trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Suisse - National League
NLA: Place aux play-off
 
Les quarts de finale de play-off débutent ce jeudi 26 février !
 
Suisse, Hockey Hebdo Cédric Martin le 23/02/2009 à 23:10

Après une saison régulière longue de 50 matchs, le championnat de Suisse entre dans sa phase finale, les séries éliminatoires. Pour les 8 meilleures équipes, le titre sera en jeu au bout des play-off, alors que pour les 4 autres équipes, la lutte contre la relégation aura lieu avec la très pénible épreuve nommée play-out.
 

Formule:

En play-off, chaque tour (quarts de finale, demi-finale et finale) se joue au meilleur des 7 matchs. En play-out également, chaque tour se joue au meilleur des 7 matchs, y compris le barrage NLA/NLB qui verra s'opposer le perdant des play-out de NLA au champion de NLB.
 

La saison régulière en quelques chiffres:

Avec 103 points en 50 matchs, le SC Bern n'est pas parvenu à battre son propre record réalisé lors de la saison 2007-2008 (111 points en 50 matchs).
La meilleure attaque de la saison régulière est celle du SC Bern avec 187 buts marqués. Le HC Davos suit de près avec ses 184 buts marqués, puis on retrouve encore les ZSC Lions avec 176 buts marqués, le HC Lugano avec 175 buts marqués et les Kloten Flyers avec 174 buts marqués.
A l'inverse, la pire défense aura été celle du néo-promu, le EHC Bienne, avec 213 buts encaissés. Cela dit les Rapperswil Lakers, annoncés comme un prétendant au top-5 du classement, terminent avec la seconde pire défensive, encaissant un total de 208 buts en 50 matchs.

Au niveau des pénalités, l'équipe la plus punie est le Genève-Servette avec un total de 1009 minutes. Suivent le HC Lugano avec 907 minutes et les Langnau Tigers avec 880 minutes de pénalité. Au niveau individuel, le joueur le plus pénalisé est Shawn Heins, le défenseur canadien du HC Gottéron, avec 174 minutes de pénalité. Il ne s'agit bien entendu pas d'une surprise.

Photo hockey Suisse - National League - Suisse - National League - NLA: Place aux play-off
Ray Geering (hockeyarenas)
1'821'775 spectateurs ont assisté à la saison régulière

En ce qui concerne les clubs qualifiés pour les play-off, le HC Lugano est celui qui possède le meilleur power play avec 40% de réussite. A l'inverse, le Genève-Servette a le moins bon power play avec seulement 28% de réussite. Les Genevois n'ont devancé que le EHC Bienne, avec 23% de réussite.
Le Genève-Servette se rattrape par contre avec le jeu en infériorité numérique, avec un box play-quote de 87,1 %, juste devant le HC Davos (86,3%).

Le hockey sur glace fait recette en Suisse. Sur l'ensemble des 50 rondes de championnat, 1'821'775 spectateurs au total se sont massés dans les patinoires de NLA pour suivre la saison régulière. Cette année, la NLA a atteint 6'073 spectateurs par match en moyenne. Le champion hors norme est bien entendu le SC Bern, leader incontesté dans ce domaine sur le continent européen.

 

Classement final de la saison régulière:

1 SC Bern 50  30 4 5 11 187-136  103 pts
2 ZSC Lions 50  26 8  3  13 176-149  97 pts
3 Kloten Flyers 50  27  6 3  14 174-130  96 pts
4 HC Davos 50  25  6  5  14 184-135  92 pts
5 HC Lugano 50  19  8  7  16 175-156 80 pts
6 Genève-Servette 50  22  5 2  21 157-140  78 pts
7 Fribourg-Gottéron 50  19  7 4  20 154-143  75 pts
8 EV Zug 50  20 3 5  22 171-166  71 pts
9 SCL Tigers 50 19  5 2  24 170-180  69 pts
10 SC Rapperswil 50  14 1 5  30 143-208  49 pts
11 HC Ambrì-Piotta 50 12  1  8  29 129-190  46 pts
12 EHC Bienne 50 11  2 7 30 126-213 44 pts

 

Les meilleurs compteurs de la NLA:

