Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : Rouen (Les Dragons)
Hockey sur glace - Rouen - Angers M1 : les réactions
 
Retrouvez les réactions de l'entraîneur des Dragons de Rouen Fabrice Lhenry suite à la victoire de son équipe face aux Ducs d'Angers (4-0) dans le match 1 des quarts de finale de Saxoprint Ligue Magnus.
 
Rouen, L'île Lacroix, Hockey Hebdo Guillaume Schwab le 24/02/2018 à 08:00
Fabrice Lhenry (entraîneur des Dragons de Rouen)


Sur le bon début des Rouennais dans ces playoffs

"On va dire que le vrai début n'a pas été très bon. Le premier tiers a été l'un de ceux où l'on a donné le plus d'occasions de marquer de toute la saison. Heureusement que "Pinta" nous a fait des bons arrêts, parce que je n'ai vraiment pas trouvé que l'on était conscients que l'on avait démarré les playoffs. Par contre, j'ai aimé la réaction de l'équipe au deuxième tiers. Cela a été complétement différent, on a été les premiers partout, on a shooté aussi. Après, cela provoque aussi des pénalités et on a su en profiter ce soir. Au troisième tiers, je trouve que l'on a joué sérieux défensivement. On a été solides, on n'a pas donné grand-chose. Il fallait maintenir le score et jouer à cinq contre cinq. Tout le monde a répondu présent."


Sur le fait que les deux premiers buts marqués en moins de dix secondes on semblé désinhiber les Dragons

"C'est vrai que l'on était crispés. Dans le premier tiers, je pense que l'on ne faisait pas non plus les efforts nécessaires. On ne jouait pas ensemble. Sur le pressing il y en avait un qui y allait et les quatre autres qui regardaient. Si l'on n'est pas tous sur la même longueur d'onde, cela peut créer des brèches. Angers a fait un très bon premier tiers et nous n'avons pas su les contenir. Ces deux buts marqués en très peu de temps ont fait du bien à la confiance. On avait le momentum et on a continué à l'avoir pendant tout le deuxième tiers."


Sur le fait que Philippe Paquet est sorti dans le courant du deuxième tiers

"C'était par précaution. Il traîne une petite blessure. Il peut jouer, mais on ne voulait pas l'aggraver. Une fois que l'on avait pris un petit peu le large, on a préféré le retirer. De toute façon, on a Enzo Cantagallo qui fait de très bons matches à chaque fois qu'il rentre. Il a déjà fait une vingtaine de matches avec nous, donc il n'y avait pas de problème pour ce soir. On va voir avec le staff médical si ce n'est pas mieux de laisser Philippe au repos pour demain (samedi)."


Sur le retour de Matija Pintaric, qui n'a pas eu l'occasion de jouer avec la Slovénie lors du tournoi olympique

"Il avait faim de jouer. Ça faisait un moment qu'il ne faisait que des entraînements. Il a vraiment répondu présent. On a hésité longuement à le faire jouer, parce que pour lui il doit être cinq heures du matin là avec le décalage horaire. Ce n'est pas évident physiquement, même si on savait qu'il était prêt et qu'il s'est très bien entraîné ce matin. Je suis content de la décision qu'a prise Romain Farruggia, l'entraîneur des gardiens. Moi, je ne fais que valider les décisions concernant les gardiens. C'est le coach des gardiens qui doit me donner une option. Je l'ai suivi là-dessus et suis content de son match ce soir. Après, on sait toujours que quand on rentre d'un long voyage comme celui-là avec du décalage horaire, c'est toujours le deuxième jour qui est un peu plus dur. J'espère qu'il va pouvoir bien dormir cette nuit, bien récupérer pour être prêt demain. On verra comment il se sent."
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...