Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus
Hockey sur glace - Rouen - Gap (M1) : les réactions
 
Première manche à l'île Lacroix dans cette demi-finale de Ligue Magnus opposant les deux derniers champions de France. A l'issue de la victoire des Dragons de Rouen face aux Rapaces de Gap (2-0), retrouvez les réactions de l'attaquant gapençais Maurin Bouvet, du capitaine rouennais Mathieu Roy et des entraîneurs des deux équipes : Luciano Basile (Gap) et Fabrice Lhenry (Rouen).
 
Rouen, L'île Lacroix, Hockey Hebdo Guillaume Schwab le 16/03/2019 à 12:37
Maurin Bouvet (attaquant des Rapaces de Gap)


Hockey Hebdo : Maurin, quel est ton sentiment à l'issue de ce premier match, perdu, mais avec une marge assez courte au score ? 
Photo hockey Rouen - Gap (M1) : les réactions  - Ligue Magnus
Photo : Ludovic Manchon
Maurin Bouvet (Gap)


Maurin Bouvet : On perd 2-0 en ayant commencé assez mal le match puisque c'était le score à la fin du premier tiers. Ensuite on a un peu mieux joué et ça s'est rééquilibré. On est fiers de ce que l'on a fait, mais on a quand même perdu le match. Il y a 1-0 dans la série. Il va falloir se remobiliser très vite pour demain soir.


H.H. : Rouen est une équipe très bien organisée défensivement. C'est compliqué d'aller trouver des espaces  et de pouvoir lancer à la cage de Pintaric ?

M.B. : Je ne connais pas les statistiques de la rencontre, mais on a quand même pas mal tiré. On a eu pas mal de chances, mais ce soir Pintaric a encore fait un gros match. On sait qu'il est très bon. Il va falloir mettre plus de trafic devant lui, être meilleurs devant la cage pour pouvoir marquer des buts et espérer gagner les matches. 


H.H. : En ce qui concerne les tirs, on en a compté presque plus pour Gap en troisième période que lors du reste de la rencontre. Est-ce que cette longue pause avant le troisième tiers vous a redonné un peu d'énergie pour bien finir le match ?

M.B. : Non, honnêtement je ne pense pas que l'incident sur la glace nous ait aidé. Pour les deux équipes c'est assez compliqué de se remettre dedans et se reconcentrer. On a simplement poussé. On voyait qu'il y avait des failles. On pousse pendant 10 à 15 minutes, mais on bute finalement sur un Pintaric très en forme ce soir. C'est comme ça, c'est la loi du sport. Demain, on va revenir encore plus fort.


H.H. : Les deux buts marqués par Rouen ont été inscrits en supériorité numérique, c'est dommage pour vous car le jeu à cinq contre cinq était plutôt égal...

M.B. : Oui, c'est ça, vous avez tout dit. A cinq contre cinq, il y a 0-0. On prend deux buts en infériorité face au power play de Rouen. C'est le jeu. Sur le tableau au final, ça fait 2-0 pour eux. Nous aussi nous avons eu des supériorités. On aurait pu marquer. On se revoit demain soir.


H.H. : Quel va être votre programme entre ce soir et demain ? Du travail à la vidéo, au niveau tactique ?

M.B. : Tout d'abord ce soir on va penser à bien récupérer, bien manger, boire de l'eau... Puis passer une bonne nuit de sommeil pour la récupération. Demain matin on verra avec les coaches. On aura une séance de glace optionnelle et on verra s'il y a des points tactiques à améliorer. Je pense qu'il y en aura, mais ça ce n'est pas mon travail...
 

Luciano Basile (entraîneur des Rapaces de Gap)


Hockey Hebdo : Luciano, que retenez-vous de cette première manche ? Vous n'êtes pas passés loin de marquer au moins un but en fin de match... N'était-il pas trop dur de tromper Pintaric aujourd'hui ?


