trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Paroles d'Arbitres
Hockey sur glace - Equipement obligatoire et incorrect !
 
Si les rgles concernant lquipement porter existent et sont surveilles par les arbitres, cest pour une question de scurit et dassurance. En effet, un joueur qui se blesse mais qui ne porte pas son quipement correctement nest pas forcment assur. Il sagit pour les arbitres de veiller la scurit des joueurs en faisant respecter cette partie du rglement parfois pnible accepter par les quipes.
 
 

Equipement obligatoire et équipement incorrect


Règle 223 – Casques des joueurs de champ

1- Durant le match et lors de l’échauffement, chaque joueur doit être porteur d’un casque de hockey dont la jugulaire doit être convenablement attachée. Une jugulaire correctement attachée ne peut laisser passer qu’un seul doigt entre le menton et la jugulaire. Si un joueur porte une jugulaire trop large, l’arbitre accordera à l’équipe fautive un avertissement collectif. Tout joueur de cette équipe qui porte une jugulaire trop large à la suite de l’avertissement se verra infliger une pénalité de 10’ pour méconduite.

2- Si un joueur perd son casque pendant que le jeu est en cours, il ne peut plus y participer et doit retourner immédiatement à son banc sans prendre part au jeu. S'il ne se rend pas immédiatement au banc, il sera pénalisé de 2’ pour équipement non conforme.

3- Un joueur qui est chargé et qui perd sa jugulaire pendant le cours du jeu peut continuer à jouer jusqu’à l’arrêt de jeu suivant ou à un changement. Aucune pénalité ne sera infligée.

Règle 224 – Visières et protections faciales intégrales des joueurs


1- Tout joueur né après le 31 décembre 1974 doit porter au moins une visière. Les joueurs nés en 1974 et avant peuvent jouer sans visière et sans grille.

2- Tout joueur U18 (cadet) doit porter une grille

3- La visière doit descendre suffisamment bas sur le visage pour protéger les yeux et la partie inférieure du nez.

4- Aucune visière teintée ou colorée n’est autorisée par le règlement international.
Si un joueur ne porte pas sa visière correctement, l’arbitre accordera à l’équipe fautive un avertissement collectif. Tout joueur de cette équipe qui ne portera pas une visière convenablement à la suite de l’avertissement se verra infliger une pénalité de 10’ pour méconduite.

Règle 225 – Les gants


1- Les gants des joueurs de champ doivent protéger les mains ainsi que les poignets.

2- Les gants dont la paume ou une partie de la paume a été enlevée ou coupée pour permettre l’usage des mains nues sont interdits.

3- Si un joueur perd un ou deux gants durant le cours du jeu, il est autorisé à poursuive le jeu sans gants. Un joueur n’est pas autorisé à prendre part au jeu sans gants (on ne peut pas monter sur la glace sans gants).

Règle 226 – Protection de la nuque et du cou

Les joueurs évoluant dans la catégorie U18 (cadet) et plus jeunes doivent porter une protection de la nuque et du cou. Si un joueur ne porte pas de protège-cou, l’arbitre accordera à l’équipe fautive un avertissement collectif. Tout joueur de cette équipe qui ne portera pas un protège-cou à la suite de l’avertissement se verra infliger une pénalité de 10’ pour méconduite.
Photographe : Nicolas Crgut
Anne Sophie Boniface

Règle 227 – Protection dentaire

Tous les joueurs de la catégorie U22 (junior) jouant avec une visière doivent porter un protège-dents. Si un joueur U22 joue avec une grille, il n’est pas obligé de porter un protège-dents. Si un joueur ne porte pas de protège-dents, l’arbitre accordera à l’équipe fautive un avertissement collectif. Tout joueur de cette équipe qui ne portera pas un protège-dents à la suite de l’avertissement se verra infliger une pénalité de 10’ pour méconduite.

Règle 556 – Crosses brisées

1- Un joueur ou un gardien de but dont la crosse est cassée, ne peut pas recevoir une crosse qui lui a été jetée sur la glace par le banc. Par contre, il peut recevoir une crosse par un coéquipier sur la glace à ce moment sans devoir se rendre au banc des joueurs.

2- Un joueur dont la crosse est cassée qui reçoit une crosse d’un coéquipier depuis le banc des pénalités, alors que le jeu est en cours, sera sanctionné par une pénalité mineure de 2’.

3- Un joueur ou un gardien de but qui ne se débarrasse pas immédiatement de sa crosse brisée et continue à jouer se verra infliger une pénalité mineure de 2 minutes.

4- Un gardien de but n’a pas le droit d’aller à son banc et de revenir à son but sur un arrêt de jeu pour changer de crosse. Un coéquipier doit procéder à ce changement de crosse pour lui. Dans la violation de cette règle, le gardien écopera d’une pénalité mineure de 2’. Néanmoins, si le gardien effectue un changement avec le gardien remplaçant, aucune pénalité ne sera infligée. Le gardien peut se rendre à son banc pour changer de crosse en cours de jeu sans aucune pénalité.

