Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus
Hockey sur glace - Rouen - Bordeaux : les réactions
 
En match avancé de la 10ème journée de Ligue Magnus, les Dragons de Rouen se sont imposés en prolongation face aux Boxers de Bordeaux (3-2 ap) à l'île Lacroix. Retrouvez ici les réactions de l'ancien joueur des Flames de Calgary Tanner Glass côté bordelais, ainsi que celles du défenseur québécois Mathieu Brodeur et du coach Fabrice Lhenry côté rouennais.
 
Rouen, l'île Lacroix, Hockey Hebdo Guillaume Schwab le 08/10/2018 à 08:00
Tanner Glass (attaquant des Boxers de Bordeaux)


Hockey Hebdo : Tanner, cela doit être assez frustrant de perdre ce match en prolongation après avoir su revenir au score en fin de troisième période ?

Tanner Glass : Oui, je trouve que notre équipe a fait preuve de caractère et nous avons pu revenir et envisager de repartir avec la victoire. Je pense que nous avons très bien joué ce soir.


H.H. : On a vu des erreurs défensives de part et d'autre. Est-ce que cela a été la cause des différents buts marqués par Rouen ou par Bordeaux ?

T.G. : Je ne sais pas, je pense que cela a été un match particulièrement équilibré. Il y a eu beaucoup d'occasions de chaque côté. Cela aurait pu tourner dans les deux sens. C'est un power play en prolongation qui a fait la différence. C'était une belle rencontre. 
Photo hockey Rouen - Bordeaux : les réactions - Ligue Magnus
Ludovic Manchon
Tanner Glass (Bordeaux)



H.H. : C'était en effet un match rude qui a donné lieu a beaucoup de pénalités. Quel est ton ressenti sur l'intensité physique de ce match ?

T.G. : Je crois qu'ils n'auraient pas dû venir nous chercher (rires). Il y a eu des chances en supériorité numérique des deux côtés. Nos power plays auraient pu être mieux exécutés. Cela aurait pu faire pencher le match.


H.H. : Vous restiez sur une série de trois victoires consécutives, c'est donc un coup d'arrêt aujourd'hui. Penses-tu que vous pourrez faire mieux lors du prochain match ?

T.G. : Bien sûr. Je pense que l'on a une très bonne équipe. Tu sais, je pense que nous jouons bien tous ensemble, respectons bien le système de jeu et travaillons fort. Si l'on se présente chaque soir en fournissant les mêmes efforts je pense que l'on peut avoir beaucoup de succès.


H.H. : Ce n'est pas courant en France de rencontrer des joueurs venant de NHL. Est-ce que tu pourrais nous expliquer pourquoi tu as choisi de rejoindre la France et Bordeaux en particulier ?

T.G. : Oui. Alors je cherchais une expérience à l'étranger. Je voulais aller jouer en Europe. Je cherchais aussi un bel endroit pour vivre, avec moins de matches à disputer pour pouvoir passer plus de temps avec ma famille. Bordeaux était le fit parfait pour moi : c'est une très belle ville et il y a une très bonne équipe, c'est super pour moi et pour ma famille.


H.H. : Comment se passe la vie à Bordeaux comparée à celle que tu avais à Calgary ?

T.G. : C'est différent (rires). Le temps est très beau. On m'a dit qu'il pleut parfois, mais c'est vraiment très joli. Ma femme et moi sommes très heureux ici. La saison dernière a été une année de transition, j'ai passé beaucoup de temps à faire la navette entre la NHL (Calgary Flames) et l'AHL (Stockton Heat) et ai donc passé beaucoup de temps loin de ma famille. Cette année s'annonce bien. J'ai déjà pu passer beaucoup de temps avec ma femme et mes fils donc c'est très bien.


 


Mathieu Brodeur (défenseur des Dragons de Rouen)


Hockey Hebdo : Mathieu, c’est un peu dommage de reprendre un but en fin de troisième période comme contre Anglet, mais vous avez réussi une fois de plus à l'emporter en prolongation...

Mathieu Brodeur : Oui, je crois que l'important pour le moment c'est que l'on trouve le moyen de gagner. C'était probablement notre meilleure rencontre depuis que l'on a commencé le championnat donc le plus important est d'avoir su remporter ce match.


H.H. : Le visage de l'équipe a été meilleur que vendredi selon toi ?

M.B. : Oui, on a joué plus collectif et avec un peu plus d'intensité aussi. C'est sûr que Bordeaux pressait beaucoup et finissait ses mises en échec. Cela a fait en sorte que le jeu a été un peu plus physique que vendredi. Mais au final c'est nous qui avons su être plus intenses. 
Photo hockey Rouen - Bordeaux : les réactions - Ligue Magnus
Ludovic Manchon
Mathieu Brodeur (Rouen)



H.H. : Le fait que l'on retrouve également beaucoup de Canadiens en face a aussi rendu le match plus physique ? 

M.B. : Oui, quand même. Après tout cela reste du hockey et la nature de ce sport est faite comme ça. C'est le fun aussi parfois de pouvoir jouer plus physique. Cela rappelle un peu le jeu au Canada. Cela a été un bon match.


H.H. : Comment tu te sens sur la glace avec ton partenaire Atte (Mäkinen), qui est arrivé lui aussi à Rouen à l'intersaison ?

M.B. : Bien. Ils nous ont mis ensemble depuis le début. On s'est parlé sur la manière dont on voulait jouer ensemble. Je crois que depuis le début on communique bien, on se complète bien, on sait où chacun se trouve sur la patinoire. On fait une belle paire ensemble.


