Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus
Hockey sur glace - Rouen - Grenoble : les réactions
 
Un peu plus d'une semaine après leur lourde défaite en terre iséroise, les Dragons de Rouen retrouvaient les Brûleurs de Loups de Grenoble sur l'île Lacroix pour se racheter devant leur public. C'est chose fait suite à un succès sur le score de 5 buts à 2. Retrouvez les réactions en conférence de presse d'après match de l'entraîneur des Champions de France en titre Edo Terglav, de l'attaquant français et ex-dragon Sacha Treille et de l'attaquant des jaune et noir à l'éternel numéro 24 Marc-André Thinel, auteur de trois points dans cette rencontre.
 
Rouen - L'île Lacroix, Hockey Hebdo Guillaume Schwab le 02/12/2019 à 01:40
Edo Terglav (entraîneur des Brûleurs de Loups de Grenoble) 


Son sentiment à l'issue de la rencontre


Écoute, quand tu joues ce genre de matches il faut qu'il y ait de l'émotion, de l'esprit pour gagner les batailles, remporter les duels. Cela ressemble un peu au match que Rouen avait fait contre nous. La dernière fois on en voulait plus et cette fois c'était Rouen, c'est ce qui fait la différence. On était un peu plus présents en troisième période, mais c'était un peu trop tard.


Sur ce qui a manqué à son équipe aujourd'hui 

On pourrait parler des pénalités, mais bon c'est pareil pour tout le monde. Tout le monde joue beaucoup de matches et à un rythme aussi intense. Je ne me souviens pas d'un match où l'on n’a pas été présents dès l'entame comme celui-là. On savait qu'après le match que l'on a eu contre Rouen la semaine passée, Rouen allait sortir fort, d'autant plus que c'était chez eux. C'est là que l'on s'est mis un peu dans le trouble rapidement avec ces pénalités. Ils ont su prendre l'avantage rapidement en marquant deux buts en avantage numérique. Ils ont su trouver un second souffle, alors que nous avons été en difficulté plus de la moitié du match. C'est comme ça... En fin de deuxième période et en troisième c'était un peu mieux, on avait un peu plus de rythme et d'intensité, mais ce n'était pas suffisant pour aller chercher ce troisième but qui aurait pu changer les choses... 


Sur le fait que Grenoble avait pourtant bien débuté le match en ouvrant le score sur un contre

Oui, on a bien joué le coup au début, mais je sentais qu'il nous manquait un peu d'énergie, dès le début, pour garder ce rythme et aller chercher quelque chose de plus.


Sur une éventuelle perte de confiance des Grenoblois offensivement, notamment après l'élimination face à Anglet à domicile mardi dernier (1-2), où Grenoble a eu déjà des difficultés pour marquer des buts

Un manque de confiance ? Non. Je pense que ça fait maintenant depuis trois matches que l'on marque moins de buts. Tu peux même aller chercher le match contre Gap où l'on ne marque pas pendant les deux dernières périodes (ndlr : victoire 3-1 de Grenoble, les trois buts étant en effet inscrits au 1er tiers). Contre Anglet mardi on ne marque qu'un seul but, aujourd'hui deux... Cela devient de plus en plus difficile de marquer des buts aujourd'hui. En Ligue Magnus il faut savoir se faire mal, payer le prix, aller chercher le deuxième voire troisième rebond. Quand tu ne le fait pas, tu n'as pas beaucoup de succès. Là en plus avec un gardien comme Pintaric, qui quand il voit le palet est très très fort. On n'en a pas fait suffisamment pour le mettre en difficulté.
 

