Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus
Hockey sur glace - Bordeaux-Amiens : réactions
 
Réactions de Peter Valier, Matthias Terrier et François Paquin pour Bordeaux
 
Bordeaux - Patinoire Mériadeck, Hockey Hebdo Julien Nadau le 30/12/2017 à 23:19
Peter Valier (21 - Bordeaux) :
"Ça fait plaisir de retrouver la victoire, on est sur une bonne dynamique en ce moment. Mon retour sur la glace se passe très bien, je marque un but ce soir, mais le plus important, c'est de gagner car c'est ce qu'il nous fallait pour revenir au classement. En étant à l'écart, j'étais toujours concerné par ce qui se passait, mais la je suis revenu avec mes partenaires, tout se passe bien en ce moment. Ces élément sont très positifs pour envisager la suite de la saison. Les play-offs se rapprochent, on attend beaucoup de nous cette année. Aujourd'hui, après deux mois et demi de rééducation et de convalescence, je suis prêt à donner le meilleur de moi-même. Si ce n'était pas le cas, le coach ne m'aurait pas donné la permission de remonter sur la glace. Il est normal d'avoir un passage à vide, lorsqu'on se donne à 100 % aux entraînements et en matchs, la saison est longue, la fatigue s'accumule. On pense également à la Coupe de France, on est maintenant à un match de Bercy, toute l'équipe veut y aller et faire ce cadeau à ses supporters. On ne perd pas non plus de vue le championnat en mettant toutes les chances de notre côté sur ces deux objectifs. On savait en regardant le classement ce soir que le match était très important. Il fallait prendre ces trois points pour passer devant Amiens et se rapprocher du quatuor de tête. L'année se termine bien et il faudra bien démarrer 2018 dès janvier. Toutes les équipes sont d'un très bon niveau. On peut très bien gagner contre Rouen et perdre ensuite contre une équipe "inférieure". Il faut prendre les matchs les uns après les autres, se concentrer et jouer comme si c'était n'importe quel adversaire. Ça fait beaucoup de bien de jouer à la maison, devant nos supporters. Il est vrai que les voyages fatiguent surtout quand on enchaîne une série comme la semaine dernière : Dunkerque, Strasbourg, Genève. Finir l'année avec plusieurs matchs à la maison fait beaucoup de bien."

Matthias Terrier (91 - Bordeaux) :
"Il est clair que ça fait du bien d'enchaîner un début de série de victoires, surtout avec les deux dernières à domicile. Il y avait beaucoup du monde, c'est toujours plus agréable. On remonte au classement, ce qui est un autre point positif. Attaquer fort ce match était prévu dans nos consignes, Amiens est une équipe qui sait jouer 60 minutes à fond. On a marqué d'entrée, mais après il ne fallait pas lâcher, les choses se sont encore bien déroulées ce soir. Quand les autres équipes viennent jouer ici, on doit attaquer chaque match à fond pour essayer de se mettre à l'abri. Quand ça marche, tout va bien. Ce n'est pas toujours le cas et les choses se compliquent lorsque ça marche moins bien. Le plus important n'est pas de voir si j'ai fait un bon match, il faut surtout prendre le plus de points possible pour avancer au classement. La Coupe de France reste également un gros objectif : il reste un match avant d'atteindre Bercy, ce serait historique si toute l'équipe parvenait à décrocher ce ticket. Mulhouse et Rouen sont deux équipes très accrocheuses à négocier avant de penser à cette demi-finale. Il y a moyen de faire un gros coup dans ces deux matchs, et si les points sont pris avant d'attaquer la demi-finale, cela nous mettra dans une vraie bonne dynamique. La motivation sera présente autant sur les deux matchs (Mulhouse et Rouen) que lors de la demi-finale de Coupe qui je l'espère nous sera favorable. Ce n'est pas souvent dans notre vie que l'on a une demi-finale à jouer donc on y pense beaucoup, mais on prend match après match. C'est un gros avantage de jouer à domicile car on évite de faire une longue route, d'accumuler de la fatigue. Si on se qualifie pour Bercy, il n'y a pas de préférence pour notre adversaire : on sera là-bas pour la gagner, donc aucune importance."

François Paquin (55 - Bordeaux) :
"Ça fait du bien d'enchaîner des victoires, chose qui ne nous est pas arrivée souvent depuis le début de la saison. C'est toujours plus plaisant de gagner à domicile car on devait quelques bons matchs à notre public. On reste satisfaits ce soir, mais la page est rapidement tournée car il y a un gros programme au mois de Janvier. On a essayé de simplifier les choses au niveau de notre schéma de jeu, je pense que c'était un de nos meilleurs matchs sur le plan collectif. On était plus solides défensivement, avec beaucoup moins de palets perdus que d'habitude. Notre jeu était plus simple, on voulait se mettre à l'abri très rapidement et cela a porté ses fruits. Sachant qu'Amiens est une équipe qui ne lâche jamais, on ne pouvait pas se permettre de se relâcher non plus. Notre première période était très bonne, très solide. On a concédé davantage de pénalités dans le deuxième tiers, ce qui leur a permis de pouvoir reprendre du rythme et le contrôle du palet. Ronan a effectué les arrêts importants aux bons moments et les lignes défensives ont aussi fourni un gros travail. On voulait finir l'année 2017 avec des victoires car la fin du championnat va être très compliquée. Le mois de Janvier est très chargé avec une succession de gros matchs (demi-finale de Coupe de France incluse). Si on joue réellement comme on sait le faire, tout reste possible pour envisager de remonter encore au classement. Une saison de hockey est longue avec des hauts et des bas pour toutes les équipes. Celle-ci est encore loin d'être finie mais on a déjà connu une période creuse, on a beaucoup parlé en faisant les ajustements nécessaires. On veut continuer d'aller de l'avant, gagner des matchs, on est tous des compétiteurs. On a une belle équipe avec de réelles possibilités qui s'offrent à nous, il faut les saisir et jouer chaque match comme si c'était le dernier. Ça fait environ un mois et demi que je suis aligné en attaque, j'avais déjà joué à ce poste là quand j'avais 17-18 ans, soit depuis une dizaine d'années. Les entraînements aident beaucoup pour se mettre dans le système de jeu car cela peut être compliqué parfois d'alterner défense et attaque. C'est une situation qui me convient bien jusqu'à présent. De toute façon, je veux être sur la glace, patiner et montrer ce que je sais faire. Je n'en suis pas encore à multiplier les buts et les assistances, le plus important pour moi, c'est de bien jouer défensivement et rester solide afin que l'on encaisse pas de buts. Si je marque, il est évident que je serai heureux, mais ce n'est pas ma priorité. Ce moment arrivera quand ce sera le moment. Je suis passé en attaque surtout parce qu'on avait beaucoup de blessés donc je ne sais pas si je resterai devant jusqu'à la fin de saison. Je ne cherche pas à en savoir plus de ce côté la, je veux jouer d'abord, tout en tenant compte des décisions de notre coach. Dans le vestiaire, je ne sais pas réellement si les autres me considèrent comme un ancien, un grand frère. J'entame ma huitième saison à Bordeaux, j'essaie de faire toujours le même travail depuis que je suis arrivé ; encourager mes partenaires, donner des petits conseils. J'essaie de rester moi-même et d'emmener les gars avec moi dans la bonne direction. En Septembre-Octobre-Novembre, l'affluence à la patinoire était moins forte pour diverses raisons. Maintenant que Noël est passé, la patinoire se remplit et avec nos résultats actuels, elle devrait se remplir davantage. Tout le monde est bienvenu pour voir un beau spectacle à Mériadeck."
 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...