Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Grenoble vs La Chaux de Fonds
5-4
(1-1 1-2 2-1 1-0 tab)
[ Grenoble ] [ La Chaux de Fonds ]
 
Cela sent bon pour Grenoble
 
face aux suisses de La Chaux de Fonds, pensionnaires de la LNB, Grenoble a proposé une belle rencontre amicale
 
Grenoble Pôle-Sud, Laurent Labrot, Nicolas Scordialo Laurent Labrot le 21/08/2018 à 00:47
Partager
 
Face à une équipe du haut de tableau de la LNB suisse, Grenoble devait déplorer plusieurs absents dont Da Costa, Champagne, Hardowa, tandis que Fabre et Onno étaient eux en équipe de France. Devant une patinoire assez peu garnie en cette date encore très estivale, l'équipe pouvait pourtant compter sur des supporters très en verve et dont il conviendra de saluer les innovations en terme de chants durant toute la soirée.

Photo laurent Lardière
Du show et du fond

La rencontre démarre assez rapidement mais on sent que les deux équipes manquent encore de certains ajustements. Très correcte, la confrontation va pourtant accoucher d'un nombre fort élevé de pénalités mineures, pas moins de quinze, avec parfois un seuil de tolérance assez faible de la part des arbitres.

Un premier jeu de puissance Helvète ne fait rêver personne, la riposte grenobloise quelques minutes plus tard étant plus dangereuse avec deux tirs assez violents sur le gardien visiteur.

La rencontre assez rythmée accouche de multiples jeux de puissances qui ne donnent rien, les deux équipes proposant un hockey assez enlevé et avec un niveau d'engagement très plaisant pour une rencontre amicale.

A 11'43, Augsburger file en contre défier Horack d'un lancer qui semblait pourtant avoir été bloqué par le gardien grenoblois entre ses jambières. (0-1) Ce dernier ayant proposé ce soir une prestation que l'on jugera assez moyenne vu son niveau habituel.

Grenoble paraît alors quelque peu reculer défensivement et les chaux de fonniers manquent d'enfoncer le clou par le virvoltant Hasani qui en bon capitaine donne l'exemple mais échoue d'assez peu sur Horack à 14'20.

Pourtant, ce sont les grenoblois qui vont finir plus fort la période avec un superbe numéro de Legault qui passe la défense suisse en revue avec plusieurs dribbles de qualité avant malheureusement de perdre le contrôle de son palet sur le duel final face au gardien Bays.

Alors que Fleury, sans doute le meilleur joueur de la rencontre, propose plusieurs passes de grande qualité, la pause vient souligner un mince avantage suisse sans pour cela que les visiteurs aient étés plus forts que les grenoblois. Notons un brassage à la sirène qui envoi les deux équipes à 4x4 à l'amorce de la seconde période.

Tirs 7/6 Grenoble
Engagements 7/6 CF

La fleury au fusil

Dès la reprise à 20'54, Cameron surprend la défense grenobloise et marque en infériorité numérique, un but qui donne une avance plus confortable à sa formation.

Sauf que sur le jeu de puissance suivant, et au terme d'une partie de billard devant la cage des visiteurs, Fleury lève le palet et claque la lucarne de qualité à 22'20 avec à la clef le retour des grenoblois et la confirmation que l'international français pourrait bien être le danger numéro 1 en attaque pour les brûleurs cette année. (1-2)

Pourtant, moins de deux minutes plus tard, c'est luthi qui propose une déviation improbable d'un lancer médiocrement appuyé de Bonnet, le palet terminant assez doucement dans la lucarne de Horack à 23'34. (1-3)

Les minutes se suivent avec des occasions de Stampfli puis de Beylacq, mais il semble que la Chaux de Fonds propose un fond de jeu plus rapide et prenne le dessus au fil des minutes avec plusieurs attaques-défenses rapides et des transitions bien assurées à mi-glace. Pourtant, c'est Grenoble qui va avoir le dernier mot pour la période.

A 37'50, Latendresse prend le fond de glace et glisse à Fleury dans un trou de souris pour le doublé de l'intéressé, lequel ramène une nouvelle fois Grenoble dans la rencontre. (2-3)

Tirs: 11/7 LCF
Engagements: 15/6 grenoble
 
Photo Laurent Lardière
Denny met le dernier...enfin presque


Une énième pénalité suisse voit Grenoble peiner en jeu de puissance, dans une rencontre en très nette baisse sur un plan physique.

Après que Latendresse ait manqué une reprise décisive à 46'19, les visiteurs vont enfoncer le clou à la suite d'un palet mal bloqué par Horack qui revient sur Jacquet qui pousse au fond à 50'02, un nouveau but qui fait mal car redonnant deux longueurs aux neuchâtelois. (4-2)

Pourtant, Grenoble va proposer dix dernières minutes de feu face à un adversaire qui semble un peu émoussé physiquement.

