trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 


Suisse - National League : Rapperswil-Jona (SC Rapperswil-Jona Lakers)
Hockey sur glace - NL 20-21: Présentation de Rapperswil-Jona
 
Avant la saison 2020/2021 de National League, la rédaction suisse de Hockey Hebdo présentera tour à tour chaque équipe de la première division suisse de hockey sur glace. Aujourd'hui nous nous intéressons au SC Rapperswil-Jona.
 
Source : MSL Cédric Martin
Posté par Hockey Hebdo le 21/09/2020 à 17:00


Photo hockey NL 20-21: Présentation de Rapperswil-Jona - Suisse - National League : Rapperswil-Jona (SC Rapperswil-Jona Lakers)
Catarina de Freitas (archives)
Roman Cervenka revêtira certainement le casque de Top Scorer, cette saison
Après Genève-Servette, c'est au tour de Rapperswil-Jona.
 
1 - 
2 - 
3 - 
4 - 
5 - Genève-Servette
6 - 
----------------------------------------
7 - 
8 - 
9 - 
10 - 
----------------------------------------
11 - 
12 - Rapperswil-Jona

De retour dans l’élite du hockey sur glace en 2018 après trois saisons au purgatoire, Rapperswil-Jona n’a pu éviter la dernière place du classement, tant en 18-19 qu’en 19-20. S’il paraît illusoire de viser une place en play-off, un objectif existe tout de même du côté des Rosenstädter : Ne pas terminer dernier ! Les Lakers en ont-ils les capacités ? A priori, la réponse est oui. Tout d’abord, Langnau semble plus faible cette saison, avec seulement deux imports sous contrat à l’heure où nous écrivons. Mais l’équipe de Jeff Tomlinson a deux joueurs majeurs sous contrat cette saison : Roman Cervenka (34 ans) a finalement prolongé. Véritable légende du hockey tchèque, il avait émerveillé la ligue lors de son passage à Fribourg en 16-17 et 17-18, puis connu des pépins de santé lors de la saison 18-19 aux ZSC Lions. La saison dernière, sa signature à Rapperswil-Jona avait surpris, mais c’était révélée être un coup de maître. En 32 matchs, le playmaker d’exception a inscrit son nom sur la feuille de match à 41 reprises, soit un bilan incroyable. Impérial en power play, il sera à nouveau un élément déterminant pour les Lakers. L’autre joueur exceptionnel, c’est l’Américain Steve Moses (31 ans). Arrivé du Jokerit, l’attaquant de poche (175 cm, 79 kg) est un patineur exceptionnel et un vrai sniper. Pas forcément à son aise en KHL (40 points en 18-19 tout de même), le jeu proposé en Suisse devrait mieux lui convenir. Il a le potentiel pour exploser cette saison avec Rapperswil-Jona !
 
Offensivement, les autres atouts notables sont l’ailier canadien Kevin Clark (32 ans), 44 points l’an dernier, ainsi que le centre (pouvant aussi jouer à l’aile) américain Andrew Rowe (32 ans). Arrivé cet été de Genève-Servette, le rugueux ailier canado-suisse Jeremy Wick (31 ans) aura pour mission de durcir un peu le ton, alors qu’on espère toujours une éclosion du joyau Kay Schweri (23 ans), pour l’instant incapable de répondre aux attentes placées en lui depuis son retour du Canada. Le reste du cadre est principalement composé de jeunes joueurs en devenir, donc une bonne surprise n’est pas à exclure cette saison du côté des Lakers. 
 
Un autre homme qui sera déterminant dans le succès de Rapperswil-Jona, c’est bien entendu le gardien Melvin Nyffeler (25 ans). Appelé par Patrick Fischer en équipe nationale la saison dernière, il a un réel potentiel, sait prendre des risques en dehors de sa cage, coupe bien les angles et n’accorde pas beaucoup de rebonds. Malheureusement devant lui, l’effectif reste léger, mais pas forcément plus que celui de Langnau ou celui d’Ambrì-Piotta. Daniel Vukovic (34 ans) est le patron de cette arrière-garde, alors que Dominik Egli (22 ans) en est la pépite qui attise toutes les convoitises (36 points la saison dernière, à 21 ans !). La saison dernière, Rapperswil-Jona avait encaissé 161 buts, soit beaucoup trop. En comparaison, Langnau en avait encaissé 148. Si Jeff Tomlinson arrive à mettre en place un système défensif qui permette à Rapperswil-Jona de s’approcher de ce nombre, alors une onzième place n’est pas à exclure pour les Lakers. Surtout si Langnau ne se renforce pas en cours de saison. Pour un rang plus élevé, il faudrait un vrai miracle ! 
 
Dernière promotion 2018
Participation aux play-off 10 fois
Taux de qualification en play-off 45%
Titres dans l'ère play-off Aucun
Finales de play-off perdues N'a jamais atteint la finale
Patinoire St. Galler Kantonalbank Arena: 6'100 places
Arrivées Igor Jelovac (Ambrì-Piotta), Rajan Sataric (Bienne), Lukas Lhotak (Fribourg-Gottéron),
Jeremy Wick (Genève-Servette), Marco Lehmann (Kloten/SL), Steve Moses (Jokerit/KHL),
Julian Payr (Ambrì-Piotta)
Départs Jorden Gähler (Kloten/SL), Andri Spiller (Kloten/SL), Cédric Hächler (Ambrì), Danny Kristo
(Red Star/KHL), Tom Pyatt (?), Corsin Casutt (Grasshopper/SL), Fabio Hollenstein
(Thurgau/SL), Florian Schmuckli (Thurgau/SL), Juraj Simek (Kloten/SL), Roman Schlagenhauf
(Grasshopper/SL), Casey Wellman (Red Star/KHL), Jan Mosimann (Thurgau/SL), Cedric Hüsler (Olten/SL)

 
 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
.
 
Réactions sur la news
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...