Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus
Hockey sur glace - Hugo Gallet : « En Magnus pour continuer mon développement »
 
HockeyHebdo avait eu l’occasion de s’entretenir avec Hugo Gallet à Copenhague, en compagnie de Thomas Thiry (ici). La saison repart et nous avons souhaité faire un bilan de son été, son arrivée aux Boxers, sa relation avec le sélectionneur. C’était important pour nous de suivre le parcours d’un jeune défenseur talentueux.
 
Bordeaux, Hockey Hebdo Brice Voirin le 24/09/2018 à 11:30

HockeyHebdo : Après ces premiers Championnats Sénior, qu'est ce que tu en retiens (souvenir / retour d'expérience) ?


En termes d’expérience hockey, le mondial m’a vraiment donné confiance en moi.
J’ai eu un bon mondial et cela m’a permis d’aborder le passage en professionnel plus sereinement. 
Un bon souvenir c'est l’ambiance générale de la compétition, la proximité de l’hôtel nous permettait vraiment de profiter de l’évènement en allant voir quelques grosses affiches. En plus, même si on a eu que deux victoires c’était les deux plus importantes donc le groupe vivait bien, la pression ne se faisait pas trop ressentir.
Evidemment, jouer contre des joueurs NHL c’était spécial. 
  
Photo hockey Hugo Gallet : « En Magnus pour continuer mon développement » - Ligue Magnus
Nicolas Leleu

HockeyHebdo : Comment s'est passé ton été en termes de recherche de contrat ? (notamment évoquer les possibilités que tu as pu avoir, bilan de l'essai en République Tchèques ? 

Mon été a été plutôt stressant, je n’avais aucune offre concrètes avant les championnats du monde. Au vu de mes performances pendant ces championnats j’espérais en avoir quelques-unes.
Plusieurs équipes de République Tchèques étaient prête à m’offrir un essai.
Seule Pardubice était la seule équipe avec une réelle volonté de me donner ma chance, selon moi. J’ai passé un mois là-bas, et même si je n’ai pas été gardé, je pense que j’ai montré de bonnes choses. Je n’ai aucun regret c’était un risque à prendre, j’ai appris beaucoup et cela m’a donné une idée du chemin à parcourir pour entrer dans une grosse ligue européenne.
 
HockeyHebdo : Selon toi quelles sont les raisons que cet essai n’a pas abouti ?

Je n’étais simplement pas prêt. Je ne suis pas encore assez rapide. Je ne m’impose pas assez malgré mon physique. J’aurai pu rester mais ne jamais jouer. Vu mon stade de développement le plus important c’est de prendre des minutes de jeu afin de poursuivre mon développement.
Je n’aurai pas pu apporter ce que je me dois d’apporter à l’équipe avec mes qualités intrinsèques. 

HockeyHebdo : Tu arrives en Magnus, est-ce par défaut après tes expériences en Finlande et USA ? 

Je mentirai si je disais que mon premier choix était de revenir en France. Mes expériences à l’étranger m’ont beaucoup appris et permis d’accélérer mon développement. J’aurais évidemment souhaité poursuivre dans cette lignée.
Cependant ce n’est pas un mauvais choix de revenir en Ligue Magnus.
Notre championnat est compétitif et le nombre de match à augmenter. Cela va me permettre de  continuer de travailler et de progresser pour le futur.
 
HockeyHebdo : Que retiens-tu de ces quatre saisons à l'étranger ?

Mon expérience en Amérique du Nord j’ai beaucoup progressé notamment mentalement, pas forcément mon niveau de jeu. A un très jeune âge, j’ai dû faire face à l’éloignement de ma famille, de mes amis. Il faut revoir tous ces repères. C’est un nouvel environnement, une nouvelle langue à apprendre entre autre chose.
En Finlande, c’était différent d’abord c’est plus proche de la France, c’est une culture européenne. L’adaptation est plus facile. Cette expérience m’a permis de développer mon jeu et mon physique. J’ai passé beaucoup de temps à l’entrainement. J’ai beaucoup progressé physiquement et individuellement.
 
 
HockeyHebdo : Je sais que tu avais une préférence pour jouer à l’étranger et notamment en Finlande, est-ce que ce retour en France c’est par défaut ?

Effectivement ma préférence aurait été de retourner en Finlande. Mais au moment de faire des choix, la seule offre qualitative que j’avais entre les mains était celle de Pardubice. A la fin de cet essai, j’ai eu une proposition en Finlande et c’était encore un essai. Etant donné que je venais de terminer un essai de six semaines. Il fallait que je sécurise la saison à venir.
A ce moment-là un retour en France me paraissait le plus judicieux. Et comme je l’ai déjà dit désormais notre championnat devient compétitif en termes de niveau et d’intensité en termes de matchs.

HockeyHebdo : Très bien et pourquoi Bordeaux alors que tu avais aussi des contacts avec d'autres gros clubs de Magnus, revenir à Amiens par exemple ?

Lorsque je décide de revenir en France, je souhaite avoir toutes les cartes en mains pour avoir la meilleure saison possible. Au cours de mes contacts avec les différents clubs de Magnus, c’est à Bordeaux que j’ai senti que c’était le club où l’opportunité était la meilleure. Les échanges m’ont donné confiance pour être dans les meilleures conditions pour continuer à progresser. J’ai eu plusieurs discussions avec le staff sur ce qu’il prévoyait de faire avec moi et c’est ce qui correspondait le mieux.

HockeyHebdo : Comment vas-tu aborder la relation avec Bozon entraineur et sélectionneur ?

De la même manière que quand j’ai eu deux coachs en clubs et en sélection. Pour moi cela ne change rien sur la façon dont je dois me comporter dans et hors glace. Il faut travailler de la même façon peu importe la situation. Il faut être très concentré sur ce qu’on sait faire de mieux sur et hors glace. Toujours être en contrôle.

HockeyHebdo : Est-ce que les problèmes financiers des Boxers ne t’ont pas effrayé ?    

Pas vraiment. Lors de mes premiers contacts avec les Boxers ce n’était pas d’actualité. Ils ont restructuré leur budget en collaboration avec la Fédération et c’est surveillé de près par la Fédération. Mon objectif est de rester concentré sur mon travail sur la glace, continuer mon développement et ma progression.

HockeyHebdo : Merci Hugo pour ton temps, je te souhaite une belle saison avec les Boxers, nous ne manquerons pas de te suivre avec toute la rédaction de HockeyHebdo.
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...