Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Hockey Mineur
U17 elite : Grenoble champion
 
Les grenoblois ont remporté ce week end le titre de champion de France U17 élite.
 
patinoire Alp Aréna de Gap, Hockey Hebdo redaction hockeyhebdo le 04/04/2018 à 19:39
Photo hockey Hockey Mineur - Hockey Mineur - U17 elite : Grenoble champion
DPGremoov
Grenoble Champion de France
  Face à Gap et à Gap ou il n'est jamais simple de s'imposer quelque soit les catégories d'âge, les joueurs coachés par le duo A.Huet et R.Carry ont démarré au plus mal leur premier match de la finale puisqu'ils étaient menés par les rapaces 2-0 , but de Tarabusi et Granaoux et ce après 21 minutes de jeu.

Gap poussait pour grandir l'écart au tableau d'affichage mais les grenoblois se donnaient corps et ames pour rester dans la partie.
A mi-match Q.Tomasino réduisait le score pour les grenoblois, 2-1 (30'25) .
Il fallait attendre le troisième tiers pour voir les isérois prendre les devants en moins de deux minutes.
T.Quattrone et F.Dair donnaient l'avantage au Brûleurs de Loups, 2-2 (48'38) 2-3 ( 51'09)
.

Sentant son équipe au bord la rupture, le coach gapençais S.Roy prenait son temps mort pour remettre de l'ordre dans le jeu des Rapaces. Temps mort bénéfique puisque les gapençais réussissaient à enrayer le jeu grenoblois mais sans pouvoir revenir à égalité. B.Comello et ses partenaires conservaient leur petit avantage d'un but avant la deuxième rencontre disputée dimanche .

Ce petit but de retard à combler pour les gapençais allait-il se révéler suffisant pour des grenoblois ? O.Scarini ouvrait le score en fin de première période pour les grenoblois leur donnant ainsi deux buts d'avance au cumul des deux rencontres, 1-0 ( 18'51).

Retard pas impossible à combler pour les locaux poussés par plus de 1500 supporters venus assister au match décisif pour l'attribution du titre national.
C.Schmitt redonnait espoirs aux rapaces en égalisant dès l'entame du deuxième tiers, 1-1 ( 22'17) . Gap poussait mais B.Comello restait maitre de son filet .
Il devait pourtant s'incliner devant E.Plantrou (34'58) .
Ce deuxième but remettait les deux équipes à égalité parfaite avant le troisième vingt. Un troisième tiers qui allait se révéler décisif pour l'attribution du titre. Gap et Grenoble offrait une troisième période enlevée.
Les deux équipes avaient l'occasion de conclure sur power play mais restait imprécis dans le dernier geste pour battre les deux portiers.
N.Blanc coté Rapaces et B.Comello coté Brûleurs de loups ménageaient un suspense intenable pour tous les spectateurs et supporters. On se dirigeait droit sur la prolongation quand F.Dair trouvait la faille dans la cuirasse de N.Blanc et égalisait, 2-2 ( 59'11) .
Malgré un dernier temps mort haut alpin et l'apport d'un joueur supplémentaire remplaçant le portier gapençais, les gapençais ne parvenaient) pas à arracher une prolongation, ce petit but grenoblois permettait aux Brûleurs de loups de devenir champion de France .

Photo hockey Hockey Mineur - Hockey Mineur - U17 elite : Grenoble champion
dpGremoov
  Troisième titre en trois ans pour cette équipe grenobloise, soulignant par de là l'excellence de la formation grenobloise misant sur le collectif de cette génération.
Avec les U20 également champion de France, Grenoble tient le haut du pavé en matière de formation. Nombre de joueurs formés depuis des années aux Bruleurs de Loups font le bonheur de nombreux clubs français et étrangers. De bonne augure pour l'équipe élite qui aura la possibilité de faire grandir ses joueurs pour pouvoir,  un jour peu être,  les aligner en championnat de ligue Magnus.

Photo hockey Hockey Mineur - Hockey Mineur - U17 elite : Grenoble champion
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Gabba Gabba HEY a écritle 06/04/2018 à 15:28  
Pour renchérir aux propos pertinents de bibi et Jimmy, Les 3 Grenoblois cette saison au sein de l'effectif des BDL, sont en plus très loin d'être "des perdreaux de l'année".
TARTARI pratiquement 34 ans, commence à être usé, espérons qu'il ne fasse pas la saison de trop.
BAYLACK, déjà 29 ans, ouvrier des "basses œuvre, des tâches ingrates et du travail laborieux",loin d'être un grand technicien et avec une vision de jeu restreinte, fait tout de même le job d'ailier qui lui est demandé sur le 4° bloc.
Par contre LEBLOND a 31 balais à montré une nouvelle fois qu'il n'a pas l'envergure pour être présent et jouer des matchs intenses avec de très gros enjeux. Il c'est liquéfié au fil des matchs pour ne plus apparaître sur les 2 deniers à Rouen, espérons et cela sans aucune acrimonie, qu'il s'arrête ainsi que son copain Hordelalay, les BDL n'ont pas besoin de "joueurs d'opérettes" mais juste de guerriers. Sinon le constat c'est que la formation Grenobloise est régulièrement mise à l'honneur sur l'ensemble du territoire français, il n'y a malheureusement que le club élite pour ne pas en profiter intelligemment et bon escient, comme quoi...
bibifricotin a écritle 05/04/2018 à 20:51  
Totalement en accord avec toi Jimmy, on se demande même si le staff élite ne veut pas prendre la place des entraineurs du mineur !
On a fait croire à tout le monde qu'il voulait revenir à une équipe grenobloise mais il n'en reste plus que trois issus de la formation grenobloise dans l'effectif.
Tartari, Baylacq et Leblond.
Mais bon ils veulent être champion l'an prochain, donc pas de grenoblois qui ne sont pas au niveau !!
Aucun titre cette saison si ce n'est l'honorifique trophée de champion en carton.
Et le coach et manager sont reconfirmés, y a de quoi rire !!
Et quid si pas champion l'an prochain ?
Jimmy KARDACHIAN a écritle 05/04/2018 à 18:10  
Bon article reflétant bien ce weekend de compétition. Par contre l'analyse de Hockey Hebdo certainement de bonne foi, me semble bien candide, car il y très peu de chances et de possibilités pour que des véritables jeunes Grenoblois du centre de formation (a part Texier la saison dernière, c'est une exception) puissent vraiment intégrer l'équipe élite; d'ailleurs il n'y en avait aucun sur la glace en finale contre Rouen, c'est juste un constat, alors qu'il y a 6 ans les jeunes et très bons juniors grenoblois nous avaient tous emballés avec leurs présences "énergique et communicative" lors de la dernière finale de LM (déjà contre les Dragons de Rouen)!C'était un autre monde ou la formation grenobloise et le travail des entraineurs comme Carry et Huet était reconnu, ce qui ne semble plus du tout le cas avec les dirigeants de l'équipe élite qui gère maintenant le centre de formation et qui préfèrent aller chercher des français qui n'ont pas le niveau ni le mental pour affronter les playoffs comme on n'a pu le voir sur les derniers matchs ou certains ce sont totalement liquéfiés devant l'adversité jusqu'à ne plus jouer lors des derniers matchs...mais bon.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...