Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus
Hockey sur glace - Lyon vs Strasbourg - Les réactions
 
 
Lyon - Patinoire Charlemagne, Hockey Hebdo Guillaume Charlet / Photos Damien Desvarenne le 30/10/2018 à 15:00
Daniel Bourdage, entraîneur de Strasbourg
 
HH : Le match était finalement serré entre les 2 équipes. Compte tenu de votre effectif actuel, qu’est-ce qui a manqué à Strasbourg ce soir ?

DB : 2 buts. Peut-être un peu plus de réussite en PK. On prend 3 buts en infériorité numérique, ça nous joue des tours en ce moment. Si on en tuait une de plus, on serait peut-être encore en train de jouer en ce moment. Peut-être aussi un peu d’efficacité en supériorité numérique, quand même on a eu quelques opportunités en supériorité numérique, je pense que Duras a raté la cage de pas grand-chose. On est relativement satisfait de notre match étant donné la série de défaites que l’on a où après la 1ère période, on a eu beaucoup de difficultés à enchaîner avec la 2ème période. Ce soir on s’est bien battu d’autant plus que quand on a tué le 3 contre 5, je pense que ça pesait assez lourd du côté de Lyon. Après cela, on a vu qu’ils ont commencé un petit peu à reculer on pouvait entrer dans leur zone un peu plus facilement. Donc pour nous c’est quand même un match intéressant surtout que je me demandais comment on ferait pour réagir après la remontée de Mulhouse vendredi. C’était assez crève-cœur. C’était quand même une belle réaction, j’avais hâte de voir comment on pouvait réagir après que Lyon ai pris les devants. Donc c’est une bonne réaction. Ce n’est pas facile pour nous. Vous savez, on a une équipe qui est très très jeune, la plus jeune du championnat. Et un joueur important qui est blessé, Dominik Fujerik, qui pourrait nous aider sur les power play et puis en attaque. 

HH : Cette année la saison commence mieux que celle de l’année dernière. La saison dernière s’est finie avec une série de succès en poule éliminatoire. Est-ce que vous avez l’espoir de déclencher beaucoup plus tôt cette dynamique positive ?

DB : Je pense que l’on ne peut pas nous reprocher de ne pas essayer, les 4 derniers matchs on les a perdu d’un but. Que ce soit Rouen ensuite Nice ensuite Mulhouse et ce soir. A peu de chose près, on pourrait fêter le 12 ème  point. On menait contre Rouen à 10 minutes de jeu, on menait contre Mulhouse à la 3ème période 3 à 0, contre Nice on était juste derrière à chaque fois. Et je ne sais pas si vous avez vu le 4ème but que l’on a pris mais ça frotte la balustrade, ça grimpe sur le dos du gardien, un but très casquette. Donc beaucoup d’éléments qui pourraient faire que cette équipe-là pourraient se décourager mais on est des battants. C’est peut-être le bon côté de la jeunesse de cette équipe-là. Les gars se battent mais il faut aussi se rappeler que l’on n’a pas le droit de se décourager malgré les défaites. On a vécu ça l’année dernière comme vous l’avez mentionné, ça a été très très dur mais j’espère vraiment pouvoir éventuellement engranger des points car c’est ça qui fait tourner la roue du bonheur. 

HH : Vous pouvez aussi compter sur un gardien qui a l’air très solide cette saison encore ?

DB : Oui, on n’a rien à dire du côté du gardien. Ce n’est pas là qu’on pêche. Comme je vous le dit on perd 4 matchs d’un but chacun des buts pourraient être un élément de frustration. Mais je pense que globalement, vous avez vu ce soir, on a beaucoup de difficultés à sortir de la zone. On se met en difficulté, on récupère des palets, on ne joue pas si mal défensivement mais la transition défense /attaque n’est pas propre. C’est pour cela que des fois on passe 50 à 60 secondes dans notre zone à essayer de rattraper le palet et on le rattrape mais c’est là où on doit progresser. C’est là que l’on voit que l’équipe est très jeune et je pense que si on arrive à régler cela on pourra engranger les victoires.
 

