trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : Epinal (EHC)
Hockey sur glace - Entretien avec Danick Bouchard
 
"J'adore Rocky Balboa pour sa mentalité de feu !"
 
Epinal, Hockey Hebdo Paul Haffemeyer le 04/07/2016 à 18:00
- Bonjour Danick, tout d'abord comment vas-tu ?

Salut ! Je passe un super bel été, je ne peux pas demander mieux ! Je passe beaucoup de temps privilégié avec ma famille, mes amis et mon petit monde du Québec qui m'avait quand même manqué au cours de la saison dernière.

 
Photo hockey Entretien avec Danick Bouchard - Ligue Magnus : Epinal  (EHC)
Crédit photo : Fernando de Abreu
Danick Bouchard ex-Dauphin devenu Gamyo


- Peux-tu nous dire comment s'est passée ta dernière à saison à Grenoble, sur le plan personnel ?

Sur le plan personnel, ma saison à Grenoble, on se le cachera pas, s'est passée en montagnes russes : de très gros hauts et de très gros bas. Je pense sincèrement m'être beaucoup endurci mentalement la saison dernière avec les obstacles que j'ai dû surmonter.
Quand on sent que ton entourage ne croit plus en toi, à part quelques bons amis, c'est difficile de se convaincre du contraire ! Mais j'ai toujours su que j'y arriverais si je ne lâchais pas et si je mettais les bouchées doubles aux entraînements autant qu'aux matchs. C'est ainsi que j'ai retrouvé mon niveau et ma joie de "jouer" au hockey à partir du mois de janvier. L'équipe était plutôt amochée durant cette période, je crois qu'on avait 4-5 blessés importants dans l'équipe. J'ai donc eu beaucoup plus de responsabilités et cela m'a fait beaucoup de bien !
Rien n'arrive pour rien dans la vie et j'étais prêt physiquement le jour où on allait faire appel à moi dans le top 3 offensif.



- Depuis que la saison de Ligue Magnus est terminée, qu'as-tu fait et que vas-tu faire cet été avant de venir sur Epinal ?

Premièrement, quand la saison s'est terminée, comme tout joueur de hockey souhaitant gagner la coupe, j'étais complètement dévasté que tout soit fini aussi tôt le 28 février. Après quelques jours de "dépression" et de remise en question comme à chaque élimination, j'ai complètement vidé mon esprit et j'ai fait quelques voyages en Europe avec des joueurs de Grenoble et une super amie à moi rencontrée il y a 3 ans lorsque j'évoluais à Amiens.
Vers la mi-avril, toujours à Grenoble, j'ai recommencé à courir un peu pour me remettre en forme tranquillement et me préparer à mon entraînement estival que je débute toujours sérieusement vers le début du mois de mai.
Depuis mon retour au Québec, je travaille un peu dans le BTP avec mon meilleur ami pour lui donner un coup de main. Je suis d'ailleurs sur le point de lancer un projet avec lui ! C'est très excitant et nous avons de grandes ambitions.
En juillet, je ferai mon retour sur la glace à Ottawa, ville où je donne des cours de hockey tous les jours de la semaine de 8h a 16h. C'est un truc que j'apprécie énormément, où je fais l'ensemble de toutes les démonstrations pour les jeunes à fond de train, pour bien sûr donner de la crédibilité à mon patron et pour me remettre en "hockey shape" sur la glace avant mon retour au mois d'août.



- Tu as donc signé avec les Gamyo d'Epinal où tu feras ton retour après 3 ans à Amiens et Grenoble. Suite à ton départ, tu as été baucoup chahuté par les partisans spinaliens à chaque retour à Poissompré, comment imagines-tu ton retour dans la peau du Gamyo ?

Ahhhh les partisans du Gamyo !!!! Comment décrire cela ?? Du jamais vu en FRANCE !!!!
Je ne savais pas qu'ils m'avaient chahuté, tu viens seulement de me l'apprendre ! (rires)
Non, depuis mon départ où beaucoup de gens ignorent les raisons, c'était assez difficile de venir jouer à Epinal et de rester concentré tout le match. Pour cela, chapeau aux fans ! Ils ont fait tout un travail avec leurs cris et leurs chansons non censurées !! Je n'ai jamais été quelqu'un de rancunier et c'est certain que je ne m'attends pas à avoir les faveurs du public la saison prochaine, mais honnêtement, je joue pour les gars à côté de moi dans le vestiaire, c'est ce qui m'importe le plus.
Après j'ai toujours été accessible pour les partisans, mais je ne joue pas pour être acclamé d'eux ou hué. J'ai toujours aimé être en arrière-plan dans la vie et je suis plutôt discret comme personne. Les partisans viennent aux matchs en grand nombre et nous les remercions beaucoup car ils ont fait d'Epinal une ville de hockey et je suis très excité qu'ils viennent supporter leur équipe pour une grande saison à venir !



