Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 2 : Wasquehal Lille (Les Lions)
Hockey sur glace - D2 : Entretien avec Fabien Chardon des Lions de Wasquehal
 
La saison 2016-2017 des Lions de Wasquehal  n'a pas été de tout repos. Après des débuts en fanfare, les hommes de Fabien Chardon ont mis un certain temps avant de trouver leur rythme. Le coach du club de la métropole Lilloise a choisi Hockey Hebdo pour revenir sur sa première saison à la tête des Lions et pour évoquer la saison 2017-2018.
 
Media Sports Loisirs, Hockey Hebdo Nicolas Czyz le 17/07/2017 à 00:03
Photo hockey D2 : Entretien avec Fabien Chardon des Lions de Wasquehal - Division 2 : Wasquehal Lille (Les Lions)
Nicolas Czyz

Hockey Hebdo – Il y a 1 an, tu accordais déjà à Hockey Hebdo, ta première interview comme entraineur en chef des Lions de Wasquehal. Quels ont été les faits marquants de ta première saison à la tête de l'équipe de D2 de la Métropole Lilloise ?


Fabien Chardon – Jusqu'à la saison dernière, j’avais uniquement entrainé le hockey mineur. Je connaissais la plupart des joueurs de l’effectif pour avoir évolué avec eux lors de la montée des Lions en D2 il y a 2 ans. Les faits marquants ont été multiples mais j'ai tout de suite senti que mon message passait bien et que nous allions poser des problèmes à beaucoup d’équipes. Malgré tout, nous n'arrivions pas à gagner nos matchs, je sentais que le groupe répondait positivement à mes attentes et que cela allait, tôt ou tard, payer. Les Lions version 2016-2017 étaient composés de notre noyau dur et d’un gros contingent de jeunes des Gothiques d’Amiens. L’intégration réussie de ces jeunes à notre groupe de joueurs établis peut être considérée comme le deuxième fait marquant de ma première saison à la tête des Lions. Le projet de collaboration entre les Lions et les Gothiques visait à renforcer les Lions grâce au prêt de plusieurs joueurs de moins de 20 ans et, en contre partie nous devions offrir, à ces mêmes joueurs, du temps de jeu afin qu’ils puissent s’aguerrir. Douze jeunes Gothiques sont venus jouer avec nous la saison dernière et tous ont répondu à nos attentes.
 
Hockey Hebdo – Est ce que le fait d'avoir dans ton effectif des joueurs qui ont été formés à Amiens, comme Charley  Marcos et Marc Antoine Herbet a aidé à l'intégration des Gothiques ?

Fabien Chardon – Oui, sans aucun doute. Il y a aussi le fait qu’ils avaient tous envie de montrer leurs qualités et je pense que cela leur a aussi permis de s’intégrer. Ils sont venus pour apprendre et pour nous permettre d’être  collectivement plus compétitif, c’est mission accomplie.
 
Hockey Hebdo – L'année dernière, nous avions échangé sur le fonctionnement du partenariat entre Wasquehal et Amiens. Ne penses-tu pas que cela fonctionne comme ce que nous pouvons voir en NHL avec les « farm teams » en AHL et ECHL ?

Fabien Chardon – Sur le fond, on peut effectivement penser que cela fonctionne sur le même principe, mais en réalité c’est différent. On ne verra pas de joueurs de Magnus, en manque de temps de jeu ou en retour de blessure venir faire une pige chez les Lions. Le partenariat fait mention uniquement de joueurs de moins de 20 ans. Nous profitons du talent des jeunes Gothiques qui viennent renforcer notre effectif et en échange nous leur offrons du temps  et de l'expérience. La saison dernière, Rudy Matima et Loïc Coulaud ont disputé un grand nombre de match avec Wasquehal en D2 mais aussi avec Dunkerque en D1. Cette saison, ils intègrent l'effectif des Gothiques en Ligue Magnus. C'est ce type de partenariat que nous voulons car tout le monde est gagnant.
 
Hockey Hebdo – Quel a été le bilan sportif de la saison 2016-2017 des Lions de Wasquehal ?

Fabien Chardon – C'est un bilan positif car encore une fois, j'ai senti que nous avions le potentiel pour être dans cette ligue. Notre manque de discipline et/ou d’expérience nous a coûté des victoires à domicile, mais nous avons fait en sorte de nous maintenir en D2. Nous méritions notre qualification en Playoffs. Je suis très content de notre saison en règle générale.
 
Hockey Hebdo – Quels sont les joueurs qui t'ont le plus impressionnés aussi bien dans ton effectif que dans les effectifs des équipes adverses ?

Fabien Chardon – La saison dernière, Cergy m’a beaucoup impressionné. Une équipe physique et homogène construite pour la montée. Chez les Lions, je pense que nos forces ont justement été d'avoir un effectif homogène avec un très fort collectif. Très peu d'équipes de D2 peuvent se vanter d'avoir joué à 4 lignes comme nous l'avons fait. Nous avons joué de mauvais tours à nos adversaires qui ne s'attendaient pas à affronter une équipe avec autant de cœur. J'aimerais retrouver cela la saison prochaine.
 
Hockey Hebdo – T’attendais-tu à disputer les séries une deuxième année de suite, après avoir enchainé les contre performances en milieu de saison ?

Fabien Chardon – Durant la préparation, pour être tout à fait honnête, je m'étais dit que j'allais tout mettre en place pour préparer mon équipe aux « Playdowns ». Puis,  après le premier match et notre victoire face à Asnières, j'ai su qu'il y avait quelque chose à faire. Nous avions de bons joueurs dans notre effectif et avec l’ajout des Amiénois, nous pouvions prétendre à une place en Playoffs.
 
