Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 


KHL - Kontinental Hockey League
Hockey sur glace - KHL : Blessures, projet, challenge
 
Qui aurait prédit l'existence d'une équipe chinoise en KHL. Voilà maintenant trois ans que le Kunlun Red Star de Pékin participe à ce championnat.
 
Source : Média Sports Loisirs Lev Helenius
Posté par Hockey Hebdo le 03/05/2019 à 17:12
Les faits –  La Chine à l'ambition de développer le hockey dans son pays. Rien de mieux que d'avoir une équipe engagé en KHL pour ce projet. Pour cela, il faudrait arriver en phase éliminatoire, les playoff.
 
C'est toujours compliqué pour les équipes qui sont en fonds de tableau. Alors que l'Etoile rouge de Kunlun se battait pour accéder en série éliminatoire, la franchise chinoise a été victime d'une épidémie de blessures mettant à mal les objectifs de la saison. Qui peut arriver à se rendre en série éliminatoire sans une profondeur de banc, personne. A ce niveau de jeu et d'intensité cela n'est tout simplement pas envisageable. Comme si cela ne suffisait pas, l'entraineur chef Jussi Tapola quitte la franchise fin janvier. Il y a urgence. Le célèbre entraîneur américain Curt Fraser débarque à la dernière minute, le 18 janvier précisément et orchestrera le groupe pour les douze rencontres à venir.
 
Photo hockey KHL : Blessures, projet, challenge - KHL - Kontinental Hockey League
KHL

Fraser connait déjà la KHL. Responsable de l'équipe de Biélorussie de 2006 à 2008, il se devait de s'intéresser à ce championnat pour en prendre la mesure sachant que les joueurs évoluaient en KHL. Le voilà avec ses valises en Chine. Il doit tenter de maintenir le groupe mais aussi dans un projet de comment permettre à la Chine d'atteindre les hauts sommets du hockey au travers du Kunlun Red Star. Dit ainsi, sacré pression. Surpris, Curt Fraser a pu facilement communiqué avec les nombreux joueurs qui avaient évolué dans des ligues nord-américaines. Un peu moins évident avec le reste de la direction.
 
Adaptation et expérience au quotidien car il n'est plus question de la série éliminatoire mais de maintenir
le groupe afin qu'il ne soit pas ridiculisé. Il a fallut faire avec les armes en puissance du moment car il y a tout de même un impératif de résultat dans cette turpitude. Ville Lajunen et Sam Lofquist de retour suite à leur blessure, l'équipe retrouve un peu de force. Le jeu s'est amélioré et l'équipe a beaucoup changé. Convaincu de ce qu'il voit, Curt Fraser est satisfait et pense que l'équipe sera incroyable lorsque sera réellement au complet et que le travail à l'entrainement sera incroyable.
 
Intérimaire du moment, le nouvel entraîneur chef n'a pas hésité à s'investir dans son travail. Il semblerait qu'il soit très motivé à rester dans cette franchise KHL pour la saison prochaine. Lors de la conférence de presse, où il mentionne le handicap de l'équipe suite aux nombreuses blessures, il met en avant une analyse assez précise d'un autre mal. Selon lui, l'équipe n'était clairement pas mauvaise mais il a trouvé un groupe fatigué physiquement à cause de la charge de travail demandée. A partir de là, la performance du groupe s'est dégradé. Continuant son analyse, il explique qu’à cause de cela, l'équipe a cessé d'exister. « plutôt un groupe de bons joueurs qui ont principalement joué pour eux-mêmes » C. Fraser. A partir de ce postula, son travail était de reformer une équipe et regonfler le moral des troupes. Le travail a été accompli. Le moral est revenu, le groupe se bat comme il peut, redonne de l'élan autant que possible. En même temps, Fraser ne perd pas de vue que son rôle est également de travailler pour l'équipe nationale. Ce qui est une spécificité de travailler à Kunlun. Il doit donc développer le jeu et les joueurs chinois. Mais c'est positif. Les joueurs chinois travaillent dur et ont besoin de temps pour arriver au niveau des grands joueurs de la KHL. Un développement qui passe par le travail de Alexei Kovalev en équipe VHL. Un défi qui semble plaire à Curt Fraser. « Et travailler, travailler, travailler… Mais c’est pourquoi nous, les entraîneurs, travaillons. Ce ne sera pas facile, mais j'aime participer au défi » C. Fraser.
 
Les citations de Curt Fraser ont été rapportées par Alessandro Seren Rosso, Oleg Vinokurov.
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
.
 
Réactions sur la news
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...