Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 1 : Bordeaux (Les Boxers)
Hockey sur glace - D1 : Bordeaux ITW Romain Horrut
 
Après sa re-signature pour le club girondin, l'attaquant bordelais nous accorde quelques mots pour mieux le connaître...
 
Bordeaux, Mériadeck, Hockey Hebdo Patrice Villey le 14/07/2010 à 15:19
Photo hockey D1 : Bordeaux         ITW Romain Horrut - Division 1 : Bordeaux (Les Boxers)
Nini Calimoutou

Hockey Hebdo : Romain, peux tu te présenter pour nos lecteurs ?


Romain Horrut : Je m'appelle Romain Horrut je suis né le 17 juillet 1987 à Poznan en Pologne. Rapidement arrivé en France à Bordeaux où j'ai toujours vécu et où j'ai chaussé les patins à l'âge de 4 ans à la patinoire Mériadeck. J'ai longtemps pratiqué plusieurs sports en même temps étant jeune (tennis, foot, rink-hockey) mais ceux qui m'ont le plus attiré étaient le Hockey sur Glace et le Roller Hockey. J'ai ensuite cumulé les 2 sports pendant plusieurs années jusqu'à cette année où il a fallu que je fasse un choix. Le Hockey sur Glace a donc été la priorité pour jouer à Bordeaux avec les Boxers...

HH : Tu attaques la 3° année de rang avec les Boxers, avec de plus en plus de matchs disputés. Une progression assez régulière.

RH : Oui comme je l'ai dis il a fallu faire un choix entre le roller et la glace, je ne regrette absolument pas ce choix ( même si cela n'a pas été facile ) car effectivement je prends beaucoup de plaisir sur la glace à Bordeaux et j'ai retrouvé des sensations différentes que je n'avais pas au roller.
Au début c'est sûr mon temps de jeu était faible il y a 2 ans, je faisais beaucoup de choses à la fois entre le junior élite, le roller à Bordeaux, l'équipe de France, et la D1 donc je ne me considère et je n'étais pas considéré comme un joueur "titulaire" de l'équipe D1 mais disons plutôt dans le groupe. L'année dernière j'en faisais toujours plus ou moins autant , mais j'avais quand même en tête l'équipe D1 de plus en plus et je ne m'entraînais plus au roller et  je jouais à Anglet lorsque je le pouvais.
Cette saison Les juniors et la D1 m'ont permis de m'entraîner d'avantage et d'essayer de retrouver le rythme ainsi que le niveau qui l'en suit. Ca a été vraiment l'une de mes meilleurs saisons sur tous les points... au roller on a terminé vice champion et vainqueur de la coupe de France avec Anglet, et avec l'équipe de France j'ai eu la chance de participer au World Games où l'on a décroché la médaille d'argent. Avec les juniors nous avons terminé Champion de France...
Et cette saison qui vient de s'achever j'ai arrêté le roller totalement je me suis engagé avec l'équipe D1 et je n'avais que ça puisque je ne suis plus junior. C'est pour cela, j'étais concentré sur un seul objectif faire une bonne saison avec Bordeaux et prendre un max de plaisir avec le groupe. J'avais plus de confiance venant de l'entraîneur et de l'équipe ce qui m'a permis d'avoir d'avantage de temps de jeu et de pouvoir jouer toute la saison.

HH : On a eu l'occasion de te voir passer du centre à l'aile et vice versa durant cette saison. Quelle est la place où tu te sens le mieux ?

RH : Oui j'ai débuté au centre puis à la demande de l'entraîneur j'ai joué à l'aile. J'ai toujours joué à l'attaque et notamment au centre, mais il a fallu que je m'adapte pour l'équipe. Cela ne m'a pas dérangé. J'ai quand même une petite préférence au centre c'est un poste que j'aime bien dans lequel il faut être partout à fond à l'attaque comme en défense pour distribuer et faire le jeu.

HH : Une confiance qui va jusqu'à te confier quelques responsabilités dans le hockey mineur du club...

RH : Oui effectivement, cette saison je m'occuperais de certaines catégories du hockey mineur. J'en ai discuté avec les dirigeants du club lors de la négociation des contrats et l'on a essayé de trouver un accord des deux cotés. Ce fût un choix de ma part, de vouloir entraîner, car j'aime beaucoup ça, je souhaitais m'investir d'avantage auprès des jeunes ... Ce fut aussi une belle occasion, car je travaille dans une entreprise partenaire du club, la société Copifac qui s'occupe aussi de toute la communication graphique des Boxers et avec laquelle on avance ensemble pour essayer de faire évoluer le club. Mon emploi du temps l'an prochain me permettra d'avoir du temps de libre à consacrer aux jeunes du club et à mes entraînements... On a donc trouvé une entente avec le club et mon employeur, qui a accepté d'aménager mes horaires de façon à ce que je puisse m'occuper des entraînements...
Je tiens vraiment et j'en profite pour remercier Monsieur Hénin directeur de la société Copifac et Guilhaume Lafourcade qui sans eux tous cela n'aurait jamais été possible...
J'espère que cette confiance de la part du club et de mon entreprise permettra de continuer et d'évoluer tous ensemble.


