trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 14ème journée : Bordeaux vs Mulhouse
3-6
(1-3 1-2 1-1)
Le 08/01/2021
Bordeaux - Mériadeck
Bordeaux ] Mulhouse ]
Une leçon de hockey alsacienne
 
Pour célébrer la reprise de la Synerglace Ligue Magnus ce vendredi 8 Janvier, les Boxers de Bordeaux, dans l'un des quatre matchs de la soirée, accueillent les Scorpions de Mulhouse avec pour objectif d'entamer la nouvelle année par une victoire à domicile, malgré le huis-clos toujours prolongé dans les patinoires de France. Les hommes d'Olivier Dimet, cinquièmes avant la rencontre, restent sur deux défaites consécutives alors que les Scorpions connaissent une période très compliquée du point de vue des résultats en ayant perdu leurs quatre derniers matchs. Les deux équipes n'ayant pas joué respectivement depuis le 27 Novembre (Bordeaux) et le 27 Octobre (Mulhouse) risquent de manquer de rythme sur la glace, laquelle des deux sortira victorieuse de ce duel en Aquitaine ?
 
Bordeaux - Mériadeck, Hockey Hebdo Julien Nadau le 09/01/2021 à 11:30
FICHE TECHNIQUE

Arbitres : MM. Garbay et Bliek assistés de MM. Fauvel et Barthe
Buts :
Bordeaux : ; 14.01 Johan Skinnars ; 36.16 Louis-Mathieu Belisle (ass Olivier Labelle et Andrew Johnston) ; 54.11 Loïk Poudrier (ass Johan Skinnars et Olivier Labelle)
Mulhouse : 01.28 Julien Msumbu (ass Bryan Ten Braak et Erik Robichaud) ; 04.27 Louick Marcotte (ass Jonathan Lessard et Colin Campbell) ; 13.46 Jonathan Lessard (ass Danick Crete et Louick Marcotte) ; 36.35 Teemu Loizeau (ass Colin Downey et Milan Jurik) ; 39.05 Samuel Rousseau ; 58.57 Colin Campbell (ass Danick Crete)
Pénalités
30 minutes dont 10 à Tartari et 20 à Fouquerel contre Bordeaux
16 minutes contre Mulhouse
Absents Bordeaux : Bastien Lemaitre – Mark Hurtubise (suspendu).
Absents Mulhouse : Sutton Allard – Corentin Cruchandeau – Kévin Hecquefeuille.
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 14ème journée : Bordeaux vs Mulhouse - Une leçon de hockey alsacienne
Photographe : Johanna Lawrence
1ère période :
Le duel de gardiens oppose Clément Fouquerel à Quentin Papillon.
 
Dans les secondes qui suivent le face-off du coup d'envoi, les Scorpions se portent les premiers à l'assaut du but bordelais sans parvenir à mettre la défense en danger. La première alerte arrive quelques instants plus tard sur l'action qui suit, par l'intermédiaire du duo Colin Downey – Milan Jurik. Les Scorpions voient leurs efforts récompensés au bout de 88 secondes seulement. Sur un lancement de jeu d'Erik Robichaud et Bryan Ten Braak, Julien Msumbu trouve les filets et débloque le match. Fait inattendu : le jeune attaquant des Scorpions, auteur de cette ouverture du score, porte le numéro...88. (0-1 à 1'28).

La très bonne entame de match des visiteurs se confirme ensuite par un tir non cadré de Danick Crête. Les Boxers ont beaucoup de mal à tenir et conserver le palet dans ce début de rencontre. En position difficile dès le début de cette partie, les joueurs d'Olivier Dimet font également rapidement preuve d'indiscipline : Vince Tartari écope de douze minutes (2 + 10) pour un coup de tête, Alexandre Bauvais (jeune joueur U20) prend le rôle de substitut (2'41). Les Scorpions sont très présents offensivement et exercent un pressing très haut sur le porteur du palet lorsqu'il ne se trouve pas en leur possession. Durant la phase de supériorité numérique concernant cette pénalité qui place les Boxers en infériorité, les visiteurs font preuve d'un très grand réalisme en ajoutant un deuxième but. Clément Fouquerel repousse le palet sur Louick Marcotte, auteur du tir sur lequel le gardien des Boxers vient d'effectuer cet arrêt. Le palet revient directement sur le numéro 11 mulhousien qui ne manque pas sa deuxième opportunité de marquer (0-2 à 4'27).

