Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : Rouen (Les Dragons)
Hockey sur glace - Rouen-Grenoble M3 : réactions d'après-match
 
Lors du troisième match de cette demi-finale de Saxoprint Ligue Magnus, les Dragons de Rouen ont repris l'avantage sur les Brûleurs de Loups de Grenoble en s'imposant sur le score de 7-2 à l'île Lacroix (2-1 dans la série). Retrouvez les réactions en conférence de presse de l'attaquant isérois Julien Baylacq, des buteurs rouennais du soir Sacha Treille et François-Pierre Guénette et du coach des Dragons Fabrice Lhenry.
 
Rouen - L'île Lacroix, Hockey Hebdo Guillaume Schwab le 19/03/2017 à 10:52
Julien Baylacq (attaquant des Brûleurs de Loups de Grenoble)

Sur cette soirée "sans" pour les Grenoblois

 
"Oui, mais je pense que l'on a bien commencé le match, on a mené au score, puis les circonstances ont fait que l'on a pris des buts un peu bêtement et que l'on s'est mis un peu dans le trou tout seul. Voilà, après cela fait partie du jeu... On a la chance que ce soit des matches de playoffs et que l'on puisse se rattraper demain (dimanche). Donc on met ça de côté et on va bien récupérer pour faire un meilleur match demain."

Sur les raisons du basculement du match dans le deuxième tiers, dans lequel Grenoble encaisse un 5-0

"Je pense qu'ils ont su utiliser nos moindres erreurs. On leur a laissé trop de chances devant la cage. Notre infériorité n'a pas été bonne ce soir. Il ya d'autres faits de jeu comme un but contre notre camp, de la malchance aussi... Félicitations à Rouen pour ce match là. Après à nous de relever la tête et de faire un très bon match demain." 
Photo hockey Rouen-Grenoble M3 : réactions d
Julien Baylacq (Grenoble)
 

Sur le fait qu'une telle défaite puisse laisser des traces dans cette série

"Non, pas du tout. Que l'on perde 7-2 ou 1-0 cela revient au même. Cela leur donne un point, mais l'ampleur du résultat ne change pas le score de la série."

Sur les deux buts concédés en supériorité numérique lors du premier tiers qui ont dû porter un coup au moral des Brûleurs de Loups

"Cela ne nous a pas vraiment mis en émoi parce qu'à ce moment là on était menés 2-1. On a montré plusieurs fois cette année que l'on était capable de revenir de situations bien plus délicates que ça. Ce sont des faits de jeu, des types de buts qu'il faut éviter."

Sur le relatif manque d'efficacité du powerplay grenoblois ce samedi soir

"On a rarement été aussi peu efficaces quelles que soient les situations ce soir. Que ce soit à cinq contre cinq, quatre contre quatre ou cinq contre quatre, on n'a pas été bons. Ce n'est pas grave, on a su relever la tête au troisième tiers où l'on a montré un autre visage. On sait que l'on est capables de faire beaucoup mieux."

Sur la capacité qu'à Grenoble pour se relancer après une défaite (seulement une séquence de deux défaites consécutives lors de la saison régulière)

"C'est sûr que c'est l'une des forces de notre équipe. On a du caractère. Ce soir on ne l'a pas montré, mais on va montrer demain que l'on est présents. On savait que la série n'allait pas être facile, que ça n'allait pas se finir en quatre ou en cinq matches. On est prêts à tenir sur la longueur. A nous de répondre présents demain. Ce soir on ne va pas revoir les buts encaissés à la vidéo, mais en profiter pour bien récupérer et bien se reposer pour préparer le prochain match."

Sur le scénario de ce match, assez inimagineable 

"On s'imagine rarement des scénarios comme celui là. Mais comme j'ai dit, que ce soit 7-2 ou 1-0 pour eux, nous on s'en fout. On garde la tête haute et on est prêts à répondre présents demain."
 

Sacha Treille (attaquant des Dragons de Rouen)

Sur la belle soirée rouennaise et notamment ce second tiers très abouti


"Oui, c'est sûr que l'on a eu beaucoup de réussite. On s'est un peu fait peur au début car on est assez mal rentrés dans ce match. On a la chance d'avoir été très opportunistes sur les occasions à quatre contre cinq qui nous ont remis directement dans le match. On a bien géré notre match et effectivement il y a eu une pluie de buts. C'est positif, mais ça reste une victoire comme une autre."

