Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus
Hockey sur glace - Lyon vs Gap - Les réactions d'après match
 
 
Lyon - Patinoire Charlemagne, Hockey Hebdo Guillaume Charlet / Photos Damien Desvarenne le 23/10/2018 à 12:30
Luciano Basile, entraîneur de Gap
 
HH : Qu’est-ce que vous allez retenir de ce match en particulier ?

LB : Une défaite,

HH : A quoi l’attribuez-vous ?

LB : Chaque match… on a 5 défaites et 2 en prolongations et sur les 7 matchs, on en a 6 par un but. Je considère que le match de ce soir on perd par un but, je ne compte pas les buts en cage déserte. Donc, ça fait 6 défaites sur 7 qui sont d’un but et à chaque fois tantôt c’est un manque de réussite, tantôt c’est notre jeux, peut-être en supériorité. On fait globalement sur 11 matchs un seul mauvais match, le match de Chamonix. Les autres ont a été compétitif mais il manque toujours quelque chose et ce quelque chose là bascule les matchs.

HH : Vous n’allez peut-être pas faire de gros ajustements ?

LB : Quel ajustements tu peux faire quand on n’a pas l’effectif et qu’on a pas les moyens ni la possibilité de le faire. C’est sûr quand tu recrutes 19 nouveaux joueurs, il y a 3 ou 4 joueurs dont on est déçu mais il faut y aller. L’équipe a le travail fort, après je ne peux pas leur reprocher grand-chose. Je pense qu’on est là, on s’accroche, on n’a pas joué un match au complet depuis le début de la saison. On a de gros joueurs qui nous manquent. Je pense que notre équipe, il ne faut pas se précipiter et l’évaluer aujourd’hui. Je pense qu’hormis les grosses écuries en France, dont Gap ne fait pas parti, je pense que pour le reste, t’enlèves 3 gros joueurs à Lyon, à Angers ou à Amiens ça change la donne. Et c’est le cas aujourd’hui pour nous. Donc il faudra resserrer les dents, on a perdu un autre joueur aujourd’hui, j’espère que ce n’est pas grave. Là on en a déjà 3 qui sont « out » avec des lourdes blessures. On espère les récupérer pour pouvoir travailler avec le groupe.
 

 
Mitja Sivic, entraîneur de Lyon

 
HH : Que garderez vous de ce match ?
 
MS : Premièrement, j’apprécie de la réaction des joueurs après le match contre Grenoble. Je pense que finalement nous avons fait un match complet alors que nous ne l’avions fait qu’une seul période contre Grenoble. Tout le monde à contribué, aucun joueurs n’a joué en dessous de son niveau. Nous étions bons en tant qu’équipe, personne n’a manqué à l’appel. Globalement, nous avons été extrêmement bons. Ce que je retiendrai aussi de ce match c’est cela : je suis un professionnel dans cette ligue et mes joueurs sont professionnels dans cette ligue. J’aimerai beaucoup que les arbitres aussi soit des professionnel, que si ils ne sont pas bons leur poste soit en jeu. Car c’est ce qui va m’arriver si je ne suis pas bon, moi ou mes joueurs pouvons perdre notre travail. Nous avons des arbitres qui sont des amateurs, ils vont au travail le matin et puis qui ont cette responsabilité le soir, ils doivent comprendre qu’ils prennent des décisions qui peuvent nous coûter nos emplois. Cette quelque-chose que je n’oublierais pas car durant les 2 premières périodes ils ont été corrects mais dans la 3ème ils se sont perdus et n’étaient pas au niveau.
 
HH : Vous revenez d’un match difficile contre les Grenoblois et vous les rejouer la semaine prochaine pour la Coupe de France. Allez-vous faire des ajustements au regard du déroulé de vendredi ?
 
MS : En premier lieu, ce mach aurait du être joué ici. C’est ainsi, est-ce que j’apprécie cela ? Non. Cela montre combien nous sommes petits face à d’autres grands clubs français. C’est ainsi et nous devons avaler la pilule. Maintenant contre Grenoble, comme je l’ai déjà mentionné par le passé, il faut garder à l’esprit que ce qu’il dépense en 1 an pour leur joueurs, c’est l’équivalent de notre budget pour 3 années. Ils sont les grand favori de ce prochain match, mais le favori ne gagne pas à tout les coups.
 


Rok Stojanovic, gardien de Lyon
 
HH : Qu’avez vous pensé de ce match ?
 
RS : C’était un bon match, difficile à la fin car nous avons pris trop de pénalité. A la fin c’était serré mais nous avons été solidaires et réussi à finir le match avec une victoire.
 
HH : Le match a commencé très fair-play mais vers la fin c’était très tendu
 
RS : Oui, quand on menait 4 à 1 c’était difficile, on à été un peu moins rigoureux et au final on a dû faire 2 fois le boulot, donc c’était intense.
 
HH : Après le match à Grenoble vous aviez besoin d’une rencontre comme celle-ci ?
 
RS : Oui, nous avions tous besoin de cela. De reprendre un match à 0-0 et d’oublier le match de vendredi, qui était ce qu’il était, mais c’est fait maintenant.
 
HH : Comment vous plaisez vous dans la ville de Lyon ?
 
RS : C’est une ville très joli. Je visite moins cette année que l’an dernier car je joue tous les matches. Mais l’année dernière, j’ai eu plus de temps pour voir la ville et elle m’a bien plu.

 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...