Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Play-off : 1er tour, match 1 : Tours vs Strasbourg
3-4
(0-2 1-2 2-0)
Le 24/02/2009
Tours
Tours  ] Strasbourg  ]
Logique respectée
 
Pour ce 1er tour des play-off, les Diables Noirs de Tours reçoivent l'Etoile Noire de Strasbourg. Rachat attendu pour des Tourangeaux à la peine cette saison.
 
Tours , Hockey Hebdo Nicolas Carré le 25/02/2009 à 00:44
FICHE TECHNIQUE

1200 spectateurs
Arbitres : Monsieur Bourreau assisté de Messieurs Bouguin et Juret
Buts :
Tours : ; 24:57 Dominic Noël (ass Steven Kaye et Jozef Drzik) ; 40:54 Michaël Tessier ; 45:19 Adrian Saul (ass Michaël Tessier)
Strasbourg : 01:14 Juho Lehtisalo (ass Pierre-Antoine Devin et Milan Dirnbach) ; 19:51 Steve Pelletier (ass David Brissette Cayer et Benoît Martin) ; 29:08 Milan Dirnbach (ass Pierre-Antoine Devin et Juho Lehtisalo) ; 34:33 Juho Lehtisalo (ass Pierre-Antoine Devin et Pavol Resetka)
Pénalités
12' contre Tours
14' contre Strasbourg


Photo hockey Ligue Magnus - Play-off : 1er tour, match 1 : Tours  vs Strasbourg  - Logique respectée
Photo : Sébastien Barrieras

1er tiers:
Les Strasbourgeois annoncent la couleur et mettent tout de suite la pression sur la cage de Russo. Pas moins de 3 slaps en 45 secondes, Cesnek tire au-dessus, puis le portier tourangeau fait barrage devant Hamalainen et Martin.
Le match est lancé, pas de round d'observation.
En toute logique cette domination est transformée par l'intermédiaire de Lehtisalo qui passe Russo, à la suite d'une action fluide signée Devin et Dirnbach. (0-1 / 01:14 Juho LEHTISALO )
La réaction tourangelle vient du puissant Novosad qui provoque la défense adverse, dribble Hiadlovsky, qui en profite pour bouger sa cage. Geste classique chez le portier alsacien.
La défense des Diables Noirs est mise à contribution par la 1ère ligne visiteuse. On décide d'arroser pour faire souffler les organismes et laisser passer l'orage.
Hamalainen percute violemment Gannon et va se réchauffer en prison. Opportunité pour les locaux de revenir dans la partie, mais leur jeu est trop décousu pour pouvoir réellement inquiéter l'Etoile Noire. Puis voilà Stepan qui se prend pour Beckenbauer, tente d'apporter son soutien offensif mais son initiative n'est pas utilisée par ses coéquipiers.
A noter l'absence de l'international hongrois et défenseur Ennaffati côté Tourangeau.
Le valeureux Stepan pousse toujours offensivement mais il n'est pas aidé par ses attaquants. Proulx, au jeu improductif, fait une faute de débutant et d'une rare bétise.
Les Strasbourgeois profitent de l'aubaine pour aggraver le score. Pelletier, sans opposition, trouve facilement la lucarne de Russo. (0-2 / 19:51 Steve PELLETIER)  
Entame de match catastrophique et fin de tiers non moins catastrophique pour les locaux; les affaires sont bien mal engagées pour les hommes de Bob Millette.