Sur la "bonne" aggressivité dont a fait preuve l'équipe dans ce match

"Oui, c'était pas mal. On va s'en servir de match référence. Le large score n'est pas le plus important, mais la manière l'est et il faudra s'en rappeler dès demain." 
Photo hockey Rouen-Grenoble M3 : réactions d
Sacha Treille (Rouen)


Sur l'éventuelle revanche dans l'esprit des Dragons du match perdu 9-2 à Grenoble en saison régulière

"C'est sûr qu'on l'a toujours en tête. Forcément ça fait du bien de pouvoir rendre la monnaie. Mais il s'agit de matches de séries et le score ne compte pas."

Sur l'importance psychologique d'un tel succès

"Oui, c'est sûr que cela amène de la confiance. Ça montre que Horak n'est pas un super héros non plus. C'est bon pour notre confiance à nous, mais il faut vite oublier et se concentrer sur le match de demain parce qu'il n'y aura pas beaucoup de récupération."

Sur le fait que dans cette demi-finale Grenoble n'est pas aussi dominateur qu'annoncé

"Ils ont le statut de favoris, donc nous on essaie de faire de notre mieux. Sur les deux matches à Grenoble on a connu de très bonnes séquences et cela n'a pas forcément payé. On voit que ce soir on a eu beaucoup de réussite. Grenoble reste l'équipe à battre cette saison. Malgré leurs points de pénalité, ils ont fait une grosse saison. Ils font partie des favoris et cela ne changera pas. C'est à nous de jouer comme ce soir, d'être agressifs dans le bon sens du terme. Il faut rester à cinq contre cinq où l'on est performants. Ce soir on prend encore trop de prisons, chapeau à notre système d'infériorité numérique qui a fait un boulot énorme avec beaucoup de tirs bloqués. Si l'on fait la même chose pour chaque power play grenoblois, cela va beaucoup nous aider pour la série."

Sur le fait que les deux buts inscrits durant la même infériorité numérique au premier tiers ont constitué une sorte de déclic pour les Rouennais

"Oui c'était une chance, cela nous a remis dans le match directement. Il y avait 1-0 et un but refusé pour eux. Cela aurait pu vite tourner à 2-0 voire plus car on a fait pas mal d'erreurs en début de match. On a grillé notre joker et ces deux petits buts sont venus au moment parfait pour relancer la machine."

Sur le fait qu'il s'agit seulement de la première victoire de Rouen à domicile face à Grenoble cette saison

"C'est toujours important, n'importe quelle victoire est importante. On a l'impression tout doucement d'avoir repris l'avantage de la glace et c'est à nous maintenant de ne pas faire de bêtises demain et d'arriver prêts."
 

François-Pierre Guénette (attaquant des Dragons de Rouen, élu homme du match)

Sur le côté accrocheur, déterminé dont a fait preuve Rouen ce soir


"Oui, je pense que l'on a eu beaucoup de réussite. On a eu beaucoup d'occasions de marquer dans cette série et ce soir cela nous a finalement souri. En infériorité numérique, on a fait tout un travail. C'est un aspect important du jeu et un de nos points positifs en ce moment." 
Photo hockey Rouen-Grenoble M3 : réactions d
François-Pierre Guénette (Rouen)


Sur les raisons de cette réussite, notamment dans le deuxième tiers

"On a eu beaucoup d'avantages numériques et on a su capitaliser là-dessus. Comme j'ai dit, on se procure beaucoup d'occcasions depuis le début de la série et on se dit qu'il faut continuer à tirer, à masquer le gardien pour que ça puisse rentrer."

Sur cette situation d'infériorité assez rare durant laquelle Rouen a inscrit deux buts, ce qui a remis les Dragons dans le bon sens

"C'est certain. Déjà tuer la pénalité permet de sauver un but. Derrière on va en marquer deux. C'est le tournant du match. Cela nous dit que l'on va être bons offensivement dans la soirée et nous permet de bâtir là-dessus pour le reste du match."

Sur l'éventuel ascendant pris par Rouen sur Grenoble à mi-parcours dans cette série

"Dans les playoffs c'est dur à dire. Le score de ce soir ne vaut déjà plus rien. On mène juste deux victoires à une. Il faut aller chercher la troisième demain. Grenoble ne lâchera rien et ne va rien nous donner. On se concentre sur notre jeu à nous, sans s'occuper du niveau de l'adversaire."

Sur l'importance du match de dimanche

"On a fait le boulot en allant chercher une victoire à Grenoble. Maintenant il faut profiter de l'avantage de la glace comme on dit. C'est certain que si on va chercher le match demain, on se mettra en bonne position pour la suite."

