trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Genève vs Zug
1-2
(0-0 1-1 0-1)
Le 05/05/2021
Centre sportif des Vernets, Les Acacias, MSL
Genève ] Zug ]
D. Simion donne un puck de titre
 
L'acte II de cette série finale entre Genève et Zug, au meilleur des cinq matchs se joue aux Vernets.
 
Centre sportif des Vernets, Les Acacias, MSL, Hockey Hebdo Stéphane Ducret le 05/05/2021 à 21:54
FICHE TECHNIQUE

50 spectateurs
Arbitres : Mark Lemelin, Marc Wiegand et David Obwegeser, Dario Fuchs
Buts :
Genève :
Zug :
Pénalités
5x2'+1x10' contre Genève
6x2' contre Zug
Le trophée est à portée de mains du EV Zug, mais Genève-Servette n'a pas encore abattu toutes ses cartes. Ce soir à domicile, les hommes de Patrick Emond ont un job : ne pas se faire surprendre (au contraire de l'acte 1 (lire ici), perdu sur un but en début de T2). De leur côté, les joueurs de Dan Tangnes, ont de quoi enfoncer le clou après le goal victorieux de Gregory Hofmann.

Une bonne (ou mauvaise, selon l'angle) nouvelle attend ce match n°2: le retour de Linus Omark (annoncé malade, sans lien avec le COVID) dans l'alignement Servettien. Guillaume Asselin et Maxime Montandon sont écartés de l'alignement et Maxime Montandon fait sa troisième apparition dans ces play-offs sous le maillot Grenat. Aucun changement n'est annoncé chez les Taureaux.


Photo hockey Suisse - National League -  : Genève vs Zug - D. Simion donne un puck de titre
Catarina de Freitas (archives)
Dario Simion (de dos) a à nouveau fait parler la poudre
Entame solide
Très organisées en entame de match, les deux formations concèdent chacune une pénalité mineure dans les cinq premières minutes (04:03), dont une pour retarder le jeu (contre Tanner Richard). La première tentative dangereuse du GSHC intervient après environ au-delà de la cinquième minute (7e), le duo Tömmernes-Vouillamoz n’y est absolument pas étranger. Zug et Jan Kovar attendent leurs chances, sur une mauvaise relance genevoise, (9e). Sur les phases suivantes (11e, 12e), Genève tente plusieurs intrusions, sans pour autant parvenir à s’installer en zone zougoise. Même Daniel Winnik ne trouve pas son ailier gauche… Linus Omark à la conclusion. Le portier Leonardo Genoni reste calme et son EV Zug très solide défensivement. Dario Simion suit Gregory Hofmann et inquiète une seconde fois le portier broyard du GSHC (15e). Dans ce T1, Genève investit beaucoup d’énergie et se crée des occasions, sans pour autant affoler les compteurs (12-5 au chapitre des tirs cadrés, après 20').
 
Augmentation de niveau
Dès les premières secondes du deuxième tiers-temps, Gregory Hofmann (20e) cherche à ouvrir la marque, suivi par Yannick Zehnder (21e). Le portier Manzato et sa défense continuent de faire face. Il en va de même pour les tentatives du NHLer Justin Abdelkader et de Jesse Zgraggen, futur davosien (23e). Enzo Guebey s'essaie à lancer un 2 contre 2. Mieux, cette relance est d’une grande utilité pour les Grenats qui parviennent à s’installer plus de 30 secondes en zone adverse (25e). L’électricité se fait ressentir à l’approche du milieu de match Berthon, Hofmann, Kovar et Le Coultre s’échangent quelques politesses (26e), après un essai de l’Argovien (zougois sur le maillot) Sven Leuenberger. La troisième pénalité de cette partie intervient sur Dario Simion (crosse haute, 26:45). Sur une erreur de récupération d’Henrik Tömmernes, Justin Abdelkader va trouver le poteau de Manzato (28e). Eric Fehr est envoyé au vestiaire, à la suite d’une collision avec Carl Klingberg. Le Canadien se fait soigner pour ce qui semble être une entaille à la joue, son n°67 Omark le remplace sur le banc d’infamie (30:09). Ce power-play de 30e, permet au EV Zug d’ouvrir la marque, après une série de passe et de démarquage, grâce à Dario Simion (0-1;32:06). Eric Fehr revient sur le glaçon, sur la séquence suivante (34e). Le magicien Omark fait à nouveau parler de lui, mais manque de récupérer son palet (35e). Le rookie Nico Gross est envoyé sur le banc pour retarder le jeu (36:13), mais le box-play agressif – mais mesuré – des Zougois leur permet de gagner une précieuse… 1 minute 39 secondes. Jusqu’à ce que Noah Rod (1-1;38:02) sur un missile n’offre l’égalisation. Une pénalité est distribuée à Eric Fehr et Carl Klingberg (39:05). Les deux équipes débuteront leur T3, à 4 contre 4.
 
Il en faudra encore une
Simon Le Coultre (42e) et Timothy Kast (43e) tentent de déjouer Leonardo Genoni et, sur la seconde action, Eric Fehr s’en va sur le banc (42:37), la fois de trop. Cela ouvre la porte à la seconde réussite zougoise… les arbitres vérifient tout de même le trajet de ce tir-poignet de Raphael Diaz positionné à la ligne bleue, dévié par Dario Simion (2-1;43:19). Le goal est bien validé. Dario Simion cherche le tour du chapeau (45e), Joël Vermin répond (46e), mais le puck se loge dans la mitaine de « Leo » Genoni. Henrik Tömmernes assaille la défense zougoise (48e), Gregory Hofmann y sacrifie sa cheville, mais l’helvético-finlandais, éligible pour l’équipe nationale, Santeri Alatalo charge lourdement le Suédois. Aucune pénalité n’est attribuée au n°22 du EVZ. Finalement, il ira tout de même en cellule pour deux minutes (50:46), pour crosse haute. La pression des deux quintettes genevois d’avantage numérique ne se suffisent pas à eux-mêmes, pour reprendre le match de zéro, à 2-2.
 
L’intensité diminue, les jambes se font lourdes dans les deux camps (53e-57e). Roger Karrer (57:31) prend 2+10’ pour une très dangereuse charge contre Jan Kovar, contre la bande. Marco Miranda purge la pénalité de 2 minutes, avec son défenseur. Genève-Servette vaillant, parvient à assurer son avantage sur le palet et Justin Abdelkader retourne la situation… à son désavantage. L'Américain terminera sur le banc des pénalités (59:24) pour avoir fait trébucher un Genevois revenu en zone défensive. Daniel Manzato sort de sa cage et laisse un 6 contre 4, durant 22 secondes. Le puck reste jouable. Tömmernes et Fehr (60e) jouent le tout pour le tout sans succès. C'est terminé ! Victoire 2-1 des Zougois aux Vernets.

Gardien Hockey Hebdo
Leonardo Genoni
Le portier-cadre de la Nati de 33 ans approche de son sixième titre de champion suisse et ne rougit pas. Calme, et laissant très peu de rebonds, il n'a laissé aucune place à son adversaire et a beaucoup aidé sa défense par sérénité.

Après cette physique et rude partie, le EV Zug a une main sur le trophée de champion suisse 2020-2021. Pour l’obtenir, il faudra gagner le prochain match vendredi. Les Grenats, qui se déplaceront à la Bossard Arena, l’objectif est tout autre : Gagner trois matchs de suite.
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...