour Indrasis et les siens. Entré avec de la vitesse à la bleue, l’attaquant tout fraichement mis sous contrat par le Vityaz Podolsk se détache et lance du revers. Son tir prend Buysse à défaut au-dessus de la botte, 2-0 à 45’50 [5-4].
Photo hockey Jeux olympiques -  : Lettonie (LAT) vs France (FRA) - TQO : La Lettonie ira aux Jeux !
Alexandre Juillet
Indrasis fait lever la foule et breake d'entrée !

Après ce deuxième but, la France joue son va-tout et prend tous les risques, avec l’espoir de revenir rapidement à la marque dans une ambiance des grands soirs à l’Arena Riga, où la Ola démarrait à un peu plus de 10 minutes de cette fin d’ultime vingt. Les Bleus n’ont pas abdiqué malgré le score et la grosse pression imposée par la foule et Da Costa, après un palet gratté en territoire offensif, s’en allait, dans un numéro de soliste faire sauter le cadenas Punnenovs, 2-1 à 51’15.
Le momentum se ré-inverse et les français mordent à nouveau pleinement dans chacune de leurs offensives. Les lancers affluent et Chakiachvili, qui sera plus tard désigné Meilleur Défenseur de ce tournoi, profite d’une position en retrait pour obtenir une chance. Le MVP du TQO, Ivars Punnenovs s’en saisit sans trembler. Alors que le chronomètre affiche 2’04 à faire dans un match toujours indécis et diablement disputé ! Blugers est chassé au banc des insoumis ! Philippe Bozon en profite pour poser son temps-mort et organiser le jeu, qui se disputera à 6 contre 4 pour les dernières minutes. Dans une énorme bronca, les Bleus obtiennent la possession. Le jeu s’installe à la recherche de la brèche. Le chronomètre s’égrène, les lettons sont solidaires et le temps est arrêté à 10 secondes du terme. Punnenovs offre un énorme regain d’oxygène à une formation lettone qui s’imposera sur le fil et dans une rencontre haletante face à l’Equipe de France, au terme d’un scénario incertain de bout en bout.
 

Victoire et qualification de la Lettonie pour les Jeux Olympiques de Pékin 2022 !
Cruel dénouement pour notre Equipe de France qui a joué cette rencontre avec cœur et abnégation. Vaillants et dans le match avec leurs opposants du soir, nos Bleus ont offert une prestation de très haute volée, qui se sera joué sur d’infimes détails. Le seul infime regret, s’il en fallait un, sera de ne pas avoir capitalisé dans les temps forts et notamment en deuxième période. Pourtant, rien ni personne ne pourra enlever à nos Bleus leur formidable force de caractère et leur dévouement corps et âme dans cette opposition. Si la frustration est évidemment immense pour les joueurs et le board français, il sera désormais et à l’heure du bilan, important, de voir cette performance globale avec fierté ! Merci à la formation bleue pour les belles émotions...