  Joueur Club MJ B A Pts
1 Juraj Kolnik Servette 49 25 47 72
2 Kimmo Rintanen Kloten 50 23 44 67
3 Patrick Thoresen Lugano 48 22 43 63
4 Stacy Roest Rapperswil 50 17 46 63
5 Petteri Nummelin Lugano 41 21 39 60
6 Byron Ritchie Servette 45 22 38 60
7 Martin Kariya Langnau 50 15 43 58
8 Christian Dubé Bern 46 15 41 56
9 Simon Gamache Bern 48 19 35 54
10 Ryan Gardner ZSC Lions 50 25 28 53
11 Niklas Nordgren Rapperswil 49 25 28 53
12 Sandy Jeannin Gottéron 50 15 35 50
13 Josh Holden Zug 49 17 32 49
14 Travis Roche Bern 49 16 32 48
15 Tommi Santala Kloten 50 13 35 48
16 Christian Berglund Rapperswil 49 22 25 47
17 Paolo Duca Ambrì-Piotta 50 18 29 47
18 Marcel Jenni Kloten 50 17 30 47
19 Julien Sprunger Gottéron 47 25 21 46
20 Patrick Fischer Zug 50 19 27 46


 
NATIONAL LEAGUE A - PLAY-OFF 2009
Les prévisions de Hockey Hebdo

 



BERN (1er)  vs  ZUG (8ème)
 

 

Qualifié sur le fil, le EV Zug va entrer dans ces play-off complètement euphorique. Coaché par le Canadien Doug Shedden, l'ancien entraîneur de l'équipe nationale de Finlande, le club de Suisse centrale a une jolie carte à jouer, notamment grâce à ses nombreux joueurs d'expérience. Avec le légendaire gardien Lars Weibel, qui a quand même 727 matchs de NLA derrière lui, le club champion de Suisse en 1998 peut se reposer sur une assurance tout risque. En défense, malgré l'absence du vétéran de 38 ans Patrick Sutter (blessé toute la saison, n'a joué qu'un seul match), Zug a aussi quelques joueurs intéressants, comme le rugueux Dominic Meier, l'ancien défenseur des Toronto Maples Leafs Jay Harrison, ainsi bien entendu que le défenseur vedette Micki Dupont, l'ancien joueur des Calgary Flames et ex star de DEL à Berlin.
En attaque, l'armada offensive du EVZ est très impressionnante. Le sniper canadien Dale McTavish est de retour aux affaires après une longue blessure. Véritable légende de la NLA, il y a inscrit 371 points en 359 matchs. Zug s'appuie aussi sur le Canadien Josh Holden (2e compteur de NLA en 2007-2008), l'ancien attaquant des Vancouver Canucks, mais aussi sur l'ex-international suisse Patrick Fischer, revenu l'an dernier de son aventure en NHL aux Phoenix Coyotes. On notera aussi Brad Isbister, l'attaquant canadien aux 559 matchs de NHL. Avec les Suisses Duri Camichel ou encore Björn Christen, le EVZ possède encore d'autres éléments majeurs capables de peser très lourd sur le sort d'une partie de play-off. Côté coup dur, il est à signaler que Zug devra se passer du mythique vétéran canado-suisse Paul Di Pietro (38 ans, rupture du tendon d'achille), vainqueur de la Stanley Cup avec Montréal en 1993. En carrière, l'homme qui avait permis à la Suisse de battre le Canada 2-0 aux JO de Turin a disputé 516 matchs et inscrit 526 points en NLA pour Ambrì-Piotta, Lugano et Zug. Véritable joueur de play-off, il va manquer...