Luciano Basile : Je pense que quand tu viens à Rouen et que le meilleur joueur du match est leur gardien, cela veut dire que tu as fait beaucoup de bonnes choses. On s'est crée beaucoup d'occasions, surtout au troisième tiers. J'espère que l'on sort de ce match-là avec un peu plus de confiance en nos moyens, parce que l'on a vu au troisième tiers que l'on peut les mettre en difficulté. Après ils prennent l'avance de 2-0 au premier tiers... C'est malheureux, mais il y a deux décisions d'arbitrage qui nous sont défavorables. Le premier but est hors-jeu ! Le puck sort de la zone, c'est clair. Malheureusement en France on n'a pas l'appui de la vidéo là-dessus... Mais le palet sort de la zone, puis revient, et ils en profitent pour marquer le premier but (ndlr : assez difficile à voir sur les images, voir à la 27ème minute du replay du match sur Fanseat). Puis sur le deuxième but, ils ont un power play dont je pense qu'ils ne méritent pas... Parce que Gutierrez est puni pour deux minutes alors que le contact de sa palette est directement sur le palet. C'est après le contact crosse sur puck que le joueur trébuche sur la crosse (ndlr : voir cette fois la 38ème minute du replay)... Il n'y a pas deux minutes là... C'est dommage, parce que ces deux buts-là nous ont compliqué la tâche. Etre mené de deux ou trois buts contre Rouen... La force de Rouen, c'est que même s'ils t'accordent des chances, comme celles que l'on a eues ce soir, ils ont chez eux, de loin, le meilleur gardien de but en France. C'est lui qui fait la différence ce soir.


H.H. : En effet, les deux buts rouennais sont marqués en power play, donc vous n'avez pas encaissé de but à cinq contre cinq. C'est encourageant ?

L.B. : Je trouve que l'on a bien joué aussi en infériorité. Défensivement on fait un bon match. Certes, il y a des moments où on est obligés de concéder le puck, parce qu'en face c'est une équipe qui est capable de garder le palet. Ils ont beaucoup de maîtrise, ils sont forts sur le puck. Ce n'est pas facile de les bouger. Ils trouvent les failles des adversaires. Notre défense et notre gardien ont fait un bon match.


H.H. : Il y a eu une longue interruption entre le deuxième et le troisième tiers. Comment est-ce que l'on remobilise les joueurs pour bien finir ? Gap a semblé en tout cas bien meilleur en trosième période...

L.B. : En tout cas, moi j'ai dit aux joueurs qu'avec cette pause-là il y aurait une longue attente mais qu'il fallait garder le focus. J'ai vu pendant cette pause que la moitié de l'équipe de Rouen était sur le banc. Nous on est plutôt tous rentrés au vestiaire. Je leur ai dit que l'équipe qui allait garder un focus supérieur aurait un petit avantage au troisième tiers. Je pense qu'on l'est resté.. On a fait un bon troisième tiers, mais comme j'ai dit, j'espère que le troisième tiers va servir surtout aux joueurs. On ne nous donne pas beaucoup de chances dans cette série-là. J'espère que les joueurs auront emmagasiné un peu plus de confiance pour la suite.
 

Mathieu Roy (défenseur des Dragons de Rouen) 
Photo hockey Rouen - Gap (M1) : les réactions  - Ligue Magnus
Photo : Ludovic Manchon
Mathieu Roy (Rouen)
 


Sur ce succès plutôt compliqué des Dragons

Oui, cela fait dix jours que nous n'avons pas joué. On a eu quand même un bon début de match. Après cela on a eu un petit relâchement. Ce sont des choses qu'il faut essayer d'empêcher pour le futur. Gap est une très bonne équipe. On sait qu'ils travaillent fort et n’abandonnent jamais. Il va falloir rester prêts. 


Sur les bons débuts en avantage numérique avec deux buts marqués tôt dans le match et sur le fait d'avoir su ne pas encaisser de but dans cette rencontre

Oui, évidemment. En séries éliminatoires, l'important c’est d'abord de bien jouer défensivement. Après ça l'offensive suit. On est satisfaits de notre prestation défensive. 