Sacha Treille (attaquant des Brûleurs de Loups de Grenoble) 


Sur son analyse du match 
Photo hockey Rouen - Grenoble : les réactions - Ligue Magnus
Sacha Treille (Grenoble)


Honnêtement on n'était pas prêts, alors que Rouen a commencé en étant vraiment agressifs et en étant les premiers sur tous les palets. Nous dès qu'on l'avait, on avait toujours un gars sur le dos. Je pense que Rouen joué de la bonne façon. Après on ne va pas dire non plus que quand il y a une équipe qui gagne, c'est que les autres ont mal joué. Moi je pense que Rouen a fait un bon match. Ils avaient le devoir de se réveiller après la correction qu'ils avaient eue et je pense qu'ils sont arrivés prêts, bien plus que nous en tout cas. On a eu du mal à se lancer, on a eu quelques bonnes séquences, mais ce n'était clairement pas suffisant pour espérer prendre les trois points ni même les accrocher en prolongation.


Sur le fait que Grenoble n'a pas su rebondir après sa défaite en Coupe de France face à Anglet

Ce match contre Anglet nous a mis un bon coup, c'est sûr. C'était un gros objectif pour nous d'aller au bout en Coupe de France, donc le fait de s'arrêter aussi tôt a fait du mal à tout le monde. Après oui, on se doit de réagir. Les Grenoble-Rouen ne sont jamais simples et même si l'on avait la volonté de réagir, il y avait une autre équipe en face qui avait envie aussi de se racheter de leur dernière défaite contre nous. Donc voilà, pour résumer, globalement on ne s'est pas présenté aussi fort qu'eux et c'est là dessus qu'ils ont su prendre l'avantage. C'est dur ensuite de courir après le score, et encore on a eu la chance de marquer ce premier but aussi rapidement. Ce n'était pas suffisant.


Sur l'indiscipline de son équipe, qui a coûté cher aujourd'hui

Non, je ne pense pas, car l'indiscipline aujourd'hui à été présente dans les deux camps (ndlr : 18 minutes de pénalité pour chaque équipe). Donc oui en effet ils marquent leurs deux premiers buts en power play, mais nous aussi avons eu nos chances d'en faire autant. On ne peut pas dire que ce n'est que ça qui explique cette défaite, car les deux équipes ont plutôt été indisciplinées.
 

Marc-André Thinel (attaquant des Dragons de Rouen)


HH : Marc-André, qu'est ce que tu as pensé de la rencontre d'aujourd'hui ? C'était une belle réaction par rapport au match à Grenoble de la dernière fois ?

Oui, c'est sûr. Là en plus on sort d'une semaine qui a été éprouvante en soit. On a eu beaucoup de réunions entre nous, on s'est beaucoup parlé. Je pense que nos problèmes n'étaient pas dûs à un manque d'effort, mais il fallait faire mieux et on le savait. Je pense que là aujourd'hui on a fait un bon match, mais après ce n'est qu'un match justement. On est contents d'avoir battu Grenoble car on se devait de le faire étant donné le score de la rencontre précédente là-bas. C'était un peu gênant et n'était pas acceptable. Donc voilà, c'était une belle victoire sur laquelle il faut maintenant bâtir car je pense que l'on a encore beaucoup de travail à faire. Ce succès est un pas dans la bonne direction. 
Photo hockey Rouen - Grenoble : les réactions - Ligue Magnus
Marc-André Thinel (Rouen)



HH : Dans le jeu et notamment en supériorité numérique on a vu de belles actions aujourd'hui. C'était un aspect sur lequel vous aviez beaucoup travaillé lors des dernières semaines ?

Non, pas plus que ça. Mais franchement je pense que ça dépend des opinions. On a quand même des chances à chaque match, ou dans la plupart des matches, mais cela ne rentrait pas. On n’avait pas les rebonds… Je sais que c’est facile à dire, mais parfois cela ne fonctionne pas. Là aujourd’hui si tu regardes le but que j’ai mis, ça touche un patin et un casque et puis ça rentre. Ce sont des bons rebonds, ça met en confiance. Après cela on a pu mieux bouger le palet et on s’est procuré de belles occasions même si on en a manqué. C’était quand même mieux et franchement pour le power play, on sait que ça peut changer le match quand tu marques.