En face, le SC Bern ne voudra surtout pas tomber dans le même piège que la saison dernière. Egalement premier à l'issue du tour préliminaire, il s'était fait sortir dès les quarts de finale par Gottéron. L'esprit derby avait certainement joué un rôle, mais l'ogre bernois sera certainement plus prudent face à un EVZ qui reste une des grosses cylindrées du championnat de Suisse. Avec le défenseur américain Keith Carney (38 ans et 1109 matchs de NHL) et l'attaquant canadien Martin Gelinas (38 ans et 1420 matchs de NHL), le club de la capitale fédérale possède aussi des éléments très expérimentés. Le second nommé, ancien attaquant du HC Lugano, forme une ligne de parade impressionnante avec l'ancien ailier des Nashville Predators Simon Gamache et Christian Dubé, l'ancien centre québécois des New York Rangers. D'ailleurs l'arrivée à Bern de l'attaquant vétéran de la NHL a poussé vers les tribunes le Canadien Ramzi Abid, ex-joueur des Phoenix Coyotes, mais aussi Sébastien Bordeleau, l'attaquant de l'équipe de France. Ces joueurs devront se contenter du rôle de joker. Du côté de la seconde ligne offensive, le SCB aligne trois stars suisses avec le légendaire Ivo Rüthemann (751 matchs en NLA), le centre Martin Plüss (466 matchs en NLA et 231 en Elitserien) et le jeune international Patrik Bärtschi (243 points en 361 matchs de NLA à seulement 24 ans), excusez du peu! Mais c'est pas tout, avec l'ancien défenseur canadien des Phoenix Coyotes Travis Roche, les internationaux suisses de la défense Beat Gerber, Roman Josi ou David Jobin, l'assise défensive est excellente. Alors qu'avec le solide international suisse Marc Reichert, le routinier aux 853 matchs de NLA Dany Meier, ou encore le centre suisse Thomas Ziegler, l'ancien joueur de Tampa Bay Lightning, l'entraîneur canado-américain John Van Boxmeer a de multiples solutions offensives.

Prédiction de Hockey Hebdo: Bern 65% - Zug 35%
 

 


ZSC LIONS (2ème)  vs  GOTTERON (7ème)
 

 

Depuis leur finale remportée l'année dernière face au Genève-Servette (2-4 dans la série), les ZSC Lions sont devenus champion d'Europe en étrillant le Metallurg Magnitogorsk en finale de la Champions Hockey League. Sans contestation, cette formation zurichoise semble intenable. Mais il faut se rappeler qu'il y a à peine 2 ans, cette équipe avec la même ossature squattait le fond de la NLA et disputait les play-out contre la relégation. L'impression de facilité et due au retour de la confiance ainsi qu'à quelques transferts bien ciblés. Devant la cage, c'est toujours le vétéran finlandais Ari Sulander (40 ans) qui officie. Champion du monde en 1995, il a joué 10 saisons de SM-Liiga au Jokerit Helsinki et désormais 11 saisons de NLA avec le ZSC. Culte! Les Zurichois se reposent aussi sur quelques défenseurs exceptionnels. Le meilleur d'entre-eux est très clairement l'international suisse Severin Blindenbacher, qui avant de rejoindre Färjestad aimerait bien ajouter une ligne de plus à son palmarès avec les Lions. Le capitaine Mathias Seger (31 ans), international suisse lui aussi, jouit d'une immense expérience emmagasinée en 670 matchs de NLA. L'autre homme fort de la défense, c'est bien sûr le Slovaque Radoslav Suchy, ancien international de son Etat et auteur de 461 matchs de NHL en carrière.
Mais malgré les apparences, c'est surtout l'attaque qui brille au ZSC. Dans ce secteur de jeu, il y a abondance de biens. L'expérience du vétéran canado-suisse Jan Alston (40 ans) est toujours aussi précieuse (490 points en 517 matchs de NLA). Avec le géant canado-suisse Ryan Gardner, le ZSC possède un joueur très important notamment sur le power play. Avec l'ancien attaquant des St Louis Blues Peter Sejna, l'international suisse Thibaut Monnet, le Québécois Jean-Guy Trudel (tout de même 305 points en 238 matchs de NLA !) ou encore l'ancien attaquant des Edmonton Oilers Domenico Pittis, l'attaque des Zurichois est vraiment riche et complète. Seul bémol, la blessure jusqu'à la fin de la saison du centre suisse Adrian Wichser, meilleur compteur de la CHL cette année.

