trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 


NHL - National Hockey League
Hockey sur glace - NHL - 6e semaine
 
Des surprises tachées de deuil
 
Source : Nhl.com / Youtube / Instagram / Twitter Roxane
Posté par Hockey Hebdo le 25/11/2022 à 20:06
Un mois et demi après le début de la saison, on commence à apercevoir les têtes de paris en termes de prétendants à la Coupe Stanley.


Le classement général se présente donc ainsi :
 
  • Trois premières équipes à l’Est :
Boston Bruins : 34 points, 20 matchs joués (17-3-0)
New Jersey Devils : 32 points, 20 matchs joués (16-4-0)
Toronto Maple Leafs :  27 points 21 matchs joués (11-5-5)
 
  • Trois premières équipes à l’Ouest :
Las Vegas Golden Knights : 33 points, 21 matchs joués (16-4-1)
Dallas Stars : 27 points, 20 matchs joués (12-5-3)
Seattle Kraken : 25 points, 19 matchs joués (11-5-3)
 
Les Bruins ont vu leur série de 7 victoires consécutives se terminer contre les Panthers mais ont tout de même fêté leur 11e victoire d’affilée à domicile. Ils égalent donc le record jusque là justement détenu par les Panthers pas plus tard que la saisons dernière.

Les Devils ont perdu pour la première fois en 14 matchs face à Toronto, à un but près. Les deux équipes jouent désormais au coude à coude.

Score solide pour les Stars de Dallas malgré des faiblesses en powerplay, notamment après une victoire incroyable, hier, face aux Blackhawks. Ils ouvrent le score à la 13e minute de jeu puis encaissent pas moins de quatre buts dans la suite du match. A 10 minutes et 10 secondes de la fin du match, le score est à 1-4. S'en suit une séance de tir en rafale. 5 buts en 10 minutes. Score final 6-4.

Le Kraken est désormais dans le Top Six de la ligue. La nuit du 23 au 24 novembre a vu s’affronter les monstres des mers du championnat (vs San José Sharks) ; score de babyfoot à l'appui : 8-5 pour le Kraken, avec un pluie de buts impressionnante au dernier tiers.
 


Ailleurs entre les Trente Deux de la N


Pour le mieux, cette année semble marquée par un arrêt des victoires à répétition des mêmes équipes systématiquement. Ainsi, on assiste enfin à des rebondissements et à des scores inattendus.

Par exemple, alors que les Blues de Saint-Louis (19e) étaient sur belle lancée de 6 victoires d’affilée, pleins d’énergie et d’espoir après un début de saison tout à fait chaotique, ils ont perdu la face, face (c’est le cas de le dire) aux Buffalo Sabres (25e
). Ces derniers sortaient péniblement d’une série de huit défaites et ont violenté leurs adversaires avec 6 buts à 2, alors même que c’était le formidable Binnington qui gardait les cages comme à son habitude. On les a vu également massacrer les Canadiens (18e) avec 7 buts à deux le 23/11. Peut-être le début d’une série comme on en voit fleurir beaucoup ces dernières semaines. Prochaine étape risquée samedi 26/11 contre les tout-puissants Devils.

Le Wild (20e) monte au contact en accueillant l’attaquant évoluant jusque-là chez les Rangers de New York : Ryan Reaves, contre de futures faveurs au repêchage prochain. Taillé pour le contact, l’ex Rangers est connu pour son jeu agressif et ses accointances avec la penalty box. Voilà qui devrait booster quelque peu l’offensive verte déjà portée par le petit génie de Novokuznetsk (Russie), Kaprizov. Il faut bien ça pour faire bouger les statistiques du club qui, jusque-là, a marqué exactement autant de buts qu’il en a accordé.
 
Un tour dans le bas du tableau :

32e : Ducks de Anaheim, 13 points en 20 matchs joués (6-13-1)
31e : Senators d’Ottawa, 13 points en 19 matchs joués (6-12-1)
30e : Blackhawks de Chicago, 15 points en 19 joués (6-10-3)



Célébrations :
  • 1000 points de Patrice Bergeron, capitaine des Bruins

On ne fait que parler d’eux mais… c’est aussi parce qu’il ne font que faire parler d’eux. Le match dernier a vu le capitaine des Ours marquer son millième point en aidant Brad Marchand à marquer. Ils sont presque une centaine de joueurs à avoir atteint ce jalon symbolique des mille points dans l’histoire de la ligue mais peu sont aussi admirés pour leur polyvalence exceptionnelle et leur esprit sportif. (On osera rappeler que Bergeron a gagné cinq trophées Selke en récompense de ses talents d’attaquant défensif).
 
