Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 1 : Briançon (Les Diables Rouges)
Hockey sur glace - Guillaume Lebigot : Briançon en SLM, pourquoi pas ?
 
Au cours de la trêve de division 1, la rédaction de Hockey Hebdo a pu rencontrer le Président des Diables Rouges pour faire un point d’étape à mi-saison et se projeter sur la fin de la saison. Il nous parle du début de saison, des objectifs pour la fin de saison mais également des relations avec Gap.
 
Briancon, Hockey Hebdo Brice Voirin le 28/12/2017 à 17:00
HH : Bonjour Guillaume, le début de saison a été compliqué pour Briançon. Pourquoi les Diables Rouges ont eu des difficultés en ce début de saison ?
 
Lors de nos matchs de préparation nous avons vu une belle équipe, malheureusement certains joueurs se sont vus trop beaux et cela n’a pas perduré lorsque la saison a débuté. Le recrutement était bon sur le papier et nous avons construit l’équipe avec une vraie ambition pour cette nouvelle saison pour les Diables Rouges. Dès les premiers matchs j’ai bien senti que cela ne pourrait pas fonctionner correctement mais je ne pouvais pas non plus réagir trop vite. Il fallait bien voir si sur la durée l’équipe pouvait se mettre en marche et ne pas céder à la frustration.
 
HH : En suivant les Diables Rouges nous ne comprenions pas forcément pourquoi cela ne fonctionnait pas, et pourquoi vous avez réagi si tard, qu’est ce qui a été le déclic ?
 
Oui c’est ce que je disais nous avons bien vu que l’équipe ne fonctionnait pas mais je me répète on ne peut pas tout ‘casser’ après 3 matchs. Pour moi le déclic a été la défaite face à Marseille. Nous n’avions aucune intensité sur la glace, l’ambiance était insoutenable dans le vestiaire il fallait réagir. Notre capitaine n’était pas au niveau, il avait 2 ans de contrat cela ne pouvait pas durer. Il est donc parti. Nous avons également ajusté nos erreurs de recrutement et c’est non sans difficulté que nous nous sommes séparés de Gaëtan (ndlr : Richard le champion du monde U18 en 2017). Lui donner du temps de glace si vite en D1 a été notre erreur. Dont acte.
Nous avons travaillés avec Claude Deveze, enfin surtout lui pour trouver un nouveau capitaine et il a nommé Peter Bourgault, nous avons recrutés un gardien Jiri Blazek. Nous avons retrouvés une certaine sérénité dans le vestiaire..
Photo hockey Guillaume Lebigot :  Briançon en SLM, pourquoi pas ? - Division 1 : Briançon  (Les Diables Rouges)
Diables Rouges

HH : En effet et vous avez enchainé les victoires et fait une remontée dans le classement...
 
Oui Jiri Blazek nous a fait un bien fou. C’est un excellent gardien et je ne comprends pas pourquoi Mulhouse ne l’a pas gardé d’une saison sur l’autre. Il avait obtenu 6 blanchissages la saison dernière. Lorsque nous perdons face à Tours, il n’était pas content de lui. Dès le lendemain matin il était le premier sur la glace pour s’améliorer. Un travailleur acharné qui fait du bien à toute l’équipe. Cela fait plaisir à voir et c’est un excellent gardien.
 
HH : Avec cette ‘nouvelle’ ambiance, même si je sais qu’à Briançon on n’aime pas donner d'objectifs dans les médias, Briançon espère quelque chose cette saison ?
 
(rires)... En effet nous ne donnons pas forcément d’objectif précis expliquant que nous jouons un match après l’autre. Cependant en échangeant avec Claude (Devèze l’entraineur des Diables Rouges), il me dit qu’il a l’équipe pour aller au bout. Pourquoi pas ? J’attends de voir car la saison passée nous étions également dans de bonnes dispositions. Je reste positif et les changements apportés portent leurs fruits pour le moment.

HH : Imaginons, vous allez au bout... Briançon monterait en SLM ?

Pourquoi pas ? Depuis notre descente nous nous posions des questions sur une éventuelle montée. En effet la D1 nous permet de bien équilibré les comptes, c’est toujours important. Ensuite c’est loin d’être fait car la D1 est tout de même plus dense que la Magnus. Nous travaillons pour pouvoir avancer vers cet objectif. Nous avons gardés la structure pour pouvoir accéder à la SLM a une exception : nous n’avons plus d’entraineur adjoint, en effet Alex pour des raisons personnelles a décidé de nous quitter pour Strasbourg. Enfin lorsque nous comparons les budgets, aujourd’hui nous avons un budget équivalent à des équipes comme Nice, Strasbourg ou Chamonix en Magnus...

HH : Enfin la question sur Gap, nous avons vu que certains rapprochements c’étaient opérés cette saison dans la droite ligne de ce qui s’était déjà fait les saisons dernières, un rapprochement est (enfin) en vue ?

(rires)... Tout d’abord je n’ai jamais été contre un rapprochement avec Gap. Ensuite c’est vrai que nous avons consolidé nos U20. Cela permet de rester en élite avec un budget raisonnable, sur une saison les U20 en élite c’est un budget de près de 80 000 €. Nous utilisons des licences bleu comme le font Rouen et Caen ou Amiens et Dunkerque par exemple, cela permet à certains joueurs de Gap de venir prendre du temps de glace avec Briançon (Ritz ou Joubert) en D1 et vice versa. Des joueurs comme Colomban ou Farnier reste à Briançon car ils peuvent avoir du temps de jeu en SLM voir en CHL comme Farnier cette année. Un vrai bon attaquant qui selon moi se retrouvera en équipe de France d’ici 3 ou 4 ans, mais c’est un autre débat. Nos relations sont bonnes avec Gap j’échange régulièrement avec le Président Escalier et Claude avec Sébastien Oprandi à Gap. Pour répondre à la question initiale, il n’y a pas à proprement parlé de rapprochement en vue pour le moment mais nous travaillons en étroite collaboration.

HH : Merci pour votre temps, bon courage pour la suite de la saison.

Merci à vous. 
 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...