De l'autre côté, Fribourg-Gottéron rêve de rééditer son exploit de la saison dernière. Avec des transferts intelligents, les Dragons se sont cependant transformés en un outsider sérieux. La principale arrivée, c'est bien entendu celle du capitaine de l'équipe de Suisse, Sandy Jeannin, en provenance de Lugano. Ce dernier s'est fait l'auteur de 50 points personnels, devenant donc le top scorer fribourgeois. Il forme la ligne de parade avec le Canadien Kirby Law, meilleur compteur de AHL en 2006, ainsi que le Canado-Suisse Mike Knoepfli, dont Lugano ne voulait plus l'été passé. La seconde ligne est un grand classique des Dragons avec l'international suisse Julien Sprunger, seulement 23 ans mais déjà 183 points en 288 matchs de NLA, le routinier Benny Plüss et le phénomène russo-suisse Andrei Bykov, fils d'un certain Slava Bykov. Pour l'international tricolore Laurent Meunier (18 points en 38 matchs), rien n'est assuré. Le retour en forme de l'Américain Mark Mowers (seulement 23 matchs cette saison) tombe au mauvais moment. En 2005, l'ancien attaquant des Anaheim Ducks avait sauvé presque à lui seul Gottéron de la relégation et jouit donc d'un capital sympathie important auprès des fans. Malgré l'absence du centre Marc Chouinard (335 matchs de NHL) pour blessure, Gottéron compte quand même quelques joueurs majeurs, à commencer par le gardien québécois Sébastien Caron, lequel avait inscrit son nom sur la Stanley Cup en 2007 avec Anaheim. Il y a aussi le patron de la défense, le rugueux Canadien Shawn Heins. En 144 matchs en NLA, l'ancien défenseur des San José Sharks a récolté 463 minutes de pénalité. On notera encore la présence du dinosaure de la ligue, le Suisse Gil Montandon, qui à bientôt 44 ans joue actuellement sa 29e saison chez les séniors, la 25e en NLA, ligue dans laquelle il a inscrit 838 points en 1059 matchs.

Prédiction de Hockey Hebdo: Zürich 80% - Gottéron 20%
 

 


KLOTEN (3ème)  vs  SERVETTE (6ème)
 

 

Avec les Kloten Flyers, les Genevois tirent une équipe très spectaculaire. Rapide, technique et au point tactiquement, la formation d'Anders Eldebrink et Felix Hollenstein a longtemps trusté la place de leader. Mais les Zurichois avaient besoin de souffler durant le dernier tour de championnat. Ca leur a coûté cette place de leader. Devant la cage, les Flyers s'appuient sur l'expérience d'une légende de la NLA, Ronnie Rüeger. Agé de 35 ans, le gardien formé à Kloten est devenu champion de Suisse en 1998 (avec Zug), en 2003 et en 2006 (avec Lugano). L'ancien portier de l'AIK Stockholm est une valeur sûre qui a d'ailleurs participé pleinement aux matchs de l'équipe de Suisse cette saison. A l'arrière, l'équipe zurichoise possède de nombreux joueurs mobiles et très rapides. Le patron de la défense est bien sûr l'expérimenté international tchèque Radek Hamr, véritable star partout où il est passé (Sparta, Färjestad et maintenant Kloten). Aux côtés du métronome tchèque et du routinier suisse Benny Winkler (519 matchs de NLA), Kloten possède des très bons jeunes suisses du cadre élargit de l'équipe nationale, comme Patrick Von Gunten (24 ans) ou Félicien Dubois (25 ans), qui font partie des meilleurs de la ligue cette saison.
Cela dit la grande force des Flyers, c'est l'attaque. Et c'est certainement à Kloten que joue l'un des meilleurs joueurs de NLA de ces 10 dernières années: Kimmo Rintanen (35 ans). Par choix, l'ancien international finlandais a décidé de faire toute sa carrière en Europe et n'a donc jamais tenté l'aventure NHL. 436 points en 518 matchs de SM-Liiga, et depuis 2001 à Kloten, 498 points en 411 matchs de NLA, ça laisse songeur... Fidèle aux Flyers, le Finlandais a une vision du jeu exceptionnelle, une technique ahurissante et un sang-froid glacial devant la cage. Avec son expérience, il est peut-être l'attaquant le plus important pour son équipe à travers toute la ligue. Il forme une ligne de feu avec le Suisse Sven Lindemann (593 matchs de NLA) et le Finlandais Tommi Santala (ex-Atlanta Trashers). Ensuite, on note la présence du routinier suisse Marcel Jenni (525 matchs en NLA et 295 en Elitserien), mais aussi celles du jeune prodige Roman Wick (102 points en 191 matchs de NLA), du routinier Patric Della Rossa (789 matchs en NLA) ainsi que de l'attaquant défensif Curtis Brown, auteur de 823 matchs en NHL.