A 56'41, Beylacq propose un superbe débordement, et s'en va depuis l'aile défier et marquer un joli but synonyme de fin de rencontre intense. (3-4)

Alors que la fin approche, la Tcho offre une dernière mineure aux grenoblois qui font le siège, et vont s'offrir grâce à Leclerc à la passe derrière la cage sur kearney une égalisation à 59'29 qui fait chavirer le public et offre une belle fin de rencontre. (4-4)

Tirs 7/6 LCF
Engagements 9/7 LCH
 
Bisaillon met le missile

Tirs

Fleury: arrêt de l'épaule

Hasani: Arrêt jambière

Kearney: but contre-pied crosse en extension

Coffman: non tir perd le palet avant

Bisaillon: missile lucarne

Cameron: lucarne


Leclerc: arrêt épaule

Mieville: manqué hors cadre

Latendresse: arrêt sous le corps

Augsburger: arrêt du corps

Victoire Grenobloise
 
Photo Laurent Lardière
Impressions de rentrée


Face à des chaux de fonniers qui ont proposé un niveau de jeu que l'on pourra voir comme correspondant globalement à un premier quart de tableau Magnus, Grenoble a répondu et surtout lutté jusqu'au bout pour finalement s'imposer. Dans une rencontre assez rapide et physique pour un amical de reprise, les deux équipes ont proposé un jeu assez agréable et offert au public pas moins de huit buts.

La Chaux de Fonds comme elle en a la réputation propose un groupe homogène et un système de jeu classique sous la houlette de coach Pelletier bien connu en France. Semblant un peu plus court physiquement que son adversaire grenoblois en fin de rencontre, la Tcho comme on l'appelle affectueusement en Suisse dispose d'éléments dangereux comme Hasani et Cameron, ainsi que d'une défense de qualité avec toutefois un bémol sur le nombre de pénalités concédées. Toujours aux avants postes pour le titre de LNB mais trop courts financièrement pour monter en élite, les joueurs du canton de Neuchâtel représentent fièrement chaque année le hockey romand, et proposent un hockey qu'il est toujours plaisant de voir.

Avec quelques absences préjudiciables, Grenoble a proposé un jeu intéressant, misant davantage sur la rapidité et le jeu en mouvement que sur le duel purement physique ce qui est logique vu les morphologies moyennes de l'équipe. La bonne nouvelle est déjà le retour de Fleury, sans doute le meilleur joueur sur la glace cet après midi et auteur d'un doublé très prometteur. Il semble clair que l'intéressé a toutes les qualités pour être le patron de l'équipe, ce qu'il ne souhaite pas forcément mais qui était assez évident à voir cet après midi. Autour de lui, belles prestations de Latendresse, Legault, Leclerc et Kearney pour ne citer qu'eux. Offensivement, on peut voir Grenoble cartonner toute la saison et proposer un effectif sans doute plus homogène et collectif que la saison dernière.  Défensivement, l'affaire semble un peu plus compliquée avec 4 buts encaissés, mais aussi et surtout quelques interrogations sur l'effectif dont la profondeur paraît un peu moindre que celle des autres années dans ce secteur de jeu. Derrière Bisaillon, on va trouver Magovac qui a fait bonne impression, mais ensuite on a un joueur indisponible pour le moment en la personne de Hardowa, un Trabichet dont on croise les doigts pour qu'il garde la santé, un Tarari qui a 34 ans, et ensuite un Onno encore bien jeune. Certes, on va avoir des attaquants capables de jouer en défense, mais face à des adversaires expérimentés, ce type de montage à ses limites et on va croiser les doigts pour que Grenoble ne perde pas sur blessure plusieurs joueurs cadres dans ce secteur de jeu. Si le recrutement de Latendresse est une bonne affaire, ne vallait-il pas mieux conserver un peu de marge pour un défenseur? Généralement les effectifs professionnels misent sur un minimum de 6 éléments, et si on prend l'exemple de La Chaux de Fonds, ils en comptent 8 dont 5 expérimentés et trois plus jeunes. Pourtant, on a envie de rester optimiste après le spectacle offert cet après midi et de revoir cette question après avoir pu suivre Hardowa et Onno qui pourraient être deux très bonnes arrivées cette année.



 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
 
FEUILLE DE MATCH
5-4
(1-1 1-2 2-1 1-0 tab)
[ Grenoble ] [ La Chaux de Fonds ]
 
Grenoble Pôle-Sud - 00/00/0000
• 800 spectateurs
• Arbitres : NC
 
BUTS
Grenoble
Fleury x2
Beylacq
Kearney
La Chaux de Fonds
Augsburger
Cameron
Luthi
Kung
 
Pénalités :
5x2=10 contre Grenoble
9x2=18 contre La Chaux de Fonds
 
COMPOSITIONS
Grenoble
La Chaux de Fonds
 
 
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...