HH : Il y a encore un petit écart avec Grenoble au classement (12 points séparent les deux formations qui ont toutes les deux joué 22 matches), mais est-ce que tu penses que la Ligue Magnus est plus homogène cette année avec cette fois quatre équipes qui se détachent en ajoutant Angers et Amiens ?

Si on regarde les points, oui. Après, l’année dernière franchement je pense qu’Amiens n’était pas non plus mauvais. Pareil pour Angers. Il y avait aussi d’autres bonnes équipes. Là cette année, c’est quand même plus homogène, mais je pense surtout que l’année dernière on a gagné des matches, que parfois, on ne va pas se mentir, on ne méritait pas de gagner. C’est juste que comme on gagnait ces matches-là ça créait un gros écart en haut du classement. Mais franchement c’est bien de voir quatre équipes devant, même plutôt trois car nous on est quand même un peu derrière. Cela fait de bons matches. Il n’y a pas que ceux contre Grenoble qui sont biens. Amiens, Angers et même Bordeaux sont de belles équipes intéressantes à jouer à chaque fois.


HH : En début de semaine dernière, le président du RHE Thierry Chaix s’est exprimé dans la presse en annonçant l’arrivée prochaine de deux joueurs dans l’équipe. Comment cette annonce a été vécue au sein du groupe ? En particulier chez les attaquants, qui pourraient voir de la concurrence arriver…

Franchement, le président a un boulot à faire et il a jugé bon de venir nous réveiller un peu, ce qu’il n’avait pas fait encore depuis le début de la saison. Il croyait en nous. On a fait beaucoup de réunions et puis il nous a annoncé son intention de renforcer l’équipe. Est-ce que ça va se faire ? Je ne sais pas. Encore une fois, je ne pense pas que la qualité du groupe soit le problème, car des occasions on en a. Moi je ne suis pas contre l’arrivée d’un nouveau joueur. Je ne pense pas que cette annonce a été faite pour « faire chier » les gars, pardon pour l’expression. C’est plus pour aider l’équipe. Un peu de compétition ça peut être bien comme ça peut aussi être mauvais parfois. On verra ce que cela va donner. Trouver des joueurs au mois de novembre/décembre comme ça ce n’est jamais évident. Tout cela n’est pas vraiment notre boulot, nous on se concentre sur notre jeu. On sait que l’on peut mieux faire. Il faut continuer comme ce que l’on a fait ce soir.


HH : Comme tu l’as dit ce n’est pas vraiment ton boulot, mais si je dois te poser une question sur le profil du joueur qui manque à l’équipe quels seraient les besoins selon toi par rapport au style de jeu que vous souhaitez utiliser ? Un ailier plutôt « physique » ?

Il y a des matches où je te dirais qu’il nous faut un buteur, d’autres où je te dirais qu’il faut justement quelqu’un de physique qui va créer des choses… Voilà, moi je suis plutôt du genre à penser que l’on a déjà notre équipe et qu’il faut faire avec ce que l’on a. Je pense que l’on n’est quand même pas malheureux. Il faut juste en donner un peu plus. Après ça, cela serait bête de dire que l’on n’a pas besoin de buteur parce que l’on ne marque pas beaucoup de buts. Est-ce que l’on a besoin d’un joueur physique ? C’est vrai que l’on n’en a pas énormément… Mais bon l’année dernière c’était pareil, on avait pas personne qui jouait vraiment physique mais on s’en sortait. Pour ce qui est des buteurs cette année on en a moins, mais c’est à nous justement de compenser tout ça. Je ne vais pas mentir et dirais que jusqu’à maintenant on ne l’a pas trop fait. Mais il y en a dans l’équipe qui sont capables de faire vraiment de belles choses. Il faut vraiment bâtir avec ces gars-là. On verra ensuite ce que l’avenir va nous réserver. Pour l’instant on fait avec ce que l’on a et on ne s’en plaint pas.

Photo hockey Rouen - Grenoble : les réactions - Ligue Magnus
S. Treille (Grenoble) / M-A.Thinel (Rouen)
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...