Photo hockey Suisse - National League - Suisse - National League - NLA: Place aux play-off
Carola Semino
Kolnik (Genève), top scorer de la ligue
De son côté, le Genève-Servette débutera ces play-off avec une incertitude. La blessure du gardien Gianluca Mona a permis l'éclosion d'un jeune prodige, Benjamin Conz (17 ans seulement, 91% d'arrêt en 21 matchs de NLA !). Mais ce dernier arrivera-t-il à gérer des matchs de play-off? Le gardien titulaire sera-t-il totalement remis? A la réponse de ces questions dépendent les chances de qualification des Genevois. En défense, Servette s'appuie sur l'international suisse Goran Bezina (28 ans), ancien défenseur des Phoenix Coyotes et véritable tour de contrôle de l'arrière-garde genevoise. L'expérience du vétéran Olivier Keller est aussi très précieuse. A 37 ans, il a joué 816 matchs en NLA et participé à 7 mondiaux du groupe A ainsi qu'aux JO de 2002 et 2006 avec la Suisse. Niveau défense, on notera encore la présence de Robin Breitbach, international allemand.
A l'offensive, l'entraîneur Chris McSorley peut se venter de posséder le meilleur compteur de la ligue avec l'international slovaque Juraj Kolnik. Auteur de 240 matchs en NHL, il fait partie des artistes capables de décider de l'issue d'une partie. Le Canadien Serge Aubin (396 matchs de NHL) était le MVP de NLA la saison passée. Grand artisan de la finale surprise du Servette, sa présence sur la glace ainsi que son état de forme change totalement le visage de l'équipe. Le Canadien Jean-Pierre Vigier (213 matchs de NHL), l'international suisse Thomas Deruns, l'ancien joueur des Chicago Blackhawks Tony Salmelainen et le play-maker canadien Byron Ritchie (332 matchs de NHL) sont les autres attaquants majeurs de l'équipe grenat. On notera encore la présence d'une légende du club qui disputera ses derniers matchs sous le maillot genevois: Igor Fedulov. Le vétéran de 42 ans est le meilleur compteur historique du Genève-Servette avec 363 points inscrits en 9 saisons. L'ancien international russe rejoindra la saison prochaine le Lausanne HC (en NLB ou... NLA?).

Prédiction de Hockey Hebdo: Kloten 65% - Servette 35%
 

 


DAVOS (4ème)  vs  LUGANO (5ème)
 

 

Le gros choc de ces quarts de finale! C'est la 7e fois que Davos et Lugano se retrouvent en play-off, notamment après les finales de 1986, 2003 et 2006, toutes gagnées par les Luganais. Cette fois-ci encore, ce grand classique s'annonce acharné. Du côté du HC Davos, équipe de play-off par définition, le "mage" Arno Del Curto possède une équipe ultra rapide, très technique et très complémentaire. Avec le jeune gardien international suisse Leonardo Genoni, le HCD n'a pas de souci à se faire de ce côté-là. En cas de pépin, Reto Berra est totalement apte à prendre le relai. En défense, Davos c'est du 100% suisse! Le patron, c'est toujours le fidèle Marc Gianola, 35 ans et 810 matchs de NLA dans les jambes, tous pour Davos. Mais l'arrivée de l'international suisse Beat Forster en provenance des ZSC Lions lui enlève de la pression. Le reste de la défense est composée de jeunes défenseurs suisses de bon niveau, ainsi bien sûr que de Jan Von Arx, l'un des meilleurs patineurs de la ligue.
Offensivement, Davos c'est le régal! Les 5 meilleurs compteurs se tiennent en 2 points, entre 39 et 41 points. C'est significatif de l'immense potentiel offensif de cette équipe. La star, c'est toujours Reto Von Arx. L'enfant terrible du hockey suisse et ancien attaquant des Chicago Blackhawks a déjà disputé 679 matchs pour un total de 581 points en NLA. A 32 ans, ce joueur super complet (offensivement, défensivement, en situation spéciale) et extrêmement doué a tout entre les mains pour venir taquiner le record de Peter Jaks. La nouvelle coqueluche à Davos, qui attise les convoitises tant en Suède qu'en NHL, c'est Andres Ambühl! L'international suisse fait partie des meilleurs patineurs de la NLA, à l'image de la fusée Peter Guggisberg, capable de laisser sur place n'importe quel joueur de la ligue avec ses accélérations, à commencer par les lourds défenseurs de Lugano. Le Québécois Alexandre Daigle et ses 628 matchs de NHL vit une saison difficile, mais un réveil en play-off est plus que probable pour ce joueur drafté en toute première place en 1993. Comme stars offensives, on notera encore le Suisse Michel Riesen (ex-Edmonton Oilers) ainsi que le trio tchèque formé du check-liner Petr Taticek (l'un des meilleurs de la ligue), de l'ancien check-liner des Chicago Blackhawks Josef Marha (le meilleur de NLA dans ce rôle !) et de l'ancien sniper des Washington Capitals et international tchèque Petr Sykora.