La réaction des Boxers intervient réellement lors d'une grosse occasion collective ou le palet semble se diriger dans les filets alsaciens car Gabriel Desjardins, présent devant la cage, lève les bras. L'arbitre intervient et annule finalement ce but sans la moindre hésitation (8'00). Quentin Papillon profite de dix premières minutes tranquilles et laisse ses équipiers effectuer leur travail proprement avec beaucoup de sérieux. Les Boxers, de leur côté, ne parviennent pas à trouver des solutions offensivement pour apporter plus de danger. Quelques minutes après avoir franchi la mi-période, sur un retard de jeu, le palet arrive à grande vitesse tout près de la table de presse, finalement sans le moindre problème (13'21). Les visiteurs, en grande réussite offensive dans ce premier tiers-temps, vont scorer à nouveau et creuser un véritable premier écart au tableau d'affichage. Danick Crête et Louick Marcotte lancent une nouvelle situation d'attaque en supériorité numérique. Jonathan Lessard ne se pose pas de questions face à son ancien gardien et ne lui laisse aucune chance (0-3 à 13'46). Quinze secondes plus tard, Johan Skinnars parvient à réduire le score et débloque le compteur bordelais en trouvant les filets de Quentin Papillon sur un tir parfaitement placé (1-3 à 14'01).

Pourtant, malgré ce premier but encaissé ne perturbe en aucune façon le jeune gardien mulhousien qui continue d'enchaîner les arrêts face à Marc-André Lévesque et Gabriel Desjardins. Les Boxers connaissent un premier tiers-temps difficile et cela va malheureusement se poursuivre car leur gardien Clément Fouquerel est sanctionné d'une pénalite de match pour un jet de crosse (15'23). Gaétan Richard prend sa place devant la cage pour le reste de la partie. Alors que le match semble se rééquilibrer dans les intentions offensives, Quentin Papillon effectue trois arrêts en quelques secondes sur des tirs de Alexandre Mulle, Louis Bélisle et Andrew Johnston. La dernière occasion signée Johan Skinnars arrive dans la mitaine du gardien des Scorpions, qui remplit parfaitement sa mission jusqu'à présent.
 
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 14ème journée : Bordeaux vs Mulhouse - Une leçon de hockey alsacienne
Photographe : Johanna Lawrence

2ème période:
Le deuxième tiers-temps commence par une supériorité numérique bordelaise pendant 1'31. Les Boxers pénètrent les premiers en zone offensive avec un échec d'Olivier Labelle devant Quentin Papillon. Le gardien des Scorpions ajoute un arrêt supplémentaire sur un lancer de Johan Skinnars. Les joueurs d'Olivier Dimet démarrent ce deuxième acte avec un autre visage mais continuent de commettre certaines erreurs (précipitation, mauvaises passes). La défense bordelaise connaît des difficultés pour contenir et repousser les assauts répétés et réguliers de leurs adversaires. Le gardien mulhousien s'interpose à nouveau avec sa mitaine sur un tir de Marc-André Lévesque. Sur une nouvelle grosse occasion bordelaise, Gabriel Desjardins trouve le bas du poteau et celui-ci ne permet pas au palet de franchir la ligne de but tandis que Quentin Papillon semblait clairement battu.
De l'autre côté, Gaétan Richard maintient ses partenaires dans la partie depuis son entrée sur la glace, en repoussant difficilement un gros lancer de Milan Jurik. Malgré leurs bonnes intentions durant cette seconde période, les Boxers ne font pas évoluer le score. Johan Skinnars, Alexandre Mulle, Louis Bélisle ou encore Andrew Johnston fournissent un gros travail offensif dans lequel seule la réussite fait défaut. Les efforts bordelais finissent par payer sur un lancer à ras de glace de Louis Bélisle qui surprend Quentin Papillon, pris de vitesse par Olivier Labelle. L'attaquant bordelais dévie légèrement le palet et ramène ses partenaires à une longueur (2-3 à 36'15). Vingt secondes plus tard, sur le face-off, Colin Downey accélère sur la droite avant de servir parfaitement dans l'axe Teemu Loizeau. Celui-ci trompe Gaétan Richard assez tranquillement et redonne de l'air aux Scorpions (2-4 à 36'35).

