Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Bienne vs Salzbourg
5-4
(2-1 2-1 0-2 1-0)
Après prolongation
Le 17/08/2019
IGP Sportpark Bergholz, Wil SG
Bienne ] Salzbourg ]
Weltklasse Eishockey 2019: Au mental, Bienne affaiblit Salzburg et gagne
 
Ce samedi, Le EHCB a mis les points sur les i en tout début de partie et a pu garder son avantage... avant que Salzburg ne réagisse.
 
IGP Sportpark Bergholz, Wil SG, Hockey Hebdo Résumé: Stéphane Ducret | Photos: Catarina de Freitas le 19/08/2019 à 09:30
FICHE TECHNIQUE

427 spectateurs
Buts :
Bienne :
Salzbourg :


PROLOGUE
C'est dans le cadre du Weltklasse Eishockey, organisé par le EC Wil (4e division, groupe Est) que deux des meilleures formations d'Europe s'affrontent, en vue de la saison 2019-2020. Les autrichiens ont démarré leur tournoi hier 16 août, face à Zürich, et les Seelandais le 15 août, face aux aigles venus d'Allemagne (voir nos matchs amicaux).

Dans le Seeland, les changements ont été les suivants: Julian Schmutz, Dominik Diem, Marco Pedretti, Robbie Earl, Marco Maurer, Dominik Egli, Will Petschenig et le gardien Dennis Saikkonen ayant quitté, Anton Gustafsson, Luca Cunti, Stefan Ulmer, Peter Schneider et Yannick Rathgeb, ont été mis sous contrat. En Autriche, la formation de l'EBEL a perdu Martin Stajnoch, Matthias Trattnig, Alexander CIjan, Brant Harris, Dustin Gazley, Ryan Duncan, Chris VandeVelde, Bobby Raymond et le portier Steve Michalek et a engagé Chad Kolarik (connu des patinoires helvètes), Derek Joslin, Bud Holloway (également ex-pensionnaire d'une équipe de LNA), Brendan Mikkelson et le gardien Jean-Philippe Lamoureux.

Le EHCB a terminé la campagne 18-19 à la 4e place, derrière Berne, Zoug et Lausanne, et a été stoppé par le SC Bern en demi-finale des play-offs en 7 matchs. 
L'équipe appartenant à une très célèbre marque de boisson énergisante a terminé la saison régulière 2018-2019 au pied du podium, derrière Graz, Vienne et Klagenfurt, et est tombé en 1/2 finales face aux Capitals, au terme de 7 matchs dont 4 terminés en overtime.
 
COMPOSITION DES EQUIPES
EHC Biel-Bienne: Paupe/Maruccia; Kreis, Ulmer, Moser C, Prysi, Sataric, Rathgeb; Rajala, Pouliot, Schneider, Künzle, Cunti, Brunner, Neuenschwander, Fuchs, Kohler, Lüthi, Gustafsson, Wüest
Entraîneur: Antti Törmanen

EC Red Bull Salzburg: Herzog/Lamoureux; Heinrich, Pallestrang, Joslin, Regner, Mikkelson, Viveiros, Schreier, Jakubitzk; Raffl, Herburger C, Hughes, Kolarik, Holloway, Huber, Baltram, Rauchenwald, Hochkofler, Wappis, Schiechl, Winkler
Entraîneur: Matt McIlan

OFFICIELS
Arbitres: Marc Wiegand, Peter Gäumann
Juges de ligne: Matthias Kehrli, Flavio Ambrosetti

Photo hockey Hockey en Europe -  : Bienne vs Salzbourg - Weltklasse Eishockey 2019: Au mental, Bienne affaiblit Salzburg et gagne
Catarina de Freitas
Il aura fallu un engagement et deux passes des Biennois pour scorer le 1-0, en 12 secondes, par Luca Cunti (aidé de Damien Brunner et de Samuel Kreis). La deuxième tentative sur le portier Lukas Herzog arrive moins d’une minute après, mais cette fois-ci il répond présent. Malgré les quelques essais de Peter Hochkofler et ses coéquipiers, la défense autrichienne est mise à très rude épreuve. À la 14e minute, Captain Herburger lance ses coéquipiers à l’assaut d’Elien Paupe, mais Rathgeb et Kreis montrent les dents… insuffisamment. Les Salzburger égalisent sur un one-timer devant le but, d’Alexander Rauchenwald, aidé par Fllorian Baltram. Le temps affiche 6:46 et le match peut réellement démarrer. Bud Holloway, l’ex-SC Bern, manque sa sortie de zone à 8’35’’ de la fin du T1 et force son portier à intervenir. C’est sur l’engagement suivant que… Luca Cunti marque en déviant un tir de Damien Brunner, lui-même aidé par Stefan Ulmer, après 11:37. Yannick Rathgeb n’en reste pas là et adresse deux missiles vaillamment bloqués par la défense autrichienne. Jusqu’à la fin du tiers, Alexander Pallestrang, Chad Kolarik, et Mario Huber se feront danser dessus par la troupe d’Antti Törmanen. Le point positif pour la 4e ville d’Autriche ? Le puck terminera le 1er tiers dans la zone biennoise, aussi faut-il souligner le grand fair-play des deux camps.

