Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus
Hockey sur glace - Lyon vs Bordeaux - Les Réactions
 
Hockey sur Glace - Réactions de Philippe Bozon (Coach de Bordeaux)et de Mitja Sivic (Coach de Lyon) à l’issue d’un match de haut niveau ou les Boxers sont revenu de Lyon avec 2 points chèrement acquis.
 
Lyon, Hockey Hebdo Guillaume Charlet le 22/01/2018 à 18:00

Philippe Bozon – Entraîneur de Bordeaux


Photo hockey Lyon vs Bordeaux - Les Réactions - Ligue Magnus
Photographe : Damien Desvarennes

HH : Quels sont les points à mettre en lumière sur ce match ?
PB : C’est le caractère des joueurs, je pense que l’équipe a montré énormément de caractère ce soir. C’était pas évident, on a des joueurs blessés, en ce moment, des joueurs très importants, on perd des joueurs pendant le match, on a des événements qui sont contraires pendant le match mais on n’a pas lâché, on y a cru jusqu’à la fin. Il faut féliciter les joueurs, ils se sont battus jusqu’au bout pour aller chercher cette victoire.
 
HH : Il y a eu beaucoup d’engagement et d’implication des 2 côtés. Est-ce qu’il y a une rivalité particulière avec Lyon ou bien est-ce que ce soir, c’était surtout un match pour aller chercher des points au classement ?
PB : On les a joué en playoff l’année passé, quand vous affrontez des équipes en playoff les rivalités se créent souvent. Il y a une rivalité qui s’est crée là, c’est toujours des matchs tendus avec Lyon. Cela avait été le cas aussi en demi-finale, c’était très serré. On voit que les 2 équipes sont proches l’une de l’autre cela se joue à pas grand-chose, comme les 2 derniers matchs. C’est normal, on s’approche de la fin de la saison et des playoffs les tensions montent.
 
HH : Il y a eu un peu plus de difficultés ces derniers matchs du côté de Bordeaux, maintenant c’est la dernière ligne droite, il reste moins d’une dizaine de matchs avant la fin de la saison régulière. Est-ce que l’équipe, le collectif, monte en intensité ?
PB : C’est sûr que c’était une période compliquée, on a plus tout à fait les mêmes éléments à notre disposition. Il faut prendre cela en considération. On a quand même perdu le meilleur buteur de la ligue (NDR : Adam Hughesman blessé au genou), qui était un élément très important pour nous, on a plus tout à fait le même effectif qu’en début de saison. Maintenant, le but c’est de rester concentré, de travailler comme on l’a fait ce soir, de montrer du caractère comme on l’a fait ce soir. Et cela il faut le faire pour tous les dernier matchs qu’il reste pour essayer de se classer le mieux possible.
 
HH : Ce soir, c’est une victoire sur laquelle on peut construire ?
PB : Cette victoire, pour le moral, on en avait besoin. Contre Angers, on a fait aussi un bon match à la maison mais cela ne nous réussit pas en ce moment, on frappe les poteaux, on prend des buts à la fin qui sont durs à encaisser. On avait des blessés, donc dans une spirale comme cela vous vous posez des questions. Pour le moral des joueurs c’est important d’aller chercher, dans ces conditions là, cette victoire. C’est un gros boost mental.
 
HH : C’est la première victoire en saison régulière avec Lyon, c’est toujours bon à prendre ?
PB : J’ai pas trop de souci avec cela. L’année passé on a eu beaucoup de difficultés avec cette équipe là, c’était les mêmes scénarios mais chaque match c’est une nouvelle vérité, spécialement dans cette ligue. Il faut juste à chaque fois se concentrer sur le prochain match.
 
HH : Vous avez parlé du départ de Hughesman, maintenant Ronan Quemener a fait un très bon match ce soir, est-ce que c’est quelqu’un sur lequel l’équipe s’appuie ?
PB : C’est clair qu’il devient un élément important de notre équipe. La bonne chose dernièrement dans nos malheurs c’est quand même que l’on prend moins de buts qu’avant. C’est une bonne chose pour construire, cela donne aussi de la confiance aux hommes devant lui.
 
HH : Cela vous donne du « momentum » les doubles arrêts que Ronan Quemener a fait aux moments clés du match ?
PB : Oui et même tout ce qui est en infériorité numérique, comme on dit : le meilleur penalty killer c’est toujours le gardien.
 