H.H. : Que penses-tu du style de jeu en Europe ? C'est ta première saison en dehors de l'Amérique du Nord, comment tu juges le hockey d'outre-Atlantique ?

M.B. : C'est bien, c'est rapide. C'est beaucoup centré sur le palet ce qui est une bonne chose. Les mises en échec c'est bien, mais il ne faut pas oublier que c'est le palet qui est le plus important. Le fait que la patinoire soit plus grande rend le jeu physique plus compliqué justement.


H.H. : Et il y a des oppositions différentes. Mercredi ce sera contre des Allemands en Coupe d'Europe. Ce sera un gros match aussi qu'il va falloir impérativement remporter...

M.B. : Cela va être un gros match c'est sûr. Ils ont fait récemment de bons matches en Ligue des Champions. C'est sûr que nous devons absolument gagner si l'on veut rester en vie. Il faudra tout donner.


 


Fabrice Lhenry (entraîneur des Dragons de Rouen)


Sur le fait de devoir encore laisser un point en route en concédant l'égalisation en fin de match

Oui, mais je trouve que ce soir cela a été notre meilleur match de championnat depuis le début de la saison. On avait vu l'équipe déjà bien jouer en Champions League, mais ce soir on a fait une bonne performance. On s'est créé des occasions, on en a donné très peu. Malheureusement, on n'a pas su concrétiser toutes nos occasions. On est aussi tombés sur un gardien qui a su faire les arrêts nécessaires. Bordeaux a été opportuniste sur le peu d'occasions qu'on leur a laissé. C'est un petit regret d'avoir perdu un point, mais je trouve que l'on a haussé notre niveau. C'est beaucoup mieux que contre Anglet.


Sur le premier tiers difficile des Rouennais, qui ont concédé deux pénalités d'entrée de jeu et semblé surpris de l'agressivité mise par Bordeaux 

C'est vrai qu'ils ont commencé fort. Ils ont beaucoup pressé. C'était compliqué de développer notre jeu. On a commencé par ces deux pénalités, mais il faut préciser que ce soir nous avons été très bons en infériorité numérique. Ils ont un des meilleurs power play de la ligue, mais on a réussi à limiter leurs chances voire à les empêcher de tirer pendant deux minutes pleines. C'est comme ça que l'on peut remporter des matches. Notre power play s'est créé beaucoup plus d'occasions et plus de lancers. Cela n'a pas souri aujourd'hui mais on est sur la bonne voie.


Sur les valeurs retrouvées de son équipe après une prestation en demi-teinte face à Anglet vendredi 

Je suis satisfait de l'effort des joueurs. C'est sûr que l'on aurait préféré l'emporter dans le temps réglementaire mais les joueurs l'ont abordé du bon côté. Ils ont su travailler et patiner pendant soixante minutes et même plus avec la prolongation. 


Sur le prochain match face à Nuremberg en CHL mercredi soir 

Peut-être qu'inconsciemment lors des deux matches avant Bordeaux il y avait un peu de retenue en sachant qu'il y aurait cette belle échéance. On n'a plus le droit à l'erreur si l'on veut continuer cette compétition qui est tellement agréable à jouer, contre de bonnes équipes et qui change aussi du championnat. Il faudra vraiment faire une belle prestation mercredi. C'était une belle répétition aujourd'hui, car on sera sous pression un peu de la même manière que lors du premier tiers. Nuremberg a quand même réussi à battre l'équipe finlandaise (ndlr: Kärpät Oulu) et l'équipe tchèque (Mounting). Ils sont vraiment opportunistes. Je ne sais pas s'ils vont jouer aussi défensif contre nous que face aux autres équipes... J'avais regardé leurs précédents matches. En tout cas, on peut rivaliser avec eux et j'espère que l'on fera un bon match ici pour s'offrir une petite finale de groupe pour rester en vie dans cette compétition.


Sur le fait de n'avoir pas su être plus "tueurs" devant le but 

C'est sûr que l'on aurait pu se mettre à l'abri plus tôt. C'est déjà bien d'avoir su revenir au score puis passer devant. Mercredi on risque d'avoir moins d'occasions que ce soir, donc il ne va pas falloir en avoir dix pour en mettre une au fond. Par contre je suis satisfait que l'on arrive à se créer autant de chances de marquer. Je serais plus inquiet dans le cas contraire si l'on avait rien créé et fait un 2-2 à l'arrache.


Sur le fait que les échanges entre les joueurs après le match de vendredi ont porté leurs effets

J'espère. Tout le monde a pris conscience que l'on ne se faisait pas plaisir de jouer comme ça. Je l'ai dit et eux aussi. Le regret, c'est que nous sommes une équipe qui peut passer soixante minutes à jouer ensemble et à se faire plaisir. Là ça fait deux matches que l'on gagne en prolongation, mais qu'il n'y a aucune joie car on a encore le sentiment d'avoir perdu un point en route. C'est moins le cas aujourd'hui car c'est difficile de remporter tous les matches dans le temps réglementaire. On reste invaincus aussi, ce qui est important. La journée "off" d'hier a permis de recharger les batteries mentalement, pas physiquement car je ne nous ai pas trouvé fatigués après le match face à Anglet. Cela fait du bien parfois de ne pas venir à la patinoire pendant une journée. La moitié de l'équipe a préféré venir, d'autres ont préféré rester à la maison. Tous leurs choix ont été bons car ce soir il n'y a pas un joueur qui n'a pas travaillé.

Photo hockey Rouen - Bordeaux : les réactions - Ligue Magnus
T. Glass (Bordeaux) / M. Brodeur (Rouen)
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...