trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 1 : 16ème journée : Clermont-Ferrand vs Caen
1-5
(0-1 0-2 1-2)
Le 04/01/2020
Clermont-ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole)
Clermont-Ferrand ] Caen  ]
Clermont trébuche malgré un certain potentiel
 
Après un abordage bien travaillé les Drakkars ont été sans pitié en s'imposant 5 à 1 face à une harde de Sangliers en manque de réussite mais pas sans ressource. Parfois l'apprentissage est dur et les Clermontois le paye cash.
 
Clermont-ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole), Hockey Hebdo Patrick Poitrineau le 06/01/2020 à 20:00
FICHE TECHNIQUE

718 spectateurs
Arbitres : M. Barbez N. assisté de MM. Magnin et Villard
Buts :
Clermont-Ferrand : ; 52.56 Téo Sarliève (ass Deniss Baskatovs et Nathan Medeiros)
Caen : 05.38 Igor Halas (ass Jaroslav Prosvic et Pierre-Antoine Devin) ; 37.33 Alexandre Palis (ass André Menard et Enzo Cantagallo*) ; 39.33 Rémi Colotti (ass Gasper Cerkovnik et Pierre-Antoine Devin) ; 41.37 Igor Halas (ass Pierre-Antoine Devin et Jaroslav Prosvic) ; 46.22 Pierre-Antoine Devin (ass Jaroslav Prosvic et Gasper Cerkovnik)
Pénalités
45 minutes dont 10 à Chautant et 5+20 à Nalliod-Izacard L. contre Clermont-Ferrand
10 minutes contre Caen


Sur la glace clermontoise cette 16ème journée s’apparentait à un match des extrêmes parce que le dernier de D1 recevait le 3ème, toujours en course pour le poste de leader. Appréhension aussi légitime du côté des partisans auvergnats car leur équipe dotée de la plus mauvaise défense rencontrait ce qui se fait de mieux dans cette division.
Pour les clermontois l’objectif est bien de glaner quelques points susceptible de leur faire abandonner la dernière place alors que pour les caennais il s’agit de revenir vers les 2 premiers, voir de monter en grade.
Dans cette rencontre à noter aussi le duel à distance des gardiens avec l’international Ronan Quemener d’un côté et le jeune international junior U20 Florian Gourdin qui a été préféré au titulaire habituel, le slovaque Maximilian Pajpach.
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 16ème journée : Clermont-Ferrand vs Caen  - Clermont trébuche malgré un certain potentiel
Photographe : Yannick Martin
 
1er tiers
Si ce sont les Drakkars qui proposent le 1er tir dangereux, la partie reste des plus équilibrée. Toutefois on constate que les Sangliers pressent bien et sont souvent en zone offensive.
Caen n’est pas la meilleure défense sans raison et elle est bien organisée. Elle n’offre guère aux locaux de véritables occasions franches.
Les visiteurs, pourtant moins souvent à l’offensive, se donnent des opportunités plus dangereuses en déstabilisant plus efficacement la défense clermontoise. Les caennais qui inaugurent les pénalités (02’59’’). Malgré un bon power-play des arvernes, ils sauront contenir les assauts adverses.
Au retour à égalité, Clermont semble garder la main mais après une belle opportunité de contre gâchée, ce sont les normands qui réussissent à tromper sur un tir qui paraissait presque anodin mais très opportuniste d’Igor Halas (assist. Prosvic et Devin à 5’38’’).
Loin d’être assommés les Sangliers tentent tout de suite de réagir. Ils se heurtent à une défense inflexible et un cerbère devant la cage des plus efficaces. Arrive la première pénalité à l’encontre des auvergnats à 10’44’’ assez sévère puisque de 2mn  + 10. Clermont gère plutôt bien sa première infériorité. Elle est enchaînée d’une 2ème juste au retour à égalité de joueurs que les Sangliers maitrisent au prix de pas mal d’énergie. Energie qui leur fait peut-être défaut lorsqu’à son tour Caen se voit réduit à 4 en fin de période.
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 16ème journée : Clermont-Ferrand vs Caen  - Clermont trébuche malgré un certain potentiel
Photographe : Yannick Martin
 