5- Un joueur prenant part au jeu pendant qu’il apporte une crosse de remplacement à un coéquipier ou à son gardien de but sera sanctionné par une pénalité mineure de 2’. Aucun joueur ne peut prendre part au jeu avec deux crosses dans les mains.

Règle 260 – Mesure d’un équipement

1- Le capitaine d’une équipe, et uniquement le capitaine, peut demander à n’importe quel moment du match, sur un arrêt de jeu, à l’arbitre, la mesure de n’importe quelle crosse. Si la crosse mesurée n’est pas conforme, le joueur à qui appartient la crosse sera pénalisé de 2’ pour équipement non conforme. Si la crosse mesurée est conforme, l’équipe qui a demandé la mesure d’équipement sera pénalisée de 2’ de banc mineur et un joueur sur la glace au moment de l’arrêt de jeu purgera la pénalité.

2- La mesure d’équipement est limitée à une demande et une équipe par arrêt de jeu.

3- Si le capitaine d’une équipe, en double infériorité numérique dans les deux dernières minutes de jeu ou à n’importe quel moment dans les prolongations, demande une mesure d’équipement et que celle-ci s’avère correcte, l’arbitre doit accorder un tir de pénalité à l’équipe non fautive.

4- Pour le gardien de but, seule la crosse peut être mesurée à n’importe quel moment du match. Pour toute autre pièce d’équipement du gardien, la demande doit être effectuée par le capitaine immédiatement après la fin d’une période. La mesure sera réalisée au tiers-temps.

Règle 234 – Casques et protections faciales des gardiens de buts

1- Tous les gardiens de buts doivent porter un masque de hockey spécifique aux gardiens de buts avec une protection faciale intégrale. La protection faciale doit être conçue de telle sorte que le palet ne puisse s’y insérer.

2- Si le gardien perd son masque pendant le jeu, l’arbitre doit interrompre immédiatement le jeu quelle que soit la situation de jeu (contre-attaque, occasion de but, etc…).

3- Si un tir violent frappe le masque du gardien alors que le jeu est en cours, le jeu peut être interrompu si l’arbitre considère qu’il peut y avoir un danger physique et physiologique pour le gardien suite au choc. L’arbitre ne pourra cependant pas interrompre le jeu si l’équipe adverse de ce gardien de but possède une réelle chance de marquer un but.

4- Si un gardien enlève intentionnellement son masque pendant le cours du jeu de manière à causer un arrêt de jeu, l’arbitre doit sanctionner le gardien fautif d’une pénalité de 2’ pour équipement non conforme.

5- Si un gardien enlève intentionnellement son masque pendant le cours du jeu dans une situation d’échappée de manière à causer un arrêt de jeu, l’arbitre doit accorder un tir de pénalité à l’équipe non fautive. Le joueur en possession du palet en échappée tirera le tir de pénalité.

6- Si un gardien enlève intentionnellement son masque pendant l’exécution d’un tir de pénalité, l’arbitre doit accorder un but automatique à l’équipe non fautive.

Note : Les arbitres ne possédant pas les gabarits fournis pas leur organisme afin de mesurer les pièces d’équipement ne pourront procéder à ces mesures. Aucune pénalité ne pourra être infligée.

COTÉ TECHNIQUE

Règle 222 – Crosse règlementaire


1. Manche :
  • longueur maximum : 163 cm du talon à l’extrémité du manche.
  • largeur maximum : 3 cm.
  • épaisseur maximum : 2,5 cm.
  • le manche doit être rectiligne.

2. Palette : longueur maximum 
  • 32 cm du talon à l’extrémité de la palette.
  • largeur maximum : 7,5 cm.
  • largeur minimum : 5 cm.

Règle 233 – Gants et bottes des gardiens

  • Dimensions maximales du bouclier : 38,10 cm en longueur et 20,32 cm en largeur.
  • Dimensions maximales extérieures de la mitaine : 20,32 cm en largeur en toute part du poignet et 10,16 cm en hauteur et 46 cm de mesure intérieure du poignet jusqu’à l’extrémité du filet en double-T. La circonférence maximale est de 114,3 cm.
  • Largeur des bottes : 28 cm
 
 
Lieu : Commission Nationale dArbitrageChroniqueur : Nicolas Crgut
Post par Christian Simon le 26/09/2012 14:22
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Ractions sur l'article
 
Dryden29 a critle 11/10/2012 07:51  
Bien vu ce retour de parole.
En ce qui concerne ce chapitre qui semble clair dans son descriptif.
Pourquoi voit-on tant de visires si hautes ou si courtes ?
Je pense que nos amis les Arbitres sont parfois un peu trop gentils dans cet aspect du rglement.
Rubrique suivre..........
D29
regmanga a critle 03/10/2012 20:30  
Ha a fait plaisir de retrouver ces chroniques.
a critle 28/09/2012 09:15  
Quelle bonne ide que ce retour de "Paroles d'arbitres" ! Bravo et merci !
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte whlen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...