Photo hockey Ligue Magnus - Play-off : 1er tour, match 1 : Tours  vs Strasbourg  - Logique respectée
Photo : Sébastien Barrieras

2e tiers:

Les joueurs reviennent sur la glace, Noël et ses compères tourangeaux ont les traits du visage marqués, sans doute énervés et remotivés par les consignes de leur coach.
La réaction d'orgueil à lieu, ce même Noël trouve la faille en powerplay, un but tiré par les cheveux. (24:57 / 1-2 Tours Dominic NOEL)
La formation alsacienne se remet tout de suite en selle, une action bien menée trouve finalement Devin, son slap est arrêté miraculeusement par Russo, élu dans la semaine 2e gardien de la sélection étrangèrede la Magnus. Un arrêt venu d'ailleurs.
Tessier, toujours aussi grand par la taille et par le talent, fait vibrer la patinoire par sa technicité. Il sert judicieusement Kaye, qui ne peut conclure face à un Hiadlovsky bien inspiré.
Parfois maladroits, les Tourangeaux deviennent malchanceux: Le jeu rapide des Alsaciens est récompensé et conclu par Lehitisalo, son tir est malencontrseusement dévié par Clarke dans ses propres filés. Russo, masqué ne peut que constater les dégâts, un but casquette! (29:08 / 1-3 Milan DIRNBACH)
Un slap énorme de Drzik mais Hiadlovsky fait son job. Le portier visiteur est en forme et effectue des arrêts déterminants également devant Clarke et Noël.
On assiste ce soir à un bon arbitrage de M.Bourreau, surement le meilleur arbitage que l'on ait vu de toute la saison rue de l'Elysée.
Le fantasque Hiadlovsky, au sang virtuellement italien, fait son clown sur un contact avec Gannon. Gannon est sanctionné et va rejoindre le cachot. Il n'en faut pas plus pour les Strasbourgeois qui ajoute le 4e but sur un palet perdu en zone neutre par Clarke. Lehtisalo conclue de façon insolante devant Russo. (34:33 / 1-4 Juho LEHTISALO)
Les travées se vident légèrement, les supporters deçus regagnent leurs pénates.
En cette fin de tiers, les Strasbourgeois jouent en double supériorité numérique et font tourner la rondelle en patron.

Photo hockey Ligue Magnus - Play-off : 1er tour, match 1 : Tours  vs Strasbourg  - Logique respectée
Photo : Sébastien Barrieras

3e tiers:

Tessier redonne espoir aux partisans, un exploit personnel ponctué d'un tir du revers trompe Hiadlovsky. (40:54 / 2-4 Michaël TESSIER)
Les Diables Noirs donnent tout dans ce 3e tiers, Tessier encore lui, donne la rondelle à Saul. Ce dernier s'arrache devant 2 défenseurs et s'extirpe du marquage pour aller battre le portier visiteur. La rondelle vient franchir délicatement la ligne de but. (45:19: 3-4 Tours Adrian SAUL)
Ces buts, coup sur coup, réveillent les supporters. La tension monte d'un cran, Cayer et Proulx se chatouillent. Les Tourangeaux n'ont pas dit leur dernier mot et s'offrent une belle occasion en infériorité numérique, Romano cherche Saul au 2e poteau mais Hiadlovsky anticipe bien.
Une faute inutile de Périard à 5 minutes de la fin contraint les locaux à réduire leur élan offensif. Puis une pénalité est sifflée à l'encontre des Strasbourgeois, il reste 3 minutes. Les Tourangeaux poussent et le temps mort du dernier espoir avec la sortie inéluctable de Russo ne bouleverse en rien le scénario du match.


Les Tourangeaux souffrent et jouent constamment sur le fil du rasoir. Menés trop rapidement, ils n'ont su réagir que lors du dernier tiers: c'est vraiment trop peu pour pouvoir inquiéter la formation alsacienne.
Les Alsaciens ont été très solides dans leur match. Costauds défensivement, rapide offensivement, ils peuvent finir le travail dès vendredi s'ils arrivent à destabiliser une formation tourangelle en plein doute.