2ème tiers
Les Sangliers entament cette période en supériorité pour encore une trentaine de secondes sans parvenir à en profiter. Néanmoins ils continuent à presser même après le retour à 5 contre 5 mais ils peinent à se créer des opportunités déstabilisantes pour la défense caennaise.
Tout au contraire côté Drakkars qui, bien qu’en difficulté à sortir de leur zone, ils arrivent à secouer sérieusement la défense clermontoise et porter le danger plus franchement.
La pénalité sifflé à l’encontre des puydômois à 29’30’’ ne sembla entamer l’énergie des ses derniers qui essuient des tirs dangereux mais se permettront aussi des relances offensives en infériorité.
Le jeu s’équilibre tant et si bien avec les équipes se rendant coup sur coup qu’il semble que l’on s’achemine vers un tiers neutralisé de part et d’autre.
Pourtant le tournant du match s’amorce avec ce but opportuniste d’Alexandre Palis (assist. Menard et Cantagallo à 37’33’’).
Les clermontois, autant blessés par ce coup du sort que frustrés par leur manque de réussite, veulent réagir et accélérer leur jeu. Léonard Nalliod-Izacard tente une passe en avant qui trouve un adversaire. Celui-ci tente le contre. Réaction à vif, le clermontois veut réparer sa bévue et écarte les jambes pour bloquer le passage à sa gauche. Le porteur caennais du palet viendra buter et chuter sur ce « croche-pied » à chaud.
La réaction de l’arbitre est tout aussi immédiat et sans pitié avec une lourde sanction 5 + 20mn à 39 secondes de la fin du tiers. Y voyant là un coup de genoux volontaire.
Voici donc dans un 1er temps Clermont réduit à 4 contre 5 pour 5 longues minutes. Le clermontois part pour le vestiaire mais il faut néanmoins un joueur de substitution sur le banc des pénalités.
Le coach clermontois Eric Sarliève voit venir vers lui un des juges de ligne pour s’enquérir du joueur choisi. L’entraîneur désigne le n° 81. Mais à priori et pour une raison inconnue le choix ne plait pas à l’arbitre principal qui demande à ce joueur de revenir à l’engagement.
Le coach clermontois, toujours avec le juge de ligne à ses cotés, ne comprend pas et demande pourquoi. L’arbitre principal, trop loin, n’a-t-il pas compris ? (il avait pourtant envoyé son juge de ligne vers le banc). Toujours est-il qu’il décrète retard de jeu et envoie un autre clermontois sur le banc et pas des moindres, Téo Sarliève.
Il n’en fallait pas d’avantage pour que les visiteurs en tirent rapidement profit avec une 3ème réalisation à 27 secondes de la fin de la période par l’intermédiaire de Rémi Colotti (assist. Cerkovnik et Devin).
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 16ème journée : Clermont-Ferrand vs Caen  - Clermont trébuche malgré un certain potentiel
Photographe : Yannick Martin
 
3ème tiers
Clermont entame ce tiers avec un débours de 3 buts et encore plus de 4 mn en infériorité. Il n’en faut pas tant pour que les normands alourdissent d’une unité l’addition par Igor Halas (assist. Devin et Prosvic à 41’ 37’’).
Les auvergnats réussissent à préserver leur cage jusqu’à la fin définitive de cette infériorité. Mais cette énergie dépensée à défendre leur fait concéder un 5ème but par l’omniprésent Pierre-Antoine Devin déjà auteur de 3 assistances (assist. Prosvic et Cerkovnik à 46’ 22’’).
Le jeune portier clermontois Gourdin laisse alors sa place pour la fin de match à Pajpach sans avoir pourtant à rougir de son match. Néanmoins bien qu’abattus, les auvergnats trouvent les ressources pour d’abord tuer une autre pénalité concédée dans la foulée du dernier but puis obtenir scorer en supériorité numérique; une réalisation de Téo Sarliève à 52’56’’ (assist. Baskatovs et Medeiros) qui sauve l’honneur.
Il est vrai que les caennais ont quelque peu relâché la pression, aidé en cela par le corps arbitral qui avait décidé de sanctionner les visiteurs en cette fin de match. Mais, probablement trop émoussés par les efforts fournis lors des longues périodes d’infériorité, les clermontois n’ont su en profiter pour ramener la défaite à de plus juste proportions.
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 16ème journée : Clermont-Ferrand vs Caen  - Clermont trébuche malgré un certain potentiel
Photographe : Yannick Martin
 
Les normands n’ont pas volé leur victoire et ont su prouver lors des moments difficiles qu’ils ont connu, l’efficacité de leur système défensif très solidaire autour de leur gardien vedette. Il est néanmoins dommage d’avoir vu le suspense de la rencontre trop vite compromis par une lourde sanction et une incompréhension entre l’arbitre principal et le banc clermontois qui le payera au prix fort. Cela est bien dommage car les auvergnats ont été loin de subir le match, commettant moins d’erreurs de relance et sachant poser plus leur jeu. Par contre ils souffrent encore d’un manque flagrant de réalisme, d’opportunisme en zone offensive.
 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...