Retour au jeu après 18 minutes de pause, avec un engagement Cunti vs Rauchenwald, et c’est Herzog qui dira « non », après une petite vingtaine de secondes. Une première pénalité aurait pu être sifflée, à 23:02, mais Yannick Rathgeb profite que celle-ci soit différée pour offrir un 3-1 à 6 contre 5, des mains du jeune Tramelot Gilian Kohler. Bienne conserve sa domination, jusqu’à s’offrir un premier avantage numérique 93 secondes après le goal de Kohler. Brent Regner s’en va pour 2 minutes et permet Toni Rajala d’enfoncer le 4-1, bien aidé par Peter Schneider et « Sämi » Kreis 24:53. Cette joie ne sera que de courte durée, car Fabian Lüthi ira chauffer le banc d’infamie 2 minutes. Derek Joslin sert Rauchenwald pour une première tentative, avortée… Heinrich une fois, Heinrich deux fois, Regner une fois, mais il n’y a rien à faire. Cette situation spéciale donne des ailes aux Red Bulls et leur permet de trouver le chemin du slot à plusieurs reprises, à 3 contre 2 et à 2 contre 1, sur la mi-match… ainsi que le 4-2 à la 35e minute, grâce à un Bud Holloway décalé, une cage presque vide et un rebond sur un tir de Rauchenwald, servi par Viveiros. Contre Marc-Antoine Pouliot est sifflée la 2e pénalité biennoise du match et celle-ci n’offre pas de plus grand succès aux Autrichiens. 7 tirs sont envoyés, 5 tous à côté et 2 de Pallestrang, sans trouer le filet de Paupe. Ce même Paupe que l’on verra quelques instants plus tard s’interposer sur un 2 contre 0 à la fin du T2.

Une fois le début du 3e tiers-temps donné, il faudra 8 secondes à Luca Cunti pour aller inquiéter Herzog, et 35 secondes à deux Salzburger pour coucher Elien Paupe et provoquer le 4-3, dans la lucarne, par Chad Kolarik, assisté de Derek Joslin ! Une pénalité est sifflée à 17’15’’ de la fin du tiers, mais Jakubitzka ne dessert pas ses collègues, aucune tentative biennoise n’a aboutie. À la 48e, Salzburg revient complètement dans la partie en égalisant, grâce à l’ex-international U18 Brendon Mikkelson, qui a trompé la vigilance de Paupe, servi par Dario Winkler. Tout est à refaire à 10 minutes de la fin du 3e tiers, mais ni Sataric, ni Pouliot, ni Rathgeb, ni aucun Salzbourgeois n’y parviendront. Place aux prolongations à 3 vs 3… celles-ci ne dureront que 47 secondes, soit le temps de 3 allers-retours, un tir bloqué par Paupe et un goal victorieux de Peter Schneider. Fin du match, victoire biennoise.

Meilleurs joueurs
EHC Biel-Bienne: Luca Cunti
Red Bull Salzburg: Alexander Rauchenwald

Gardien Hockey Hebdo :
Lukas Herzog
Grâce à sa gestion de la 1ère période, Lukas Herzog a maintenu son niveau, sans faiblir, durant tout le match. Sa réactivité à, pratiquement, toute épreuve a eu son mot à dire face aux Biennois.

Le EC Red Bull Salzburg continue sa préparation dans le cadre du Red Bulls Salute, avec Münich, Malmö et l'Helsinki IFK dans le village de Kitzbühel, bien connu des passionnés de ski. Le championnat de l'EBEL débute le 13 septembre.

Le EHCB, qui prendra part à la CHL cette année, poursuit ses préparatifs à la Berner Cup à Langenthal accueillant  le club local, Berne, Bienne et Langnau. La National League reprendra aussi le 13 septembre.
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...