Mitja Sivic - Entraîneur de Lyon

Photo hockey Lyon vs Bordeaux - Les Réactions - Ligue Magnus
Photographe : Damien Desvarennes

HH : A 2 minutes de la fin du match, Lyon menait 2 à 1. Que pensez vous du résultat ?
MS : Je pense que c’était un très bon match de hockey. Ils sont venus et ont joués dur, nous avons bien répondu, nous avons fait un bon match. Nous avons fait quelques erreurs qui ne sont ni tactiques, ni au niveau de l’attitude. Ces erreurs leur ont permis d’avoir 2 buts sur les 3 marqués, c’était les première fois de la saison et l’on ne veut pas que cela se reproduise. Au bout du compte, c’est dur car mener tout au long du match jusqu’à 2 minutes de la fin puis perdre c’est difficile à avaler. Mais nous devons relever la tête, continuer le travail, il y aura toujours un autre match.
 
HH : Le match suivant est mardi, ce sera un match difficile ?
MS :Pour nous, ce sera le match le plus dur. Pour nous, les 2 équipes les plus difficiles à jouer, de manière surprenante, ne sont ni Rouen ni Grenoble, mais Épinal et Nice. Ce sera extrêmement dur, mais j’attends de mes joueurs qu’ils comprennent la situation dans laquelle nous sommes. Car au classement nous pouvons voir le soleil mais nous sentons aussi venir la pluie, nous devons faire de notre mieux pour s’écarter des nuages et rester du bon côté.
 
HH : C’est difficile pour l’équipe de se concentrer et de préparer à la fois la finale de la coupe de France et les derniers match avant les playoffs ?
MS :Non, c’est juste un match. Nous devons être extrêmement fières et contents d’être en finale mais c’est juste un seul match. Nous n’économisons pas nos jambes et notre énergie pour la finale. Nous avançons match après match, c’est juste 60 minutes. C’est une grande expérience, c’est certain, mais ce ne doit pas être un problème.
 
HH : C’est bon de jouer beaucoup de matchs avant la finale ?
MS :Nous en avons un de trop c’est sûr, le « back to back » (NDR avec Épinal). C’est le calendrier, nous avons demandé à la ligue pour un autre jour, puis à Épinal, mais c’était la seule date disponible. Il y a des matchs mardi puis mercredi, ils passent une nuit sur place entre les 2.Pour nous, c’est 4 matchs en 7 jours.
 
HH : Vous pensez que dimanche sera le retour de Rok Stojanovic ?
Je pense qu’il sera remis, il jouera.
 
HH : Au sujet des gardiens, comment l’équipe peut-elle faire face à des gardiens qui jouent extrêmement bien comme Quemener, ce soir ou bien Koroshun il y a 2 jours ?
MS :Au sujet du match contre Nice, je regarde comme toujours le replay du match et pour la première fois j’ai compté les tirs, et j’en ai compté 58. Nous avons un autre problème qui est que nous n’avons pas marqué plus d’un but sur 58 tirs. Mais il est certain que le gardien était incroyable à Nice. En ce qui concerne ce soir, Ronan Quemener est vraiment un très bon joueur. J’ai joué avec lui, vous le voyez arrêter des tirs impressionnants, sa technique est très bonne. Pour moi, il est le meilleur gardien français. Il a fait un très bon match, c’était le meilleur joueur de son équipe. Pour nous, il faut le battre pour gagner le match.
 
HH : Quand vous avez ce type de gardien en face vous avez des tactiques spéciales ?
MS :Non, Nous avons déjà assez de concentration sur la manière de mettre le jeu en place, comment agir dans certaines situations. Si durant le match vous voyez que quelque chose se passe, on essaie d’ajuster mais mettre les buts c’est le sujet des marqueurs de buts. Ils ont le petit truc en plus, le feeling, nous ne pouvons le préparer. Comme d’habitude on essaie de mettre du trafic devant la cage, plus de tirs cadrés, on espère un rebond chanceux, rien de plus.
 
HH : Lyon a pris pas mal de pénalités dans les derniers matchs, avez-vous un mots à ce sujets avec l’équipe ?
MS :Lyon est l’équipe la plus pénalisé du championnat. Nous disons de ne pas prendre de pénalité stupide, comme discuter l’arbitrage ou bien loin de notre cage. Je pense qu’aujourd’hui nous étions plutôt bon là dessus, d’autre fois nous avons eu des sanctions à cause des arbitres. D’ailleurs, vous avez pu voir la différence ce soir, nous avions un arbitre du Canada, j’aimerai voir un arbitrage comme cela tous les jours. J’espère vraiment que nos arbitres français vont s’en inspirer car il était vraiment très bon. En tant qu’équipe, en commençant par moi, nous devons apprendre à nous contrôler pour avoir moins de pénalités stupides.
 
 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...