- Avais-tu d'autres propositions en Magnus ou à l'étranger, et si oui, pourquoi avoir choisi Epinal et avoir signé pour 2 saisons ?

Je parlais avec deux équipes à l'étranger sans avoir vraiment de proposition, et j'étais en contact aussi avec 3 autres équipes en Magnus. J'ai choisi Epinal car, en 5 ans, oui je me suis promené je le sais, mais à part Villard-de Lans-où le groupe était super, je n'ai pas retrouvé l'esprit de groupe et de famille que je recherche au cours d'une saison.
Epinal l'a été en 2012 et nous avons vu le résultat que nous avions fait, avec une équipe qui était sur le papier très ordinaire ! (Ndlr : appelés à l'époque encore Dauphins, Epinal avait atteint les demi-finales de Ligue Magnus pour la première fois de son histoire).
Ce sentiment d'être dans une équipe et non dans un bureau de travail me manque énormément et je veux le retrouver.  Voilà la raison principale pour laquelle je reviens à Epinal. Mais je dois aussi l'avouer, Romain (Casolari, Président) et Anthony (Maurice, General Manager) se sont vraiment impliqués pour me faire venir ici et je recherchais aussi cet intérêt de la part d'une organisation. Avec la profondeur de l'équipe et un excellent gardien, c'est tout une armada que vous verrez jouer l'an prochain !



- À la fin de ta saison avec Epinal en 2012/2013, tu indiquais vouloir aller jouer à l'étranger. Finalement, tu es toujours en France 3 ans plus tard. Qu'est-ce qui a motivé ce choix de rester jouer en Ligue Magnus ?

Tout simplement parce que que je n'ai jamais eu d'offres ailleurs qu'en France. Je pense que la ligue avait une très mauvaise réputation et qu'elle est en train de vraiment bien se racheter avec les nouvelles structures en place.
La Ligue Magnus doit être la plus sous-estimée de toute l'Europe ! Donc je pouvais faire tous les buts et les points que je voulais, les équipes ne viennent pas voir les potentiels en France. S'ils regardent les statistiques, ils les banalisent.
Avec la CHL, l'an dernier, et les deux victoires françaises (Gap et Grenoble), je pense que la réputation de la ligue a déjà changé grandement. 



- Est-ce que tu as une anecdote (une histoire drôle, un souvenir drôle) à raconter sur l'un ou plusieurs de tes co-équipiers ayant signé à Epinal pour la saison prochaine ?

J'ai une anecdote un peu comique pour deux nouveaux venus avec le Gamyo cette saison, cela concerne mes deux fistons Faure et Chapuis, dits Arnaud et Chaps !! Ils sont mes enfants et je suis leur père, j'ai pris soin d'eux toute l'année et c'est comme ça qu'on se définissait dans le vestiaire et même à l'extérieur de la patinoire. Je les serrais dans mes bras et leur frottais la tête chaque matin comme un bon père peut le faire et j'ai bien l'intention de continuer ce principe-là, la saison prochaine, pour voir leur évolution. J'espère seulement qu'ils ne seront pas en crise d'adolescence et qu'ils seront toujours aussi respectueux envers leur vieux !! (rires).
Sans blague, ce sont deux joueurs disciplinés et prometteurs qui peuvent aider l'équipe à base régulière dès l'an prochain.



- As-tu des objectifs personnels et/ou collectifs pour la saison à venir ?

Mes objectifs personnels ont toujours été les mêmes : devenir un meilleur joueur, coéquipier et être humain d'année en année. Si tu me parles de mon rôle, je sais pourquoi je suis là et je compte bien le montrer match après match !
Mes objectifs collectifs : je veux gagner les play-offs et retourner à Bercy pour gagner la coupe de France ! Personne ne se souvient des équipes qui finissent 2èmes.



- As-tu des passions mis à part le hockey ?

Mes passions à côté du hockey sont de voyager, de découvrir de nouvelles choses, aider les gens, la famille, j'aime jouer au tennis (mais je suis très ordinaire!), faire du longboard, plongée sous-marine, lire des biographies, j'aime m'entraîner et repousser mes limites et j'adore Rocky Balboa pour sa mentalité de feu !!

Merci Danick et à bientôt sur les glaces de Ligue Magnus !

A bientôt,
Merci beaucoup !
 
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...