Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Equipes de France
Hockey sur glace - Interview : Nicolas Besch
 
A peine rentré de Norvège où il a disputé l'Euro Ice Hockey Challenge, Nicolas Besch qui évolue en Finlande à Jukurit Mikkeli (Mestis) nous a accordé une interview
 
Oslo, Hockey Hebdo S. Barrieras, L. Labrot, JC Salomé le 11/11/2008 à 11:04

Photo hockey Interview : Nicolas Besch - Equipes de France
Photo : Stéphanie Ouvry

Bonjour Nicolas, merci de nous accorder cet entretien

Hockey Hebdo : Alors tout d'abord un petit  mot sur l'Euro Ice Hockey Challenge où vous finissez à la deuxième place du tournoi.
Nicolas Besch :
Ce tournoi a été très intéressant avec de bons résultats, notamment contre la Norvège (défaite aux pénaltys 4-3) qui se sent très supérieure à nous. On a montré qu'on était là et qu'il faudra compter sur nous.

Concernant le championnat finlandais (Mestis) y'a t'il une limite d'étrangers officielle ou un gentleman agreement ?
La limite d'étrangers est de 3 quelque soit la nationalité, mais la ligue sera ouverte dès la saison prochaine aux Européens.

Etes-vous nombreux en Mestis ? Est-ce que ce sont tous des renforts ou des joueurs d'appoint (moins chers) ?
Chaque équipe a fait appel à un minimun de 2 étrangers. Ce sont tous des renforts cherchant à se faire remarquer pour intégrer la ligue élite, SM-Liiga.

Qu'as-tu amélioré dans ton jeu ? Qu'as-tu changé ?
Ayant fini la saison en Mestis l'année dernière, je n'ai pas eu besoin de temps d'adaption, et ce type de jeu m'a permis de progresser sur mon physique et mon temps de réaction car c'est un autre niveau.

Y'a t'il une différence dans les schémas de jeu entre la Suède et la Finlande ?
Oui le style de jeu est différent. En Suède, c'est beaucoup plus basé sur l'aspect tactique et le système de jeu alors qu'en Finlande ça repose plus sur le patinage et la vitesse. Ce sont deux styles vraiment différents.

On dit que la Mestis est proche de la magnus, qu'en penses-tu ?
Je ne suis pas du tout d'accord avec ce qui se dit. Je suis parti pour progresser. Intégrer une ligue similaire ne m'aurait pas aidé. Le niveau ici est vraiment très bon avec un jeu intense et physique. Il y a 14 équipes qui se valent et on peut très bien gagner contre le premier et perdre face au dernier. C'est très intéressant. Quant à la qualité des joueurs ? Cette ligue est jeune et c'est un réservoir pour l'élite. La majorité des joueurs a d'ailleurs évolué en SM-Liiga ou peut y prétendre dans le futur.

Est-ce que tu poursuit tes études là-bas ? Compte tu jouer à l'étranger autant que cela te sera possible ?
Non, j'ai mis les études de côté pour le moment. Je profite de mon temps libre ici pour passer mon permis moto et parfaire mon anglais. Je recommencerai les études un peu plus tard car pour le moment je ne reste pas assez longtemps au même endroit pour suivre un cursus scolaire.
Effectivement je compte tout faire pour prolonger ma carrière à l'étranger le plus longtemps possible car c'est une expérience incroyable, mais je sais aussi que je reviendrai dans mon club de coeur, à Rouen, pour finir ma carrière.

Revenons à l'équipe de France avec notamment deux grosses échéances qui se profilent.
L'avenir de l'équipe de France se jouera sûrement cette saison avec nos 2 échéances. Les Jeux Olympiques, c'est tous les 4 ans et un sportif doit tout faire pour vivre cette expérience. Il faudra tout donner. Quant aux mondiaux, notre statut a changé depuis notre montée en Elite et il faudra confirmer face à des adversaires qui nous seront supérieurs à Québec (NDLR : Suisse, Russie et Allemagne)
Cette année s'annonce donc très dure mais tellement bonne si l'équipe de France parvient à remplir ses objectifs.

D’un point de vue personnel, quels sont tes objectifs?
Pour ma part je souhaite progresser au maximum afin de pouvoir aider cette équipe et ne rien regretter à la fin.

Merci Nicolas pour cette interview
C'est moi, au plaisir.


Retrouvez nos dernières interviews sur les internationaux français à l'étranger

Laurent Meunier

Kevin Hecquefeuille

Sacha Treille

Yorick Treille

 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
senators a écritle 12/11/2008 à 22:02  
je suis perplexe sur le niveau du mestis quand meme
encore du bon boulot et une super interview comme toujours
Jules a écritle 12/11/2008 à 19:37  
Très bonne interview et on compte sur vous pour nous qualifier pour les JO. C'est pas la poule la plus facile mais vous commencez à vous faire un nom. La France doit aussi rester en élite. C'est vital pour le hockey français. Allez les gars
Hockey Hebdo a écritle 11/11/2008 à 21:00  
Bonjour Manu. Alors pour vous répondre... Euh, disons... Surprise.
Un indice, vous devriez en savoir plus d'ici dimanche.
Merci de nous lire et de votre fidélité
You're the best a écritle 11/11/2008 à 18:20  
Comme toujours, c'est parfait. Bonne continuation à Nicolas et vivement son retour en France
Manu a écritle 11/11/2008 à 12:46  
Merci pour cette interview.
A quand Pi-Ed Bellemare?
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...