Photo hockey Jeux olympiques -  : Lettonie (LAT) vs France (FRA) - TQO : La Lettonie ira aux Jeux !
Alexandre Juillet
Cruel dénouement l'image de Sacha Treille et Nicolas Ritz...
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
spartiates très puissants a écritle 31/08/2021 à 08:29  
Pour finir je tenais à dire que je suis déçu de ce que je vois, il fût un temps ou le club de Lyon a été massacré par beaucoup de personnes et on était pas nombreux à soutenir son plus fidèle supporter, et il avait raison de crier à l'injustice contre l'infamie et les décisions arbitraires, quand on constate l'état du hockey français, on ne peut pas dire que ce soit une réussite et c'est pas sûr qu'avec les nouvelles mesures ça le soit. Il ne me semble pas avoir vu ALEX6 faire face à l'absolutisme.
La 3ème division ce n'est pas une sinécure, on est resté de nombreuses années avec Marseille c'était l'enfer, on se plantait tjs en playoffs. Je souhaite le meilleur à Lyon et de remonter rapidement en élite, une place qu'il n'aurait jamais dû quitter, comme l'a dit le président de Grenoble, on a besoin de Lyon dans l'élite et pourquoi pas Marseille un jour.
Marseille champion mais pas promu, c'était la règle, c'est ainsi tant pis.
spartiates très puissants a écritle 31/08/2021 à 08:10  
ALEX6 "le défenseur d'une lenteur démentielle et coupable de beaucoup de buts importants", attention qu'il ne te coure pas derrière car il pourrait te rattraper, après Marseille ( champion de D1 YES!!) une autre victime de ALEX6, un joueur sans club, tu peux ne pas le citer même un idiot sait de quel joueur il s'agit.
Pourquoi il a été sélectionné ? pour son expérience peut être et sans faire injure à DUSSEAU et les autres, pas sûr qu'avec eux on aurait gagné, et même toi tu pensais pareil.
c'est bien d'allumer les autres si ça t'amuse, mais toi tu proposes quoi? Il fut un temps où on naturalisait en masse, peut être qu'il faudrait recommencer à condition de choisir de bons joueurs étrangers quelques-uns dans l'équipe, le reste des JFL, après il faut avoir les moyens financiers et c'est encore une autre histoire. A Marseille si j'ai bien compris cette année on aura que 5 étrangers voilà qui va faire taire les détracteurs de la première heure, en espérant que les résultats suivent derrière.
arthur a écritle 30/08/2021 à 12:08  
@ alex6, l'ancien entraîneur de l'équipe de France dont on ne citera pas le nom non plus avait-il fait mieux que celui en place pour la qualification aux JO ? je ne pense pas et il est resté beaucoup plus longtemps, on a perdu donc circulez y a rien à voir, " les lettons sont intouchables " ça vient de toi il me semble. Maintenant les responsables sont bien ceux qui sont à la tête de la fédération et pas les autres, si tu veux avoir un avis éclairé, il faut demander à banouf, très intéressant dans sa dernière intervention qui remonte à un moment déjà, j'adore sa dialectique, sinon on attend le discours aimable et non vindicatif du président en place pour trouver la solution aux maux du hockey français, si on est partisan bien évidemment, dans le cas contraire on a du soucis à se faire.
Mastiff a écritle 30/08/2021 à 10:37  
nous y voilà, il faut toujours chercher un ou plusieurs bouc émissaire, si les détracteurs ont les diplômes qu'ils présentent leurs candidatures à la fédération, la faute au sélectionneur, au défenseur et les attaquants ils ont rien à se reprocher? s'ils avaient fait leur job, on ne parlerait pas des fautes de ce malheureux défenseur qui doit être suffisamment accablé comme ça. Car le hockey est bien un sport collectif! Sans réservoir de joueurs talentueux et un choix pléthorique, on ne peut pas faire grand chose malheureusement, le résultat était connu d'avance vu la médiocrité du hockey national, il faut cesser de tirer à boulets rouges sur les uns et les autres mais plutôt regarder la réalité en face.
ALEX6 a écritle 30/08/2021 à 09:49  
@nabucho oui la sélection du joueur en question est scandaleuse et comme toi je ne cite pas son nom volontairement, il est d'une lenteur démentielle et coupable sur d'autres buts importants encaissés par le passé. Quand tu vois Kevin Dusseau qui depuis des années répond aux convocations fait tous les stages et préparations mais jamais de phases finales ! La gestion Llorca/Auvitu a été bizarre aussi. la carrière d'Auvitu semble à l'arrêt depuis 2 ans (hors covid), son corps semble meurtri.
Mastiff a écritle 30/08/2021 à 07:42  
non franchement il faut rester sérieux, on ne peut attribuer uniquement au sélectionneur la non qualification des bleus et le niveau des joueurs de l'équipe de France. Le sélectionneur n'est pas sur la glace , il ne joue pas. le problème c'est bien le manque de joueurs talentueux avec des qualités au dessus de la moyenne, jeunes et évoluant dans des championnats de haut niveau également, on voit les résultats à l'international en club ou en équipe nationale c'est catastrophique et même chez les jeunes c'est la même chose. Il faut tout repenser plutôt en partant de la formation des jeunes avec des coachs talentueux français ou étranger puisque en France on ne sait plus faire et relever le niveau de cette ligue Magnus qui n'est pas pourvoyeuse de talents.
nabucho a écritle 30/08/2021 à 06:40  
Rien à redire très belle équipe lettone... Quel jeu rapide... Et des powerplay très lisse et sans fioriture. Il est temps de changer de style de jeu avec un entraîneur ayant un vrai palmarès d'entraîneur.. Et surtout 2 buts encaissés sur 2 erreures de défense d'un joueur n'ayant pas de club. C'est d'ailleurs le seul sport que je connaisse qui est capable de sélectionner plusieurs fois de suite un même joueur sans club. Bref nettoyage à faire et préparons l'équipe pour la suite. Mais belle prestation quand même des bleus !
sam ouraille a écritle 29/08/2021 à 21:01  
conclusion: on a perdu et on ira pas au jeux , il faudra attendre 24 ans éventuellement, le reste c'est que de la prose! le mince espoir est venu de Da Costa qui a enfin été décisif dans le 3ème et dernier match et à 8 mn de la fin; le seul coup d'éclat; pour les autres dès que le niveau s'élève ils sont incapables d'être décisif.
Une défaite logique car le score aurait pu être beaucoup plus large sans le gardien exceptionnel.
A l'actif de la Lettonie on peut citer: le rythme soutenu, la vitesse de patinage, le collectif, les talents, l'efficacité, le réalisme etc.. des qualités qui manquent pour la plupart à nos bleus, une génération qui ne connaitra pas les jeux et le pire c'est que le réservoir de talents chez les jeunes est loin d'être pléthorique dans un championnat qui n'appartient même pas au top 10 en Europe.
Alors oui la déception est immense même si on s'y attendait et sans faux semblant pour moi.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...