  • 1000 matchs de Evguenii Malkin

Chez les Penguins, on a fêté le score du joueur dignement. Toute sa carrière en NHL, il l'a jouée à Pittsburgh, après avoir été formé et avoir joué six ans au Metallurg de Magnitogorsk, club russe de KHL. Tout le match était rempli de petites attentions à cette occasion : toute l’équipe a porté son maillot à l’échauffement, sa femme et son fils étaient présents à la remise de sa crosse en argent et nombre de ses amis comme Crosby, Fleury (ancien de Penguins lui aussi) et d’autres encore ont rappelé les moments forts de sa carrière en une vidéo commémorative.
 
  • 200 points pour Makar

Petit score pour le joueur qui a soulevé la coupe l’année dernière, après des mois de beau jeu ? Pas si on rappelle qu’il a eu seulement 24 ans le mois dernier et qu’il est… défenseur.
Il est désormais le plus rapide défenseur dans l’histoire de la ligue à avoir atteint ce palier.




Décès de Borje Salming

Le défenseur suédois qui a ouvert tout un pan de l’histoire de la NHL dans les années 70 s’est éteint hier (le 24/11) après quelques mois de lutte contre une sclérose.
Il est connu et très apprécié notamment par les joueurs européens puisqu’il était l’une des premières vedette de la N à venir du vieux continent, plus précisément de Suède. Il s’est fait remarquer à une époque où la NHL n’acceptait pas les européens dans ses rangs, jugeant qu’ils ne feraient pas long feu face aux durs à cuir américains, pas prêts non plus à gérer la promiscuité violente des matchs de la ligue, eux qui étaient habitués aux grandes glaces que l’ont connait toujours du côté de l’Europe.

Le défenseur d’1m86 a su montrer qu’il avait les reins bien assez solides pour jouer outre-Atlantique. C’était notamment visible lorsqu’il a continué sa carrière après s’être remis d'un coup de lame de patin en pleine tête lors d’un match contre les Red Wings… Il a ouvert la voix aux échanges de joueurs entre les deux continents et à l’enrichissement du jeu par la multiplicité des nouveaux arrivants.

L’ancien défenseur était présent lors du match des Maple Leafs le 12 novembre, pour une ultime visite à son club de cœur. En hommage, le club a ouvert le match d’hier avec une formation entièrement suédoise.
 


Le plus beau but de la semaine :

Pas de doute possible. C’est le genre de but qu’on regarde une dizaine de fois d’affilée, sous toutes les coutures et avec tous les ralentis possibles. Pas ordinaire.

Tomáš Tatar, des New Jersey Devils (vs Edmonton Oilers)
Goalie : Stuart Skinner

Alors que Dawson Mercer et Tomáš Tatar partent à l’attaque de la cage d’Edmonton, ils sont très rapidement encerclés par la défense adverse. Pas un autre rouge à l’horizon. Tatar tente alors une première action avec un slap à l’extrémité du slot.
Le palet ricoche à pleine vitesse contre le thorax de Skinner devant sa cage et repart en sens inverse. Mercer passe alors devant les défenseurs, laissant à Tatar assez d’espace pour rattraper le palet à la main et le projeter sur la glace, juste à temps pour finir de le glisser entre la botte droite du gardien et le poteau.
 





Le plus bel arrêt de la semaine :

Cette semaine, les derniers sont les premiers.

John Gibson, des Ducks de Anaheim (vs les Rangers de New York), le 24/11
Tireur : Mika Zibanejad

Alors que le Suédois Mika Zibanejad s’apprête à tirer allègrement dans la cage largement ouverte sur le côté, Gibson plonge en arrière pour arrêter le palet à l’intérieur de sa crosse. Le mouvement est très bien anticipé et le gardien surveille la rondelle de prêt avant de la rejeter plus loin, derrière la cage.

 
 
 
© 2023 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
.
 
Réactions sur la news
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...