Etoiles Hockey Hebdo

*** : Hiadlovsky
** : Lehtisalo
* : Tessier


Robert Millette (coach Tours) - Conférence de presse
Ils n'ont pas gagné encore la guerre, ils ont juste gagné la première bataille. On a été nerveux au début mais on a fait de belles choses, et on s'en va là-bas avec une grosse espérance de gagner le premier match. On a réussi à neutraliser l'un des plus gros trios de la ligue et c'est finalement 4 buts par d'autres joueurs qui viennent. Faut oublier ça. On respire encore ! On est là, et on peut les battre. On sera prêt vendredi prochain et on peut les mettre dans le trouble. On les a battu chez eux sur une grande glace.
On est quand même revenu de 4-1 à 4-3. On a travaillé Strasbourg au corps et mentalement on est pas affecté. On part la veille et je vais vous dire quelque chose : On va se revoir ici à Tours pour un autre match et on va se reparler.

Daniel Bourdage (Coach Strasbourg)
On marque très tôt dans ce match est ça enlève de la pression, mais le fait qu'ils marquent très tôt aussi dans le 3ème, nous a un peu ébranlé et il a fallu tenir le score à 4-3 pendant 15 minutes ce soir. Ca été chaud.
C'est vrai qu'on a connu un relâchement, et contrairement à Tours qui n'a rien lâché. C'est lorsque qu'on tue une prison à 4-3 que j'ai senti qu'on était prêt à tout donner pour terminer le match comme il faut. On a du redoubler d'effort car on s'est donné à fond à Amiens samedi dernier avec un match rude et une victoire en prolongation. Ensuite on vient ici à Tours 72 heures plus tard et ça laisse forcément des séquelles.

 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
loule a écritle 25/02/2009 à 14:12  
Petite erreur sur la feuille de match.
Le capitaine alsacien était bien aligné hier (tout comme Bonnefond même s'il n'a fait aucune présence).
jérémie de strasbourg a écritle 25/02/2009 à 14:08  
Bravo à l'étoile noire qui remporte la première manche et à l'exterieur, par contre niveau fair-play le coach Bob MILLETTE doit encore faire un effort, bon courage pour la suite à ces deux formations.
Titi a écritle 25/02/2009 à 13:18  
Les déclarations sont intéressantes car l'un dit que Tours gagnera sur une grande glace car à l'aller ils l'avaient fait mais l'autre parle de fatigue accumulée ce qui suppose une meilleure forme pour le match 2
Quoi qu'il en soit ce sera passionnant et je mise sur une victoire de Strasbourg en 3
magou a écritle 25/02/2009 à 11:28  
Merci tourangeau, je ne savais pas que les patinoires pouvaient être de taille différentes.
Christophe a écritle 25/02/2009 à 10:43  
sur la grande glace, ca va être plus dur de musoler la premiere ligne
tourangeau a écritle 25/02/2009 à 10:41  
bonjour Magou,
Robert Millette parle de grande glace car la patinoire de Tours ne fait que 56x26m contrairement à celle de Strasbourg, mesurant 60x30m
Magou a écritle 25/02/2009 à 10:33  
Pourquoi une grande glace ?
Bighoude a écritle 25/02/2009 à 09:38  
C'est hallucinant comment ce coach n'accepte pas la défaite! Meme pas une mot de félicitation pour strasbourg!
Dan a écritle 25/02/2009 à 09:28  

Croyez-vous tours peut encore les battre quand même sur une grande glace ?
Stéphane a écritle 25/02/2009 à 09:00  
Merci pour l'info je n'avais jamais prêté attention à celà. Désolé
lycos a écritle 25/02/2009 à 07:48  
Comme chaques années toujours la même question...

Les deux équipes se serrent la main uniquement lors du dernier match de la série.
Bob2388 a écritle 25/02/2009 à 07:44  
C'est la coutume en play-off. Les poignées de mains ne se font qu'à la fin de la série.
Stéphane a écritle 25/02/2009 à 06:38  
Y a t'il une raison pour que l'équipe de Strasbourg ne sers pas la main à l'équipe perdante?
Drôle de comportement!
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...