Sur son but assez spectaculaire inscrit à quelques secondes de la fin du deuxième tiers

"Je savais qu'il ne restait pas grand temps. On était à quatre contre quatre sur la glace, donc il restait pas mal d'espace. J'ai vu l'opportunité de passer entre les deux défenseurs et de prendre un shoot un peu désespéré à la fin. Cela fait plaisir. Les dernières minutes d'une période sont toujours très importantes. Si l'on peut aller chercher un but, cela donne beaucoup de momentum."

Sur l'importance d'enfin battre Grenoble à l'île Lacroix cette saison

"Je n'étais même pas au courant que l'on n'avait pas réussi à les battre ici depuis un an. C'est certain qu'il faut profiter de l'avantage de la glace comme on l'a fait ce soir."

Sur le programme de l'équipe avant le match de dimanche

"Ce soir on a les kinés et un peu de vélo à faire pour la récupération. Ensuite il faudra bien dormir pour être prêt demain après-midi."
 

Fabrice Lhenry (entraîneur des Dragons de Rouen)

Sur le côté assez innatendu du score de ce troisième match


"C'est vrai que ce soir c'est une belle victoire. On a su concrétiser nos occasions. Je n'ai pas le souvenir cette saison que l'on ait inscrit cinq buts dans un tiers. C'est déjà arrivé dans l'autre sens, mais pas dans celui là. Je suis très satisfait de la manière dont l'on a travaillé. On a pris beaucoup de pénalités en début de match et on est bien parvenus à les tuer. On marque même deux buts en infériorité. On a vu ce que cela donne quand toute l'équipe travaille vraiment dans le même sens comme dans le deuxième tiers, qui était l'un des plus beaux de la saison. Il faut relativiser tout cela et profiter maintenant car on doit tourner la page rapidement, penser à récupérer et ne pas faire comme à Grenoble où l'on avait remporté le premier match et perdu le deuxième. Il faut profiter de jouer chez nous, devant nos supporters et se faire plaisir comme ce soir. Rien n'est fait, car Grenoble va vouloir revenir tout de suite. Dans le sport, le plus dur est toujours de confirmer."

Sur ce qu'il a pensé lorsque Rouen menait 7-1 à la fin de la seconde période

"Je n'ai pas pensé au 9-2 encaissé à Grenoble cette saison. J'ai surtout pensé à mettre Quentin (Papillon) pour reposer un petit peu Danny (Sabourin). C'est un choix qu'il a très bien compris. Il a fait un bon match et a sorti les arrêts nécessaires pour ne pas permettre à Grenoble de revenir à certains moments."

Sur le fait que cette rencontre constitue le match référence de Rouen en playoffs

"Oui, mais on en a fait des bons aussi contre Angers. Il y a eu aussi de la qualité lors des deux premiers matches à Grenoble. Le deuxième match, bien que perdu, a peut-être même été plus abouti. Ce soir le power play a bien marché et on a aussi été bons défensivement. Le troisième tiers a été tranquille des deux côtés, tout le monde s'est préservé pour le lendemain. Mais c'est vrai que les deux premiers tiers ont été intenses des deux côtés. Il y a eu beaucoup d'impact physique, de l'intensité et des avantages numériques que l'on a su mieux négocier qu'eux."

Sur cette première victoire à domicile contre Grenoble cette saison

"C'est vrai qu'ils étaient invaincus ici, mais comme on dit les playoffs sont une saison différente. J'ai vraiment apprécié de voir les joueurs ce soir qui ont été récompensés de leurs efforts. Demain il faudra avoir la même envie et la même énergie. J'ai énormément confiance en ce groupe qui est capable de réediter le même match demain."

Sur le fait que Grenoble puisse être toujours considéré comme le favori de cette série

"Comme je l'ai dit depuis le début, les quatre équipes qui sont en demi-finales peuvent gagner le championnat. Il n'y a aucun favori cette année. Tout le monde s'est battu, tous les matches sont disputés. Il faut toujours se remettre en question et ne pas se dire que cela va être facile."

Sur l'importance de l'avantage de la glace

"C'est sûr que l'on a récupéré l'avantage de la glace. Sur les cinq derniers matches on en a trois à la maison. On doit en profiter et prendre l'avantage demain chez nous. Mais on est aussi capables d'aller gagner un match là-bas. Je dirais que depuis le quatrième match de la série contre Angers en quarts on a fait de très bonnes choses. Il faut encore travailler sur la discipline car on prend toujours trop de pénalités."
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...