Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Les tendances de la Division 1
Hockey sur glace - Edition Spéciale : La Finale
 
Les Play-offs de Division 1 arrivent doucement à leur terme. De retour en édition spéciale, "les tendances de la Division 1" s'attaquent à cette alléchante série qui opposera Nice à Anglet dès ce soir pour le match n°1.
 
 
 
Dès ce soir, Nice et Anglet vont débuter une série finale au meilleur des 5 matchs et se battre corps et âme pour le titre de champion de France de Division. Si cette année le sacre ne garantit pas la promotion directe en Ligue Magnus, il permettra à l’heureux vainqueur de disputer une série de barrage contre une équipe de l’élite, et ainsi jouer l’accession.
Mais avant de s’égarer sur un éventuel barrage, il faut d’abord se recentrer sur cette finale qui voit le premier de la saison régulière (Nice) affronter le troisième (Anglet).



 
 
 
En saison régulière :
 
  NICE ANGLET
Classement
Résultats à domicile
Résultats à l'extérieur
Attaque
Défense
Pénalités
Jeu de puissance
Jeu en infériorité
Meilleur compteur
Meilleur marqueur
Meilleur passeur
 1er  avec 61 points
12 victoires et 1 défaite
8 victoires et 5 défaites
131 buts marqués (2ème)
68 buts encaissés  (2ème)
458' (12ème)
22,70% (4ème)
85,81% (4ème)
Zbynek Hampl 41 (6ème)
Vladimir Kubus 20 (5ème)
Zbynek Hampl 28 (1er)
3ème avec 59  points
10 victoires et 3 défaites
10 victoires et 3 défaites
141 buts marqués (1er)
73 buts encaissés (4ème)
519’ (8ème)
29,17% (1er)
87,79% (2ème)
Tomas Rubes 41 (6ème)
Mathieu André 21 (3ème)
Alexander Olsson 29 (1er)
Confrontations en saison régulière
Nice - Anglet : 0-4
Anglet - Nice : 2-5
 

En Play-offs :
 
  NICE ANGLET
Résultats à domicile
Résultats à l'extérieur
Attaque
Défense
Pénalités
Jeu de puissance
Jeu en infériorité
Meilleur compteur
Meilleur marqueur
Meilleur passeur
 2 victoires et 0 défaite
2 victoires et 0 défaite
15 buts marqués (3ème)
7 buts encaissés  (1er)
40'
6,67% (6ème)
92,86% (2ème)
Vladimir Kubus 5 (8ème)
Vladimir Kubus 4 (4ème)
Matej Misura 4 (4ème)
4 victoires et 0 défaite
2 défaites
28 buts marqués (1er)
18 buts encaissés (7ème)
100’
26,19% (2ème)
74,07% (7ème)
X. Daramy M. André 9 (2ème)
Iivo Hokkanen 5 (2ème)
Mathieu André 8 (1er)
 
 
 
Julien Bacot (archives)
Vojtech Sedlacek (Nice)

Nice n’a pas fait dans le détail pour se hisser en finale. Quatre matchs ont suffi, 2 contre Nantes en ¼ et 2 contre Neuilly-sur-Marne en ½, les Niçois n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires sur ces deux séries au meilleur des 3 matchs. Effectivement, les Aigles ont perdu peu de plumes dans ces play-offs et ont sans doute accumulé moins de fatigue que les Angloys. Pourtant le fait d’avoir moins jouer peut parfois jouer des tours. Les hommes de Stanislav Sutor pourraient souffir d'un manque de rythme en début de série et devront se remettre rapidement dans le bain tant le premier match sur la côte d’Azur semble déjà capital.
Premiers du championnat régulier, ils disposent aussi de l’avantage de la glace dans cette finale, privilège non négligeable au regard des résultats accumulés à domicile lors de cet exercice 2016 - 2017.  Jean Bouin a été transformée en une véritable forteresse. Battus une seule fois à domicile durant toute la saison (play-offs compris) … par Anglet, les Aigles conservent un large avantage à domicile.
Attention cependant aux unités spéciales si importantes dans pareilles circonstances. Si les Niçois affichaient une efficacité de 22,70% en supériorité numérique pendant la saison régulière, le taux a désormais chuté à 6,67% avec 1 but pour 15 situations d’avantage.  
 
julien Bacot (archives)
Xavier Daramy, capitaine d'Anglet

Les hommes d’Olivier Dimet ont su se faire respecter à domicile durant ces play-offs. Souvent malmenés, sans pour autant céder, à la Barre durant la saison régulière, les Basques ont inversé la tendance et se montrent désormais intraitables à la maison. Malheureusement, ils n’ont jamais su s’imposer à l’extérieur durant les play-offs que ce soit à Caen ou à Dunkerque, et n’auront pas le choix en finale puisque la série se joue au meilleur des 5 matchs avec avantage de la glace aux Niçois, eux aussi imbattables à domicile.
La grande forme des Daramy, André, Hokkanen et Olsson, qui cumulent 34 points en 6 matchs à eux 4, devra continuer pour pouvoir inquiéter les Aigles. Impressionnants de sérénité à domicile lors des deux premières séries, les Angloys profitent aussi de l’expérience de la finale de l’an passée qui pourra peser dans la balance. Olivier Dimet ne l’a pas caché, il veut goûter à l’or : « On a connu l’argent, on ne sait pas ce que c’est l’or, donc on ferra tout pour chercher cette couleur qui nous manque ». Partis d’Anglet mercredi soir pour rejoindre Marseille et s’y entrainer avant de rallier Nice Vendredi,  l’Hormadi a su se mettre dans les meilleures dispositions pour aborder cette finale.
 

L’avis de Hockey Hebdo : Plus que jamais cette finale de Division 1 s’annonce indécise. Les deux équipes sont tellement proche au niveau de l’alignement qu’il est difficile de poser un véritable pronostic. Anglet semble avoir de meilleures gâchettes avec des joueurs tels que Hokkanen, qui se révèle plus prolifique en play-offs qu’en championnat régulier. Si les hommes d’Olivier Dimet ont dû user des trois matchs à chaque série pour venir à bout de leurs adversaires ils auront peut-être l’avantage d’être encore dans le rythme face à une équipe de Nice qui est allé au plus rapide. Avec respectivement 5 jours de repos pour Nice et 4 pour Anglet il semble inopportun de penser que la fatigue peut peser dans la balance, d’autant plus que l’Hormadi est arrivé très tôt sur place pour ne pas souffrir du voyage.
Les gardiens seront au rendez-vous, Sedlacek et Raibon restent deux excellent portiers dont les performances en saison ont été très proches. Les deux équipes sont imbattables à domicile en play-offs et c’est sans doute un peu grâce à leurs cérbères respectifs. Il ne fait donc aucun doute que la première équipe qui gagnera une manche loin de ses bases prendra un avantage non négligeable. L’avantage de la glace pour Nice peut donc s’avérer être un véritable cadeau empoisonné au cas où l’Hormadi repart de la Côte d’Azur avec une manche dans la poche. Espérons donc que cette tendance à faire de Jean Bouin et de la Barre des forteresses ne fige pas la série, pour que la fête soit plus belle.   
 
 
 
Lieu : Média Sports LoisirsChroniqueur : Tristan Eyermann
Posté par Tristan Eyermann le 18/03/2016 à 07:00
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...