Mitja Sivic, entraîneur de Lyon
 
HH : Vous meniez 3-1 mais la fin du match a été difficile, que s’est-il passé ?
MS : Nous avons avons pris des pénalités et souffert jusqu’à la fin. Mais globalement, je pense que nous avons fait un bon match, je suis très très content. Nous avons contrôlé le match pratiquement du début à la fin. Je dois reconnaître que Strasbourg a aussi fait son match. Ils ont été très forts en défense, n’ont pas donné beaucoup d’occasions à 5 contre 5. C’était un match dur pour nous, mais ce que j’ai préféré c’est que tout nos joueurs se sont impliqués défensivement et ont bien joué. Au final, il n’y a pas une telle différence entre Strasbourg et nous.  Nous devons comprendre que nous sommes proches et que les petits détails font la différence. Je suis donc satisfait de l’ensemble du match.
 
HH : Êtes vous satisfait du powerplay ?

MS :En effet, le powerplay est efficace cette année. Nous avons mis 3 buts ce soir en supériorité. Même notre powerkill est mieux. Depuis le match terrible contre Grenoble, où le PK était désastreux, nos 3 ou 4 derniers matchs se sont bien passés en PK. Nous devons construire là dessus. Ce soir nous avons bien joué et quand l’ensemble du jeu est bon, le powerplay aussi.
 
HH : Il reste un autre match, à Angers, qui pourrait finir une très bonne semaine ?

MS : Non seulement une très bonne semaine... si on nous avait dit qu’après 12 ou 13 match nous serions 3ème au classement de la Ligue Magnus. Avec les changements, l’équipe, le budget, c’est évidemment très bon. Je dois dire que jusqu’ici tout va bien car c’est le début, il reste bien sûr beaucoup de match à jouer. Nous devons nous améliorer et nous sommes en train de le faire. Les joueurs comprennent de plus en plus de notre culture. Encore une fois, jusqu’ici ça va, mais ce n’est pas fini et nous devons continuer à gratter.
 
HH : Votre second gardien a fait une bon match ce soir, prévoyez-vous de le faire jouer souvent, cette saison ?

MS : Il va avoir des opportunité, nous avons un 2ème gardien et ce n’est pas pour qu’il reste sur le banc. Pour Olivier, la saison dernière a été difficile. Blessé pratiquement toute l’année, il n’a pas pu jouer. Nous devions commencé quelque part et avons décidé de lui donner sa chance aujourd’hui qui était un match vraiment dur et très important pour nous qui avons besoin de 3 points. Il l’a très bien joué et je suis très satisfait et fière de lui.
 
 
Julien Correia, attaquant de Lyon
 
HH : C’était un match serré alors qu’il a semblé que vous dominiez le match. Comment expliquer que Strasbourg ai pu accrocher au score ?

JC : Ils jouent très bien défensivement, ils se regroupent très proches de leur gardien. Du coup, à 3-1 on ne voulait pas envoyer toutes nos forces à l’attaque tout en essayant de creuser l’écart, mais ils défendaient très bien. Après, sur une erreur un petit peu bête de notre part, on prend un contre, un but et à 3-2 cela leur donne un peu plus de confiance. On prend aussi 2 pénalités qui les remettent dans le match. Ce qui fait que c’est un résultat serré mais je pense qu’au final on peut être content de notre match. Je pense que l’on quand même joué de la bonne manière pour mériter les 3 points.
 
HH : Il a été annoncé que tu ferais le stage de l’équipe de France, qu’est-ce que tu ressens ?

JC : Je suis très content et très fière. Je continue sur la lancée de la saison passé, c’est une autre opportunité pour moi. Je vais aller, ces 3 jours à Cergy avec beaucoup de plaisir, écouter ce que l’on me dit. On verra ce qu’il en est ensuite.
 
HH : Il y a des espoirs d’être en compétition pour des matchs officiels ?

JC: Je suis un compétiteurs : si cela se passe bien quand ils m’appelle, si cela se passe bien dans les matchs de Magnus pendant ma saison, oui, j’y pense. Après, je ne me focalise pas dessus, je fais tous les jours de mon mieux avec mon club, quand j’y vais j’essaie de me donner à fond, mais ce n’est pas moi qui ai les cartes en main alors on verra bien.
 
 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...