Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Championnats du monde
Hockey sur glace - Philippe Lacarrière : 'Une fierté d'être au HOF'
 
Son père est un membre du Temple de la renommée de l’IIHF et maintenant c’est son tour. Philippe Lacarrière s’est investi dans le développement du hockey français depuis un peu plus de la moitié du siècle, en tant que joueur et en tant qu’administratif. Philippe a partagé ses impressions et ses émotions après la cérémonie.
 
Royal Arena, Copenhague, Hockey Hebdo Evgeniia Stepanenko / Brice Voirin le 20/05/2018 à 17:30
Photo hockey Philippe Lacarrière :
IIHF

Que représente-elle, cette cérémonie pour vous? 
 
Cette cérémonie, ça représente beaucoup de souvenirs, beaucoup de choses que j’ai vécu bien longtemps parce qu’avec mon âge évidement j’ai vécu beaucoup de choses. J’ai été, en particulier, on n’a pas eu le temps de tout expliquer lors de la cérémonie, mais c’est vrai que j’ai été très proche du hockey sur glace suisse. J’ai commencé ma carrière à l’internationale avec la Coupe Spengler que j’ai gagné 2 fois. Avec ACBB Paris et donc j’ai bien connu aussi des grandes champions comme Bibi Toriani, il n’était pas de ma génération mais je l’ai connu, j’ai même patiné avec lui une fois. J’ai eu de la chance de vivre beaucoup de choses. Les Jeux Olympique en tant que joueur, en tant que directeur de la compétition, puis à la fédération internationale. J’ai fait aussi pas mal des choses avec le Comité Olympique. Voilà, beaucoup de souvenirs, beaucoup d’émotions aussi parce que j’ai rencontré des gens formidables, quelques fois des gens un peu difficiles (rire), mais c’est normal, c’est la vie.
 
 
 
Etes-vous fier de recevoir ce trophée?
 
Bien sûr. Je n’ai pas connu Louis Magnus parce que Louis Magnus n’était pas de ma génération loin de là. Mais j’ai connu son fils. Et donc Louis Magnus c’est un exemple parce que c’est lui à l’époque qui a fondé la fédération internationale.
En France on a aussi une fierté d’avoir des gens qui ont formé les Jeux Olympiques, qui ont décidé des Jeux Olympiques qui ont décidé de formation des Jeux Olympiques. Ensuite il y avait Philippe Bozon premier joueur français à jouer en NHL et qui est un joueur remarquable, garçon charmant d’ailleurs, qui a joué en Suisse d'ailleurs plusieurs fois, qui a entraîné en Suisse aussi. Et puis mon père à l’origine de beaucoup de choses au hockey français, donc c’était forcément des émotions d’être avec lui de le rejoindre au moins sur la liste du Hall of Fame.
 
Philippe Bozon a été annoncé comme le nouvel entraîneur de l’équipe nationale de France. Qu’en pensez-vous?
 
Philippe Bozon d’abord il a été un joueur excellent, un leader de l’équipe de France et en plus après j’étais le manager de l’équipe de France des juniors 20 ans et il était le coach des juniors 20 ans. Donc on a travaillé ensemble et c’est un garçon qui a vraiment envie de s’investir dans le hockey de son pays, donc moi je suis très content qu’il a pu être choisi en tant que coach. Je lui souhaite beaucoup de chance. C’est beaucoup de travail, c’est beaucoup de soucis. Je pense qu’il a les épaules larges, et puis c’est un garçon qui a du caractère et qui connait très bien le hockey.
Je pense que c’est un bon choix. Très bon choix même. 
 
 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...