HH: Que retires tu de cette expérience dans le Roller que tu peux exploiter sur la glace et quel est ton meilleur souvenir ?

RH : Le roller hockey est quand même un sport bien différent du hockey sur glace. Les règles, les systèmes de jeu, le nombre de joueur... Je ne peux pas dire que j'en retire une expérience au point de vue du jeu vis a vis de la glace, mais plutôt au point de vue sportif. J'ai eu la chance et l'occasion de participer a plusieurs championnats du monde et d'Europe avec l'équipe de France, c'e sont vraiment des expériences inoubliables desquelles on retire forcement quelque chose et qui permettent d'évoluer sportivement. La préparation, le collectif, l'intensité des matchs sont des critères qui m'ont permis de progresser avec lesquels j'ai pu évoluer et avancer à la glace.
Mon meilleur souvenir au roller ? je dirais mes meilleurs souvenirs, car il y en a vraiment deux qui je le pense sont et seront inoubliables. La Finales des championnats du Monde à Düsseldorf en Allemagne en 2008 contre les USA, où malheureusement on perd en finale, mais où l'on remporte la médaille d'argent...
Et l'été dernier les Worlds Games ( Les J.O des sports sur listes d'attente pour être sport Olympique ) à Taiwan, ou là je peux dire que l'ensemble des 10 jours passés là-bas sont un excellent souvenir sur tout les points... Le dernier match contre les USA...On a encore et malheureusement perdu et ramené la médaille d'argent.
Ce fut vraiment une expérience unique et "magique" pour nous tous...


HH : Arrivé à re-négocier ton contrat, n'avais tu pas envie de voir ce qui se passait dans d'autres clubs ?

RH : Bordeaux est mon club formateur, le club où j'ai toujours joué à la glace... Si, partir et tenter mon expérience ailleurs dans un autre club m'aurai bien dis.. mais je pense que ça ne se fait pas comme sa, et qu'il faut être prêt pour le faire... Je ne me sentais pas forcement prêt. On verra les saisons prochaine si les occasions se représentent et si cela me semble intéressant.
J'ai je le pense et je l'espère une belle saison qui m'attend et qui se prépare à Bordeaux. Je ne regrette absolument pas mon choix. Je vais faire ma saison a fond sans avoir de regret et nous verrons bien l'été prochain ce qu'il en est et les différentes opportunités qui se présenterons...


HH : Les objectifs sont selon le coach d'abord le maintien dans une division qui hausse son niveau année après année et ensuite les PO. Ton avis sur ces points et quel rôle peuvent jouer les boxers dans cette division ?

RH : Oui effectivement le niveau des equipes en D1 evolue d'année en année, les equipes attirent de plus en plus de bons joueurs, ce qui permet au championnat d'etre vraiment interressant et homogêne... L'equipe cette année va connaitre beaucoup de changements avec de nouveaux joueurs, qui je pense apporteront une nouvelle dynamique et un autre jeu. On ne connait pas encore l'objectif de la saison, mais je pense que les play-off peuvent etre a notre portée... Et pourquoi pas creer la surprise jusqu'au bout..!

HH : L'effectif intègre nombre de jeunes cette saison en plus de Poigt et Moreau (Arrivent entre autre Castaing, Ramonatxo T. et Shirley Duquesne) qui avaient fait quelques apparitions en Pré-saison. C'est signe de bonne santé pour la formation chez les boxers ?

RH : je trouve ça bien de ne pas oublier la formation et les jeunes qui en decoulent.! C'est important pour le club, l'equipe et je pense aussi l'ambiance du vestiaire.. Il y a deja plusieur "jeunes" bien integrés dans le groupe comme Vincent Cadren, Nicolas Mariage ou Cyril Lambert qui ont fait leurs preuves et trouvé leur place dans l'equipe D1. Les nouveaux joueurs qui arrivent sont motivés et veulent faire eux aussi leur place et avoir du temps de jeu. C'est aussi une bonne bande de potes qui a grandie ensemble et qui a toujours joué a Bordeaux.. Avec Alex Boirie et Thomas Giraudau on se connait vraiment bien, c'est les générations 88-87-86 avec lesquelles on a evolué et toujours joué..! C'est important d'essayer de ne pas casser ce noyau pour le club et l'equipe...

HH : On a appris le retour de Julien Leclerc dans l'effectif, une bonne nouvelle pour tout le groupe ça aussi ?

RH : Oui bien sur que c'est une bonne nouvelle ! Comme je disais il y a le "groupe" bordelais mais il y a aussi tous les autres joueurs et notamment les jeunes qui se sont integrés... Comme Juju, mais il y a aussi cyril Boube, il y avait aussi Christophe Perez qui malheureusement nous quitte pour des raisons personnelles. Ensuite l'equipe fonctionne bien et tout le monde s'entend bien avec tout le monde..! On est là pour prendre du plaisir et travailler ensemble pour gagner des matchs et faire une bonne saison...

 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...