Sur la bonne discipline rouennaise dans ce match avec assez peu de pénalités concédées

Oui, on sait que l'on a une très bonne équipe, qui travaille très fort.Nos unités spéciales avaient déjà été bonnes durant la première série. On savait que c'était important pour nous de rester en dehors de la prison. 


Sur le travail à effectuer d'ici au match 2 samedi soir

Honnêtement, je pense que d'ici à demain il faudra uniquement faire une préparation mentale. Il faudra être prêts lorsque le palet tombera sur la patinoire demain soir. 


Sur l'interruption du match à la fin du second tiers et l'aspect plutôt défensif des Dragons au retour sur la glace

On joue la partie de la façon dont elle doit être jouée. Il y a des matches où il faut savoir être plus forts défensivement et ne pas accorder de buts. D'autres fois on va donner des buts… On n'est pas une équipe parfaite. C'est important de travailler fort et de jouer le match de la bonne façon. 


Sur la bonne fin de match de Gap qui pourrait annoncer une rencontre plus difficile pour Rouen samedi

Comme j'ai dit, Gap est une équipe très forte qui ne abandonnera jamais. Il sera important de commencer très fort demain, puis de jouer de la même façon pendant soixante minutes. 
 

Fabrice Lhenry (entraîneur des Dragons de Rouen)


Sur le bon début des Dragons dans cette série


Je suis assez déçu du contenu du match quand même. On est bien rentrés dans le match. La première période a été correcte. Mais après, j'ai trouvé que l'on n'a pas joué un grand match ce soir. On a été dominés dans beaucoup de compartiments du jeu par l'équipe de Gap. Ils ont travaillé beaucoup plus fort que nous et nous ont mis sous pression. On n'a pas été assez rapides dans les prises de décision, aussi bien pour sortir de notre zone qu'à l'attaque pour obtenir des bons lancers sur la cage. 
Le point positif c'est la victoire, ça c'est vrai. Aussi de ne pas avoir pris de buts ce soir. Mais je pense que demain il va falloir se présenter beaucoup mieux que ça, parce que ça va être un match encore plus compliqué si on continue de jouer comme ça.


Sur le fait que dans ce genre de matches de playoffs, on est souvent content de pouvoir s'appuyer sur son gardien de but

Oui, c'est vrai que défensivement cela a été. Pintaric a fait un bon match, c'est vrai. A quatre contre cinq aussi on a été bons. Mais il y a eu beaucoup de phases de jeu où l'on n'était pas en mode playoffs. Je pense que les dix jours sans jouer ont fait aussi que l'on n'était pas en condition de match. On a pris beaucoup de temps pour se faire des passes, être dans le rythme... On aurait pu le payer très cher ce soir, donc on s'en sort bien.


Sur la longue attente entre le deuxième et le troisième tiers qui a peut-être coupé les jambes des joueurs rouennais

C'est pareil pour les deux équipes. Après ça se joue mentalement. J'ai dit juste avant la reprise justement qu'il fallait être fort mentalement, essayer de se remettre tout de suite dedans. Pour Gap c'était exactement la même chose, donc ce n'est pas une excuse.


Sur ce que les Dragons vont pouvoir essayer de travailler d'ici le match 2 samedi soir

Travailler, cela va être compliqué... Parce que là on enchaîne dès demain. On va s'appuyer sur la vidéo pour montrer par exemple qu'il y avait parfois des possibilités de donner le palet plus vite, de lancer plus vite à la cage... Ce sont tous ces temps de réaction qu'il va falloir se remettre en tête pour être plus efficaces dès demain.

Photo hockey Rouen - Gap (M1) : les réactions  - Ligue Magnus
M. Bouvet (Gap) / M. Roy (Rouen) / L. Basile (Gap) / F. Lhenry (Rouen)
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...