Photo hockey D2 : Entretien avec Fabien Chardon des Lions de Wasquehal - Division 2 : Wasquehal Lille (Les Lions)
Nicolas Czyz

Hockey Hebdo – Un joueur s’est particulièrement illustré la saison dernière. En effet, avec 12 buts en 16 rencontres, Aurélien Zajac a réalisé une saison digne de son homonyme des Devils du New Jersey, Travis Zajac. Comment expliques-tu cette performance ?


Fabien Chardon – Je n'avais jamais vu jouer Aurélien auparavant. Je savais simplement que c'était un joueur qui travaillait fort et qui jouait avec son cœur. En début de saison, je lui ai expliqué ma philosophie de jeu et ce que son rôle allait être. Il devait gagner des mises aux jeux et créer du traffic devant la cage adverse. Il a commencé par gagner ses face-offs puis à faire des petites choses qui l’ont rapidement mis en confiance sur la glace. Il a enchaîné les buts et les bonnes performances tout au long de la saison.
 
Hockey Hebdo - Les entraînements reprennent le 16 août prochain. Peux-tu nous faire une rapide revue d'effectif ?

Fabien Chardon – Notre gardien #1 sera l'ancien Corsaire de Dunkerque, Marc-André Martel. En défense, Marc-Antoine Herbet, Benjamin Louf, Jakub Mencik, Thibault Verschaeve re-signent tous. Nous enregistrons aussi l'arrivée de Matteo Toneatto, en provenance de Dunkerque. Au niveau de l'attaque, seul Matej Blinka ne revient pas. Le partenariat avec les Gothiques d'Amiens va nous permettre de faire venir le gardien, Kevin Deliac, les défenseurs Théo Kalisa, Téo Beauvillain, Clément Loger, Yohan Coulaud et les attaquants , Louis Olive, Clément Garrido, Rayan Belharfi, Antonin Plagnat ainsi que Thomas Suire.
 
Hockey Hebdo – La saison dernière, les partisans des Lions ont eu la chance de voir évoluer avec Wasquehal, un joueur comme Rudy Matima, qui va très certainement faire partie de l'effectif Ligue Magnus des Gothiques d'Amiens la saison prochaine. Parmi les Amiénois qui vont jouer pour Wasquehal la saison prochaine, qui, selon toi, a le potentiel pour intégrer la ligue Magnus ?

Fabien Chardon – Je pense que Théo Kalisa peut aspirer à jouer en Magnus. C'est un bon défenseur qui a une bonne vision du jeu. Il reste, toutefois, encore très jeune et il a besoin d'encore un peu plus de maturité avant d'évoluer. Ensuite, en attaque, je pense que Clément Garrido et Louis Olive peuvent prétendre à la Magnus un jour prochain. Maintenant, d'autres jeunes Amiénois comme Thomas Suire et Loïc Coulaud, ont déjà joué en Ligue Magnus. A eux de continuer à travailler pour s'imposer au plus haut niveau. Ils ont tous le niveau.
 
Hockey Hebdo – Depuis la montée du club en D2, Wasquehal cherche un gardien. Gilles Beck puis Corentin Cunsolo se sont succédés au poste que tu as occupé jusqu'au titre de champion de D3. Penses-tu que Marc-André Martel va vous permettre de franchir une étape ?

Fabien Chardon - J'espère. Corentin Cunsolo était notre premier choix mais il a choisi de privilégier ses études. Corentin avait l'expérience de la D2 et de la Ligue Magnus avec Amiens. Marc André Martel est un excellent gardien que Dunkerque a choisi de ne pas conserver. Nous ne pensions pas qu'il puisse être intéressé par notre projet. Il nous a contacté de lui-même et son discours revanchard m’a de suite séduit. Il est certain que s’il enchaîne les bonnes prestations, nous pouvons prétendre à jouer le milieu de tableau.
 
Hockey Hebdo – Quel est l’objectif du club pour la saison prochaine ?

Fabien Chardon – Nous allons être attendus. Cela ne va pas être une partie de plaisir, mais l’objectif du club reste le même, le maintien. Après, nous sommes des compétiteurs et nous devons voir plus loin, alors pourquoi pas une qualification en Playoffs pour la 3ème année de suite et de passer le 1er tour. Cela ne s'est encore jamais fait à Wasquehal, alors pourquoi pas ? J'ai vraiment envie d'apporter du plaisir à mes joueurs et aux spectateurs.
 
Hockey Hebdo – La saison dernière, tu avais sorti de ton chapeau, Matej Blinka. Un ailier fort Tchèque qui était venu en France pour suivre sa copine qui joue au Volley à Calais. Matej a été la recrue surprise de la saison 2016-2017. Est ce que Wasquehal va encore nous trouver une pépite en fin de période de recrutement ?

Fabien Chardon – Wasquehal a toujours réussi à trouver des joueurs  extraordinaires et cela déjà du temps de Fréderic Nilly. Je pense à Trent Ruffolo, Miroslav Hantak ou encore Ricky Helmbrecht et bien sûr  Matej Blinka. Alors effectivement, j'aimerais dire que j'ai un autre lapin dans mon chapeau mais non. Mais, tout reste possible.


Avec Fabien Chardon, les Lions version 2017-2018 semblent être entre de bonnes mains. Les partisans de Wasquehal vont pourvoir se familiariser avec les nouvelles recrues du club dès le samedi 26 août à 18h30 avec la réception des Chiefs de Leuven.
 
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...