Les Boxers, pourtant dominateurs au nombre de tirs, comme dans le tiers-temps précédent, se heurtent toujours à la solidité des lignes défensives alsaciennes. Gaétan Richard manque sa sortie sur le côté gauche de la glace et repousse le palet sur Samuel Rousseau. L'attaquant des Scorpions prend tout le temps d'envoyer un lancer directement dans la cage laissée vide (2-5 à 39'05). Après deux tiers-temps et avec seulement quatorze tirs au compteur, les Scorpions sont toujours devant au tableau d'affichage, cela s'explique par un très grand réalisme offensif.
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 14ème journée : Bordeaux vs Mulhouse - Une leçon de hockey alsacienne
Photographe : Johanna Lawrence

3ème période :
Johan Skinnars s'empare du palet lors du face-off et lance la première attaque bordelaise, finalement contrôlée par la défense alsacienne. Le manque de réussite bordelais devant la cage se confirme à nouveau sur un gros tir non cadré de Loik Poudrier. Lancé sur la gauche, Alexandre Mulle n'obtient pas plus de succès en voyant son tir passer au-dessus. Quentin Papillon s'impose ensuite dans un face à face qui l'oppose à Aina Rambelo en déviant légèrement le palet avec sa crosse.
Les deux équipes continuent de se livrer une grosse opposition avec beaucoup d'engagement dans les duels. Les lignes défensives alsaciennes, positionnées intelligemment, permettent de contrôler un nombre important de situations d'attaques adverses. Gaétan Richard stoppe dans sa mitaine un lancer de Vincent Melin. Les Boxers multiplient les attaques et les temps de jeu offensif en continuant de buter sur un Quentin Papillon, encore dans un grand soir. Ce dernier ne laisse désormais plus rien passer et compte également sur sa défense, toujours extrêmement solide et efficace. Après un très long temps fort offensif autour de la cage des Scorpions, orchestré notamment par Maxime Moisand et Olivier Labelle, Loik Poudrier décoche un tir à ras de glace qui pénètre dans le coin gauche de la cage (3-5 à 54'11).

Jerry Laakso remonte ensuite le palet, effectue un slalom entre quelques défenseurs bordelais et tire directement sur Gaétan Richard, auteur d'un nouvel arrêt déterminant. Le gardien bordelais remporte dans les secondes qui suivent un duel face à Erik Robichaud car l'attaquant mulhousien trouve le poteau. Le gardien des Boxers regagne le banc et laisse rentrer sur la glace un sixième joueur (56'55). Les hommes d'Olivier Dimet conservent le palet en zone offensive, près de la cage pendant deux minutes en multipliant les phases offensives et les tirs sans obtenir de succès. Une minute avant la fin de la rencontre, servi par Danick Crête, Colin Campbell, positionné dans sa zone de jeu, décoche un long lancer d'une grande précision qui finit sa course dans la cage vide bordelaise (3-6 à 58'57).

Gaétan Richard ayant repris sa place pour l'ultime minute de jeu, cela ne changera pas l'issue d'une rencontre, parfaitement maîtrisée par les Scorpions, qui récoltent logiquement trois points ce soir à Mériadeck en ayant inscrit six buts sur les vingt tirs qu'ils ont obtenu. Pour les Boxers, il va très vite falloir tirer les leçons de ce nouveau revers à domicile et se préparer au mieux pour partir affronter Amiens le week-end prochain.
 
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 14ème journée : Bordeaux vs Mulhouse - Une leçon de hockey alsacienne
Photographe : Johanna Lawrence

Prochaines rencontres
Amiens / Bordeaux         (SLM  J15)                    (16/01 à 20h15)
Mulhouse / Grenoble      (SLM  J18)                  (16/01 à 18h)
 
Tirs
Bordeaux     51   (21, 16, 14)
Mulhouse     20   (8, 6, 6)
 
Gardiens
Clément Fouquerel : 5 arrêts   (15'23)
Gaétan Richard : 9 arrêts         (41'32)
Quentin Papillon : 48 arrêts     (60'00)
 
 
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...