Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 


Hockey en Europe
Hockey sur glace - Que devient le Lada ?
 
Le Lada semble réussir en VHL mais souhaite bien retrouver la KHL, une question de budget plus que de performance sportive
 
Source : Média Sports Loisirs Lev Helenius
Posté par Hockey Hebdo le 06/05/2019 à 06:40
Les faits –  La franchise Lada qui faisait partie du paysage de la KHL évolue en VHL depuis le printemps dernier. Il n'en reste pas moins que le Lada souhaite retrouver la KHL dès que cela sera possible, moyennant finances. Pendant ce temps, le Lada doit avancer et continuer à performer pour maintenir le niveau.
 
Parlons tout d'abord de l'objectif du Lada de retrouver la KHL dans un avenir proche. Un avenir proche qui est conditionné par les finances. Le Lada était financé essentiellement par la région de Samara. Il y avait un fort déséquilibre entre ce financement de la région et les investissements privés. Bien entendu entre cet intention et la réalité, cela reste une éventualité. Une affaire qui n'est pas gagnée. Lors d'une interview accordée au gouverneur de la région de Samatra, Dmitry Azarov, il est expliqué que le Lada était financé à 70% par la région. Malgré son combat et ruiné des relations lors de cette bataille pour le Lada, il lui semble difficile de voir le groupe se reformer d'ici peu en KHL. Toutefois, le dossier reste ouvert.
Photo hockey Que devient le Lada ? - Hockey en Europe
KHL

 
«Si vous trouvez de l'argent, des sponsors, s'il vous plaît, nous sommes prêts à réfléchir et retourner dans la ligue. Mais cet argent devrait être privé. »  Dmitry Azarov. Source : Izvestia.
 
 D'après Dmitry Azarov, la ligue de la KHL va continuer à décliner sur les aspects financiers. De là, il admet et comprend que le dossier pour un retour en KHL doit être béton. A l'heure actuelle, le gouverneur de la région chercher des solutions pour que le Lada puisse retourner en KHL.
 
Au delà de cette éventualité, que devient réellement le Lada ? La bonne nouvelle est que la saison régulière a été réellement bonne. Le groupe termine cinquième en dépit d'un nombre incroyable de blessures qui a affecté profondément l'équipe au point que cela a affecté les résultats en fin de saison régulière. Sa place de leader a été défaite au cours des six derniers matches de saison régulière à cause de cela. Ce qui a n'a pas empêché le Lada, mené par l’entraîneur chef Anatoly Emelin, en série éliminatoire qui portera bel et bien le bon nom pour le Lada. La réussite n'a pas été au rendez-vous. Selon Philip Metlyuk, qui a été formé maison au Togliatti, le jeu aurait dû être différent que celui proposé pendant la saison. Il aurait fallut proposer un hockey moins spectaculaire en jouant plus simple avec un jeu plus fermé. Quel dommage d'avoir trébuché sur l'équipe des Falcon alors que l’aréna du Lada est la plus remplie de la ligue VHL. Mais n'est certainement pas la seule réponse. Les juniors qui composaient l'équipe étaient appelés au joueur sous les couleurs Russe pour les mondiaux. Des joueurs qui ont manqué au collectif tel que Kirill Slepets qui est revenu avec la médaille de bronze. Le patriotisme avant le championnat, une particularité Russe.
Le Lada n'est sportivement pas mort et continue à faire parler de lui avec des fans qui sont derrières l'équipe encore plus que jamais. Sont-ils loin de ce qu'il faudrait sportivement pour un niveau de jeu en KHL. Il faut croire que non. Le haut de tableau du championnat n'a rien a envier au fond de tableau du championnat KHL. Le capitaine du groupe va en ce sens avec sa formulation bien personnelle qu'il confia lors d'une une interview exclusive au Sobesednik.ru : « La VHL n'est pas un marrais mais une clairière ».

Enfin, un nouvel entraîneur chef a signé avec le Lada pour un contrat de un dont l’objectif est d’aligner l'équipe en haut de tableau. Surprise ! Ce n'est pas moins celui qui aura fait tomber le Lada en série éliminatoire, l'entraîneur chef de Falcon, Alexander Titov. Déjà au travaille, il aurait remarqué l'importance des jeunes espoirs dans l'implication de la réussite du groupe. La jeunesse pourrait être une arme pour la saison prochaine dans la condition qu'ils continuent à travailler fort en ne contentant pas seulement de leurs couronnements met en avant Titov. Maintenant, place au jeu de transfert pour préparer la nouvelle saison.
 
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
.
 
Réactions sur la news
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...