De l'autre côté, le HC Lugano a largement de quoi rivaliser! S'il en a envie... Le coach finlandais Hannu Virta bénéficie d'un grand gardien avec l'ancien international suisse David Aebischer (233 matchs en NHL), vainqueur de la Stanley Cup en 2001 avec Colorado. Au niveau expérience, c'est un avantage par rapport à Davos. En défense, les Bianconeri seront enfin au complet, et ce au moment de débuter les play-off! Le retour du génial Steve Hirschi lors du dernier week-end de championnat laisse augurer une amélioration du power play, déjà exceptionnel. Avec Petteri Nummelin, Lugano possède une légende du hockey finlandais et du HC Lugano, où il joue sa 6e saison ! Défenseur offensif de génie, il a participé à 13 mondiaux avec la Finlande depuis 1995. En NLA, l'ancien arrière du Minnesota Wild a inscrit 515 points en 441 matchs, ce qui est incroyable pour un défenseur. A ses côtés, le HCL aligne Johan Fransson, international suédois cette saison. Plus défensif, il compense bien la fougue de son coéquipier finlandais. Avec le Suisse Julien Vauclair, Lugano possède aussi l'un des meilleurs défenseurs de NLA. Cette saison, l'ancien arrière des Ottawa Senators a inscrit 45 points en 50 matchs. Enfin au rayon armoires à glace, l'international suisse Timo Helbling apporte du poids à la défense tessinoise. L'ancien défenseur du Tampa Bay Lightning a écopé de 136 minutes de pénalité cette saison...
Mais comme à Davos, c'est en attaque que Lugano est le plus impressionnant. Le duo de choc est formé du jeune Américain à licence suisse Brady Murray, débarqué cet été des Los Angeles Kings, lequel est associé à l'international norvégien Patrick Thoresen, arrivé lui des Philadelphia Flyers. De son côté, le Canadien Hnat Domenichelli (267 matchs de NHL, actuellement blessé) est en passe d'obtenir la naturalisation suisse, peut-être pour une éventuelle demi-finale. En 269 matchs de NLA, il a inscrit 351 points ! Au niveau étrangers, il y a abondance de bien avec Randy Robitaille (544 matchs de NHL) et l'ancien attaquants des Colombus Blue Jackets Mike Maneluk. Au niveau suisse, le technicien international suisse Romano Lemm mène la seconde ligne avec brio, alors que le capitaine Andy Näser apporte sa très grande expérience (810 matchs en NLA). Les internationaux suisses Kevin Romy, Raffaele Sannitz et Thierry Paterlini donnent un potentiel assez incroyable à cette attaque luganaise.

Prédiction de Hockey Hebdo: Davos 55% - Lugano 45%

 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Champi a écritle 04/03/2009 à 23:23  
Et le GSHC passe assez au travers ! 3-0 pour Kloten, avec des scores assez larges, ça va être dur de gagner 4 fois d'affilée...
xxc a écritle 03/03/2009 à 17:25  
Pour l'instant le FG de Laurent Meunier tiens la route 2 victoire à rien.
Teddy a écritle 25/02/2009 à 23:36  
Merci pour cet article complet sur la NLA et les play-off qui commencent !
beyou a écritle 25/02/2009 à 21:51  
félicitation pour cette article Cédric

c'est toujours un réel plaisir de te lire et de profiter de tes larges connaissances de notre championnat

à bientôt
jagr a écritle 24/02/2009 à 23:27  
bonsoir cedric

c'est toujours un reel plaisir de lire tes comptes rendus et articles que tu nous mets en ligne ,c'est tres complet,t'est en quelque sorte la bible du hockey helvetique!!!!qu'en pense tu

sportivement et cordialement a toi
Drago a écritle 24/02/2009 à 20:37  
Sympa ton article Cédric, pourquoi t'es pas aussi objectif sur le Servette quand tu m'en parles ?!?! :-D
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...