trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Hockey dans le Monde
Hockey sur glace - Interview d'Antoine Roussel
 
Interview d'Antoine Roussel lors de sa visite la patinoire des Lions de Wasquehal le 27 Mai 2015
 
Wasquehal, Hockey Hebdo Nicolas Czyz le 29/05/2015 12:25
Photo hockey Interview d
photographe: Nicolas Czyz
Frdric Nelly coach des Lions, Antoine Roussel et Guy Decock, prsident du club
Les Stars de Dallas, ton équipe NHL termine la saison aux portes des Playoffs, peux – tu nous dire ce qui n'a pas fonctionné ?


Mauvais départ dans la saison, après ça on a mis du temps à se mettre dedans, à savoir quels étaient notre qualité de jeu, nos forces et nos faiblesses. Et après ça on a eu du mal à accepter dans le fond nos faiblesses et seulement à partir du mois de février on a su jouer de la bonne façon mais c'était trop tard.


Pourtant les Stars avaient essayé de faire les bonnes choses en recrutant Spezza et en faisant monter quelques jeunes de AHL ?

Exact, ce n'est pas plus mal de faire un pas en arrière pour pouvoir ensuite en faire deux en avant. Il est important de comprendre qu'il est difficile de bien performer chaque année d'autant que les dernières équipes à s'être qualifiées en conférence Ouest ont pratiquement fait 100 points, ce qui équivaut à une grosse saison.


Tu termines la saison régulière avec un total de 25 points soit 4 points de moins que l'année précédente avec un match joué en moins, es-tu content de ta production offensive cette saison ?

Ce n'est pas une mauvaise saison, ça pourrait être mieux comme ça pourrait être pire.


Photo hockey Interview d
photographe: Nicolas Czyz
Cette saison, tu as passé 61 minutes de moins en prison pour le même nombre de bagarres qu'en 2013-2014, as-tu reçu des consignes particulières de Lindy Ruff, ton coach ?


Non, j'ai juste pris moins de pénalités pour mauvaise conduite notamment en fin de match. Une bonne dizaine de moins et ça fait la différence.


Est ce que c'est l'expérience ou est ce que tu t'es assagi ?

Peut être, mais là dessus je ne sais vraiment pas quoi répondre, je pense que c'est juste arrivé comme ça !


Cette saison avec les Dallas Stars, tu as joué avec les 4 équipes qui composent le carré final NHL. Laquelle de ces équipes a été la plus difficile à jouer ?

A l'Ouest, je dirais Chicago, c'est pour moi l'équipe à battre, ils sont toujours forts, ils sont toujours dominants et ils sont rapides aussi. Et à l'Est, il y aussi Tampa Bay. La clé du succès dans le Hockey moderne, c'est la rapidité.


Peux-tu me donner ton pronostic pour les 2 matchs « 7 » de cette fin de semaine entre le Lightning et les Rangers, les Ducks contre les Blackhawks, ainsi que ton pronostic pour la finale de la Stanley Cup ?

Je pense que Chicago et Tampa vont remporter leur match « 7 ». Puis, pour la finale, j'aimerais que Tampa Bay gagne, ils le méritent, Chicago a déjà assez de coupes et en plus j'ai un de mes amis qui joue à Tampa, Cédric Paquette.


En Mai dernier, l'équipe de France s'est maintenue dans le groupe A lors des Championnats du Monde de Hockey à Prague. Un Championnat du Monde qui a été remporté par le Canada et trois de tes co-équipiers de Club, Eakin, Spezza et Seguin. Les as-tu revu depuis leur victoire ?

Depuis leur victoire, non malheureusement. Par contre, nous nous sommes vus à intervalle régulier durant les Championnats du Monde. C'est toujours sympathique de voir ses co-équipiers lors d'évènements comme celui-ci.


Photo hockey Interview d
photographe: Nicolas Czyz
Qu'a t-il manqué à l'équipe de France pour faire un meilleur Championnat du Monde ?


La santé. En effet, avec Pierre Edouard Bellemare, absent et un Stéphane Da Costa, blessé, nous n'avons pas pu montrer notre meilleur Hockey. C'est toujours dur de rebondir surtout après nos derniers Championnats du Monde, les gens attendaient beaucoup de nous. Nous avons mis plusieurs matchs avant de nous mettre en route et quand on s'est mis en route, c'était malheureusement trop tard. Nous avons très bien joué contre le Canada, la Suède pour finalement confirmer le dernier match.


Tu es le parrain des Lions de Wasquehal, en quoi consiste ton partenariat ?

Pour moi, Wasquehal, c'est un club qui me tient à cœur, j'ai toujours voulu donner un peu de moi même et il faut bien dire qu'avec Guy Decock, le courant passe plutôt bien. Pour moi, à ce jour, c'est surtout une histoire de com. Si mon image de joueur NHL peut inciter des jeunes à s'inscrire chez les Lions de Wasquehal, c'est déjà une belle victoire. Ce qui est certain c'est qu'il y a un fort lien affectif entre le club et moi.


Est-ce que tu suis les résultats des Lions de Wasquehal lorsque tu es à Dallas ?

Ma cousine qui est fleuriste à Wasquehal m'envoie souvent les résultats des différentes équipes des Lions et sinon je regarde directement sur le site de Hockey Hebdo.


Tu as encore quelques années de contrat avec les Stars et tu n'as que 25 ans, tu as donc encore plusieurs belles années à vivre au plus haut niveau, pouvous-nous espérer un jour te voir évoluer avec le maillot des Lions de Wasquehal à l'occasion d'un match de Gala ou encore revenir ici pour finir ta carrière ?

Un match de Gala, pourquoi pas mais c'est toujours compliqué au niveau des assurances et en plus je suis toujours très occupé, j'ai peu de vacances.
En ce qui concerne ma fin de carrière, j'en suis encore très loin. Pour que je puisse venir porter le maillot des Lions, il faudrait que Guy Decock bâtisse une équipe pour la Métropole Lilloise pouvant évoluer en ligue Magnus. Et peut être là, en fin de carrière, on pourra en discuter.

 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Ractions sur l'article
 
Tok a critle 09/06/2015 14:13  

Pour l'instant c'est tout bon concernant la finale NHL ...

Allez , l'anne prochaine les Stars en play-offs !

 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte whlen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...